Effectuer une recherche précise :

4420 résultats

ROCHE (J.-J.)

Notices historiques sur les anciens centrons,

sur leurs villes et leurs salines, et sur les gouvernemens qui se sont succédés dans leur pays, dès qu'ils ont été soumis aux Romains, jusqu'au règne de l'Auguste Maison de Savoie; avec Quelques observations sur le passage d'Annibal, lorsqu'il pénétra en Italie; et Sur la nécessité de fixer les époques, quand on écrit l'Histoire; avec l'Essai d'une table chronologique qui comprend quarante peuples, tant anciens, que modernes. Moutiers, chez J._B. Blanc, 1819, in-12 de 200 pp., demi-veau gris perle, dos lisse orné, pièces de titre bleues et noires [Rel. moderne], qqs salissures. Édition originale. Les Centrons (ou Ceutrons) sont un des peuples Gaulois qui contrôlèrent le col Alpin du Petit et Grand St Bernard, avec pour capitale Axima (Aime). Quelques annotations au crayon à certains ff.

ROCQUEMAUREL (Gaston de)

Projet d'organisation des forces navales.

Système d'organisation et de répartition des forces maritimes de la France dans les limites du budget de 1848. Paris, 5 janvier 1848, in-folio, en feuilles, fortes rousseurs marginales avec manque n'atteignant pas le texte pour les 3 premiers ff . 1 f.n.ch. et 28 pp. autographiées. Capitaine de corvette, Rocquemaurel préconise le développement de la marine à vapeur, "appelée à rendre les plus grands services dans une guerre maritime". Cette modernisation se retrouve dans le projet qu'il présente ici : Préliminaires. Constitution de la flotte. Comparaison des forces militaires (voile et vapeur). Comparaison de la dépense. Répartition des forces maritimes. Armements maritimes en temps de paix. Entretien et renouvellement du matériel. Bâtiments armés. Divisions de réserve, ou bâtiments en commission de port. Comparaison des deux systèmes d'armement. Conclusion. Le texte est accompagné de plusieurs tableaux indiquant les effectifs et la dépense des bâtiments (vaisseaux, frégates, corvettes, brigs, avisos à vapeur), par rapport au budget de 1848 et à son projet. Dans celui-ci, tous les bâtiments à voiles inférieurs à 20 canons seraient supprimés et remplacés par des avisos à vapeur. Son projet d'armement s'appliquerait à toutes les stations navales et assurerait la protection des navires de commerce; il permettrait aussi d'obtenir, pour la même dépense, un accroissement de force de 1466 canons (p. 27). Ancien élève de l'École polytechnique, Gaston de Rocquemaurel (1804-1878) fut le second de Dumont d'Urville sur l'Astrolabe lors du voyage au Pôle Sud et en Océanie, de 1837 à 1840. Il quitta le service en 1862 et devint député de Haute-Garonne. Document très rare, non mentionné dans les catalogues de la BnF et du CCFr. Manque à Polak.

ROCROY (Félix)

Tribulations d'un docteur en droit dans l'Amérique

Paris, L. Boulanger, (1895), in-16 de 2 ff.n.ch., 188 pp., br. sous couv. illustrée. Lorenz XV 713. Édition originale. Contient également L'Indien blanc (pp. 143-188).

RODET (Léon)

Etudes sur le littérature javanaise

Paris, Imprimerie Impériale, 1866, in-8 de 2 ff.n.ch., 57 pp. et 1 f.n.ch., br. couv. muette. Extrait n° 9 de l'année 1858 du Journal Asiatique .

RODIER (Camille)

Le Clos de Vougeot.

Préface de Gaston Roupnel. Dijon, L. Venot, 1949, in-4 de 177 pp. et 1 f.n.ch., br., couv. crème impr. en rouge et noir et rempl. Voir Oberlé, Collection Kilian Fritsch, 295, pour la première édition de 1931. Seconde édition mise à jour de cette "excellente monographie sur l'un des crus les plus fameux de Bourgogne, depuis la fondation de l'abbaye de Côteaux au XIe siècle" jusqu'en 1948, avec de précieux renseignements sur les propriétaires des vignobles. Cf. Oberlé, qui ne cataloguait pas cette édition. Illustré de 34 planches à pleine page comprises dans la pagination, gravées par Guidot et tirées en bistre. Bel exemplaire.

ROEDERER (Johann Georg)

Tractatus de Morbo Mucoso.

Denuo recusus annexaque præfatione de Trichuridibus novo verminum genere editus. Goettingue, Bossiegel, 1783, in-8, basane, dos lisse orné, [Rel. XIX], . 3ff.n.ch., XXXVIII et 331pp. Orné de 3 planches gravées en taille douce h.t. Deuxième édition de cet ouvrage important sur la typhoïde, et la première avec la préface de Wrisberfi sur les Trichynes. Exemplaire de la bibliothèque de Félix Dunal avec son ex-libris.

ROEDERER (Johann Georg)

De morbis biliosis anomalis, / Tractatus de morbo mucoso.

occasione epidemiæ, cuius historia fræmissa est, ab anno 1776-1780 in Comitatu Tecklenburgensi observatis. Accedit duorum infantum mortis causa per anatonem detecta. / Editus ab Henrico Augosto Wrisberg. Monasterii West-phalorum / Goettingæ, sumtubus Philippi Henr. Perrenon / Victorinum Bossiegel, 1780 / 1783, ex-br. in-8, demi-bas, dos lisse orné [Rel. XIX], dos frotté, piqûres. 6 ff.n.ch., 178pp., 1 f.n.ch., (les pp. 65 à 80 reliées après la p. 96) 3 ff.n.ch., XXXVIII, 2 ff. blancs, 331pp., 3 planches repilées h.t. Première édition pour le livre de Finke. Garrison-Morton 5021 pour le livre de Roederer et Wagler qui est la première étude importante sur la fièvre typhoïde.

ROEDERER (Pierre-Louis)

Discours sur la prohibition de la culture du tabac, et le privilège exclusif de la fabrication et du débit,

prononcé à la séance du 12 février 1791, par M. Roederer. Imprimé par ordre de l'Assemblée nationale. Paris, Imprimerie Nationale, 1791, in-8, en feuilles, ruban de soie verte. 2 ff.n.ch. et 29 pp. Pierre-Louis Roederer (1754-1835) avait déjà cosigné en 1790 un projet de décret en faveur de la liberté de cultiver le tabac, avec La Rochefoucauld, D'Allarde, Dauchi, De Fermont, Jarry, év. d'Autun.

ROEDERER (Pierre-Louis)

Mémoire pour servir à l'histoire de la société polie en France.

Cet ouvrage ne sera pas mis en vente. Paris, Firmin Didot frères, 1835, in-8, demi-chagrin brun à coins, dos à nerfs orné de caissons à froid, tête dorée [Reliure de la fin du XIXe s.], charnière supérieure frottée. 484 pp. Quérard VIII, 109. Ouvrage très rare, non mis dans le commerce. C'est un tableau historique et littéraire de la société et de la vie mondaine au XVIIe siècle, entre la publication de l'Astrée et la première représentation de Phèdre. Retiré de la vie politique dès 1816, Pierre-Louis Roederer (1754-1835) voulut reconstituer dans sa propriété de Bois-Roussel (Orne) le salon de l'hôtel de Rambouillet, avec son mobilier, ses décorations, selon la description que nous en a laissée Mademoiselle de Scudéry dans son roman Artamène ou le Grand Cyrus. Il y convia tout ce qu'il put trouver de beaux esprits dans son entourage ; on devisait, on rimait, on donnait des bals et des pièces de théâtre, comme chez la mère de Julie d'Angennes. Aidé de toute cette société choisie, il fit des recherches historiques sur la vie et les moeurs sous les règnes de Louis XIII et de Louis XIV. Ce sont ces recherches qu'il publie ici, les destinant à ceux qui avaient pris part à cette entreprise originale et typiquement romantique de reconstitution du passé.

ROEDERER (Pierre-Louis)

Questions proposées par la commission intermédiaire de l'Assemblée provinciale de Lorraine,

concernant le reculement des barrières : et observations pour servir de réponse à ces questions. S.l., 1787, in-8, dérelié. 2 ff. n. ch., pp. 5-222, un f. n. ch. d'errata. Unique édition de ces réflexions sur les droits de douane en usage entre la Lorraine et les autres provinces de France, que Roederer (1754-1835) composa en tant que conseiller au Parlement de Metz .

ROGER (Baron)

Recherches philosophiques sur la langue Ouolofe,

suivies d'un vocabulaire abrégé Français-Oulof. Paris, Librairie Orientale de Dondey-Dupré, 1829, in-8 de 175 pp., cartonage d'origine couvert de papier, non coupé, rouss. Gay 2933. Quérard XII,718. NUC: 4 exemplaires. Édition originale. Le baron Roger fut administrateur du Sénégal et des établissements français en Afrique de 1821 à 1827.

ROGNIAT (Joseph)

De la Colonisation en Algérie

et des fortifications propres a garantir les colons des invasions des tribus Africaines. Paris, Gaultier-Laguionie, Imprimeur, 1840, in-8, br. couv. impr., non-coupé. 57 pp. Playfair 859. Tailliart 2860.

ROLAND DE BUSSY (Théodore)

L'Idiome d'Alger,

ou Dictionnaires français-arabe et arabe-français, précédés des principes grammaticaux de cette langue. Alger, Brachet et Bastide, 1838, in-8, demi-basane bouteille, dos lisse orné de filets, guirlandes et fleurons dorés, coins en vélin [Rel. de l'époque], rousseurs, quelques mouillures en début de volume. 370 pp. Absent de Tailliart. Playfair, 3048 (pour l'édition de 1870). Edition originale très rare. L'ouvrage connut des rééditions en 1843, 1847 et même 1870 et 1910, et ce sont généralement elles que l'on rencontre. A priori, ce petit volume forme le tout premier dictionnaire bilingue d'arabe dialectal à l'usage des Européens, à avoir été publié sur place ; jusqu'aux réformes pédagogiques qui suivirent en Algérie la chute de l'Empire, il demeura une des voies privilégiées de l'apprentissage. Théodore Roland de Bussy (1810-1873) fit dans la colonie une carrière administrative jusqu'au poste de conseiller de préfecture, et eut une intense activité dans le domaine de la langue, puisqu'il fit publier une dizaine de lexiques bilingues. Cf. Gaudin (François) ; Mahtout (Mahfoud) : Histoire culturelle et linguistique des dictionnaires bilingues en Algérie pendant la période coloniale : 1830-1930 in Synergies (2013).

