Effectuer une recherche précise :

4675 résultats

TOLMATCHEV]

Frantsouzskaïa Grammatika. [Grammaire française] razpolojennaïa lekhtchaïtchim sposobom s prisovokoupleniem Khrestomafii. [disposée de la façon la plus simple, avec en annexe une anthologie incluant les conversations enfantines les plus usitées, des opinions morales, etc...]

[Moscou] [Imprimerie de l'Université] 1809 in-8 cuir de Russie rouge, dos lisse orné de fleurons et croisillons dorés, pièce de titre olive, palmettes dorées encadrant les plats, tranches dorées [Rel. russe de l'époque], lég. défauts à la reliure, petit manque aux 2 premiers ff., qqs lég. rouss

1 f.bl. 247 pp. et 1 f.bl.Sopikov 3031. Aucun exemplaire au Worldcat.Rare édition originale de cette "grammaire" française à l'usage des Russes. Forte de son succès, elle connut trois éditions ultérieures, en 1814, 1819 et 1827. En fait de grammaire il s'agit d'un manuel d'apprentissage du français, abordant tour à tour l'alphabet, les syllabes, la prononciation des diphtongues, les déclinaisons, les conjugaisons, un petit guide de conversation, etc, assortis de copieux exemples. Un lexique d'une quarantaine de pages est placé à la fin de l'ouvrage.Iakov Vassilevitch Tolmatchev (1779-1873), linguiste, professeur à l'Université de Saint-Pétersbourg était originaire de Kharkov en Ukraine. Il sera nommé en 1839 professeur de russe du duc de Leuchtenberg, second fils d'Eugène de Beauharnais, devenu prince Romanovsky après son mariage avec la grande-duchesse Marie Nikolaeïvna.Cachet sec ex-libris G.F. sur le premier feuillet blancAgréable exemplaire en reliure du temps

LA ROUVRAYE Charles-Louis-Victor de

Traité sur l'art des combats de mer. Dédié à S.A.R. Mgr le Duc d'Angoulême, grand Amiral de France

Paris Bachelier [Imprimerie de Fain] 1815 in-4 cartonnage Bradel papier rouge de l'époque, pièce de titre en long

3 ff.n.ch., 86 pp., 6 planches dépliantes.Polak 5375. Seulement deux exemplaires au CCF (BnF et Polytechnique). Unique édition de cette intéressante réflexion sur l'état de la pensée navale française à la fin des guerres de la Révolution et de l'Empire, significativement dotée au titre de la devise Delenda est Britannia. Charles-Louis-Victor de La Rouvraye (1783-1850) était entré dans la marine en juin 1799 ; il servit dans la flotille de Boulogne, puis dans l'Océan Indien et fut fait prisonnier par les Anglais (1806-1811).Précieux exemplaire du Prince Eugène de Beauharnais, beau-fils de Napoléon, alors duc de Leuchtenberg,à son chiffre et celui de son épouse Augusta Amélie de Bavière.bL'ouvrage appartint ensuite à un Montboissier de Canilliac (vignette ex-libris armoriée contrecollée sur les premières gardes), vraisemblablement Charles de Montboissier-Beaufort-Canilliac (1753-1836), préfet maritime de Cherbourg de 1816 à 1826

HAGER Giuseppe

Panthéon chinois, ou Parallèle entre le culte religieux des Grecs et celui des Chinois ; avec de nouvelles preuves que la Chine a été connue des Grecs, et que les Sérès des auteurs classiques ont été des Chinois

Paris Imprimerie de P. Didot l'aîné 1806 in-4 maroquin vert, dos lisse orné de fleurons et semis géométriques dorés, triples encadrements de dent-de-rat, filets, guirlandes et grecques dorés sur les plats avec fleurons d'angle, tranches dorées, guirlande dorée en encadrement sur les contreplats [Rel. de l'époque]

4 ff.n.ch., pp. ix-xxxviij, un f.n.ch., 175 pp., une grande planche dépliante gravée sur cuivre et passée au lavis.Brunet III, 14. Unique édition de ce texte curieux qui suscita une polémique européenne, et de larges doutes sur les compétences de l'auteur. L'orientaliste italo-autrichien Giuseppe Hager (1757-1819), né à Milan, s'était en effet mis à l'étude du chinois à la fin du XVIIIe siècle, à une époque où la connaissance de cette langue était très limitée en Europe et ou les vérifications ne pouvaient se faire facilement en raison de la rareté des contacts avec l'Orient. Très bel exemplaire, grand de marges, au chiffre du Prince Eugène de Beauharnais, vice-roi d'Italie et de son épouse, Augusta-Amalia de Bavière

VICARS Richard John

Representation of the state of government slaves and apprentices in the Mauritius ; with observations. By a resident who has never possessed either land or slaves in the colony

Londres James Ridgway 1830 in-8 demi-veau vert, dos lisse, étiquette de titre en long [Rel. de l'époque]

4 ff.n.ch., pp. 9-78, un f.n.ch. de catalogue de Ridgway.Absent de Ryckebusch. Aucun exemplaire au CCF. Unique édition, extrêmement rare de ce témoignage d'un officier anglais, capitaine du Génie, en poste à Maurice depuis 1824, en faveur des colons français de l'île et de la manière dont ils traitaient leurs esclaves. Les exemplaires en ayant été recherchés par l'Anti-slavery league pour y être détruits, très peu ont survécu. Richard John Vicars, né à Dublin en 1794, mort en 1839, est le père de Hedley Shafto Johnstone Vicars (1826-1855), héros de la Guerre de Crimée.Exemplaire enrichi de très intéressants commentaires manuscrits au crayon sur les premières gardes en 1904 par Prosper d'Epinay, dit Nemo (1836-1914, à ne pas confondre avec son oncle homonyme), sculpteur né à Pamplemousse, fils d'Adrien d'Epinay (1794-1839), avocat et homme politique mauricien qui effectua plusieurs missions à Londres (1830-1832 et 1833-1835) pour y négocier les conditions d'abolition de l'esclavage dans l'île, dans des conditions acceptables par les planteurs. Il est à noter l'extrême rareté de l'opuscule déjà à l'époque de cet acquéreur, qui note explicitement : "J'ai acheté cette brochure à Paris, en 1904, après l'avoir cherchée toute ma vie inutilement".Envoi autographe de l'auteur au cabinet de lecture de l'île Maurice

CALVIN Jean

In viginti prima Ezechielis prophetae capita praelectiones, Ioannis Budaei & caroli Ionvillaei labore & industria exceptae. Cum praefatione Theodori Bezae ad generosiss[imum] Gasparem a Colignio Galliae Amiralium. Additi sunt indices duo copiosissimi, prior verborum ac sententiarum, posterior locorum qui citantur

Genève François Perrin 1565 fort vol. in-8 vélin ivoire sur ais de bois, dos à nerfs portant le titre manuscrit, décor estampé à froid recouvrant les plats, avec bordures ornées de motifs floraux et de portraits en médaillon des champions de la Réforme et cartouche portant la date de 1577, tranches bleues, traces de lacets [Rel. de l'époque]

10 ff.n.ch. (titre, dédicace, préface), 412 ff., 20 ff.n.ch. de tables et d'errata, sign. *, a-z, A-Z, Aa-Hh, toutes en 8 sauf * (en 10), lettrines. Très rares soulignements à l'encre, contemporains.Peter & Gilmont, Bibliotheca Calviniana, 65/6. Adams C300. Moeckli p. 61. Édition originale posthume, premier état.Ouvrage important, le dernier dont Calvin se soit occupé avant sa mort. Ces leçons sur les vingt premiers chapitres du livre d'Ezéchiel ont été commencées le 20 janvier 1562 ; elles comportent, à la fin de chaque chapitre, une prière de l'auteur. Calvin les interrompit définitivement pour des raisons de santé le 2 février 1564 ; il devait s'éteindre le 27 mai de la même année. L'édition fut entreprise par Charles de Jonviller (1517-1590), auteur de la préface, et Théodore de Bèze, qui dédicaça l'ouvrage à l'amiral de Coligny. Les deux préfaciers font l'éloge du réformateur, dont ils déplorent la disparition.Vignette ex-libris W. Jackson, datée de 1895.Très bel exemplaire, grand de marges, dans une séduisante et fraîche reliure protestante décorée à froid, datée 1577 sur le premier plat

CONSTANTINOPLE

Vüe du Village de Belgrade, dans la Thrace, ancienne résidence d'été des Ministres Européens

Préaux del. Constantinople 7 mai 1814 in-folio oblong (38 x 22 cm environ), encadrement moderne légères rousseurs

Beau paysage à l'aquarelle, signée Préaux. Bénézit 11, p. 220. Michel François Préaulx était arrivé à Constantinople en 1796 en tant qu'architecte au sein de la compagnie d'artistes et de techniciens engagés pour organiser les ateliers de l'armée et de la marine. Il continua à résider en Turquie après que la guerre d'Égypte eut contraint ses compagnons à quitter le service ottoman. Il se trouvait toujours à Constantinople en 1827. Plusieurs ouvrages du début du XIXème siècle sont illustrés de gravures faites d'après ses dessins, dont l'ouvrage d'Andreossi Constantinople et le Bosphore de Thrace. Dans son Voyage à l'embouchure de la Mer Noire, ou Essai sur le Bosphore et la partie du delta de Thrace comprenant le système des eaux qui abreuvent Constantinople (Paris, Plancher, 1818) Andreossi précise: "Belgrade était un village de la Thrace au débouché de plusieurs vallons du Balkan, qui en rendent la situation agréable. Il est placé sur l'Idrale des anciens, dont les eaux retenues par de belles digues forment deux réservoirs qui fournissent aux besoins de Constantinople. Belgrade était autrefois la résidence d'été des ministres européens" (pp.302-303)

CALVIN Jean

Praelectiones in librum prophetiarum Jeremiae, et lamentationes. Joannis Budaei & Caroli Jonvillaei labore & industria exceptae. Cum duobus indicibus, priore quidem rerum ac sententiarum maxime insignium : posteriore vero locorum qui ex veteri & novo Testamento citantur, & explicantur. Secunda editio a mendis quibus prior scatebat repurgata

Genève Eustache Vignon 1576 fort vol. in-folio vélin rigide, dos à nerfs orné de filets à froid [Rel. de l'époque], coins abîmés, qqs mouillures claires suprapaginales, travail de ver aux ff. 90-110

6 ff.n.ch. (titre, dédicace à l'Électeur palatin Frédéric III, avant-propos), 436 ff., 9 ff.n.ch. de tables, 1f.bl., nombreuses annotations manuscrites de l'époque, en latin et en grec, tant sur les premières gardes qu'en marge.Peter & Gimont, Bibliotheca Calviniana, III, 76/6. Deuxième édition latine (la première est de 1563), reproduisant, à peu d'écarts près, le texte de l'originale. Ces commentaires sur Jérémie et les Lamentations (traditionnellement attribuées à ce prophète) figurent parmi les derniers travaux scripturaires du réformateur, avec les leçons sur Ezéchiel (qui parurent de façon posthume)

CURIOSA

[Suite érotique]

S.l. (Espagne ?] s.d. [vers 1880] in-8 oblong (25x16) cartonnage moderne à la Bradel, toile écrue, dos muet, 6 gravures sur bois colorisées (15x11) contrecollées sur papier fort

Très curieuse et très rare ensemble de six gravures sur bois, colorisées, de style naïf, évoquant les artistes espagnols de la même époque, et représentant différentes scènes libres ou très libres. Il est probable qu'elles servaient en lupanar à l'excitation des clients dans l'attente des filles :I. Surprise brusquement dans son alcôve par un homme exprimant des signes évidents de fâcherie jalouse, une courtisane se fait lécher la minette par un minou. - II. Un moine saillit brutalement une donzelle montée sur un âne. L'on se demande d'ailleurs lequel des deux animaux est le mieux monté. - III. Une forte madone occupe simultanément trois hommes, deux sur le côté avec chacune de ses mains, un placé sous ses jupes. Comme quoi la polyvalence du travail n'est pas une invention récente. - IV. Une puisatière affairée à remonter un seau d'un puits se fait monter par derrière, dans un moment de surprise, tandis que son mari descend la colline dans un mouvement affolé. - V. Scène d'intimité dans un boudoir : classique et presque ennuyeux par comparaison des images précédentes. - VI. Deux soldats se partagent une généreuse créature fessue en diable et également très douée à l'oral

VOYSIN DE GARTEMPE François-Adrien

Abrégé de l'histoire de France pendant les dernières années de la Restauration, suivi d'un appendice sur la pairie française

Paris Garnier frères 1854 in-12 chagrin cerise, dos à nerfs orné de filets et caissons dorés, double encadrement de triple filet doré avec fleurons en écoinçon sur les plats, tranches dorées, encadrement de guirlande et filets dorés sur les contreplats, gardes doublées de tabis ivoire [Rel. de l'époque]

3 ff.n.ch., pp. 7-143.Deuxième édition (la première est de 1847). Relation qui se limite aux années 1828-1830 cruciales pour le trône de Charles X.Exemplaire au chiffre LO de Louis-Charles-Philippe d'Orléans, duc de Nemours (1814-1896), deuxième fils de Louis-Philippe.Bel exemplaire dans une reliure de Petit, successeur de Simier

UHLEMANN Max. Ad.

