Effectuer une recherche précise :

4570 résultats

ANTHOINE Ant.-Eug., Baron de Saint-Joseph

Essai historique sur le commerce et la navigation de la Mer-Noire, ou voyage et entreprises pour établir des rapports commerciaux et maritimes entre les ports de la Mer-Noire et ceux de la Méditerranée…

Paris H. Agasse An XIII - (1805) in-8 demi-bas. maroquinée rouge, dos à nerfs, filets dorés, pièce de titre verte [Rel. post.], frottée

2 ff.n.ch., pp. [V] à XVI et 300 pp., 1 f.n.ch. d'errata, 1 grande carte repliée hors-texte: "Carte de la navigation intérieure d'une grande partie de la Russie européenne et de l'ancienne Pologne… dressée par J.D. Barbié du Bocage".Édition originale.L'auteur, commerçant d'origine marseillaise conçut le dessein de former une union économique entre la France, la Russie et la Pologne afin d'ouvrir à notre commerce de nouveaux débouchés dans la Mer Noire et le Bosphore

ANTILLES

Décret de la Convention nationale, du 25 novembre 1792 (...). Payement des dépenses de l'expédition ordonnée pour les îles du Vent

[Paris] Imprimerie de Mallard s.d. [1792] in-4 en feuille

4 pp.Roquincourt 4756. Sur l'expédition destinée à assurer l'ordre dans les Petites Antilles

ANTILLES - COMMERCE

Lettres patentes du Roy, Portant Reglement pour le Commerce qui se fait de Marseille aux Isles Françoises de l'Amerique Données à Paris au mois de Février 1719

Marseille Pierre Boy s.d. (1719) in-4 en feuilles, cousu

1 f.bl. et 9 pp. Wroth-Annan 575 (pour l'impression de Paris, Imprimerie royale en 12 pp.).Rare impression de Marseille dont aucun exemplaire ne figure au Worldcat.Titre manuscrit sur le premier feuillet blanc

ANTRAIGUES L.-A. de Launay, comte d'

Traduction d'un Fragment du XVIII. Livre de Polybe trouvé dans le monastère Ste Laure au Mont Athos, par le Comte d'Antraigues

A Londres S.n. 1806 in-8 couv. beige muette de l'époque, dérelié, dos manquant, petite réparation dans le blanc de la page [iii], conservé dans une boîte moderne de papier beige clair, titre en long sur pièce de maroquin noir

108 pp., plus pp. vii-viii pour l'Avis du traducteur in-fine.Monglond VI, 1391. Seconde édition, corrigée et augmentée.La première, anonyme, a paru en 1805 (in-8 de 80 pp.). Cette nouvelle édition comporte un avertissement du prétendu traducteur et un errata: ce feuillet, ch. [vii]-viii, a été placé à la fin de l'ouvrage.Violent pamphlet contre Napoléon Ier, qui se cache ici sous le nom de Nabis, ancien tyran de Sparte. "Une nation s'est élevée pour asservir l'univers ; elle a d'abord exercé ses forces sur tout ce qui l'environnait ; elle a vaincu ses voisins ; elle a donné à la servitude qu'elle leur impose le nom de paix, et depuis ce moment elle n'en connaît aucune autre" [p. 11].Personnage versatile et intrigant, le comte d'Antraigues [1753-1812] fut, de 1790 à 1812, l'un des principaux agents de renseignement de la coalition européenne contre la France et se spécialisa dans la contre-propagande. Il joua malgré lui un rôle-clef dans la dénonciation de Pichegru, qui permit à la majorité républicaine du Directoire de réaliser le coup d'ÉTAT du 18 fructidor an V (4 septembre 1797). Sous le Consulat et l'Empire, Antraigues, au service de la Russie, constitua des réseaux de renseignement depuis l'Autriche, Dresde et l'Angleterre. "Sa femme et lui moururent assassinés dans leur maison de Barnes-Terrace, près de Londres, le 22 juillet 1812. L'assassin, un Piémontais déserteur de l'armée française, se suicida. On se perd en conjecture sur celui ou ceux qui avaient armé son bras: Louis XVIII, furieux de la révélation du complot de Pichegru ? La Russie ? L'Autriche ? Ou encore Napoléon qui continuait à considérer d'Antraigues comme l'un de ses pires ennemis ? L'assassinat du comte et de la comtesse d'Antraigues reste un mystère qu'il sera difficile d'éclaircir". Cf. J. Godechot, in: Dictionnaire Napoléon, p. 100-101

APICIUS

Les dix livres de cuisine d'Apicius. Traduits du latin pour la première fois et commentés par Bernard Guégan

Paris R. Bonnel 1933 in-8 br., couv. grise imprimée, non coupé

Édition originale de la traduction française. Tirage limité à 679 exemplaires ; un des 650 sur vélin de Vidalon

APOSTOLIDES Nicolas Chr.

La Pêche en Grèce Ichthyologie, migrations, engins et manières de pêche, produits, statistique et législation

Athènes Perris Frères 1883 in-8 de 87 pp. cart. moderne papier gris-bleu, couv. bleue impr. cons., non coupé

Cat. de la bibliothèque de pêche de M. Albert Petit, n°100. Les espèces sont décrites en français avec leur nom en latin et en grec.Cachet de la Société d'Acclimatation sur le titre

APPERT Georges

Un coin du Japon. La province de Hida

Paris Institut Géographique de Paris, Ch. Delagrave 1890 in-8 de 31 pp. et 1 carte dans le texte br., non coupé, couv. vert pâle impr.