ROLAND DE BUSSY (Théodore)

L'Idiôme d'Alger,

cours complet du dialecte en usage sur les côtes de l'Afrique septentrionale renfermant indépendemment des Dictionnaires Français-Arabe et Arabe-Français. Alger, Bastide, 1847, in-8, demi-chagr. [Rel. moderne]. Fiori 166. Imprimé à l'Imprimerie du Gouvernement à Alger dont l'auteur était le directeur.

ROLLAND (Georges-François-Joseph)

La Métallurgie du mercure en Californie

Paris, Imprimerie de Madame Veuve Bouchard-Huzard, 1878, in-4, broché, non coupé, trace de pliure, lég. défauts à la couverture. 28 pp., une planche hors texte dépliante. Un seul exemplaire au CCF. Georges Rolland (1852-1910), ingénieur des mines, se signala surtout dans la direction de plusieurs sociétés industrielles. Envoi de l'auteur à l'ingénieur en chef François-Ernest Mallard (1833-1894), sur la couverture.

ROLLAND (Georges-François-Joseph)

Le Transsaharien.

Un an après. Lettres et articles publiés depuis un an par G. Rolland et A. Fock. Après la convention franco-anglaise. - Les tracés transsahariens. - Trafic et tarifs du central-transsaharien. Réponses à MM. Gerhard Rohlfs, Duponchel, de Vogüé, X... d'Oran, Beau de Rochas, Deporter, Broussais, etc. Lettres de MM. le colonel de Polignac, le capitaine Binger, Edouard Blanc, le capitaine Brosselard-Faidherbe. Avec une carte de l'Afrique française. Paris, Augustin Challamel, 1891, in-8, broché. XL et 132 pp., une carte dépliante en couleurs. L'ouvrage fait suite à La France en Afrique, et le transsaharien, paru en 1890, et contient nombre de réactions aux quatre tracés proposés par ce dernier ouvrage. Georges Rolland (1852-1910), ingénieur des mines, se signala surtout dans la direction de plusieurs sociétés industrielles. Il avait participé à la construction de la ligne Biskra - Tuggurt, et c'est cela qui le fit s'intéresser à la liaison Méditerranée - Afrique noire.

ROLLAND DE DENUS (André)

Dictionnaire des appellations ethniques de la France et de ses colonies

Paris, Librairie historique des provinces, Émile Lechevalier, 1889, in-8, demi-toile grège, dos lisse muet [Rel. de l'époque], pet. accrocs marginaux à certains ff.. viii, 666 colonnes sur [333] pp., 1 f.n.ch. de cat. Édition originale. Même vieilli, c'est apparemment le seul dictionnaire jamais paru consacré aux gentilés ("appellation ethnique") de la France. Bon exemplaire.

ROLLET DE L'ISLE

Tonkin et dans les mers de Chine.

Souvenirs et croquis (1883-1885). Paris, Plon, Nourrit, s.d. [vers 1886], in-8, percaline bleue, dos lisse [Cartonnage éditeur], minimes piqûres éparses. 3 ff.n.ch., 338 pp. et 2 ff.n.ch., très nombreux illustrations, certaines à pleine page, en couleurs et en noir. Bon exemplaire.

ROMANES ET DARWIN (G.J. et Ch.)

L'évolution mentale chez les animaux,

suivi d'un essai posthume sur l'instinct par Charles Darwin. Traduction française par le docteur Henry C. de Varigny. Paris, Reinwald, 1884, in-8, toile ornée de fers spéciaux, non rogné, [Rel. de l'éditeur] qques pâles mouill. 1 tableau relié en frontispice, 2 ff.n.ch., pp. [V] - XVIII, 412 pp. Première édition de la traduction française. Défenseur du transformisme de Darwin, Romanes interpréta la notion d'adaptation dans un sens nettement finaliste. "Romanes was gathering observations and corresponding with Darwin on the subject of animal intelligence. To both Darwin and Romanes it appeared that the theory of evolution required a fundamental continuity in the spectrum of mental life, extending from the lowest organisms up ton and including man..." Dict. of Scientific Biography, XII pp. 516-520.

ROMEY (Louis)

Quelques idées sur le monument triomphal, voté par le Sénat conservateur à Napoléon le Grand

Nice, Chez Cougnet père et fils, 1806, in-8 de 40 pp., , br., couv. muette. Cat. de l'Histoire de France, 111, 257 (448). Monglond, VII, 16. Première et seule édition. L'auteur (1759-1835), maire de Nice, salue avec enthousiasme « le décret par lequel la France a voté l'érection d'un monument qui transmettra à la postérité un témoignage durable de l'admiration, de la reconnaissance, de l'amour des Français pour le Héros qui les a rendus à la vertu, à la gloire, au bonheur ». Puis rappelant que son département des Alpes-Maritimes possède de nombreux vestiges de l'Antiquité, tel l'arc de triomphe d'Orange ou celui de Suse, ce dernier lui semble être le « le point de l'Empire le plus convenable pour recevoir le monument projeté ». Ce choix s'expliquerait d'autant mieux par la proximité des Alpes au passage desquelles le général Bonaparte « a fait les premiers pas à l'Immortalité et à la Gloire ».

ROMIEUX (Henry Oscar)

[Vues et personnages des îles Seychelles]

[Seychelles], 1852, 3 dessins au crayon noir de diverses dimensions, sur papier et carton, le tout dans un dossier cartonné noir moderne, 2 d'entre eux signés. Ensemble de dessins représentant des sites et personnages aux Seychelles, pris sur le motif par l'orientaliste Henry Oscar Romieux (1826-1908): - Deux hommes et une femme à Mahé: dessin au crayon sur papier (26,5 x 16,6 cm) non signé ni daté. - Trois personnages devant une case à Mahé: dessin au crayon et au lavis bistre sur papier (20,4 x 15,1 cm) contrecollé, signé, non daté, mention "Souvenir de Mahé". - Vue d'une rivière à Mahé, avec maison à droite et trois cases à gauche: dessin au crayon sur papier (21,6 x 30 cm) signé et daté d'octobre 1852. Rarissime.

RONCAYOLO (Mme L)

Souvenir. Au Vénézuela (1876-1892)

S.l., S.n., S.d., in-12 de 2 ff.n.ch., pp. [10] à 208, 2 ff.n.ch., br. 34 illustrations d'après photographies, la plupart à pleine page. Ce voyage commence à la Martinique.

ROSNY (Léon de)

Le Couvent du dragon vert.

Drame japonais adapté à la scène française. Paris, Faivre, 1893, in-8, broché, défraîchi. viij, X pp., puis pp. 11-184, figures dans le texte. Seconde édition : c'est déjà en 1872, mais sous le pseudonyme de Leone d'Albano que Léon de Rosny a voulu transposer cette comédie japonaise pour un public français. La pièce fut effectivement représentée deux fois au moins, sur la scène de l'Athénée oriental en décembre 1871 et devant le Congrès international des orientalistes de septembre 1873.

ROSNY (Léon de)

Lettre de Christophe Colomb sur la découverte de l'Amérique,

publiée en latin, traduite en français et annotée par Lucien de Rosny. Paris, Maisonneuve, 1877, in-8 de 34 pp. [pp. 81 à 114], br. Extrait de la Revue Orientale et Américaine, n° 1, Janvier-Mars 1877.

ROSNY (Léon de)

Lettre de Christophe Colomb,

sur la découverte de l'Amérique, publiée en latin, traduite en français et annotée, par Lucien de Rosny. Paris, Maisonneuve et Cie, 1877, in-8 de pp. 81 à 114, br., couv. imp. Tiré à part de la Revue Orientale et Américaine, n° 1, janvier-mars 1877.

ROSNY (Léon de)

Mélanges

Paris, s.d. [1859-99], 14 pièces en un vol. in-8, demi-chagrin marine, dos à nerfs orné de filets dorés [Rel. de l'époque], exemplaire déboîté. Intéressant recueil d'articles et de communications de l'orientaliste Léon de Rosny (1837-1914) réuni par un amateur : I. L'Île de Yeso et ses habitants d'après les géographes japonais et les relations des voyageurs européens. S.l.n.d. [Paris, 1859], paginé 177-190, puis 379-390, avec une carte dépliante. Extrait de la Revue orientale et américaine, comme les articles suivants. - II. L'Empire Barman d'après les sources anglaises. S.l.n.d. [Paris, 1859], paginé 333-432 et 201-211, avec une carte en couleurs hors-texte. - III. Notice d'un vocabulaire pharmaceutique hollandais-japonais. S.l.n.d. [Paris, 1860], paginé 464-468, avec une planche hors-texte. - IV. Notice sur la préparation du camphre au Japon, traduite du japonais. S.l.n.d. [Paris, 1861], paginé 73-77, avec une planche hors-texte. - V. Notice sur l'écriture au Japon d'après les documents originaux. S.l.n.d. [Paris, 1862], paginé 198-210, avec une planche hors-texte. - VI. De l'Enseignement de la langue japonaise (discours d'ouverture du cours de japonais à l'Ecole impériale et spéciale des langues orientales vivantes). S.l.n.d. [Paris, 1864], paginé 11-28. - VII. Lettre à M. Oppert sur quelques particularités des inscriptions cunéiformes anariennes. S.l.n.d. [Paris, 1864], paginé 269-274. - VIII. Note sur l'ethnographie du Japon. S.l.n.d. [Paris, 1862], paginé 49-59, avec une planche dépliante. - IX. Sur les origines de la nation chinoise. S.l.n.d. [Paris, 1863], paginé 139-155, avec une planche hors-texte. - X. La Doctrine des Taosse en Chine. Yin-Tchi-Wen, traduit sur le texte chinois. S.l.n.d. [Paris, 1863], paginé 229-240. - XI. La Littérature chinoise et les travaux de la sinologie. S.l.n.d. [Paris, 1878], paginé 113-123. - XII. Aperçu de la grammaire siamoise. S.l.n.d. [Paris], paginé 125-137. - XIII. Les Vierges-mères de l'Orient. S.l.n.d. [Paris], paginé 337-367. - XIV. Le Bouddha a t-il existé. S.l.n.d. [Paris, 1899], paginé 291-324.