Linguae Copticae Grammatica in usum Scholarum Academicarum scripta cum chrestomathia et glossario. Insertae sunt observationes quaedam de veterum aegyptiorum grammatica

Leipzig T.O. Weigel 1853 in-8 demi-toile verte, dos lisse muet [Cartonnage de la fin du XIXème siècle], fatigué

2 ff.n.ch., pp. 1-46, 51-54 et 57-167.Édition originale de cette grammaire copte due à l'égyptologue allemand Maximilian Uhlemann (1829-1862). Exemplaire de Révillout avec son ex-libris. Plus qu'un exemplaire simplement annoté, il s'agit à l'évidence d'un exemplaire de travail, remonté avec une marge intérieure ajoutée et des 27 feuillets manuscrits entiers de notes, commentaires et développement divers intercalés, remplaçant parfois même les lacunes.Eugène Révillout (1843-1913), professeur de droit égyptien, de démotique copte et science des hiéroglyphes à l'École du Louvre, conservateur au Département des antiquités égyptiennes du Louvre, a été le fondateur de la Revue égyptologique

ALGÉRIE - DESSINS

[Album]

[Algérie 1843-1845] in-8 oblong (25 x 16 cm environ) basane violine, dos lisse, filets or et à froid, jeu de filets dorés et à froid encadrant les plats, inscription en lettres dorées sur le premier plat [Rel. de l'époque], rest., qqs dessins roussis

Joli album de voyage en Algérie contenant environ 50 dessins et esquisses à la mine de plomb, la plupart situés et datés. Les légendes manuscrites indiquent Stora, Mers-el-Kebir, Bougie, Philippeville, Constantine, Al Cantara, Guelma, Mazagran, Mostaganem, Oran, Agadir...Bel ensemble

POSTEL Guillaume

De Rationibus Spi- / ritus sancti Lib. II

Paris Pierre Gromors 1543 in-8 veau blond, dos lisse orné de filets et croix dorés, pièce de titre fauve en long, encadrement de triple filet doré sur les plats, tranches dorées, encadrement de pampres et de pointillés dorés sur les contreplats [rel. du début du XIXe siècle], rest.

53 ff., sign. a-g, toutes en 8, sauf g (en 5), un f. vierge, texte entièrement réglé.Brunet IV, 840. Unique édition de ce texte bref, mais dense, qui se rattache à la période d'irénisme théologique du grand érudit catholique Guillaume Postel (1510-1581), et dans laquelle, à la suite de son étude du Coran, il tentait d'établir des ponts entre Islam et confessions chrétiennes, sur la base d'analogies de doctrine, et de l'idée centrale que le christianisme offre un soubassement idéologique qui peut servir de creuset à toutes les religions. Il n'était pas le seul à exprimer alors de telles idées, mais elles lui valurent cependant la défaveur de François Ier.Comme l'indique un papillon contrecollé sur les premières gardes : "Relié par Antoine Chaumont, rue du Foin Saint-Jacques n° 18, hôtel de la Reine blanche, à Paris". Après un passage par l'émigration pendant la Révolution, Antoine Chaumont revint à Paris où il fut actif de 1798 à 1826

EAU DE COLOGNE

Eau aromatique et spiritueuse dite de Cologne, distillée et perfectionnée par Vourloud Jean-François-Nicolas et Ce brevetés de S. M. le Roi de France, le 6 novembre 1823, et d'après une ordonnance royale, rendue au Château des Tuileries, le 12 janvier 1824, approuvée par plusieurs célèbres médecins de Paris, spécialement par la Société royale de médecine de Lyon, le 22 juillet 1822, et fournisseurs privilégiés de plusieurs Cours étrangères

S.l. s.d. [vers 1825] in-4 en feuille

2 pp.n.ch.Rare support publicitaire pour l'une des nombreuses imitations de la célèbre eau de Cologne, inventée par Giovanni Paolo Feminis et issue de la distillation de spiritueux de raisin, d'huile de Néroli, de bergamote, de lavande et de romarin. On ne compte plus en effet les contrefaçons suscitées par le prodigieux succès commercial de la substance

DÉVOTION

Cy com[m]e[n]ce une / petite instructio[n] et manière de / vivre pour une femme sécullière, com[m]ent elle / se doit conduire en pe[n]sées, parolles & oeuvres / tout au lo[n]g du iour pour to[u]s les io[u]rs de la vie / pour plaire à nostre seign[eu]r iesucrist & amasser / richesses célestes au proffit & salut de so[n] âme

On les vend à Paris en la rue neuve nostre dame s.d. petit in-8 chagrin noir, dos à nerfs orné de filets à froid, filets à froid encadrant les plats, tranches dorées, dentelle intérieure [Rel. du XIXe siècle], plats légèrement frottés

31 [sur 32] ff.n.ch., sign. A-D, toutes en 8, sauf D (en 7), 3 bois gravés dont un répété (au feuillet de titre et en Dvi).Brunet III, 444-445. Bechtel I-26 (notre édition). Une des nombreuses éditions de ce petit livret qui fut imprimé pas à moins de quinze reprises entre le début du XVIe siècle (vers 1520) et 1617. Il fait partie de ces ouvrages d'éducation religieuse que les éditeurs joignaient (ou non) à leurs livres d'heures. Le thème en est la sanctification d'une femme qui demeure dans le siècle, et n'entre en aucune communauté religieuse.Agréable exemplaire relié par Duru.Très rare

IMPRESSION D'ARAMON]. PLANTAVIT DE LA PAUSE Jean

Chronologia praesulum Lodovensium. Ad eminentissimum cardinalem ducem de Richelieu potentissimum totius Imperii Gallici administrum

Aramon par l'auteur 1634 in-4 vélin rigide, dos lisse [Rel. de l'époque]

11 ff.n.ch. (titre-frontispice gravé, titre, dédicace, préface, liste des évêques), 413 pp., 1 f.bl., 52 pp. (listes complémentaires et tables).Deschamps, 89-90. Unique édition, peu commune, de cette biographie des 102 évêques qui se sont succédé à la tête du diocèse de Lodève (dans le Languedoc) depuis le IVe siècle jusqu'en 1633. L'auteur, Jean Plantavit de La Pause (1579-1651), était un ancien ministre protestant qui devint lui-même ensuite évêque de Lodève de 1626 à 1646.Certains exemplaires ne comportent pas la page de titre imprimée où figure l'adresse suivante: "Aramontii, sumptibus authoris", mais seulement le titre-frontispice. L'origine typographique de cette édition n'est pas certaine. D'après Charles Labande, "Un problème d'histoire typographique, l'imprimeur de la Chronologia praesulum Lodovensium, publiée à Aramon en 1634", in Mémoires de l'Académie de Vaucluse, XVII (1898) pp. 267-272, elle aurait été en fait imprimée à Avignon par Jean Piot, à un moment où Plantavit de La Pause, exilé de son diocèse à la suite de sa compromission dans la révolte du duc de Montmorency, résidait non loin de la cité des papes. Sinon, il s'agit certainement du seul ouvrage publié à Aramon, petite bourgade sise actuellement dans le département du Gard, à la frontière des Bouches-du-Rhône, et qui n'a rien pour figurer parmi les centres typographiques, même secondaires

IMPRESSION DE BEAUVAIS. - BINVILLE Claude-Barthélémy de

Les Véritez françoises opposées aux calomnies espagnoles. Ou, Réfutation des impostures contenuës en la Déclaration imprimée à Bruxelles sous le nom du Cardinal Infant. Par un gentilhomme de Picardie

Beauvais s.n. 1637-1639 3 parties en un fort vol. in-8 vélin souple, dos lisse [Rel. de l'époque]

4 ff.n.ch. (titre, avertissement), 151 pp., 4 ff.n.ch. (titre de relais, avertissement), 192 pp., 5 ff.n.ch. (titre de relais, avertissement), 407 pp., avec interversion des ff. 197-98, 199-200, 201-202.SHF, Bourgeois & André, 2802. Exemplaire bien complet des trois parties (la première était parue dès 1635, les deux dernières sont en édition originale). La première comprend ce qui s’est passé depuis la paix de Vervins, en 1598, jusqu’à la mort de Henri IV, la deuxième depuis cette époque jusqu’au ministère du Cardinal, en 1624, la troisième embrasse tout ce qui s’est passé sous son administration. L'ensemble fut réédité en pagination continue en 1643.Binville, gentilhomme picard, ami de Chatelain et de Peiresc, était un apologiste convaincu ou plutôt appointé (le ministre employait une grande quantité de plumes au service de sa cause) de la politique extérieure du cardinal de Richelieu

IMPRESSION DE RECANATI]. ANGELITA Giovanni Francesco

I Pomi d'oro, dove si contengono due lettioni de' fichi l'una, e de melloni l'altra. Nelle quali non solo si scorgono le lor lodi, e le loro eccellenze, ma si scoprono molti segreti per usarli, e per cultivarli. Esi notano molti errori di diversi grand'huomini intorno al loro sentimento. Aggiuntavi una lettione della lumaca dove si prova, ch'ella sia maestra della vita humana. Opera non meno ripiena di dottrina che di piacere

Recanati Antonio Braida 1607 in-4 vélin souple, dos lisse [Rel. de l'époque], qqs mouillures en début de volume

18 ff.n.ch. (titre dans un bel encadrement gravé, dédicace, poésies liminaires, tables et portrait gravé de l'auteur), 182 pp.,19 figures gravées sur cuivre dans le texte, dont deux bandeaux.Deschamps, 1072. Westbury p. 10. Oberlé 688. Paleari Henssler 513. Aucun exemplaire au CCF.Édition originale de ce très rare livre illustré baroque italien (connu aux U.S.A. par le seul exemplaire de la Harvard Library).Le livre, dédié au cardinal Montaldo est composé de deux traités, l'un sur les figues, l'autre sur les melons. L'auteur, Giovanni Francesco Angelita (mort en 1619), appartenant à l'Accademia de' Disuguali de Recanati, présente avec érudition et humour ces autres « fruits d'or » dans toute leur complexité: l'histoire de leur culture, leur préparation culinaire, leur importance diététique, mais surtout leur valeur symbolique. L'auteur a faire suivre ces deux traités d'une savoureuse dissertation sur les escargots avec la mention de tous les auteurs qui en ont parlé depuis l'Antiquité jusqu'à la fin du XVIe siècle.Curieuse illustration gravée sur cuivre ; elle comprend un large encadrement du titre avec des médaillons et des bouquets de figues et de melons, des escargots et de petites scènes inspirées du texte ; un portrait de l'auteur gravé à pleine page ; et 19 très intéressantes gravures dans le texte, d'aspect populaire. Ce livre est le tout premier des livres imprimés dans la petite ville italienne de Recanati (dans les Marches, près d'Ancône)

IMPRESSION D'EISENACH]. FERRARI Filippo

Novum lexicon geographicum, in quo universi orbis oppida, urbes, regiones, provinciae, regna, emporia, academiae, metropoles, flumina & maria antiquis & recentibus nominibus appellata, suisque distantiis descripta, recensentur. Illus primum in lucem edidit Philippus Ferrarius (...). Nunc vero Michael Antonius Baudrand (...) hanc ultimam editionem ita emendavit, illustravit, dimidiaque parte auctiorem fecit, ut Novum Lexicon jure optimo dicatur. Accesserunt sub finem Dominci Magri Melitensis (...) appendices & correctiones ; atque in has M. A. Baudrand notae

Eisenach Johann Peter Schmidt 1677 2 tomes en un fort vol. in-folio vélin rigide, dos à nerfs, pièce de titre crème, tranches mouchetées de rouge [Rel. de l'époque], des pages roussies