ROSNY (Léon de)

Notices sur les îles de l'Asie Orientale

extraites d'ouvrages chinois et japonais, et traduites pour la première fois sur les textes originaux. Paris, Imprimerie impériale, 1861, in-8 de 2 ff.n.ch. et 20 pp., br., couv. muette papier bleu, infimes mouillures, piqûres. Extrait n° 2 de l'année 1861 du Journal Asiatique.

ROSNY (Léon de)

Quelques observations sur la langue siamoise et sur son écriture

[Paris], Imprimerie impériale, 1855, in-8, broché sous couverture d'attente de papier bleu, non coupé. 16 pp. Au CCF, exemplaires seulement à la BnF, à la Sorbonne et à Lille. Orienté vers le japonais par son maître Stanislas Julien, Léon de Rosny (1837-1914) cultiva cependant toute sa vie des centres d'intérêt très divers dans le domaine de la linguistique et de l'orientalisme, comme en témoigne cette précoce communication. Envoi autographe de l'auteur au journaliste Xavier Raymond (1812-1886), qui avait accompagné la mission du marquis de Lagrené en Chine en 1844.

ROSNY (Léon de)

Sur les Aïno

Paris, Imprimerie de E. Martinet, 1878, gr. in-8 de 8 pp., br., 1er plat de la couverture crème impr. detaché. Cordier, Japonica, 527. Wenckstern, Bibliogr. of the Japanese Empire, I, 306. Édition originale. Rare. Extrait des Comptes rendus du Congrès international des sciences géographiques. Rosny est l'auteur d'un important Cours de Japonais, publié en 1857.

ROSNY (Léon de)

Table des Principales Phonétiques Chinoises,

disposée suivant une nouvelle méthode permettant de trouver immédiatement le son des caractères quelles que soient les variations de prononciation, et adaptée spécialement au Kouan-hoa ou Dialecte Mandarinique; précédée de notions élémentaires sur les signes phonétiques de la Chine. Seconde édition. Paris, Maisonneuve, 1857, in-8, broché sous couverture imprimée, légèrement salie. 26 pp. Cordier, Sinica, 1687. Orienté vers le japonais par son maître Stanislas Julien, Léon de Rosny (1837-1914) cultiva cependant toute sa vie des centres d'intérêt très divers dans le domaine de la linguistique et de l'orientalisme, comme en témoigne cette précoce communication.

ROSNY (Léon de)

Traité d'ethnographie théorique et descriptive

Paris, Ernest Leroux, 1900-1902, 2 vol. in-8, brochés. 1) 112 pp. - 2) pp. chiffrées 113-224. En dépit du caractère inachevé de l'ouvrage (la page 224 se termine sur une phrase commencée et non terminée), c'est bien tout ce qui a paru de cet essai qui témoigne de la variété des centres d'intérêt de l'orientaliste Léon de Rosny (1837-1914). Le premier fascicule a aussi paru sous le titre de "Science de la civilisation".

ROSS (Alexander)

Les Religions du monde,

ou Démonstration de toutes les religions & hérésies de l'Asie, Afrique, Amérique & de l'Europe, depuis le commencement du monde jusqu'à présent. Et traduit par Thomas La Grue. Enrichy de plusieurs figures en taille douce. Amsterdam, Jan Schipper, 1668, in-4, veau brun, dos à nerfs cloisonné et fleuronné, pièce de titre fauve, tranches mouchetées de rouge [Rel. de l'époque], rest.. [7] ff. n. ch. (titre, préface, table), 400 pp., titre-frontispice gravé et 15 gravures sur cuivre à mi-page. Sabin 73318. Voir aussi Caillet 9601. Deuxième édition en français de cet ouvrage très curieux, en partie consacré à l'Afrique et à l'Amérique. La première édition française était parue en 1666. L'originale anglaise séparée, elle, porte la date de1653 (Pansebeia, or, a View of all religions in the world). Sous un titre qui nous paraît aujourd'hui banal, on a affaire à l'une des premières tentatives d'approche objective des diverses confessions du globe, en-dehors des préoccupations apologétiques classiques jusque lors dans ce genre de présentations : son auteur, Alexander Ross (vers 1590 -1654) fut un écrivain écossais non -conformiste, un moment chapelain du roi Charles Ier. Les figures, étonnantes, représentent des rites, cérémonies, sacrifices, holocaustes, représentations allégoriques, etc. Il y a des passages consacrés à Simon le Magicien. Exemplaire aux armes de Marc de Beauvau-Craon (grand écuyer de François III de Lorraine, 1679-1754), poussées au centre des plats (OHR 1948-1).

ROSS (John)

Relation du second voyage fait à la recherche d'un passage au Nord-Ouest,

et de sa résidence dans les régions arctiques pendant les années 1829 à 1833. Traduit par A.J.B. Defauconpret. Paris, Bellizard, Barthès, Dufour et Lowell, 1835, 2 vol. in-8, demi-bas. verte, dos lisse [Rel. de l'époque], qq. rouss. 1) Portrait de l'auteur, lxi pp., 1 f.n.ch., 456 pp. - 2) 1 carte repliée hors texte, 2 ff.n.ch., 544 pp., 1 f. de publ., 1 vue de Victory et 1 vue des îles de Filson hors texte. Sabin 73385. Première édition de la traduction française.

ROSTAGNO (Giovanni Battista)

Viaggi dell'illustrissimo & eccelentissimo sign. marchese Ghiron Francesco Villa in Dalmatia, e levante.

Con la distinta relatione de' successi di Candia per il tempo, che fù dal medemo diffesa in qualità di generale dell'infanteria della serenissima Republica di Venetia. Torino, Gio. Sinibaldo, 1668, in-4, veau brun granité, dos à nerfs orné de monogrammes dorés, pièce de titre havane, trois filets dorés encadrant les plats, monogrammes dorés aux angles et armoiries dorées au centre, tranches mouchetées [Rel. de l'époque], dos entièrement refait, rouss. 416 pp. et une grande carte gravée sur cuivre par Belgranus et repliée. Brunet, V, 1222. Cicogna, n° 946. Pescarzoli, I libri della raccolta Fossati Bellani, I, p. 44, n° 23. Piantanida, n° 1400. Michel-Michel, VII, p. 57-58. Édition originale, rare complète de la carte (comme c'est le cas ici) représentant le siège naval de Candie par les Turcs, avec une importante légende. Précieux exemplaire de la bibliothèque de Charles de Sainte-Maure (1610-1690), duc de Montausier, et de son épouse, Julie d'Angennes (1607-1671), duchesse de Montausier, fille de la marquise de Rambouillet, avec leurs armoiries frappées au centre des plats. Les volumes ornés aux angles de ces fers qui mêlent les initiales C et I, sont en effet attribuables tant à la duchesse de Montausier qu'à son mari (OHR 451). Pair de France, gouverneur du Grand Dauphin, fils de Louis XIV, et grand amateur des lettres classiques, Charles de Sainte-Maure, duc de Montausier est à l'origine de la belle collection des auteurs classiques à l'usage du Dauphin. La duchesse, dame d'honneur de la reine de France, fut au centre des histoires amoureuses du roi avec Mademoiselle de la Vallière et avec Madame de Montespan. Quentin Bauchard la décrit dans Les Femmes bibliophiles (Paris, Damascène-Morgand, 1886): "Après la fameuse Hélène, il n'y a probablement pas d'autre femme au monde dont la beauté ait été plus louée que celle de Julie-Lucie d'Angennes, duchesse de Montausier." La Guirlande de Julie, chef d'oeuvre calligraphié par Nicolas Jarry et enluminé par Nicolas Robert, en est l'éclatant témoignage. Cachet de la bibliothèque de l'historien d'art et sénateur, Alessandro Dudan di Spalato, figure importante dans la diffusion du "nazionalismo di frontiera" et élément de premier plan du parti fasciste italien, jusqu'à la seconde Guerre mondiale.

ROTH (J. H.)

Analyse historique des eaux minérales de Niederbronn

Strasbourg, Johann Heinrich Heitz, 1783, in-8, dérelié. 2 ff.n.ch. (titre, dédicace), 61 pp., 3 pp.n.ch. Unique édition. Niederbronn était connue depuis longtemps comme lieu de thermalisme, mais Roth, médecin militaire, fut le premier praticien à être attaché en permanence à ses eaux.

ROUCHER (Charles)

Notice sur les eaux chaudes de Hammam Bou-Sellam près Sétif.

- Une excursion aux thermes de Hammam Bou-Tales. Alger, Imprimerie de A. Bourget, juillet 1860, in-8, broché sous couverture imprimée un peu salie, non coupé. 16 pp. Seulement deux exemplaires au CCF (BIUS pharmacie et BnF). Envoi autographe de l'auteur au docteur Bouvier.

ROUDAIRE (François-Elie)

Une mer intérieure en Algérie.

Avec carte explicative. Extrait de la Revue des deux mondes, livraison du 15 mai 1874. Paris, E. Dentu, Challamel ainé, 1874, in-8, broché. 31 pp., une carte dépliante en noir. Rare et important. Le lieutenant, puis capitaine François-Elie Roudaire (1836-1885), officier-géodésien, avait été envoyé en Algérie en 1864 pour cartographier la colonie. Il fut le premier à mesure avec exactitude la profondeur de la région des Chotts, au sud de Constantine (allant parfois jjusqu'à moins 40 mètres du niveau de la mer), et il acquit une double certitude : 1. Rétrospectivement, il assimila cette vaste dépression salée à une ancienne mer intérieure, dont Hérodote aurait eu la notion et qu'il appelait Baie de Triton. - 2. Prospectivement, il envisagea de recréer cette mer en creusant un canal à partir du seuil de Gabès. L'objectif était d'améliorer le climat local désertique et de favoriser l'émergence d'un grenier à blé. Le projet séduisit les cercles officiels et reçut le soutien de Ferdinand de Lesseps ; mais les études commandées de 1874 à 1882, révélant que le Chott el-Jérid, du côté tunisien, se tenait au-dessus du niveau de la mer, découragèrent le gouvernement. Roudaire et Lesseps se tournèrent alors vers l'initiative privée, mais la mort prématurée du premier enterra le projet. Jules Verne en revanche se souvint de toute la ferveur qui l'avait entouré, et en donna une traduction romanesque dans son ouvrage L'invasion de la mer (1905), le dernier ouvrage dont il put corriger les épreuves imprimées avant sa mort en mars 1905.

ROUDET (J.-B.)

Quelques considérations sur la dysenterie étudiée dans la province de Constantine

Thèse présentée... à la Faculté de Médecine de Montpellier. Montpellier, J. Martel, 1852, in-8, cart. moderne. 54pp., 3 ff.n.ch. L'auteur était Sous-Aide-Major à l'Ambulance active de Constantine. Non cité par Taillart, Playfair et V. Rozier.

ROUGE (Jacques de)

Monuments contemporains des deux premières dynasties

récemment découverts en Egypte. Extrait des Mémoires de la Société nationale des antiquaires de France, tome LVII. Paris, 1898, in-8, broché, non coupé. 16 pp. Seulement deux exemplaires au CCF (BnF et Sorbonne). Jacques de Rougé de Plessis-Bellière (1841-1923), fils d'Emmanuel de Roigé (1811-1872), était égyptologue tout comme son père.

ROULETTE

MM. les Spéculateurs

S.l., (vers 1833), 1 f. in-8 anopistographe et 1 planche à l'eau-forte avec rehauts d'aquarelle, . Prospectus pour une méthode infaillible de gagner à la roulette, accompagné d'un Tableau de la Roulette gravé à l'eau-forte.

ROUPPE (Ludovici)

De morbis navigantium,

liber unus accedit observatio de effectu extracti cicutae Storkiani in cancro. Lugduni Batavarum, Theodorum Haak, 1764, in-8, br. couv. muette, non rogné, manques de papier au dos. 4 ff.n.ch., 338 pp., 1 f.n.ch. d'errata. Première édition. Un des meilleurs ouvrages que nous possédions sur la médecine navale. L'auteur, médecin de la marine hollandaise n'a composé ce livre que d'après ses observations personnelles. Une importante partie (pp. 90 à 212) concerne le scorbut.

ROUSSEAU (L'abbé)

Notices sur les 70 serviteurs de Dieu mis à mort pour la foi en Chine, au Tong-King et en Cochinchine,

déclarés vénérables par N.S.P. le pape Grégoire XVI. Paris, Gaspard [Saint-Germain-en-Laye, Imp. de Beau], 1845, in-12 de xx et 215 pp., br., couv. verte impr., non coupé. Édition originale. Bon exemplaire broché.

ROUSSELET (Louis)

L'Inde des Rajahs

Voyage dans l'Inde centrale et dans les présidence de Bombay et du Bengale. Paris, Hachette et Cie, 1877, fort vol. gr. in-4, demi-maroquin bleu roi à coins, dos à nerfs orné de motifs dorés, tête dorée, [Rel. de l'époque], un peu frottée. 3 ff.n.ch. et 807 pp., 317 figures gravées sur bois d'après les photographies et croquis de l'auteur, dont 109 à pleine page, et 6 cartes dont 5 hors texte lithographiées en couleurs. Deuxième édition. Superbe ouvrage.

ROUSSET (Léon)

A travers la Chine

Paris, Hachette, 1878, in-12, demi-basane bouteille, dos lisse orné de filets dorés, tranches mouchetées [Rel. de l'époque], rousseurs. 4 ff.n.ch. (faux-titre et titre, préface), 429 pp., une carte dépliante. Édition originale (l'ouvrage fut réédité en 1886 dans une version illustrée). Professeur de sciences, Léon Rousset (1845- ?) avait été nommé en 1868 à l'Arsenal de Fou-Tchéou, nouvellement installé par les Français à la demande du gouvernement chinois, et il y resta six ans ; à l'issue de son mandat, en 1874, il se mit à parcourir l'Empire, et en rapporta cette relation. A son retour, il devint membre de la Société de géographie de Pariset multiplia les conférences et les interventions sur la Chine, assurant même un cours sur le sujet à l’École libre des sciences politiques. Fort de son expérience et de sa passion, il prônait un rapprochement franco-chinois pour contrecarrer l’influence anglaise ou russe. L’influence de l’auteur sur ses contemporains fut considérable, et sa vision de la Chine marqua durablement les esprits curieux de France ; particulièrement un certain Jules Verne, qui s’inspira de ses descriptions et le cite dans Les tribulations d’un Chinois en Chine, paru en 1879.

ROUSSILLOU

Rapport, projet de loi et tarif pour le commerce du Levant,

présentés, au nom du Comité d'Agriculture & de Commerce, par M. Roussillou, Député de Toulouse. [Paris, Imprimerie Nationale, (vers 1791)], in-8 de 24 pp., en ff. et non coupé. Inconnu de Goldsmiths, qui cite quatre autres brochures du même auteur. Manque à Kress et à Einaudi. Édition originale. On trouve, in-fine, une liste de produits coloniaux, avec une évaluation pour chaque marchandise et la somme des droits à percevoir. Bel exemplaire à l'état de parution.

ROUSSILLOU (Pierre Roussillon ou)

Opinion de M. Roussillou, Député de Toulouse; prononcée à l'Assemblée Nationale À la séance du samedi 25 septembre 1791 sur l'affaire des Colonies

[Paris, Imprimerie Nationale, (vers 1791)], in-8 de 8 pp., en ff., épingle. Inconnu de Goldsmiths, qui cite quatre autres brochures du même auteur. Manque à Kress et à Einaudi. Édition originale. "En laissant aux assemblées coloniales la faculté de faire les lois concernant l'état des personnes non-libres, & l'état politique des hommes de couleur & nègres libres, vous préviendrez les plus grands malheurs; vius donnerez aux colons, déjà éclairés par les lumières que la révolution a répandues, les moyens de se rapprocher des gens de couleur..." Tel que paru.

ROUSSIN (A.-R., baron)

Le pilote du Brésil,

ou description des côtes de l'Amérique méridionale, comprises entre l'île Santa-Catarina et celle de Maranao, avec les instructions nécessaires pour attérir et naviguer sur ces côtes; par le Baron Roussin (…) commandant l'expédition hydrographique entreprise par ordre du Roi et exécutée en 1819 et 1820, sur la corvette la Bayadère et le brig le Favori. Paris, Imprimerie Royale, 1827, in-8 de 2 ff.n.ch. et 241 pp., demi-veau havane, dos lisse, filets et titre or [Rel. mod. à l'imitation], cachet, étiquette de relais sur le titre: "Chez Dezauche, à l'Entrepôt Général des Cartes de la Marine Royale". Borba de Moraes II, 753: "famous book of navigational bearings". Rodrigues 2144. Édition originale, rare. Très bon exemplaire.

ROUSSIN (Alfred)

Une campagne sur les côtes du Japon

Paris, L. Hachette, 1866, in-12, demi-basane cerise, dos à nerfs orné de pointillés et filets dorés, tranches mouchetées [Rel. de l'époque], dos insolé, mouillure claire "in initio". [2] ff. n. ch. (faux-titre et titre), 285 pp., un f. n. ch., une carte à double page (plan du détroit de Simonoseki). Cordier Japonica 583. Nipponalia I 2073. Aucune de ces deux bibliographies ne mentionne le plan. Polak 8448. Édition originale, rare. Récit de la campagne navale anglo-française de 1862-1863, par Alfred Roussin (1839-1919), un officier qui commandait la frégate La Sémiramis. Le texte comprend des descriptions détaillées du commerce et de la situation politique du Japon, ainsi que des relations politiques entre Français, Anglais et Japonais durant les années 1853-1865.

ROUX (François-Xavier)

L'Homoepathie appliquée au traitement du choléra-morbus épidémique

Observations recueillies en 1854 et en 1855, avec un appendice sur la question des doses infinitésimales. Paris, Montpellier, J.-B. Baillière, Patras, 1857, in-8, broché non coupé, dos renforcé. 134 pp. (les VII premières en romain). Rozet, A 728. Seulement deux notices au CCF (BnF et Lyon). Unique édition, peu commune, de la seconde des deux brochures consacrées par François-Xavier Roux (1797-1874, originaire de Sète) au traitement du choléra (la première était parue en 1854 à la seule adresse de Montpellier). Exemplaire d'Emile-Auguste Doumet (1796-1869), maire de Sète de 1849 à 1865, et député au Corps législatif pour l'Hérault depuis 1852, avec envoi autographe sur la première couverture.

ROUX (J.-S.)

Le bailli de Suffren dans l'Inde

Marseille, Typ. et Lith. Barlatier-Feissat et Demonchy, 1862, in-8 de 3 ff.n.ch., v et 301 pp., demi-maroquin olive à coins, dos à nerfs orné de motifs dorés, initiales frappées en pied, tête dorée, [Rel. du début du XXe siècle], passée. Polak 8469. Édition originale. Le meilleur ouvrage sur les campagnes de Suffren dans l'Inde française. Le livre III est en partie consacré à l'action de Suffren à l'Ile de France et à Port-Louis. Épître dédicatoire au comte Bouët-Willaume. Très bon exemplaire avec envoi autographe signé, A M. le Professeur Gaffard. Hommage d'estime de son humble serviteur.

ROUX (Jules)

De l'Ostéomyélite et des amputations secondaires à la suite des coups de feu,

d'après des observations recueillies à l'Hôpital de la marine de Saint-Mandrier (Toulon, 1859) sur des blessés de l'Armée d'Italie, mémoire lu à l'Académie impériale de médecine (séance du 24 avril 1860). Accompagné de six planches (planches VII à XII). Paris, J.-B. Baillière et fils, 1860, in-4, broché. [2] ff. n. ch. (faux-titre et titre), 116 pp., 6 planches lithographiées "in fine", dont 4 en dépliant. Jules Roux (né en 1807) était professeur d'anatomie et de physiologie à l'école de médecine navale de Toulon, et inspecteur-général du service de santé de la marine.