5 ff.n.ch. (titre, préface, index), 539 pp., 2 ff.n.ch., 484 pp., 11 ff.n.ch. de tables de longitudes, texte sur deux colonnes.Deschamps, 665. Il s'agit là du premier ouvrage connu imprimé à Eisenach, où la typographie fut tardivement introduite, en dépit du séjour que Luther fit à la Wartburg et où il entama sa traduction de la Bible en allemand. Même placé sous le nom du servite Filippo Ferrari (1570-1626), dont le lexique était paru en 1627 à l'adresse de Milan, l'ouvrage forme plutôt un travail entièrement renouvelé dû au labeur de Michel-Antoine Baudrand (1633-1700), qui fut à deux reprises conclaviste du cardinal Francisco Barberini. L'ouvrage connut ensuite plusieurs rééditions.Ex-libris manuscrit Costanzo Patrizzi

BARNUM

The Wonderful albino family, Rudolph Lucasie, wife and children from Madagascar. They have pure white skin, silken white hair and pink eyes !! Have been exhibited at Barnum's museum N. Y. for three years. Now with Buckley & Comp

New York Currier & Ives s.d. in-folio (41 x 30 cm) en feuille

Lithographie colorisée à la main représentant, en pied, les 4 membres d'une famille albinos : Rudolph Lucasie, sa femme Antania et leurs deux enfants (un garçon, Joseph, et une fille), tous en costumes occidentaux, sauf le père, affublé d'un ridicule pagne de fourrure censé évoquer la "vie sauvage" comme les contemporains se la représentaient aux Etats-Unis.Barnum prétendait les avoir découverts en 1857 dans une foire à Amsterdam, et les présentait comme des indigènes malgaches. En réalité, il semble que les Lucasie formaient une famille d'origine danoise ; ils se prêtèrent pendant près de 40 ans à ces exhibitions.Témoignage précoce de la folie exhibitrice de Barnum, cette estampe rappelle à quel point ces spectacles offrant à la vue curieuse des êtres humains considérés comme "bizarres" (par leur ethnie, leurs infirmités, leurs particularités physiologiques) étaient communs et acceptés au XIXe siècle. Ils continueront à être pratiqués jusque dans le premier tiers du XXe siècle (cf. ceux organisés à Vincennes dans le cadre de l'Exposition coloniale de 1931)

LE BRIGANT Jacques

Notions générales ou encyclopédiques

Avranches Imprimerie de Le Court 1791 in-8 demi-percaline Bradel à coins du XIXe siècle, pièce de titre rouge en long

2 ff.n.ch., iv pp., 47 pp.Au CCF, exemplaires seulement à la BnF, Rouen, Rennes et Nantes. Quérard V, 28. Absent de Sacher. Unique édition, passablement rare. Jacques Le Brigant, né à Pontrieux en 1720 d'un père négociant, fut avocat à Tréguier où il mourut le 10 juillet 1804, et, pour lui, le bas-breton était la mère commune à toutes les autres langues ("Celtica negatur, negatur orbis"). Il prit si fort à coeur cette idée qu'il fit imprimer plusieurs traités pour la démontrer.Exemplaire enrichi d'un bel envoi autographe : "De la part de l'auteur à M. Lamoignon de Malesherbes son ancien patron, témoignage de reconnoissance du dep. de la langue primitive"

SURINAM - AQUARELLE] BENOIT Pierre J.

Paysage

[Première moitié du XIXème siècle] grand in-8 à l'italienne (24,5 x 18,5 cm environ) sous verre, large encadrement bois doré

Joli paysage avec, forêt, rivière, personnages et pirogue. Inscription au dos : "Fait d'après nature à Surinam par P. Benoit".Benezit II, 112. Pierre J. Benoit (1782-1854), peintre de paysages belge, est connu pour son Voyage de Surinam ou Description des possessions néerlandaises dans la Guyane, publié à Bruxelles en 1839, et qui comprend cent dessins faits d'après nature

DESSINS - BIJOUTERIE

[Suite de 72 projets de bijoux]

S.l.n.d. [milieu du XXème siècle] divers formats en feuilles, sur papier calque monté sur papier noir, dans une boîte skaï noir moderne de format in-4

Rare suite de projets d'atelier, au crayon noir, crayon de couleurs et gouache, donnant des modèles de bagues, pendentifs, bracelets, bracelets montres, torques, anneaux etc, certains en or et émail.Deux des calques portent le cachet d'Yves Roué Joaillier. Ce célèbre artisan parisien, un temps expert près les Compagnies d'Assurance, semble avoir eu pour adresses le 41 rue La Boëtie et le 61 boulevard Malesherbes à Paris. Il contribua à la renommée de la bijouterie art-déco puis, dans la veine de Cartier ou Janlys au renouveau de la joaillerie dans les années trente et quaranteAnnotations manuscrites et numéro de référence pour certains spécimens.Ensemble très bien conservé

ROCQUEMAUREL Gaston de

Souvenirs de voyage. Nouvelle-Zélande. Manuscrit autographe, signé de ses initiales

S.l. 1869 petit in-folio (28,9 x 18,8 cm) de 28 pp. écrites au recto en feuilles, quelques ratures et corrections, conservé dans une chemise avec titre manuscrit

Numa Broc, Océanie, pp. 342-343. Lecture faite à l’Académie des Jeux floraux de Toulouse le 26 février 1869. Neveu du baron de Puymaurin, Gaston de Rocquemaurel fut, de 1837 à 1840, le second de Dumont d’Urville sur l’Astrolabe lors de l’expédition au Pôle Sud et en Océanie. Après plusieurs autres campagnes, effectuées notamment au Maroc, en Indochine et en Corée, il se retira à Toulouse, où il fut élu, en 1865, membre de l’Académie des Jeux floraux. Rocquemaurel dresse ici un tableau de la Nouvelle-Zélande, où l’expédition de Dumont d’Urville séjourna du 29 avril au 4 mai 1840. Il commence par des considérations historiques : découverte par Tasman en 1642, férocité des habitants qui massacrèrent le capitaine Marion en 1772, pratiques cannibales de ces derniers, arrivée de nombreux aventuriers dont le baron Thierry ; il relate ensuite ce qu’il a observé sur place : caractère des Maoris, échange de cadeaux avec les insulaires, pêche et industrie de la baleine, activité des missionnaires, spéculation sur les terres, refus de Dumont d’Urville de saluer le gouverneur à cause de la prise de possession britannique, exploration de l’île du Sud : havre Ottago, Akaroa (presqu’île de Banks), puis de l’île du Nord : baie de Taonaroa, baie des Iles, etc.Extraits : « Les naturels qui se donnent le nom de Maouri, sont venus en assez grand nombre visiter nos corvettes. Ils nous apportent amples provisions de pommes de terre et de patates douces, et quelques cochons dont la chair peu délicate exhale un fumet de marée dû aux débris de poisson qu’ils dévorent sur la grève. Nos moyens d’échange sont de petites couvertures de laine, quelques indiennes communes, des haches et des couteaux. Nous évitons autant que possible de leur délivrer des mousquets et de la poudre dont ils font un si cruel usage…Ils ont une taille moyenne, des muscles fortement développés, mais des formes moins arrondies que chez les autres insulaires de l’Océanie. Leurs traits sont aussi plus anguleux, plus durs, et le tatouage compliqué qui sillonne profondément tout leur visage imprime à leur physionomie une singulière expression de férocité. Accoutumés à trafiquer avec les baleiniers des charmes de leurs filles, ils viennent étaler à nos regards cette ignoble marchandise. Mais ces tristes Vénus au large visage, au teint cuivré, parfois coloré par le tatouage […] ne sauraient trouver parmi nous un seul adorateur… Ces Maouris sont donc à nos yeux ce que nous avons encore rencontré de plus sauvage dans l’Océanie. Leur contact avec les Européens, qui est devenu si fréquent depuis le commencement de ce siècle, n’a servi qu’à leur apprendre à tirer un coup de fusil, à boire des liqueurs fortes, et à rechercher les vêtements de laine, toutes importations qui leur ont jusqu’ici si peu profité.Les armes à feu leur ont donné un moyen plus sûr de satisfaire les passions barbares […], les boissons spiritueuses déciment chaque jour ces farouches guerriers [et] les couvertures de laine dans lesquelles ils croupissent et se laissent ronger par la vermine, leur ont fait négliger et peut-être oublier la fabrication de quelques nattes de Phormium [lin de Nouvelle-Zélande], et la construction de leurs cases où se développait toute leur industrie. Ce peuple n’a donc emprunté à la civilisation que des principes de mort. Il décline de jour en jour, et dans moins d’un siècle il n’existera peut-être plus… » (pp. 11-12).Cette étude a été publiée par l’Académie des Jeux floraux (Toulouse, Imprimerie Douladoure, 1869, in-8 de 36 pp.). Source : catalogue BnF, cote 8-NT-1217. On joint 1 f. autographe comportant une liste de noms (bords rongés). Provenance : archives personnelles de Gaston de Rocquemaurel

ECLAIRAGE AU GAZ

[Recueil sur les débuts de l'éclairage urbain au gaz dans la ville de Paris]

Paris 1855-1868 in-4 demi-toile chagrinée verte de l'époque, dos lisse orné de filets à froid, tranches mouchetées

Par rapport à Londres, l'équipement de Paris en éclairage public au gaz fut tardive et lente. Le procédé en avait pourtant été découvert par un Français, l'ingénieur Philippe Lebon, qui avait mis au point dès 1791 un système de gaz hydrogène carburé. Mais il fallut plus de trente ans d'expérimentations dans des sites privés avant de vaincre les réticences de l'administration, ce qui permit en attendant à la capitale britannique de se doter d'un équipement performant à partir de 1824. Les premiers essais de lanternes à gaz furent d'ailleurs réalisés en 1816 par une société anglaise dans le Passage des Panoramas ; suivirent des tentatives à la Galerie de Fer, boulevard des Italiens (1817), à l'Hôpital Saint-Louis (1818), au Luxembourg et à l'Odéon (1820). Mais il fallut attendre 1829 pour voir les premiers essais officiels d'éclairage public place du Carroussel, rue de Rivoli, places Vendôme et de l'Odéon, ainsi qu'au Palais Royal. Par la suite, diverses petites usines de production furent installées à l'intérieur de Paris, gérées par plusieurs compagnies, pour accompagner le développement de ce système d'éclairage : 69 becs à gaz en 1831 (contre encore 12 941 becs à huile) ; 600 en 1839 (contre 5400) ; 8600 en 1848 (contre 2608) ; 13 733 en 1852 (contre environ 1000). A partir de 1846, un monopole officiel fut accordé à seulement six de ces sociétés. C'est dans ce dernier contexte que se situe le document que nous présentons.En effet, dans le cadre de l'immense chantier engagé pour la rénovation de Paris, le préfet Haussmann organisa le 23 juillet 1855 la fusion de ces 6 sociétés gazières monopolistes en concession unique à la "Compagnie parisienne d'éclairage et de chauffage par le gaz", sous forme de société anonyme. Cette situation fut étendue aux territoires annexés en 1859 par un nouveau traité du 25 janvier 1861. C'est cette action relativement méconnue de l'action de Haussmann que notre recueil de 10 pièces documente. Il comprend en effet :I. Services public et particulier de l'éclairage et du chauffage par le gaz dans la ville de Paris. Paris, Imprimerie de A. Guyot et Scribe, 1863, 2 ff.n.ch., pp. 5-51 (réunit les deux traités de 1855 et 1861). - II. Ville de Paris. Eclairage au gaz. Instruction pratique donnant la marche à suivre pour les expériences relatives à la détermination journalière du pouvoir éclairant et de la bonne épuration du gaz de la Compagnie parisienne. Paris, Imprimerie de A. Guyot et Scribe, 1863, titre, 8 pp., quelques figures dans le texte. - III. Compagnie parisienne d'éclairage et de chauffage par le gaz. Paris, Imprimerie de Paul Dupont, s.d. [1855], 70 pp. Acte notarié établissant les statuts de la Compagnie : les concessionnaires retenus par le préfet comprennent les célèbres frères Pereire, Emile (1800-1875) et Isaac (1806-1880), déjà très impliqués dans les chemins de fer. - IV. Modifications aux statuts de la Compagnie parisienne d'éclairage et de chauffage par le gaz. Paris, Imprimerie de A. Guyot et Scribe, s.d. [1861], 23 pp. - V. Un prospectus à destination des particuliers : Compagnie parisienne d'éclairage et de chauffage par le gaz. Conditions de l'abonnement à la fourniture du gaz au compteur. [Paris], Imprimerie de A. Guyot et Scribe, s.d., un feuillet in-folio replié imprimé recto-verso. - VI. Un ensemble de formulaires-types non remplis : deux contrats de location de branchement et de compteur (imprimés) ; 4 courriers et contrats autographiés. - VII. Préfecture du département de la Seine. Arrêté concernant les conduites et appareils d'éclairage et de chauffage par le gaz dans l'intérieur des bâtiments. [Paris], Imprimerie de A. Guyot et Scribe, s.d. [1862], un feuillet in-folio replié imprimé recto-verso sur deux colonnes. - VIII. Préfecture du département de la Seine. Réglement concernant les conduites et appareils d'éclairage et de chauffage par le gaz à l'intérieur des bâtiments et habitations. [Paris], Imprimerie Paul Dupont, juillet 1868, un feuillet in-folio replié imprimé recto-verso sur deux colonnes. - IX. Avis concernant les compteurs à gaz. S.l. [Paris], juillet 1863, un feuillet in-12 imprimé au recto, contrecollé. - X. Avis important. Précautions à prendre pour garantir les compteurs de la gelée. [Paris], Imprimerie de A. Guyot et Scribe, s.d., un feuillet in-12 imprimé au recto, contrecollé