ROUX (Jules)

Du Bubon vénérien supuré,

et de son traitement par les injections. (Extrait des Archives générales de médecine). Paris, Rignoux, 1847, in-8 de 30 pp, dérelié.

ROUX (Jules)

Désarticulation de la cuisse

d'après des observations recueillies à Saint-Mandrier sur les marins de la flotte et des blessés de l'armée d'Italie (Toulon, 1859). Paris, V. Masson, 1860, in-8 de 24 pp., cart. moderne. A échappé à Berger et Rey. Tiré à part très rare de la Gazette hebdomadaire de médecine et de chirurgie. L'auteur était premier chirurgien en chef de la marine de Toulon.

ROUX (Jules)

Mémoire sur les Hydarthroses Orbiculaires

et sur celle de l'épaule en particulier, avec une observation complète d'Hydropisie du genou. Paris, Fain et Thunot, 1860, in-8 de 20 pp, dérelié. Jules Roux était professeur d'anatomie et de physiologie à l'école de médecine navale de Toulon.

ROUX (Philibert-Joseph)

Considérations cliniques sur les blessés qui ont été reçus à l'Hopital de la Charité,

pendant et après les journées de 27,28 et 29 Juillet. Paris, J.S. Chaudé, Novembre 1830, in-8, dérelié avec plat supérieur, mouillure. 2 ff.n.ch. et 112 pp. Première édition.

ROUX (Philibert-Joseph)

De la résection,

ou du retranchement de portions d'os malades, soit dans les articulations, soit hors des articulations. Paris, Imprimerie de Migneret, 1812, pet. in-4 de 1 f.n.ch. et 55 pp., dérelié, très lég. rouss. Manque à David, Bibliogr. fr. de l'art dentaire. Édition originale, rare. Dissertation présentée pour le concours pour la chaire de médecine opératoire. "Sujet alors entièrement neuf et difficile" (Hoefer). Roux était alors le principal candidat avec Dupuytren pour prendre la suite de Sabatier ; il ne remporta pas la place. "L'autoplastie et les resections lui durent d'importants progrès" (Hoefer).

ROUX (Philibert-Joseph)

Discours

prononcé à la séance publique de rentrée de la Faculté de Médecine de Paris le 5 novembre 1851. Eloge de Boyer et de Bichat. Paris, Rignoux, 1851, in-8 d'1f.n.ch. et 130pp, demi-veau rouge à coins.

ROUX (Philibert-Joseph)

Discours

prononcé dans la séance publique de la Faculté de Médecine de Paris du 28 novembre 1831. Paris, Didot le jeune, 1831, in-8 de 76pp, demi-veau rouge à coins.

ROUX (Philibert-Joseph)

Mémoire et observations sur la réunion immédiate de la plaie après l'amputation circulaire des membres dans leur continuité,

et spécialement après l'amputation de la cuisse ; lus à la classe des sciences physiques et mathématiques de l'Institut le 21 mars 1814 (...). Suivis du rapport fait à l'Institut par MM. Percy et Deschamps, dans la séance du 25 juillet 1814 ; et d'une observation sur un strabisme divergent de l'oeil droit, guéri sur un sujet adulte, qui en était affecté depuis son enfance. Paris, Méquignon-Marvis, 1814, in-8, dérelié. iv pp., 96 pp. Rare. Natif d'Auxerre, le chirurgien militaire Philibert-Joseph Roux (1780-1854) fut considéré, au début du XIXe siècle, comme le plus habile et le plus entreprenant au niveau purement opératoire ; sa rivalité avec Dupuytrun et surtout les élèves de ce dernier assombrit cependant sa carrière académique. L'ophtalmologie lui doit de notables perfectionnements, notamment pour l'opération destinée à traiter la cataracte.

ROUX (Xavier)

En Dévoluy. Excursion dans les Alpes

Gap, Typographie J.-C. Richaud, 1880, brochure de 30 pp., couv. rose imprimée. Très bon exemplaire.

ROUYER (Léon)

Hammam-Meskoutine et ses environs.

Légendes et actualités. Guelma, Imprimerie typographique Emmanuel Fons, 1888, petit in-8, broché, couvertures détachées. 94 pp., un f. n. ch. de table, une carte dépliante. Aucun exemplaire au CCF. Au Worldcat, exemplaires à Cambridge et Oxford seulement. Très rare notice sur la station thermale de Hammam Meskhoutine ("Le Bain des damnés"), dont les eaux atteignent 97° C. Léon Rouyer était conseiller général de Guelma (1883-1900) et, depuis 1884, rédacteur en chef du Progrès de Guelma, hebdomadaire qui n'eut d'ailleurs jamais qu'une diffusion confidentielle (il ne tira très vite qu'à 150 exemplaires).

ROY (Just-Jean-Etienne)

La Chine et la Cochinchine.

Aperçu sur la Chine, sa géographie physique, politique…. Lille, Lefort, 1862, in-8, br., premier plat détaché, pet. manques aux couv. Frontispice gravé, 256 pp. Cordier Bibl. Sinica, 2503. Édition originale. Rare.

ROY (Père)

Lettres du Père Roy, de la Compagnie de Jésus, mort en Chine le huit Janvier 1769.

Troisième édition. Lyon, Perisse frères [et] Paris, 1831, 2 tomes en 1 fort vol. in-12, demi-basane maroquinée à grain long, dos lisse orné [Rel. de l'époque], piqûres. 2 ff.n.ch., xii et 251 pp. et 2 ff.n.ch., 289 pp. Cordier, Bibl. Sinica, 1093. Le second tome concerne les lettres écrites de Chine où le P. Roy était missionnaire.

ROZET (Claude-Antoine)

Relation de la guerre d'Afrique pendant les années 1830 et 1831

Paris, Firmin Didot frères, Anselin, Delaunay, 1832, 2 vol. in-8, brochés sous couvertures imprimées. viij-392 et [4]-419 pp., avec 2 cartes dépliantes. Tailliart 1968. Unique édition de cette relation détaillée des deux premières années de la conquête de l'Algérie par les troupes françaises, particulièrement précieuse pour les opérations autour d'Alger, Bône et Oran, et très fiable en dépit des préventions de l'auteur contre Bourmont. Claude-Antoine Rozet (1798-1858), ancien polytechnicien et ingénieur-géographe, avait effectué la campagne comme capitaine attaché à l'état-major.

ROZEY (Armand-Gabriel)

Cris de conscience de l'Algérie.

Avec approbation de la Société coloniale d'Alger. Paris, Imprimerie d'Amédée Gratiot, avril 1840, in-8, demi-chagrin bouteille à coins, dos lisse orné de filets à froid [Rel. moderne]. Faux-titre et 443 pp. Tailliart 2540. Édition originale. L'auteur (1781-1852) était administateur colonial : "Une introduction de trente pages sur les erreurs de la politique suivie à l'égard des Arabes: trop de faiblesse chez nous ; de glorieuses expéditions, mais pas de résultat positif durable. Il attaque Bresson qui a préconisé la formation d'un empire arabe qui ferait la transition entre la barbarie actuelle et une civilisation voisine de la nôtre. Il est partisan de petits beyliks placés sous notre contrôle, indépendants les uns des autres. Il faut faire combattre les Arabes par les Arabes. Nécessité de la force à l'égard des Arabes. En dernier lieu, réfutation du livre de Blanqui: il lave les colons des accusations lancées contre eux. Exposé de la thèse des colons avec leurs avis et leurs desiderata". Envoi autographe à M. Billi "homme de lettres à Alger", en date du 17 décembre 1841. Bel exemplaire dans une reliure de Honnelaître.

ROZIER (Laurent-François)

Réflexions physiologiques et diététiques sur l'homme

et les divers tempéramens considérés relativement au genre d'aliment qui leur est le plus convenable, présentées à l'Ecole de médecine de Montpellier le 21 fructidor an VI [7 septembre 1798]. Montpellier, Imprimerie de Jean-Germain Tournel neveu, an VI [1798], in-8, dérelié. 45 pp. Seulement trois exemplaires au CCF (BnF, BIUM et Montpellier). Thèse de médecine de facture on ne peut plus hippocratique. L'auteur était originaire de Rodez. Outre les aliments cités des différents peuples qui "nous prouvent qu'il est peu de sortes d'alimens auxquels l'Homme ne puisse s'accoutumer" ("les Hottentots ainsi que le peuple d'Otahiti mangent les poux", "les Tartares boivent le lait aigri ou fermenté de leurs jumens"...), l'usage du vin est plusieurs fois évoqué : "les vins austères et amers sont très salutaires" aux "pituiteux" - ainsi que les "décoctions de café", "il réchauffe et ranime les organismes épuisés", etc.

RUELLE

Cahiers pour le rétablissement des finances de la France.

Par M. Ruelle, ci-devant chargé des Affaires de France à Bruxelles. Bruxelles, S.n., avril 1789, in-8 de 36 pp., br., non coupé, couv. muette d'origine. INED 3994. Stourm 152. Manque à Kress, Goldsmith et Einaudi. Édition originale de cette importante brochure économique pré-révolutionnaire. "Ruelle, apôtre des idées économistes, démontre que la charge fiscale retombe toujours en définitive sur les propriétaires fonciers. Nécessité de fondre tous les impôts en un seul impôt direct sur le revenu. Associé à une liberté illimitée du commerce, cet impôt serait le seul moyen de rétablir les finances de l'État. Critique des emprunts et apologie de la propriété". Cf. INED. Exemplaire tel que paru.

RUFZ (E.)

Quelques recherches sur les symptomes et sur les lésions anatomiques de l'affection décrite sous les noms d'hydrocéphale aiguë,

fièvre cérébrale, méningite, ménigo-céphalite, chez les enfans; Thèse présentée et soutenue à la Faculté de Médecine de Paris, le 14 février 1835, par E. Rufz, de la Martinique, docteur en médecine. Paris, Didot le Jeune, 1835, in-8 de 26 pp., dérelié avec simple titre de départ. Pas dans Pauly. Etude détaillée de cette "affection de nature tuberculeuse". L'auteur, Étienne Rufz de Lavison, passa cette même année son doctorat et fut reçu premier à l'agrégation de médecine ; il retourna ensuite jusqu'en 1856 à la Martinique. Un cahier fortement roussi.

RULH (A.A.)

Essai sur le froid

considéré comme cause des maladies. Thèse. Paris, Didot, 1836, in-4 de 79 pp., cart. moderne. A échappé à V. Rozier. Rulh, né à Toulouse (Haute Garonne), était chirurgien sous-aide à l'Hôpital militaire du Val-de-Grâce.

RULHIERE (Claude-Carloman de)

Histoire, ou Anecdotes sur la révolution de Russie ;

en l'année 1762. Paris, Desenne, an V - 1797, in-8, basane fauve racinée, dos lisse orné de filets et fleurons dorés, pièce de titre crème, encadrement de grecques dorées sur les plats, tranches jaunes [Rel. de l'époque], coiffes frottées. xviij et 186 pp., portrait-frontispice gravé (détaché). Edition originale posthume de cet ouvrage dont la publication avait été retardée à la demande expresse de la Cour de Saint-Pétersbourg. En effet, c'est en accompagnant dans sa légation le baron de Breteuil que Rulhière (1735-1791), secrétaire d'ambassade, put observer à loisir le coup d'Etat de 1762 qui élimina Pierre III et fit accéder Catherine II au trône. De retour en France, Rulhière avait cédé aux pressions de la comtesse d'Egmont qui désirait le voir écrire son témoignage ; l'ouvrage resta à l'état de manuscrit jusqu'à la mort de Catherine II, selon la promesse de l'auteur.

RUS DE CEA (Genaro)

Observaciones acerca de la intervencion europea en Méjico

Paris, Imprenta J. Claye, 1859, in-8, demi-chagrin rouge, dos à nerfs rehaussés d'un filet doré, fleurons dans les entre-nerfs, initiales gothiques "A.M." en pied, tr. mouch. [Rel. de l'époque]. 3 ff.n.ch., pp. [3] à 183, 1 f.n.ch. de table et 1 f. blanc. Sabin 74178. Édition originale. Très bon exemplaire, provenant de la bibliothèque de A. Montluc, consul général du Mexique à Paris. Cachet humide du Consulat général du Mexique sur le faux-titre.

RUSSELL-KILLOUGH (Henry)

Seize mille lieues à travers l'Asie et l'Océanie

Voyage exécuté pendant les années 1858-1861. Paris, L. Hachette et Cie, 1864, 2 vol. in-12, demi-chagrin marron, dos à nerfs, tr. jaspées [Rel. de l'époque], lég. mouillures au t. I, la planche représentant le panorama de l'Himalaya est détachée . 1) 2 ff.n.ch., 428 pp., 1 carte repliée. h.t. - 2) 2 ff.n.ch., 427 pp., 1 planche repliée h.t. Cordier, Sinica, 2128 et Japonica, 570. Ferguson, 11138a ne cite que l'édition de 1866. Première édition. Elle est ornée d'une grande carte montrant les itinéraires suivis par l'auteur, et d'une planche gravée intitulée "Panorama de l'Himalaya pris de Dorjiling". Membre de la Société de Géographie, Henry Patrice Marie, comte Russell-Killough (Toulouse, 1834 - Biarritz, 1909) est connu pour ses nombreuses ascensions dans les Pyrénées. Grand voyageur, il entreprit, en 1857, un voyage en Amérique du Nord puis, l'année suivante, un second voyage qui dura trois ans. Il se rendit à Saint-Pétersbourg, Moscou, Irkoutsk, Pékin, traversa deux fois le désert de Gobi, descendit le fleuve Amour, puis il séjourna à Shanghai et à Hong-Kong, avant de se rendre en Australie et en Nouvelle-Zélande. Il passa ensuite une année en Inde et revint par Le Caire et Constantinople. A partir de 1861, il se consacra à l'exploration des Pyrénées.

RUSSIER (Henri)

Histoire sommaire du royaume de Cambodge,

des origines à nos jours. Saigon, Imprimerie commerciale C. Ardin, 1914, in-12 de 159 et x pp., br., couv. impr., dos un peu us. Cordier, "Indosinica", 2690. Édition originale. Bon exemplaire.

SABLAIROLES (J.)

Recherches d'Anatomie et de Physiologie pathologiques

relatives à la prédominance et à l'influence des organes digestifs des enfants sur le cerveau. Paris et Montpellier, Gabon et sevalle, 1826, in-8, br., couverture imprimée, dos fendu. 2 ff.n.ch., dédicace, pp. [v] à xx et 311 pp. Édition originale. Observations sur des maladies d'enfants : vers intestinaux, angines, hydrocéphalie, gastro-entérite, etc.

SAFFRAY (Charles)

Voyage à la Nouvelle-Grenade

Paris, Imprimerie Barthe et fils, s.d. [1872], in-4, chagrin rouge, dos à nerfs orné de filets et de caissons dorés, encadrement de triple filet doré sur les plats, titre doré poussé au centre du plat supérieur, roulette interieure, tranches dorées [Rel. de l'époque], rousseurs. 3 ff.n.ch. autographiés (pour le titre, une citation d'Ovide, l'avis de l'auteur), un f. vierge, livraisons 605 à 607 (pp. 81 à 144), 632 à 634 (pp. 97 à 144) et 656 à 658 (pp. 65 à 112) de la revue "Le Tour du Monde", et 6 ff.n.ch. autographiés pour la table des sommaires. Texte sur deux colonnes, orné d'une carte et de nombreuses gravures sur bois. Numa Broc 290. Édition originale formée d'extraits du "Tour du Monde" auquel l'auteur a ajouté des feuillets autographiés qui ne se trouvent pas dans les livraisons de la revue. Cette relation fut en effet publiée dans le "Tour du Monde" alors que l'auteur voyageait au Texas. Insatisfait de la publication, Charles Saffray (1833-1890) rédigea un avis dans lequel il expliqua que l'éditeur (Edouard Charton), pour atteindre les limites fixées par le format de la revue, avait dû retrancher environ la moitié de son manuscrit. Les feuillets préliminaires et la table des matières ajoutés par Saffray ont été autographiés, très certainement à petit nombre, par l'Imprimerie Barthe et fils, 18 rue de Provence, à Paris. "Un peu naturaliste, un peu ethnologue, le docteur Saffray a été mêlé bien malgré lui aux guerres civiles qui ravageaient la Colombie vers 1869". Saffray visite Santa Marta, Cartagena, Calamar sur la Magdalena, Monpós (près du confluent du Cauca), Medellín, Santa Fé de Antioquia, Sonsón, Manizales. " De Cartago, où il est pris pour un espion, il remonte la large vallée du Cauca dont la fécondité l'éblouit: cacao, tabac, tout pousse dans les grandes haciendas dont il est l'hôte. A Cali, les choses se gâtent: les troupes du général Arboleda, où il avait été enrôlé comme médecin, sont défaites, et il doit s'enfuir jusqu'à Popayán". Les vicissitudes de la guerre poussent à nouveau Saffray vers Cartago et Ibagué ; il retraverse le Magdalena et aboutit enfin à Bogotá. Après avoir regagné Cali (sa maison a été pillée), il est jeté en prison, d'où il sort en payant une lourde amende. Il quitte la ville et l'Amérique du Sud, mais profite du voyage de retour pour étudier les mines d'or, la flore et la faune du Chocó. "En plus d'un récit agréable, le docteur Saffray donne d'intéressants renseignements sur les Indiens de la Colombie, sur les mines, sur la civilisation des Chibchas, sur les cultures tropicales et sur la situation politique du pays. Le gouvernement colombien a fait traduire son précieux témoignage en 1948". Cf. Numa Broc.

SAGOT (Paul)

Opinion générale sur l'origine et la nature des races humaines.

Conciliation des diversités indélébiles des races avec l'unité historique du genre humain. Paris, Arthus Bertrand, 1860, in-8 de 80 pp.,, cartonnage post. papier vert, titre doré en long, chiffre G.C. en pied, qqs rouss. Berger et Rey p. 232. Rare tiré à part, Extrait des Nouvelles Annales des Voyages. Paul Antoine Sagot (1821-1888), botaniste, médecin et explorateur français, enseigna l'histoire naturelle à l'École normale spéciale de Cluny et fut chirurgien de la marine. Il a laissé plusieurs ouvrages sur la Guyane. Les "peuples noir-bistré de petite taille des terres Australes", la Calédonie, l'Australie et la Nouvelle-Zélande sont plusieurs fois évoqués.

SAGOT (Paul)

Opinion générale sur l'origine et la nature des races humaines.

Conciliation des diversités indélébiles des races avec l'unité historique du genre humain. Paris, Arthus Bertrand, 1860, in-8 de 80 pp.,, br., couv. imprimée beige, rouss. Berger et Rey p. 232. Rare tiré à part, Extrait des Nouvelles Annales des Voyages. Paul Antoine Sagot (1821-1888), botaniste, médecin et explorateur français, enseigna l'histoire naturelle à l'École normale spéciale de Cluny et fut chirurgien de la marine. Il a laissé plusieurs ouvrages sur la Guyane. Les "peuples noir-bistré de petite taille des terres Australes", la Calédonie, l'Australie et la Nouvelle-Zélande sont plusieurs fois évoqués. Envoi autographe signé de l'auteur sur la couverture .

SAHARA - RENAULT

A travers le désert avec les six-roues Renault

S.l. [Montrouge], Impr. Draeger, [1928], grand in-8 de 45 pp. et 1 f.n.ch., couverture gaufrée décorée de motifs nord-africains dorés, cote à l'encre sur le premier plat. Rare brochure publicitaire illustrée par la photographie: très nombreux clichés en noir dans le texte, et 4 hors texte contrecollés, tirés en bistre. Fac-similé et carte en noir in-fine. La traversée du Sahara par les automobiles six-roues Renault: le récit qui accompagne les photos, Le tourisme au désert, du sud-algérien et sud-tunisien en automobile, est l'oeuvre de Pierre Schwob, ingénieur aux Usines Renault.