DU CALVET Pierre

Appel à la justice de l'Etat ; ou Recueil de lettres au Roi, au Prince de Galles, et aux ministres ; avec une lettre à Messieurs les Canadiens, où sont fidèlement exposés les actes horribles de la violence arbitraire qui a régné dans la colonie, durant les derniers troubles, & les vrais sentimens du Canada sur le Bill de Quebec, & sur la forme de gouvernement la plus propre à y faire renaître la paix & le bonheur public. Une lettre au général Haldimand lui-même. Enfin une dernière lettre à Milord Sidney ; où on lit un précis des nouvelles du 4 & 10 de mai dernier, sur ce qui s'est passé en avril dans le Conseil législatif de Quebec, avec les protêts de six conseillers, le lieutenant gouverneur Henri Hamilton à leur tête, contre la nouvelle inquisition d'Etat établie par le gouverneur & son parti

Londres juin & juillet 1784 in-8 demi-basane verte à coins, dos lisse orné de filets dorés, simple filet doré sur les plats, tranches citron [rel. du XIXe s.], trois coins abîmés

2 ff.n.ch., xiv pp., 320 pp., viii pp.Sabin, 21 044. Au CCF, exemplaires seulement la BnF et Rouen. Edition originale très rare de ce profus mémoire sur l'"Affaire Pierre Calvet" qui agita le Canada juste à l'issue de la Guerre de l'indépendance américaine. Parallèle à l'ouvrage The Case of Peter Du Calvet (784), destiné à la justice anglaise, il s'agit d'un exposé à destination des Canadiens. Le négociant Pierre Du Calvet (1735-1786), protestant français, dut se fixer en Nouvelle-France en 1758 ; il y demeura après l'annexion britannique et exerça une action politique persévérante en faveur des habitants de la province de Québec, à la fois pour obtenir une constitution et pour exiger une justice équitable en faveur des anciens sujets français. L'objet de notre texte se concentre sur ses différends avec le gouverneur Frederick Haldimand (1718-1791) et son bref emprisonnement. Précurseur du long combat mené par les citoyens de la Province de Québec pour la reconnaissance de leurs droits politiques à l'intérieur de l'Empire britannique, Du Calvet n'en resta pas moins un grand oublié de l'histoire québécoise. Ses actions et jusqu'à son nom furent largement ignorées par la postérité jusqu'à la réédition de son mémoire en 2002.Cartouche portant un chiffre couronné au centre des plats

RAOULT François-Marie

Influence de la dilution sur le coefficient d'abaissement du point de congélation des corps dissous dans l'eau

Paris Gauthiers-Villars s.d. [1885] in-4 broché, couverture factice de papier bleu

3 pp.Aucun exemplaire au CCF. Le physicien et chimiste François-Marie Raoult (1830-1901) formula ainsi la loi générale de la congélation, selon laquelle si l’on dissout une molécule d’une substance dans 100 molécules de n’importe quel solvant donné, la température de solidification de ce dernier sera abaissée de 0,63 °C

MANUEL ELEMENTAIRE

Nouveau traité d'arithmétique par lequel on peut facilement se perfectioner [sic] dans cette science, contenant aussi une table ou livret pour apprendre à multiplier et compter sans maître

Paris Mondhare s.d. [vers 1780] in-12 en feuilles, cousu, quelques mouillures claires

32 pp.Au CCF, seule la bibliothèque de Vendôme signale ce titre (pour une édition de Vendôme en 64 pages). Très rare petit livret pédagogique destinée à "apprendre à compter", comme on disait, et destiné aux petits artisans et commerçants.Rarissime

JEU ÉQUESTRE

Der Spatzier-Ritt - La Promenade à cheval zum freundlichen Doerfchen oder das Mieth Pferd. au village riant ou Le cheval à louage

S.l.n.d. JBM [vers 1835] in-4 oblong (25,5 x 20,5 cm environ) gravure coloriée à figure mobile, collée sur carton encadré et doublé au verso de papier marbré bleu, étui cartonné de papier marbré brun avec étiquette de titre sur le premier plat [Cartonnage de l'époque], étui très légèrement frotté, petite perforation au dos

Très rare jouet en carton à figures mobiles faisant s'articuler sur fond de paysage un beau cheval bai brun avec 8 cavaliers au choix: 2 amazones, 1 cocher, 1 jockey, 2 militaires en costume d'apparat et 2 gentilshommes en redingote et chapeau haut de forme sur carton, le tout gravé et colorié à l'époque.L'éditeur (JBM) n'a pu être identifié et le jeu ne semble pas avoir été répertorié. Un seule mention à la bibliothèque de Munich qui indique la date de 1835.Annotation manuscrite de l'époque sur l'étiquette de titre.Ravissant objet, très bien conservé malgré la fragilité de ce type d'objets

PEROU]

[Vue animée d’une promenade à Lima]. Dessin à l’aquarelle et au lavis bistre, non signé

S.l.n.d. [milieu XIXe] 1 f. in-folio oblong (36,7 x 55 cm ; 52,1 x 70,5 avec cadre) monté sur papier fort, placé sous passe-partout et conservé dans un cadre moderne en bois brun

Au premier plan apparaît un chemin bordé d’arbres, sur lequel se trouvent plusieurs groupes de deux ou trois personnes ainsi qu’une chaise de poste dont le postillon, descendu de sa voiture, tient le cheval à l’arrêt. Une clairière permet d’apercevoir, au second plan, un cours d’eau qui longe cette promenade, et, à l’arrière-plan, une agglomération dense contenant plusieurs édifices religieux identifiables par leurs dômes et leurs clochers. Le plus grand édifice représenté sur ce dessin est la basilique Saint-François-d’Assise (Iglesia y Convento de San Francisco) ; les deux autres clochers, plus éloignés, semblent être ceux de la cathédrale (Catedral y Capilla del Sagrario). Quant au cours d’eau, il s’agit du Rio Rimac. Cf. Paz Soldan, Geografia del Peru, pl. 20. D’après un plan récent de Lima, une autoroute intra-urbaine se trouve actuellement sur cette promenade. Le dessin est numéroté « LI » sur le montage. Dessin finement exécuté par un artiste de talent

MAHÉ DE LA BOURDONNAIS A.

Un Français en Birmanie. Ouvrage rédigé sur ses notes de voyage par le comte A. Mahé de La Bourdonnais ingénieur, explorateur en Birmanie et Siam, membre de la Société indochinoise ; et complété par Gabriel Marcel

S.l. [Paris] s.d. [1883] 2 parties en un vol. in-12 demi-chagrin cerise, dos à nerfs fleuronné, tranches mouchetées [Rel. de l'époque], rousseurs, épidermures

2 ff.n.ch., IV pp., 281 pp. Exemplaire dans lequel la table des chapitres (chiffrée 243-244, car elle ne concerne que la première partie) a été reliée à la fin du volume.Edition originale très rare de cette relation qui connut plusieurs rééditions. La place de cet ingénieur Mahé de La Bourdonnais dans la descendance de Bertrand-François n'est pas établie avec certitude : il semble qu'il soit son arrière-petit-fils, par l'intermédiaire du comte A.-C. Mahé de La Bourdonnais, qui publia en 1827 les "Mémoires historiques" de son grand-père d'après le Mémoire justificatif de 1751.La seconde partie commence à la page 257 et a pour titre : La Route française au Tonkin. Canal de Malaca. Avant-projet de percement de l'isthme de Kra ou de Malaca présenté à M. F. de Lesseps le 1er mai 1883, adressé à Sa Majesté le Roi de Siam le 8 juin. Conférence faite à la Société académique indo-chinoise, dans sa séance du 30 mai 1883

LOGOGRIPHES] MANUSCRIT

Recueil de Logogriphes d'Enigmes et de Charades

[Seconde moitié du XVIIIème siècle] 2 vol. petit in-folio (18 x 26,5 cm environ) cousu et en feuilles, papier vergé

1) couverture et 76 pp. numérotées 2) 8 pp. numérotées et 4 ff. blancsManuscrit soigneusement calligraphié. Il énonce en tout 75 énigmes, 19 charades, et 38 logogriphes. Toutes les énigmes et tous les logogriphes de la première partie sont dévoilés. À partir de la page 39, l'écriture est d'une autre main. Quelques solutions d'énigmes ou de charades sont proposées dans le second cahier : Voltaire, Malheur, Ménagère, Mercure de France, Ciel, Corbeau, Merle...La page 7 porte la date du 13 juillet 1782.Bel ensemble reflétant bien l'esprit du temps

ENFANTINA

Le Livre des enfans, ou Idées générales & définitions des choses dont les enfans doivent être instruits. Ouvrage très-utile aux personnes qui sont chargées du soin de les élever. Nouvelle édition, revue, corrigée & augmentée

Paris Prault 1736 in-16 maroquin vieux-rouge, dos lisse cloisonné et fleuronné, pièce de titre verte, encadrement de triple filet doré sur les plats avec fleurons d'angle, tranches dorées [Rel. de l'époque]

8 ff.n. ch. (titre, dédicace, avertissement, table), 160 pp., 7 ff.n.ch. (privilège et catalogue de Prault).Gumuchian, 3835 (pour une édition de 1753 à l'adresse de Mannheim). Françoise Huguet, Les Livres pour l'enfance et la jeunesse de Gutenberg à Guizot, 853 (pour l'édition de 1728) . Demeuré anonyme, ce livre de pédagogie sous forme de questions-réponses fut imprimé pour la première fois en 1706 et connut de nombreuses éditions jusqu'à la fin du XVIIIe siècle : 1728, 1732, 1736, 1753, 1770, 1775, etc. Il contient 40 leçons dont certaines sont consacrées à la religion, mais on y trouve aussi des chapitres consacrés à la mémoire, aux éléments, à ce qui se trouve dans la terre, à la mer, aux eaux douces, à la géographie, aux maladies, à l'injustice, aux lois, à la division d'un État, aux trois ordres, aux productions de la terre, aux artisans et aux arts libéraux, aux arts mécaniques, aux professions et aussi au "menu peuple". L'épître en tête est signée "votre oncle F.G." et il se termine par la devise des Jésuites.Bel exemplaire

WITTICH Johannes

Von dem Ligno Guayaco, Wunderbawm / res nova genandt / von der China, ex Occidentali India, von der Sarassa Parilla, von dem Frantzosenholz Sassafras, und von dem Gritzholz so man lignum Nephriticum nennet, etc. (...)

Leipzig Michael Lantzenberger 1592 petit in-4 cartonnage Bradel de papier moucheté moderne, dos lisse muet

22 ff.n.ch., sign. a-f, toutes en 4, sauf f (en 2).Au CCF, exemplaires seulement à Strasbourg. Wellcome I, 6769. Edition originale rare, qui se présente telle quelle. Il existe une seconde édition de 1603, plus commune, souvent jointe au traité du même auteur sur les bézoards. Johannes Wittich (1537-1596) était le médecin aulique du comte de Schwarzburg-Sondershausen. Le gaïac (guayaco), arbre tropical très dense, était surtout recherché pour ses vertus curatives : son bois a été utilisé en décoction jusqu'à l'invention de médicaments modernes, dans le traitement de la syphilis et de la tuberculose ; sa sève servait au traitement de l'arthrite. Quant à la résine de ce bois, elle est utilisée en médecine depuis plus de cinq siècles.Vignette ex-libris E. Grendel

PLACARD

Almanach comique, illustré de 152 vignettes

[Paris] [Aubert] s.d. [1849] in-4 oblong (31 x 43 cm) en feuille

Placard publicitaire lithographié en couleurs annonçant la parution pour l'année 1850 de l'Almanach comique, pittoresque, drôlatique, amusant et charivarique, qui parut à partir de 1842 et connut une longévité remarquable.Pour l'imprimé, cf. Grand-Carteret, Almanachs, 2282

PLACARD

Almanach prophétique. 1849. 9me année

[Paris] Imprimerie Aubert s.d. [1848] in-4 oblong (32 x 43 cm) en feuille

Placard publicitaire lithographié en couleurs annonçant la parution de l'Almanach prophétique Pittoresque et Utile pour 1849. Il est orné de 5 vignettes extraites de l'ouvrage, disposées sous les deux bras d'un astrologue à barbe et à lunettes. Certaines d'entre elles empruntant à l'actualité sociale de cette année de révolution, comme cette drôlatique image de "Ce bon Mr. Proudhon devient féroce propriétaire", effectivement prédiction des plus improbables ...Pour l'imprimé, cf. Grand-Carteret, Almanachs, 2271 (almanach publié de 1841 à 1895, à partir de 1849 "par un neveu de Nostradamus")

PROTESTANTISME

Compte-rendu du Comité d'administration de l'Institut de Charité pour les Orphelins Protestants Établi à Dely-Ibrahim (Algérie)

Alger Imprimerie Pézé 1859 petit in-8 cartonnage bradel papier marbré ivoire moderne, court de marges, petite restauration en fin de vol

34 pp. et 1 f.n.ch.Rare. Semble manquer au CCF auquel ne figure que l'exercice 1859-60 (BNU Strasbourg). Aucun exemplaire au Worldcat, la seule Bibliothèque de Genève possédant le compte rendu pour l'exercice de 1861.La composition complète du comité d'administration est donnée en tête, y compris les membres correspondants d'Algérie, de France, de Suisse, d'Allemagne de Belgique de Hollande et de Grande-Bretagne. Un état détaillé des recettes et dépenses, la liste des prix distribués, ainsi que celle des donateurs et souscripteurs classés par ville d'origine et une liste des dons recueillis entre janvier et mars 1859 font de ce document une précieuse source de renseignements.L'église réformée d'Alger avait été constituée en 1835. À Dely-Brahim, terre des premiers protestants, le pasteur Durr s'était vu refuser la construction d'un temple jusqu'en 1850. Un comité de secours avait été créé en 1844 par le consistoire protestant d'Alger pour les orphelins protestants. Il connaissait de grandes difficultés. Le gouverneur de l'Algérie n'avait remis provisoirement au consistoire qu'en 1852 l'ancien camp de Dely-Ibrahim, muni 3 hectares de terres et de bâtiments.Précieux document, très bien conservé

Remarques succinctes et Deduction faites Par les Deputez des Hauts & Puissans Seigneurs Estats Generaux des Provinces Unies de Païs-Bas. Sur le dernier Memoire du Sr George Downing, Envoyé Extraordinaire du Roy de la Grand'Bretagne

S.l. 1665 in-4 cartonnage bradel moderne, papier marbré marron, pièce de titre maroquin brun en long

38 pp.Sabin 20783 (pour l'éd. de La Haye, Février 1665). Édition non décrite par les bibliographes, Sabin, et Asher ne décrivant qu'une édition en 40 pp. parue la même année à l'adresse de La Haye). Très rare."A work of much interest in relation to the history of New Netherland. This French edition is very rare" (Sabin)George Downing (1623-1684) était ambassadeur aux Pays-Bas (dont il sera expulsé cette année-là) au moment des Deuxième et Troisième Guerre anglo-néerlandaise. Le présent mémoire est destiné à convaincre le roi de France que dans cette guerre, l'Angleterre est l'agresseur. Le sort de Cabo Corso (colonie suédoise fondée dans le golfe de Guinée) est évoqué

ESCLAVAGE

Ensemble de 4 lettres autographes signées adressées à Gillot de La Fouchardière, à la Grenade

Saint-Pierre (Martinique) 1733-1754 in-4 sur 4 feuilles doubles, avec 3 adresses

1) 3 pp. (22 x 16,8 cm). - 2) 1 p. 1/2 (28,7 x 18,6 cm). - 3) 3 pp. 1/2 (23,7 x 19,5 cm). - 4) 1 p. 1/2 (24 x 19,2 cm). Ces lettres, écrites par trois négociants de la Martinique, sont adressées à un colon nommé Gillot de La Fouchardière, établi au Grand-Marquis, à la Grenade. La première lettre, signée Louis Alexandre Lamy, évoque, en premier lieu, la réception et la vente de 2 barriques de sucre terré pour 383 livres, somme qui sera créditée au compte de Gillot. Il est ensuite question de l'argent que Gillot doit à Lamy, puis du manque d'esclaves : "Depuis deux mois il est arrivé deux négriers, un Congo et un Awada, ce dernier n'avoit que 200 nègres qui n'estoient point beaux, le haut prix qu'il les a vendus et court terme m'ont empêché d'en prendre. Il n'a pas voulu les donner à moins de cent pistoles, moitié comptant et moitié à trois mois [...]. Et ces haut prix des nègres sont causés par leur rareté, y ayant près de huit mois qu'il n'est venu de nègres Awada icy. Monsieur l'intendant n'en a pris qu'un de ce dernier navire qu'il a gardé pour lui [...]. A l'égard des Congo, je ne vous en parle point, m'ayant fait connoitre que vous ne vouliez point de cette nation-là..." (Saint-Pierre, 9 septembre 1733). Signée Maisonneuve, la seconde lettre concerne l'envoi de marchandises et de denrées à la Grenade (pièces d'indiennes, farine, huile, avoine...) : "Il n'y a presque pas d'Indienne de Dunkerque dans ce bourg, c'est tout ce que j'ay pu trouver de plus beau. Je vous enverrai des nègres aussitôt qu'il en viendra" (Saint-Pierre, 12 août 1752). La troisième lettre, signée du même, déplore qu'il y ait eu "deux mauvaises cargaisons de nègres Congo, dont majeure partie étaient mondongues, et il n'y avoit pas de jolie jeunesse. Ils étoient presque tous nègres faits, je n'ai rien trouvé de flateur, n'y pour vous, n'y pour moy, heureux que je n'en aye pas achetté, car ils meurent presque tous par les mauvaises fèves pourries qu'ils ont mangé à bord du navire. L'on attend deux négriers de la Coste d'Or, à tout moment, vous pouvez compter que vous en aurez le nombre que [vous] me demandez, ou à défaut de beaux jeunes nègres francs Congo..." (Saint-Pierre, 23 juin 1753). Il est ensuite question de la vente de café et de sucre pour le compte de Gillot. Enfin, la dernière lettre, signée J. Casenaud, concerne un esclave qui a été arrêté : "J'ai reçu l'honneur de la vôtre avec quinze livres et un nègre nommé Jolicoeur qui est dans le second cas de l'édit de 1685 [...] ; il est écroué et aux fers". L'auteur évoque ensuite une autre affaire et annonce : "[J'ai] déclaré également vos négresses nommées Véronique et Cleronne ; cette dernière ne l'ayant pas été, prétendant qu'elle est libre. Elles sont déclarées du 17 du courant" (A la ville, 20 décembre 1754).Intéressant ensemble évoquant la traite et l'esclavage aux Antilles

VILLENEUVE Georges

La Tunisie département français. Conférence faite à la mairie du IVe arrondissement

Paris G. Lambert s.d. [1882] in-8 débroché

18 pp.Un seul exemplaire au CCF (Ministère des Affaires étrangères). Très rare. L'auteur (qui écrit avant les conventions de La Marsa) plaide en faveur d'une annexion pure et simple de la Tunisie comme dépendance de l'Algérie, alors même que le Traité du Bardo (1881) avait instauré un protectorat

FRÖHNER Wilhelm

Catalogue de médailles du Bosphore cimmérien formant la collection de M. Jules Lemmé, à Odessa, dont la vente aux enchères publiques aura lieu Hôtel des commissaires-priseurs, rue Drouot, 5 (...) les vendredi 10 et samedi 11 mai 1872

Paris 1872 in-8 broché, déchirure au bas du dernier feuillet

IV pp., pp. 5-44, 294 numéros décrits, 2 planches gravées au trait hors texte.Peu commun. D'origine badoise, le numismate Ludwig Wilhelm Fröhner (1834-1925) s'installa à Paris en 1859 : il devint un des amis intimes de Napoléon III et l'aida dans la rédaction de son Histoire de Jules César (1865-1866), ce qui l'aida à obtenir à la fois la naturalisation (1866) et un poste intéressant au Louvre. La guerre de 1870 lui fut fatale : il perdit tous ses emplois et même l'espérance d'en retrouver dans le service public. Il dut alors vivre de la rédaction de catalogues comme le nôtre (1871-1919), et de ses relations avec les marchands d'antiquités. Ses catalogues devinrent alors des références majeures de l'Antiquité ainsi que de l'archéologie du haut moyen âge

LALLEMAND Claude-François

[Observations diverses]

[Paris] et Montpellier Imprimerie de Migneret ; Jean Martel 1827-1834 7 pièces en un vol. in-8 broché sous couverture d'attente de papier citron

Très intéressant recueil qui réunit des comptes-rendus de l'activité chirurgicale de François Lallemand (1790-1854), généralement rédigés par ses élèves et extraits des Archives générales de médecine, ou des Ephémérides médicales de Montpellier. Ils correspondent à sa période de plus intense activité : nommé professeur de chirurgie clinique à la Faculté de médecine de Montpellier, il commençait alors une brillante carrière à l'Hôpital civil et militaire de Saint-Éloi. De 1820 à 1834, il fit publier une série d'observations cliniques et de rapports de pathologie sur les maladies infectieuses des méninges et du cerveau. Ses publications contiennent quelques-unes des observations les plus remarquables sur les maladies infectieuses du cerveau de cette époque.I. Observations diverses de clinique chirurgicale : 15 pp. - II. Observations relatives à divers procédés opératoires employés contre les tumeurs érectiles : 24 pp. - III. Observations recueillies à la clinique de M. le professeur Lallemand, pendant les mois de juin et de juillet 1826, et durant les quatre premiers mois de 1827 ; mises en ordre par M. Boyer. Montpellier, Jean Martel aîné, s.d. [1827], 51 pp. - IV. Tableau des maladies observées à l'Hôtel-Dieu Saint-Eloi, dans les salles de clinique de M. le professeur Lallemand, pendant le dernier quadrimestre de l'année 1827 ; par G. Lafosse. Montpellier, Jean Martel aîné, 1828, 39 pp. - V.-VI. Suite des observations recueillies à l'Hôtel-Dieu Saint-Eloi, dans les salles de clinique de M. le professeur Lallemand, pendant le dernier quadrimestre de l'année 1827 ; par G. Lafosse. Montpellier, Jean Martel aîné, 1828, 31 pp. ; 28 pp. - VII. Clinique médico-chirurgicale du professeur Lallemand, recueillie et rédigée par MM. Emile Verdier et Antoine Marchel, élèves en médecine ; revue par M. Lallemand. Montpellier, Louis Catsel ; Paris, Deville-Cavelin, avril 1834, 2 ff.n.ch., pp. 5-98

HANARTE Gustave

L'Air raréfié. Théorie et calculs faits pour sa production, sa transmission et son utilisation. Extrait de la Revue universelle des mines, t. XX, 2e série

Paris-Liège Imprimerie Desoer 1886 in-8 broché

2 ff.n.ch., pp. 5-55, un f.n.ch. d'erratum entre les pp. 48 et 49, 6 grandes planches dépliantes hors texte.Un seul exemplaire au CCF (Le Creusot). Très rare monographie pour la production d'air raréfié, destiné à remplacer les procédés utilisant l'air comprimé. L'auteur, né en 1842, était un ingénieur liégeois.Envoi autographe de l'auteur à la Société française de physique

OLDFIELD Edmund

On the Collection of antiquities bequeathed by sir William Temple to the British Museum. From the Transactions of the Royal society of literature, vol. VI