SAINCRIC (Jean-Baptiste-M.)

Essai sur la topographie physico-médicale de Bordeaux ;

présenté et publiquement soutenu à la Faculté de médecine de Montpellier ; le 9 novembre 1810. Montpellier, Jean Martel aîné, 1810, in-4, dérelié, des mouillures claires. 6 pp., un f. n. ch. Unique édition. L'auteur était originaire de Paulhac, en Médoc.

SAINCRIC (Jean-Baptiste-M.)

Essai sur la topographie physico-médicale de Bordeaux ;

présenté et publiquement soutenu à la Faculté de médecine de Montpellier, le 9 novembre 1810. Montpellier, Jean Martel aîné, 1810, in-4, dérelié. 66 pp., un f. n. ch. Unique édition. L'auteur était originaire de Paulhac. Envoi autographe de l'auteur à Ichery, chirurgien.

SAINCTYON (Sieur de)

Histoire du Grand Tamerlan,

tirée d'un excellent Manuscrit, & de quelques autres Originaux: tres-propre à former un grand Capitaine. Paris, André Pralard, 1677, in-12, vélin ivoire, dos muet [Rel. de l'époque], pet. accroc en coin à la rel., mouill. marg. pp. 287-296. 6 ff.n.ch. et 424 pp., frontispice ajouté. Cioranescu 60658. Graesse IV, p. 220. Édition originale. L'auteur était secrétaire du duc de Guise. Son ouvrage contient des chapitres sur la guerre de Tamerlan (1336-1415) contre les Moscovites, celle déclarée au Roy de Chine, celles contre l'empereur des Turcs et le Soldan d'Égypte. Plusieurs pages sont consacrées à l'Etablissement de ses affaires dans la Chine. Un portrait de Tamerlan, gravé et colorié, a été ajouté à l'exemplaire .

SAINT-ALLAIS (Nicolas Viton de)

L'Ordre de Malte

ses grands maitres et ses chevaliers. Paris, Chez l'auteur; chez Delaunay, 1839, in-8, demi-maroquin brun, dos à quatre nerfs soulignés de filets doubles, filets à foid d'encadrement des entre-nerfs [Rel. début XXe s.]. 2 ff.n.ch., 362 pp., 4 planches gravées en couleurs hors texte. Édition originale. Saffroy 5547. Ouvrage du généalogiste Viton de Saint-Allais (1773-1842), traitant de l'histoire de l'ordre, principalement au XVIIIe siècle. A la fin 4 planches représentant chacune 20 armoiries, gravées sur acier par Leteurtre Maurisset.

SAINT-ARNAUD (Armand-Jacques Leroy de)

Lettres du maréchal de Saint-Arnaud

Paris, Michel Lévy frères, 1855, 2 forts vol. in-8, demi-chagrin aubergine, dos à nerfs ornés de pointillés et caissons de filets dorés, tranches mouchetées [Rel. de l'époque]. 1) xxvi pp., 1 f.n.ch., 572 pp., portrait lithographié en frontispice - 2) 2 ff.n. ch. (faux-titre et titre), 606 pp., un fac-similé dépliant. Playfair 1762. Tailliart 1970. Édition originale de cette correspondance posthume (le maréchal était mort en mer du choléra le 29 septembre 1854 en revenant du théâtre de la Guerre d'Orient). L'essentiel de cette correspondance concerne les campagnes d'Afrique, Saint-Arnaud ayant fait l'essentiel de sa carrière en Algérie. Bon exemplaire.

SAINT-CYR (Dominique-Napoléon)

Réponse à une adresse de l'Assemblée législative en date du 19 avril 1886, demandant :

copie du rapport d'un voyage fait au Labrador Canadien, en vertu d'un ordre en conseil, par M. Saint-Cyr, ancien député, conservateur du Musée de l'Instruction publique. Aussi copie de son catalogue des plantes et des oiseaux de la côte nord et des îles faisant partie du Labrador canadien, exposés au Musée de l'Instruction publique. S.l. [Québec], s.d. [1886], in-8, broché, couv. défraîchie. pp. 15-187. Aucun exemplaire au CCF. Instigateur du Musée de l'Instruction publique de Québec (où il fut conservateur de 1886 à 1890), Dominique-Napoléon Saint-Cyr (1826-1899) était enseignant de vocation et homme politique conservateur .

SAINT-DOMINGUE - LEAUMONT (Laurent-Marie de)

Lettre à M. le Général baron Brun de Villeret,

membre de la Chambre des Députés. S.l. [Paris], s.d. [mars 1822], in-4, en feuille. 3 pp. Absent de Sabin comme de Quérard. Un des très nombreux écrits des frères de Léaumont (le comte Laurent-Marie et le vicomte Nicolas-Marie), qui, de 1817 à 1828, inondèrent le public et les hommes politiques de représentations et réclamations en faveur des anciens colons de Saint-Domingue et des indemnités réclamées pour la spoliation des années révolutionnaires. Il va de soi que les frères de Léaumont faisaient partie de ces anciens colons (la famille était établie aux Cayes depuis 1725 et le comte fut membre du Club Massiac au début de la Révolution). Ici, il s'agit de protester hautement contre un discours du général Louis-Bertrand Brun de Villeret (1773-1845) tendant à admettre l'émancipation de l'ancienne colonie et soutenir sa reconnaissance par la France. Le signataire va jusqu'à envisager une nouvelle expédition de reconquête ...

SAINT-HILAIRE (Auguste de )

Voyage dans les provinces de Saint-Paul et de Sainte-Catherine

Paris, Arthus Bertrand, 1851, 2 vol. in-8, demi-chevrette bouteille, dos lisse ornés de filets dorés [Rel. de l'époque], coupes frottées. 1) 2 ff.n.ch., pp. V-VI, 464 pp. - 2) 2 ff.n.ch., 424 pp. Les faux-titres portent: "Voyage dans l'intérieur du Brésil. Quatrième partie" Borba de Moraes II, 227. Sabin 75234. Numa Broc 294. Édition originale. Saint-Hilaire, qui accompagnait l'ambassade du duc de Luxembourg, explora l'intérieur du Brésil entres 1816 et 1820. Il ramena en Europe "une moisson scientifique considérable, amassée tout au long des douze mille kilomètres parcourus: cent vingt-neuf espèces de mammifères, deux mille spécimens d'oiseaux, trente-cinq spécimens de reptiles, cinquante-huit spécimens de poissons, seize mille insectes, des coquillages, des échantillons de minéraux et un magnifique herbier de trente mille pièces… Pourtant, Saint-Hilaire n'est pas un simple collecteur, l'oeil rivé sur les oiseaux et sur les fleurs. Comme Humboldt, il s'élève à des considérations générales sur la répartition des végétaux et sa vision globale des paysages en fait un des fondateurs de la géographie botanique (…) Botaniste à son départ de France, Saint-Hilaire est devenu sur le terrain ethnologue, sociologue, linguiste, économiste, historien… Son témoignage sur les conditions de vie des habitants du centre et du sud du Brésil conserve un puissant intérêt. Il nous fait entrer dans l'intimité des Paulistes comme des Mineiros ; décrit les fazendas, les mines, les villes ; évoque la précarité des routes et l'isolement de la population. La pauvreté générale, les survivances coloniales, la fragilité des tribus indiennes, n'échappent pas à son regard. Bref, c'est une vision encyclopédique et quasi exhaustive du Brésil à la veille de son indépendance qu'il nous offre". Cf. Numa Broc.

SAINT-HILAIRE (Auguste de)

Conspectus polygalæarum Brailiæ meridionalis

Orléans, Imprimerie de Danicourt-Huet, 1828, in-8, br., couv. rouge moderne, infimes piqûres aux 3 premiers ff., pliures renforcées aux planches. 18 pp., 1 f. bl. et 2 planches hors texte gravées sur cuivre par V. Plée fils aîné et repliées. Manque à la BNF. Garraux, Bibliographie brésilienne, p. 264. Description taxinomique d'une plante brésilienne. Deux annotations manuscrites anciennes dans les marges. Bel exemplaire.

SAINT-LAGER (Jean-Baptiste)

Deuxième série d'études sur les causes du crétinisme

et du goître endémique. Lyon, Aimé Vingtrinier, 1868, in-8, broché. 87 pp. Cette monographie réunit un ensemble de sous-études examinant la diffusion des symptômes goîtreux dans la Drôme, le Bugey, la Savoie, et le Puy-de-Dôme. Fréquent dans les zones montagneuses où le sol est pauvre en iode, le goître a fait l'objet de nombreuses recherches au début du XIXe siècle, pour en découvrir l'étiologie. Médecin, Jean-Baptiste Saint-Lager (1825-1912) se fera ultérieurement davantage connaître par ses travaux de botanique.

SAINT-VEL (Octave)

Traité des maladies des régions intertropicales

Paris, Adrien Delahaye, 1868, in-8, demi-chagrin vert, dos à nerfs orné de filets à froid, simple filet à froid sur les plats, tranches mouchetées de rouge [Rel. de l'époque], dos un peu frotté. XI et 512 pp. Sabin 75505.Edition originale, et seule publiée. L'auteur, né en 1827 à la Martinique, avait pratiqué la médecine dans son île. "Ce livre est le résumé de ma pratique aux Antilles, le fruit de longues réflexions et de patientes études... Dans des chapitres séparés, j'ai longuement étudié les quatre grandes endémies de ces régions et la grande maladie épidémique, la fièvre jaune." (Introduction).

SAINTE-CLAIRE DEVILLE (Charles)

Hypsométrie des Antilles.

Extrait du Voyage géologique aux Antilles et aux îles de Ténériffe et de Fogo. Paris, Typographie de Henri Plon, 1864, in-4, broché, dos renforcé. [2] ff. n. ch., 52 pp. Un seul exemplaire au CCF (Institut). Rare. Charles Deville [1814-1876] dit Sainte-Claire Deville, géologue né aux Antilles dans l'île de Saint-Thomas, était membre de l'Académie des Sciences et professeur au Collège de France. Son oeuvre est mal connue, sans doute aussi en raison de l'extrême rareté de ses publications Exemplaire de Edmond Becquerel (1820-1891), avec envoi autographe de l'auteur.