S.l. [Londres] s.d. [1856] in-8 broché sous couverture factice

40 pp.Aucun exemplaire au CCF. Au Worldcat ,exemplaires seulement à la British Library et au Victoria & Albert Museum.Ex-libris manuscrit de l'archéologue Charles-Jean-Melchior de Vogüé (1829-1916)

WILSON Thomas

La Haute ancienneté de l'homme dans l'Amérique du nord. Extrait des Comptes-rendus du congrès international d'anthropologie et d'archéologie préhistoriques, XII

Paris Masson 1901 in-8 broché, manque la seconde couverture

43 pp., 30 figures dans le texte.Un seul exemplaire au CCF (BnF). Anthropologue plus ou moins autodidacte, Thomas Wilson (1832-1902) occupa à partir de 1887 le poste de conservateur des antiquités au Musée de Washington

BEULE Charles-Ernest

Les Temples de Syracuse. Extrait du Bulletin des sociétés savantes

Paris Imprimerie de Paul Dupont s.d. [1856] in-8 broché sous couverture d'attente de papier bleu

12 pp.Seulement deux exemplaires au CCF (BnF et Sorbonne). Charles-Ernest Beulé (1826-1874) venait alors juste (1854) de succéder à Désiré Raoul-Rochette à la chaire d'archéologie de la Bibliothèque impériale, auréolé des fouilles effectuées à l'Acropole d'Athènes et dans le Péloponnèse

ROLLER Yitshak Aizik

Mémoire sur l'inscription funéraire du sarcophage d'Eschmounezer, Roi de Sidon. Recension du texte sur l'original, traduction, commentaire et observations critiques sur les traductions antérieures. Avec un fac-simile de l'inscription

Paris chez l'auteur 1875 in-8 broché, petits manques de papier à la première couverture et au dos

4 ff.n.ch., pp. 9-34 (texte français), 14 ff.n.ch. (texte hébreu), une planche à double page hors texte (volante).Très rare. Unique édition. Sur l'inscription - répertoriée sous le code KAI-142 -, en cananéen phénicien, écrite en alphabet phénicien, qui orne le sarcophage du roi Eshmunazar II, conservé au Louvre. Le texte identifie le roi contenu dans le sarcophage et met en garde les personnes susceptibles de le déranger. Le langage utilisé pour l'inscription est un dialecte canaanite, intelligible par les locuteurs de l'hébreu biblique. Julius Oppert en avait déjà donné une interprétation.Exemplaire enrichi d'une L.A.S. de l'auteur, en date du 1er mars 1876, adressée au célèbre orientaliste et archéologue Charles-Jean-Melchior de Vogüé (1829-1916), alors ambassadeur de France à Vienne (1875-1879), pour lui présenter l'opuscule

PAYEN Anselme

Mémoire sur la congélation des pommes de terre

[Paris] Imprimerie de Madame Huzard juin 1838 in-8 broché sous couverture d'attente de papier bleu

27 pp., une planche hors texte lithographiée en dépliant.Rare extrait des Mémoires de la Société royale et centrale d'agriculture, 1837. Une des contributions du grand chimiste Anselme Payen (1795-1871) à la connaissance de la composition de la pomme de terre

LAIR Pierre-Aimé

De l'Utilité de la culture des fèves et des pommes de terre, dans le département du Calvados

Caen Imprimerie de F. Poisson s.d. [1812] in-8 en feuilles

8 pp.Frère II, 134. Absent de Musset-Pathay. L'agronome et philanthrope normand Pierre-Aimé Lair (1769-1853) fut très vite nommé secrétaire de la Société d'agriculture et de commerce de Caen, pour laquelle il rédigea de nombreuses petites monographies

FAGE René

Vers les Steppes et les Oasis. Algérie - Tunisie

Paris Hachette 1906 in-12 demi-toile rouge [Rel. de l'époque]

3 ff.n.ch., VII et 284 pp., 5 planches hors texte.Tailliart 1159. Première édition

CUCHEVAL CLARIGNY Philippe-Athanase

"Le Japon et les Japonais". Manuscrit

S.l. n.d. [vers 1860] 29 ff. in-8 conservés dans une boîte moderne de maroquin noir

1822-1896. Journaliste, normalien et chartiste, Philippe-Athanase Cucheval Clarigny (1822-1896) fut conservateur de la Bibliothèque Saint-Geneviève. "Le gouvernement américain est le premier qui ait réussi dans les temps modernes à nouer des relations régulières avec le Japon… Le rapport adressé au Cabinet de Washington contient sur ce singulier pays une multitude de renseignements curieux. On en a extrait les détails les moins connus ou les plus intéressants… ".Le journaliste passe donc en revue les moeurs, les vêtements, la nourriture, la vie de famille et le code d'honneur, la religion, les divinités, les prêtres, le théâtre et les spectacles de rue, le commerce, l'agriculture, l'industrie, le gouvernement, etc…

PIETRA SANTA Prosper de

Du climat d'Alger dans les affections chroniques de la poitrine. Deuxième édition

Paris, Londres et New York Baillière 1860 in-8 br. couv. impr

A échappé à V. Rozier

VÉNÉZUÉLA

Notice politique, statistique, commerciale, etc. sur les États-Unis de Vénézuéla contenant les renseignements les plus utiles et les plus précis sur ce pays en Français, Anglais, Espagnol, Allemand & Italien

Paris Société d'imprimerie et Librairie Administratives et des Chemins de Fer, Paul Dupont 1889 pet. in-8 broché, couverture imprimée

64, 64, 64 et 64 pp. et 1 carte repl. en couleurs

COMBES Paul

Exploration de l'Ile d'Anticosti. Rapport de M. Paul Combes

Paris Joseph André 1896 in-8 de 44 pp. br., couv. impr

L'île d'Anticosti est située à l'embouchure du St. Laurent et fut découverte par Jacques Cartier en 1535

LE BOUCHER Léon

La Guadeloupe pittoresque. Les volcans. Les rivières du sud. Les étangs

Basse-Terre (Guadeloupe) Imprimerie du Gouvernement 1900 in-8 de 2 ff.n.ch. et 188 pp. demi-bas. prune, mors un peu frottés, petits accrocs et réparations dans les derniers ff

Édition originale. Envoi de l'auteur sur le faux-titre

CHAMBÉRY

Souvenir de Chambéry et de ses environs

Chambéry Jh. Perrin [vers 1840] in-12 oblong broché, couverture chamois lithographiée, un peu défraîchie, manques au dos, cote à l'encre sur le plat sup

Titre répété sur la couverture, et 12 lithographies en noir représentant des vues de la région de Chambéry. Sur le plat inférieur: "Ouvrages imprimés par Jh. Perrin libraire-édit. à Chambéry"

BROMME Traugott

Louisiana. Ein Taschenbuch für Auswanderer und Freunde der Länder und Völkerkunde

Baltimore [Leipzig] Verlag von C. Scheld und Co 1837 gr. in-12 (10,8 x 19,4 cm) cartonnage muet de l'époque, dos lisse, étiquette de collection, dos en partie cassé, fortes rousseurs

2 ff.n.ch., iv (mal chiffrée iii), 54 pp., 1 f. bl.Engelmann, I, p. 206. Sabin, 8207. Pas dans Howes. Édition originale.Les ouvrages de Bromme, fondés sur des voyages récents, constituaient la plus importante source d'information pour les aspirants émigrants européens. Il fit des éditions séparées par régions ou états, comme c'est le cas ici pour la Louisiane. Imprimé en caractères gothiques.Étiquette de la "Freud'sche Bibliothek", avec n° manuscrit. Cachet Oscar Messerly sur le F. de titre et une page

SAINTE-CLAIRE DEVILLE Henri-Etienne

Recherches théoriques et expérimentales sur les essences et les résines

Paris Rignoux 1843 in-4, de 48 pp. cartonnage moderne papier marbré, pièce de titre havane en long

Édition originale du tout premier ouvrage (sa thèse en médecine soutenue le 28 juin 1843) d' Henri-Etienne Deville, né à Saint-Thomas. Ce chimiste français (1818-1881) est surtout connu pour ses travaux sur l'aluminium, tandis que son frère Charles s'est illustré dans l'étude des volcans. En 1841, il commence ses études sur l'huile de térébenthine et le baume de Tolu, dans lequel il a découvert le toluène. Par la suite, il entreprend de vastes travaux sur les métaux du groupe du platine, au cours desquels il invente plusieurs procédés d'analyse ainsi que des procédés techniques d'extraction (rhodium, platine). Il s'intéresse aussi aux synthèses minéralogiques, aux propriétés optiques des composés en relation avec leur constitution, à l'étude des résines et des essences. Ses études sur l'aluminium, sa fabrication et ses utilisations, sont justement célèbres, mais sa meilleure contribution à la nouvelle chimie est l'étude des phénomènes de dissociation. Il fut nommé à l'Académie des Sciences en 1861.Rare

BOULANGER Emile

Les mycelium truffiers blancs

Rennes - Paris Oberthur 1903 grand in-4 br., couv. impr., petite fente au dos, quelques rousseurs

La couverture sert de titre, 23 pp., 3 planches hors texte. Schliemann 166. Première édition.L'auteur cultivait des truffes dans les bois des environs d'Etampes. Rare

VERGUET Clair-Marie-Léopold

Histoire de la première Mission catholique au vicariat de Mélanésie

Bruxelles H. Goemaere 1854 in-8 demi-basane violine, dos à nerfs orné, tranches marbrées [Rel. de l'époque], rest

2 ff.n.ch., 319 et (1) pp., portrait et 22 planches hors texte, dont 2 cartes.Taylor Pacific Bibliography p. 520. Cammack & Saito n° 346. Edridge, Solomon Island Bibliography, p. 250. Édition parue la même année que l'originale de Carcassonne de cette rare histoire de la première mission catholique en Mélanésie. Les pp. 55 à 75, 227 à 279 concernent la Nouvelle-Calédonie, les pp. 76 à 205 les îles Salomon. Esquisse d'un vocabulaire de la langue calédonienne recueilli par le Père Rougeyron, en fin de volume. L'auteur, alors missionnaire de la Société de Marie, a séjourné deux fois en Nouvelle-Calédonie, en 1845. Une grande partie de l'ouvrage concerne l'Australie.

ARAGO François

Lettre de M. Arago à M. Alexandre de Humboldt

Paris Imprimerie de Bachelier 1840 petit in-8 br., couv. bleue impr

1 f.n.ch. et 44 pp. H. Stevens. The Humboldt Library, n°281.Édition originale de cette sévère attaque de l'astronome Philippe-Gustave Le Doulcet, comte de Pontéculant et de son Précis d'astronomie. Pontéculant devait répliquer la même année, avec sa Lettre de M.G. de Pontéculant à M. Encke en réponse à la lettre de M. Arago à M. Humboldt (Paris, De Fain et Thunot, 1840, 70 pp.)

KLEBER Jean-Baptiste

"Kléber, Général en Chef, ordonne…" [Lettre imprimée, datée du quartier-général du Caire, le 27 fructidor an VII (13 septembre 1799)]

"Au Kaire" (Le Caire) Imprimerie nationale (1799) 1 f. in-folio (33 x 23 cm) imprimé des deux côtés

Ordre du jour du 27 fructidor an VII concernant la procédure de paiement des soldes restant dues aux troupes et aux prisonniers turcs faits en Syrie à la "bataille d'Abou-qyr".Signé Kléber, Damas et, pour copie conforme, René.Document en parfait état

SAGNAC G.