SAINTE-CLAIRE DEVILLE (Charles)

Mémoire sur les roches volcaniques des Antilles.

Extrait du Bulletin de la Société géologique de France, t. VIII. Paris, Imprimerie de L. Martinet, s.d. [1851], in-8, broché, couverture d'attente de papier bleu. 7 pp. Seulement trois exemplaires au CCF (Institut, BIUS pharmacie, Besançon). Charles Deville [1814-1876] dit Sainte-Claire Deville, géologue né aux Antilles dans l'île de Saint-Thomas, était membre de l'Académie des Sciences et professeur au Collège de France. Son oeuvre est mal connue, sans doute aussi en raison de l'extrême rareté de ses publications.

SAINTE-CROIX (Baron)

Des anciens gouvernements fédératifs, et de la législation de Crète

Paris, H.J. Jansen, An VII [1798], in-8, veau fauve raciné, dos lisse orné au pointillé, pièce de titre rouge, chaînette et roulette dorées encadrant les plats, tranches marbrées [Rel. de l'époque], pet. fente à un mors, coins émoussés. 2 ff.n.ch., pp. [V] à XX, 503 pp. 1 carte dépliante de l'Isle de Crète, par Barbié Du Bocage, et 4 tableaux hors texte. Vignette gravée sur le titre. Quérard VIII 387. Édition originale. L'Analyse de la carte de l'île de Crète se trouve aux pp. 467-471. L'auteur, G.-E.-J. Guilhem de Clermont-Lodève, baron de Sainte-Croix, né à Mourmoiron, dans le Comtat Venaissin, le 5 janvier 1746, est mort à Paris, le 11 mars 1809. On lui doit un "État du sort des colonies des anciens peuples, avec des Observations sur les colonies des nations modernes et la conduite des Anglais en Amérique" (1779). Joliment relié.

SAISSY (Jean-Antoine)

Recherches expérimentales anatomiques, chimiques, etc.

Sur la physique des animaux mammifères hybernans, notamment les marmottes, les loirs, etc. Ouvrage qui a remporté le prix, le 4 janvier 1808, à la classe des sciences physiques et mathématiques de l'Institut National. Paris et Lyon, Nicolle, chez l'auteur et Ballanche, 1808, in-8, br., couverture factice. 2 ff.n.ch., pp. [5] à 98 et lfnch. A échappé à V. Rozier. Ancien médecin et chirurgien-major de la Compagnie royale d'Afrique, membre du collège de chirurgie de Lyon, et membre de la société de médecine de la même ville, Saissy est l'auteur d'un ouvrage classique sur les maladies de l'oreille ; il donne ici un des premiers ouvrages scientifiques sur les causes physiologiques de l'hibernation.

SAISSY (Jean-Antoine)

Recherches expérimentales, anatomiques, chimiques, etc.,

sur la physique des animaux mammifères hybernans, notamment les marmottes, les loirs, etc. Ouvrage qui a remporté le prix, le 4 jenvier 1808, à la classe des sciences physiques et mathématiques de l'Institut national. Paris ; Lyon, H. Nicolle ; chez l'auteur, Ballanche, 1808, in-8, broché sous couverture factice de papier gris. 98 pp. et 1 f.n.ch. A échappé à V. Rozier. Ancien médecin et chirurgien-major de la Compagnie royale d'Afrique, membre du collège de chirurgie de Lyon, et membre de la société de médecine de la même ville, Saissy (1756-1822) est l'auteur d'un ouvrage classique sur les maladies de l'oreille ; il donne ici un des premiers ouvrages scientifiques sur les causes physiologiques de l'hibernation.

SALAVY (Gustave)

Le Livre du peuple

Paris, Imprimerie de Tolmer, s.d. [1880], in-plano, en feuilles, qqs déchirures aux pliures. 4 pp.n.ch., texte imprimé en rouge sur 6 colonnes, grande composition allégorique en haut de la première page. Au CCF, seule la BnF et la bibliothèque Thiers présentent des exemplaires de ce roman social, avec ses deux déclinaisons : sous forme de livre classique (paru chez Dentu au format in-8, 126 pp.) ; sous forme de placard annonciateur ou roman-journal (notre impression, nettement plus rare). Son thème, tout à fait dans l'air du temps, est de chercher la solution de la "question sociale" dans le développement de l'instruction publique, gratuite, obligatoire et laïque, à l'aide de grosses ficelles narratives tout à fait dans le genre des productions "sociales" ... Salavy, besogneux écrivain, est l'auteur de nombreux romans tous aussi oubliés et rares les uns que les autres.

SALIGNY (Charles)

Lettre autographe signée

[à Louis Auguste François de Mériage]. Naples, 23 avril 1807, 4 pp. in-4. Intéressante lettre sur les affaires d'Autriche et d'Orient. Écrite par le général Saligny, en poste à l'armée de Naples, elle est adressée au futur général de Mériage, alors second secrétaire d'ambassade à Vienne, en mission à Vidin (Empire ottoman). "Lorsque vous m'avez écrit, il paroît que votre horizon politique n'étoit pas très clair. Le rassemblement de l'armée d'observation en Galicie, les secours donnés aux services, les réjouissances publiques pour la sortie pacifique des Français de la ville de Vienne, tout cela pouvoit bien faire penser que la Cour autrichienne n'étoit pas disposée à garder la neutralité. Ce qu'on a dit actuellement ici feroit croire qu'elle a changé d'opinion et qu'elle entend assez bien ses intérêts pour laisser reposer ses peuples, son pays, et remettre ses finances. Si on juge de ces dernières par le cours du papier et par les opérations consignées dans les journaux sur les monnoies, il sembleroit que la paix n'a pas encore eu beaucoup d'influence sur elles…". "Nous sommes ici assez tranquilles depuis que les Russes & les Anglais se sont portés vers Constantinople. Nous ne savons rien de bien positif sur cette expédition. On a d'abord appris que les Anglais avoient forcé le Détroit, avoient brûlé une partie de la flotte et s'étoient approchés de la capitale ottomane, mais ensuite on a dit que les Turcs s'étoient défendus vaillamment et que les Anglais avoient été obligés de regagner Malte avec leur escadre tout à fait désemparée. Aujourd'hui on débite qu'ils ont entièrement réussi et que la Porte a fait la paix. Jugez d'après cela de ce qu'on peut croire…". On joint deux autres lettres adressées à Mériage, Vienne, 1807-1809, 4 pp. in-4, adresses, dont une par F. de La Grange.

SALMON (Charles)

Vie de Monseigneur Daveluy,

évêque d'Acones, vicaire apostolique de Corée, mort pour la foi le 30 mars 1866. Arras, Imprimerie de la Société du Pas-de-Calais, 1886, fort vol. in-8, broché, rousseurs. XX pp., 647 pp., un portrait-frontispice en héliogravure, sous serpente volante. Lorenz X, 558: donne Bray et Retaux, 1884. Édition originale, rare. Canonisé depuis 1984, Antoine Daveluy (1818-1866), natif d'Amiens, entra dans la Société des Missions étrangères de Paris après un bref moment de ministère paroissial. Cinquième évêque de Corée depuis le début du XIXe siècle, il fit partie de ce que l'on appelle les "103 martyrs de Corée" (en réalité, les 103 canonisés par Jean-Paul II en 1984, sur 8000 victimes que fit la persécution des catholiques coréens sous les derniers rois de la dynastie Joseon). Parti en 1844 pour le Japon, le jeune prêtre fut affecté finalement à la Corée, où il aborda le 12 octobre 1845. Après avoir étudié la langue, il commença ses tournées apostoliques en 1846 et fut quelques temps, en 1848, chargé de la direction du séminaire. Il rédigea un dictionnaire chinois-coréen-français, traduisit plusieurs ouvrages coréens d'histoire et de chronologie. En 1857, il fut nommé coadjuteur du vicaire apostolique de Corée, avec le titre d'évêque d'Acônes, et fut sacré le 25 mars à Séoul. Il composa alors différents ouvrages pour l'instruction des chrétiens et rédigea des notes biographiques sur les martyrs et les "confesseurs" coréens. La persécution sévissant, Mgr. Daveluy fut arrêté avec plusieurs autres missionnaires au début de 1866. Son vicaire apostolique, Mgr. Berneux, ayant été décapité le 8 mars, il lui succéda et, comme lui, fut traduit devant des juges. Il fit l'apologie du christianisme, fut longuement torturé et enfin décapité, à son tour, dans des conditions atroces.

SALVADO (Mgr. Rudesindo)

Mémoires historiques sur l'Australie

… traduits de l'italien en français par l'abbé Falcimagne avec des notes et une histoire de la découverte de l'or, rédigées par le traducteur . Paris, Alphonse Pringuet, 1854, in-8, br., couv. impr. verte, dos brisé. xii et 443 pp., 1 carte repliée hors-texte. Édition originale de la traduction française. L'histoire de la découverte de l'or occupe les pp. 396 à 435.

SALVADO (Monsig. d. Rudesindo)

Memorie storiche dell'Australia

particolarmente della missione Benedettina di Nuova Norcia e degli usi e costumi degli australiani. Roma, S. Congreg. de Propagande Fide, 1851, in-8, demi-chagr. rouge [Rel. moderne], cachets. xii et 388 pp. et 1 f.n.ch. d'errata, 1 carte repl. hors-texte. Ferguson 15420. Édition originale.

SALVANDY (Narcisse-Achille de)

Histoire du roi Jean Sobieski

et du Royaume de Pologne. Nouvelle édition, revue et corrigée. Paris, Didier, 1855, 2 vol. in-8, demi-chagrin aubergine, dos à nerfs ornés de filets et triples caissons dorés, tranches mouchetées [Rel. de l'époque]. 1) xxvi et 496 pp. - 2) 2 ff.n.ch. et 468 pp. La première édition de cette monographie à succès était parue en 1827, et l'ouvrage fut ensuite réédité en 1829, 1830 et 1844. La nôtre fut la dernière à sortir du vivant de l'auteur : Narcisse-Achille de Salvandy s'éteignit en 1856 après une carrière politique très remplie.