De l'optique des rayons de Röntgen et des rayons secondaires qui en dérivent

Paris Gauthier-Villars 1900 in-8 br., manque le premier plat de couv., pet. déchirures

1 f.n.ch. et 166 pp., figures dans le texte.Lorentz (XIX, 584) donne 1901. Édition originale, rare.Thèse de doctorat présentée à l'Académie des sciences de Paris. Exemplaire du célèbre mathématicien français Henri Poincaré (1854-1912), avec cet envoi autographe signé à "Mr H. Poincaré, respectueux hommage"

BEULE Charles-Ernest

Etudes sur le Péloponèse

Paris Firmin Didot frères 1855 pet. in-8 de vi et 486 pp. demi-veau marron, dos à nerfs orné de motifs dorés et à froid, tête dorée, [Rel. de l'époque] lég. deteinte au dos

Blackmer, 133. Brunet, 27932. Lorentz, I, 254. Manque à Attabey, Avery architectural library, Loukia Droulia et Legendre. Édition originale. Deux figures dans le texte reproduisant des inscriptions. "Aprés avoir étudié l'Acropole d'Athènes, j'ai désiré comparer aux splendeurs de l'art athénien la pauvreté de Sparte, opposer au peuple le plus poli de la Grèce le peuple réputé le plus rude" (Avant-propos). "This collection of essays is based on Beulé's travels in the Peloponnesus (Arcadia, Olympia, Sicyon, Corinth, Achaïa) but with reference to ancient authors, and the essays themselves are of an art-historical rather than topographical nature" (Leonora Navari). Ex-libris Emmanuel Jeanbernat Barthelemy de Ferrari Doria.- Bel exemplaire, frais

AUVERGNE

Catalogue des ouvrages imprimés et manuscrits concernant l'Auvergne, extrait du catalogue général de la Bibliothèque de Clermont-Fd (Puy-de-Dôme)

Clermont Thibaud-Landriot frères 1849 pet. in-8 de viij et 223 pp. demi-chagrin vert, dos à nerfs, titre doré [Rel. moderne]

Cachet humide de la Compagnie de Jésus, ex-bibliotheca dom. Lugdum.Bon exemplaire, bien relié

HARTZER Fernand

Les Iles Blanches des Mers du Sud. Histoire du vicariat apostologique des Archipels Gilbert et Ellice

Paris Charles Amat 1900 in-4 de xii et 345 pp. bradel perc. rouille, pièce de titre [Rel. post.]

Édition originale, ornée de nombreuses reproductions hors et dans le texte.Bel exemplaire

BUSSIERRE Léon Renouard de

Voyage en Russie : lettres écrites en 1829

Paris-Strasbourg F. G. Levrault 1831 in-8 demi-veau blond, pièce de titre de chagr. noir [Rel. moderne], accroc réparé dans le blanc du titre

3 ff.n.ch., 316 pp., 2 plans lithogr. repl. de Saint-Petersbourg et de MoscouQuérard VIII 538 (Ce voyage renferme un grand nombre de données exactes.Édition originale de ce rare ouvrage sur la Russie au début du XIXe siècle

CURIOSA

[Image érotique]

(France vers 1900) 115 x 140 mm

Lithographie libre: deux hommes et une femme dans une partie fine

CURIOSA - GRAVURE A SYSTEME

[Lithographie érotique]

(France vers 1900) 182 x 117 pliée au deux-tiers, abîmée

Image pliée de telle façon que, repliée, elle représente une scène édifiante: une nonne prie le Seigneur avec dévotion. Dépliée, la scène devient beaucoup plus coquine…

CURIOSA

La Pyramide Humaine

(Paris vers 1900) Lithographie, 19,5 x 30,5 cm

Gravure populaire érotique

CURIOSA - GUERRE DES BOERS

Vaincre ou mourir

(France vers 1900) 200 x 155 mm

Lithographie obscène anti-anglaise représentant l'allégorie de la nation boer (une femme nue surmontée d'une étoile et de la devise "Vaincre ou Mourir") compissant la reine Victoria à terre, couronnée mais entièrement nue, tandis que le lion britannique assiste impuissant à la scène. Derrière figurent des fûts de canon

CURIOSA - GRAVURE A SYSTEME

[Lithographie érotique]

(France 1900) 235 x 125, pliée au deux-tiers

Image pliée de telle façon que, repliée, elle représente une scène banale: un homme fait de la balançoire face à une femme adossée à un arbre. Dépliée, la scène devient beaucoup moins chaste…

CURIOSA - GRAVURE A SYSTEME

La Discorde. Cherchez la Concorde?

(France 1900) 140 x 200, pliée en 3, qqs taches

Gravure érotique dissimulée. Dépliée, elle représente une scène banale: un homme et une femme dans la rue, tenant chacun un caniche qui s'aboient après. Repliée d'une certaine manière, la scène devient beaucoup plus coquine…

CURIOSA - GUERRE DES BOERS

God save the Queen

(France vers 1900) 200 x 155 mm

Lithographie populaire obscène représentant un homme barbu (Paul Kruger sans son chapeau ?) en train de lutiner la reine Victoria nue mais portant couronne et voile de deuil. L'opinion française souvent anti-anglaise se repaissait de ce genre d'images lors de la Guerre du Transvaal en 1899-1902

CURIOSA - GRAVURE A SYSTEME

[Image érotique dissimulée]

France vers 1900? 23,5 x 12 cm

Image pliée de telle façon que, repliée, elle représente une scène banale: un homme moustachu, coiffé d'une sorte de shako, porte un baluchon. Dépliée, la scène devient beaucoup plus coquine…

CHINE - MISSIONS

De felici progressu Religionis Catholicæ in Sinarum Imperio et finitimis Regnis

S.l. (fin du XVIIIème siècle) Manuscrit in-folio de 2 ff.n.ch. en feuilles, sous étui-chemise moderne de papier bleu, pièce de titre rouge

Manuscrit en latin sur les progrès des missions catholiques en Corée, au Tonkin, en Cochinchine et en Chine à l'extrême fin du XVIIIe siècle. En Corée, évangélisation du royaume par Pierre Ly, fils d'un ambassadeur du roi de Corée à Pékin, revenu en 1784 dans son pays d'origine ; martyres de ses compatriotes Thomas Kim (1788), Jacques Kouen et Paul Youn (1791), Sabbas Chi, Paul Yu et Matthias Xu (28 juin 1795). Au Tonkin où les persécutions s'abattirent sur les Chrétiens à partir d'août 1798, martyre d'Emmanuel Trieu le 17 septembre de cette année-là et de Jean Dat le 28 octobre suivant ; mise en prison de Jean Thuan le 17 avril 1799 (qui mourut en 1802). En revanche 1000 Tonkinois ont été baptisés, le même nombre en Cochinchine. Dans la province chinoise du Sichuan c'est 4200 autochtones qui ont reçu le baptême et 4800 admis parmi les catéchumènes

DIAMANTS

Déclaration du Roy, portant Deffenses de porter des Diamans. Donnée à Paris le 4. Fevrier 1720. Registrée en Parlement

Paris Imprimerie Royale 1720 in-4 de 4 pp. dérel., déch. sans manque dans la marge de fond, qq. piqûres

"Voulons & Nous plaist, qu'à commencer au premier Mars prochain, aucuns de nos Sujets de quelque estat, condition & sexe qu'ils soient, à l'Exception de ceux qui en auront obtenu nostre permission par Ecrit, ne puissent porter des Diamans, Perles et Pierres precieuses, à peine de confiscation & de Dix mille livres d'amende: Faisons deffenses sous la mesme peine, à compter du premier Avril prochain d'en faire entrer dans le Royaume ; N'entendons néantmoins comprendre dans la presente prohibition les Bagues Episcopales & les Pierreries employées aux Ornemens des Eglises"

WORMS François

De la constitution territoriale des pays musulmans

Paris Bureau de la Revue de Législation et de Jurisprudence [Imp. Cosson] 1842 in-8 br. (surjeté)

2 ff.n.ch. et pp. [5] à 55-[1].Bourquelot VI, 609. Édition originale.Extrait de la Revue de Législation et de Jurisprudence, tome XV.Peu commun

MONTEIL S.

Etude sur le vol naturel et nouvelle théorie générale

Vannes Imprimerie Galles 1878 in-8 de 39 pp. broché, couv. factice portant le texte imprimé de la couverture d'origine

9 planches hors texte. Extrait du Bulletin de la Société polymathique du Morbihan, 1er semestre 1878.Deux cachets de bibliothèques (Renand et l'Hirondelle, à Paris)

DEVOTION

Petite journée du Chrétien sanctifiée par la Prière et la Méditation. Augmentée du Rosaire, &c. &c. Ornée de gravures

Vienne Léopold Grund 1826 in-12 maroquin rouge, dos lisse orné d'un très original décor doré, savamment déséquilibré, formé de pointillés, fleurons, fleurettes, flèches, arcs et caducées entourant la lettre O, nom du possesseur de l'ouvrage à la place du titre ("Marie Waldo"), filet et dentelle en encadrement sur les plats, roul. sur les coupes et sur les coiffes, tr. dorées, étui de carton imitant le veau raciné avec chaînette en encadrement et ruban vert pour l'extraction du volume [Rel. de l'époque]

Frontispice, titre gravé, 273 pp., 2 planches hors texte.Joli livre pieux imprimé à Vienne, contenant un abrégé de la doctrine chrétienne, des prières (matin, soir, messe, confession, communion et occasions diverses), et une "Pratique de dévotion pour tous les jours de la semaine".Très originale reliure viennoise (?) de l'époque en maroquin rouge: le décor du dos est exquis. Ex-dono manuscrit au verso de la première garde: "Acceptez ce livre comme une marque de mon amitié pour vous. Godfried. Janvier 1832"

ALBUM

Album de vues et paysages. De Paris aux îles Marquises. Petit voyage pittoresque et en zig-zag

Paris Bureau du Magasin des Familles [Imp. Ad. Blondeau] 1850 in-8 br., couv. impr. et ill. d'un bois gravé, un peu passée et tachée

Titre illustré d'une vignette et 15 ff.n.ch., chacun supportant 2 vignettes gravées sur bois: en tout 32 figures (couv. et titre compris), dont 31 légendées.Curieux album: il devait servir de supplément au "Magasin des Familles".Les deux dernières vignettes offrent des vues de Saint-Domingue et de Tahiti. Les autres représentent: Bercy, Conflans, Poissy, Corbeil, Melun, Bar-sur-Seine, Troyes, Mantes, Chantilly, Montereau, Orléans, Tours, Spire, Nantes, la Grande-Chartreuse, Rouen, l'église des Andelys, Marseille, Nîmes, Rome (4), Herculanum, Pompei, Genève, Zurich, la vallée de Spudgen et Berne

PLANE Auguste

A travers l'Amérique équatoriale. L'Amazonie, par Auguste Plane, chargé de missions commerciales

Paris Plon-Nourrit & Cie 1903 in-12 br., couv. impr

1 f. blanc, 2 ff.n.ch., xiii pp., 284 pp., 2 ff.n.ch., 15 photographies sur 14 planches hors texte, 2 cartes et deux tableaux hors texte.Édition originale. Le fleuve des Amazones, l'ÉTAT, Manaos, le commerce du caoutchouc, sa récolte, la rivière Madeira et ses affluents, district de l'Agre, grandes rivières du Sud, affluents du Nord de l'Amazone, supériorité de l'Amazonie pour la production de caoutchouc, etc

CELLIERES I.

Ars metrica, id est ars condendorum eleganter versuum. Ab uno è Societate Jesu. Editio tertia, multo aliis emendatior

Toulouse Nicolas Henault 1702 petit in-12 vélin souple [Rel. de l'époque], un peu tachée, mouill

5 ff.n.ch., pp. 3 à 138, 1 f.n.ch.Sommervogel II, 944 et suiv. (autres éditions). Barbier IV 1160 (édition de Lyon, 1673). Nouvelle édition toulousaine, corrigée.Célèbre traité de rhétorique et de versification, par un humaniste jésuite originaire de Saint-Didier-la-Séauve (Haute-Loire). Entré au noviciat en 1645, il professa pendant 22 ans la grammaire, les humanités, la rhétorique, la philosophie et les mathématiques. "Il mourut, je pense, entre 1721 et 1726 ; il n'est pas dans les Nécrologes antérieurs à 1720 ; en 1716, il était à Chambéry, avec la qualification de senex". Cf. Sommervogel, qui croit que la première édition de l'Ars metrica, qu'il n'a pas vue, date approximativement de 1665

BUSSIERRE Marie-Théodore Renouard de

L'empire mexicain. Histoire des Toltèques, des Chichimèques, des Aztèques et de la conquête espagnole

Paris Plon 1863 in-8 de 2 ff.n.ch. et 427 pp. demi-perc. marron, dos orné de frises formées de pastilles dorées et de fers spéciaux (une ancre marine et deux gerbes de blé), tr. peintes [Rel. de l'époque], rouss. éparses

Sabin 9560: donne par erreur "Bussière". Édition originale. Bon exemplaire

LA GOURNERIE Eugène de

La Béarnaise. Episode des guerres d'Afrique

Paris Paulin [et] Nantes, Imprimerie de Mellinet 1834 in-8 de 144 pp. br., couv. beige impr., non rogné, couv. très lég. usée

Tailliart 1697. Playfair 554. Polak 5050. Édition originale.L'équipage de la "Béarnaise", composé d'une trentaine d'hommes, s'empara de la citadelle de Bone sans tirer un coup de fusil.Rare

TÉRENCE Publius Terentius Afer

Terentius Comico Carmine

Argentina (Strasbourg) Per Ioannem Grüninger 1503 XV Kalendas Aprilis (18 mars), in-folio veau brun estampé à froid [Rel. de l'époque], dos refait au XIXe siècle, plats épidermés, lég. rest., exemplaire court en tête à quelques pages, cassures sans manque aux ff. A5, G2 et O4, manque dans le coin inférieur du f. G5, restauration marginale au f° O2, trou de vers avec qqs atteintes au texte aux 2 derniers feuillets

6 ff.n.ch., 156 ff. (mal ch. CLVIII), en caractères romains.Fairfax-Murray, German, 407. Adams, T-304.Belle édition illustrée des comédies de Térence avec les commentaires d'Aelius Donatus et de Calphurnius. Sortie des presses du célèbre et prolifique imprimeur-éditeur strasbourgeois Johann Reinhard, dit Grüninger, elle est remarquablement illustrée de 7 grands bois à pleine page (dont la célèbre représentation d'un théâtre au titre), et de 142 bois dans le texte.Il s'agit d'une édition scolaire, avec les commentaires en petits caractères encadrant le texte de Térence interligné pour que l'étudiant puisse ajouter des notes de sa main. C'est ce qui s'est passé dans le présent exemplaire pour l'Heautontimorumenos aux ff. LXV à LXXVII: un étudiant germanique a abondamment annoté à l'époque le texte de cette comédie avec les indications du professeur et a colorié les gravures sur bois. Il a indiqué son nom au colophon: « Ex libris Stephani Louice ( ?) ».L'ouvrage, dans sa reliure d'origine restaurée, a été ensuite acheté en 1583 par les Chartreux du Mont-Dieu (dans les Ardennes)

FLOURENS Pierre-Jean-Marie

Résumé analytique des observations de M. Frédéric Cuvier sur l'instinct et l'intelligence des animaux

[Paris] Paul Renouard s.d. [1839] in-8 broché, couverture muette, dos manquant, mouillures dans la marge inférieure

Titre, un f. blanc, 52 pp.Extrait des Annales des Sciences naturelles. Edition originale.L'auteur étudie le traitement de l'étude de l'intelligence des animaux dans l'Histoire naturelle des mammifères de Cuvier qui parut de 1818 à 1837. Cet ouvrage sera réédité en 1839 et 1841 et aura une forte influence sur ses contemporains en faveur d'une étude scientifique de l'instinct et de l'intelligence des animaux.Envoi autographe signé F. "à Mr. Duval membre de l'Académie française, &c, hommage de l'auteur". Il s'agit d'Alexandre-Vincent Pineux, dit Alexandre Duval (1767-1842), auteur dramatique et membre des Quarante depuis 1812

PÉLISSIÉ DE MONTEMONT Jean-Baptiste-Marie

Essai sur la fièvre jaune des Antilles

Paris Didot le jeune 1836 in-4 de 37 pp. dérelié, mouillures

A échappé à Sabin.L'auteur est natif de Marie-Galante en Guadeloupe.Cachet de la Faculté de médecine de Paris sur la p. de titre

TEILHARD DE CHARDIN Pierre

La Structure phylétique du groupe humain

Paris Masson et Cie 1951 in-4 bradel papier marbré rose moderne, pièce de titre maroquin rouge en long, plats de la couv. conservés avec étiquette de titre collée sur le premier plat

1 f.n.ch. (titre), pp. [49] à 78, 1 f.n.ch. (table), orné de 2 figures dans le texte.Cuénot 306. Rare tirage à part des Annales de Paléontologie, tome xxxvii. Avec une marque de lecture à l'encre bleu turquoise, celle qu'utilisait l'auteur, p. 56

WEDDELL Hugh Algernon

Sur ce que l'on appelle espèce en botanique

Paris Imprimerie de E. Martinet 1876 in-8 de 6 pp. br., couv. impr., mouillures

Extrait du Bulletin de la Société botanique de France, t. XXII (1875). Au sujet d'une controverse avec Chevreul concernant la définition de l'espèce. Le célèbre chimiste avait critiqué les idées de Weddell qu'il jugeait peu claires; en réponse, le botaniste affirme que la définition des espèces végétales est souvent arbitraire. Evoquant ses travaux sur les quinquinas, il défend l'idée d'un "type primitif" qui aurait donné naissance aux espèces actuelles. Ancien élève d'Adrien de Jussieu, H.A. Weddell (1819-1877) avait participé à l'expédition du comte de Castelnau en Amérique du Sud, avant de parcourir seul le Brésil, la Bolivie et le Pérou pour y étudier les quinquinas. En 1850, il devint aide-naturaliste au Jardin des Plantes à Paris. Cet exemplaire comporte, sur la couverture, un envoi autographe: "A Monsieur le Professeur Chevreul, membre de l'Institut, hommage respectueux de l'auteur"

HAUTESERE DE SALVAIZON Flavin-François de

La Piété des églises d'Orient à l'honeur [sic] de la conception de la très saincte & très glorieuse Vierge, protectrice de la France

Paris Rolet le Duc 1645 pet. in-8 de 8 ff.n.ch. et 71 pp. demi-chagrin aubergine, dos à petits nerfs orné de filets et pointillés dorés, [Rel. moderne du XXe s.], lég. et uniformément bruni

Manque à Salmaslian, Bibliographie de l'Arménie. Manque aux bibliothèques orientales de M. Gantin et de Charles Schefer. Édition originale.Texte important pour l'étude des églises arméniennes, des druzes, des maronites, des religions du Liban, etc. Jean Baptiste Vidaillet dans sa Biographie des hommes célèbres du département du Lot évoque "l'étonnante érudition, et le beau style qui règnent dans les ouvrages qu'il laissa au monde savant" (p. 229).Très bon exemplaire

DOLLFUS Edmond

Considérations sur le Pérou

Paris Librairie Nouvelle 1870 in-8 bradel toile brune, pièce de titre en long [Rel. moderne]

Titre et 31 pp.,Édition originale

DEFRESNE Th.

Contributions à l'étude de la pancréatine

Paris Berger-Levrault et Cie 1878 in-8 de 24 pp. br. couv. grise imprimée

La troisième de couverture contient la liste des préparations pancréatiques de Defresne

GALKIN Mikhail Nikolaevich

Notice sur les Turcomans de la côte orientale de la mer Caspienne lue à la Société de géographie de Paris dans la séance du 20 novembre 1863

Paris Imprimerie de E. Martinet 1864 in-8 de 30 pp. et 1 f. bl. br. couv. vert pâle impr. (lég. salie et lég. déchirée), non coupé, rares piqûres

Édition originale.Galkine avait été envoyé par la Russie auprès des Turcomans (Turkmènes) en 1859

MAVIGNIER S.-A.

Du climat de Pernambuco

Paris Imprimerie de Diot le jeune 1829 in-4 cartonnage bradel papier caillouté, pièce de titre en long au dos

66 pp.L'auteur est natif du Pernambuc, au Brésil. Cachet de la Faculté de Médecine de Paris sur le f. de titre.

LEFORT Pierre-François

Opinion sur la non contagion et la non propagation de la fièvre jaune; publiée, avec des notes, par M. J. Sédillot, médecin consultant de la maison royale de Saint-Denis (...)

Paris Imprimerie A. Belin s.d. [1820] in-8 broché sous couverture d'attente de papier rose, non coupé

titre, 24 pp.Seulement deux exemplaires au CCF (BIUM et Dieppe). Absent de Sabin. Très rare et très important opuscule qui réunit deux documents différents : 1. Une lettre écrite de la Martinique le 12 mai 1819. - 2. Un mémoire écrit également sur place le 1er août 1819 et envoyé à la Société de médecine de Paris, où il fut enregistré le 2 mai 1820 ; il avait fait l'objet d'une publication dans le Medical repository journal de New York, puis dans le Journal général de médecine (novembre 1820). Pierre Lefort (1767-1843), médecin et chirurgien de marine, avait derrière lui une carrière déjà bien remplie quand il fut nommé en 1814 médecin du Roi en chef pour la Martinique : suspecté d'attachement à Napoléon par le gouverneur royaliste de l'île, Pierre de Vaugiraud, il ne put prendre immédiatement ses fonctions, mais seulement en 1817, après un exil à New York, où il exerça son art. C'est une fois en place que, confronté de nouveau à la fièvre jaune qui ravageait les équipages de plusieurs navires venus d'Europe, il se mit à consacrer toute son énergie à l'étude de cette pathologie, accumulant notes, observations et réflexions, dont notre opuscule donne un exemple, avant même la grande expérience de 1822, qui démontra définitivement que la maladie n'était pas contagieuse

LA RONCIERE Ch. de et G. CLERC-RAMPAL

Histoire de la marine française

Paris Librairie Larousse 1934 in-4 demi-chagrin marron, plats de percaline verte, décor à froid et titre doré, dos lisse orné d'un décor géométrique à froid et doré [Rel. de l'éditeur]

4 ff.n.ch., 402 pp. et 6 hors-texte.Superbe illustration: très nombreux documents, dessins, photographies reproduits en phototypie dans le texte et 6 hors-texte en couleurs, dont 2 appliqués

PERPETUA Giuseppe

Géographie de la régence de Tunis

Tunis, Paris Vittorio Finzi, Challamel aîné 1883 in-12 de 45 pp. et 1 f.n.ch. broché, couverture saumon impr., étiquette d'éditeur au second plat, non coupé, dos manquant

Manque à Gay, Bn, Cat. de l'hist. de l'Afrique, p. 225. Édition originale.Signature de l'auteur au verso du titre. Bon exemplaire

CIM Albert

Les Femmes et les livres

Paris E. de Boccard 1919 in-8 demi-chagrin bordeaux, dos à nerfs, non rogné, plats de la couv. conservés [Rel. moderne]

4 ff.n.ch., 306 pp., 1 f.n.ch. et portrait en frontispice.Édition originale, ornée d'un portrait présumé de Madame Lenoir. L'ouvrage, divisé en deux parties (Femmes bibliophobes et Femmes bibliophiles), contient un important index.Envoi autographe signé: À Georges Montorgueil, son dévoué confrère Albert Cim.Bel exemplaire, bien relié.

PÉRIER Jacques-Constantin et Auguste-Charles

Distribution de l'eau de la Seine, dans tous les quartiers et dans toutes les maisons de Paris

[Paris Veuve Ballard 1777] in-8 demi-percaline violine du XIXème siècle, dos lisse, étiquette manuscrite en long, effacée, dos passé, qqs rouss

8 pp.Rare plaquette décrivant le système de distribution de l'eau fraîchement mis au point par les sieurs Périer, et appelant à souscrire.Les frères Périer, ingénieurs (1742-1818 pour Jacques Constantin), avaient été autorisés, par lettres patentes de Louis XIV du 7 février 1777, à créer une société par action, la Compagnie des Eaux de Paris, chargée d’établir à ses frais des « pompes à feu », des réservoirs sur les points hauts à proximité des pompes et un réseau de conduites en fonte permettant de distribuer l’eau à titre onéreux chez les particuliers qui souscriraient un abonnement.Deux de ces dites "pompes à feu", des machines à vapeur (la Constantine et l'Augustine), seront construites en 1781 près de la place de l'Alma, afin de pomper l'eau de la Seine et de la refouler dans les réservoirs de Passy. Cette « pompe à feu de Chaillot » fonctionna jusqu'en 1900

CONDORCET Jean-Antoine-Nicolas Caritat de

Eloge de M. de Fourcroy, lu à la Séance publique de l'Académie Royale des Sciences, le 4 Mai 1791

Paris De l'Imprimerie des Sourds et Muets s.d. [1791] grand in-12 (14 x 21,5 cm) cousu, non rogné, couv. de papier marbré de l'époque, travail de rat sur le second plat

22 pp.Éloge lu par le grand Condorcet (1743-1794), alors député à l'Assemblée Législative.Charles-René de Fourcroy de Ramecourt (1715-1791), maréchal de camp et cordon rouge, siégea pendant plusieurs années à l’Académie des sciences. Il contribua, entre autres, au Traité des pesches de Duhamel du Monceau. Il fut également un disciple de Vauban. De l'imprimerie des Sourds et Muets au couvent des Célestins. A la mort de l'Abbé de L'Epée, l'abbé Masse s'était en effet installé avec ses élèves sourds muets au couvent des Célestins où un arrêt du Conseil du roi de mars 1785 avait projeté l’établissement d'éducation