Très rare tiré à part de la "Revue de Géographie" qui a échappé à Cordier

ARAGO François

Lettre de M. Arago à M. Alexandre de Humboldt

Paris Imprimerie de Bachelier 1840 petit in-8 br., couv. bleue impr

1 f.n.ch. et 44 pp. H. Stevens. The Humboldt Library, n°281.Édition originale de cette sévère attaque de l'astronome Philippe-Gustave Le Doulcet, comte de Pontéculant et de son Précis d'astronomie. Pontéculant devait répliquer la même année, avec sa Lettre de M.G. de Pontéculant à M. Encke en réponse à la lettre de M. Arago à M. Humboldt (Paris, De Fain et Thunot, 1840, 70 pp.)

ARAGO François

Lettre à M. Alexandre de Humboldt

Paris Bachelier 1840 in-8 dérelié

titre, 44 pp.H. Stevens. The Humboldt Library, n°281.Édition originale de cette très violente attaque contre les vues développées par l'astronome Philippe-Gustave Le Doulcet, comte de Pontécoulant (1796-1874) dans son Précis d'astronomie théorique et pratique.A la suite : PONTECOULANT (Philippe-Gustave Le Doulcet de) : Lettre à M. Encke, astronome (...). En réponse à la lettre de M. Arago à M. de Humboldt. Paris, Imprimerie de Fain et Thunot, 1840, 70 pp.

ARAGON Alfredo

Le Trafic International par le Mexique

Paris Impr. F. Pozzoli 1917 in-8 br., couv. illustr

2 ff.n.ch., 100 pp., 1 f.n.ch., 8 tableaux hors texte dont 7 repl. et 1 carte en couleur hors texte repl.Le Mexique sous tous les angles (géographie, géologie, pétrole, flore, cultures, faune, navigation, trafic international, communications intérieures, situation commerciale). Tableaux comparatifs sur les années 1902 à 1912.Envoi de l'auteur à Wladimir de Chapochnikoff

ARBOUSSET ET DAUMAS

Relation d'un voyage d'exploration au nord-est de la colonie du Cap de Bonne-Espérance, entrepris dans les mois de mars, avril et mai 1836, par MM. T. Arbousset et F. Daumas, missionnaires de la Société des missions évangéliques de Paris; écrite par Thomas Arbousset

Paris Arthus Bertrand 1842 in-8 demi-bas. aubergine, dos lisse orné de filets, tr. mouch. [Rel. de l'époque], rest., des rouss

2 ff.n.ch., pp. [V] à X, 1 f.n.ch., 620 pp. Orné d'une carte repliée et de 11 lithographies teintées hors texte.Gay 3137. Édition originale. Arbousset, missionnaire protestant et explorateur, raconte la découverte du Mont des Sources, et décrit les peuplades parmi lesquelles il vécut: Bastaards ou sangs-mêlés, Hottentots, Bushmen, Cafres, etc. Rare

ARBOUSSET ET DAUMAS

Relation d'un voyage d'exploration au nord-est de la colonie du Cap de Bonne-Espérance, entrepris dans les mois de mars, avril et mai 1836, par MM. T. Arbousset et F. Daumas, missionnaires de la Société des missions évangéliques de Paris; écrite par Thomas Arbousset

Paris Arthus Bertrand 1842 in-8 demi-chagr., dos à nerfs orné de fillets [Rel. moderne]

2 ff.n.ch., pp. [V] à X, 1 f.n.ch., 620 pp. Orné d'une carte repliée et de 11 lithographies teintées hors texte.Gay 3137. Édition originale. Arbousset, missionnaire protestant et explorateur, raconte la découverte du Mont des Sources, et décrit les peuplades parmi lesquelles il vécut: Bastaards ou sangs-mêlés, Hottentots, Bushmen, Cafres, etc. Rare

ARBOUSSET Thomas

Tahiti et les îles adjacentes. Voyages et séjour dans ces îles, de 1862 à 1865

Paris Grassart 1867 in-12 demi-chagrin brun, dos lisse orné de filets dorés, tranches mouchetées [Rel. de l'époque], dos insolé, cachets

VII et 368 pp., un portrait-frontispice lithographié, 2 planches hors texte (vue de la pointe de Faré-Outé et portrait de la reine Pomaré) et une carte dépliante hors texte.O'Reilly & Reitman 7772. Édition originale.Ouvrage important, contenant la relation du séjour du pasteur Arbousset (1810-1877) en Polynésie. "Son travail, dont les 180 premières pages nous offrent un bon abrégé de l'histoire de la mission anglaise de Tahiti, devient, à partir de 1860, date à laquelle l'assemblée législative des États du Protectorat réclama des missionnaires français, un ouvrage original". Cf. O'Reilly & Reitman

ARCET Jean-Pierre-Joseph d'

De l'Assainissement des amphithéâtres d'anatomie

S.l. [Paris] s.d. [1831] petit in-8 dérelié

17 pp., deux planches dépliantes.Un seul exemplaire au CCF (Institut). Extrait d'un mémoire rédigé avec Parent-Duchâtelet et qui parut dans le Journal d'hygiène de 1831.Jean-Pierre-Joseph d'Arcet (1777-1844), chimiste et fils de chimiste, vérificateur général des essais des monnaies en 1807, examinateur des alliages de la colonne Vendôme en 1811, installateur des bains et appareils de fumigation de l'hôpital Saint-Louis, s'adonna avec ferveur aux recherches sur la santé et l'hygiène publique, celle des travailleurs notamment. Il fut membre du Conseil d'hygiène publique et de salubrité de la ville de Paris à partir de 1810, et multiplia les essais pour limiter ce que l'on n'appelait pas encore la pollution due aux manufactures, mais qui existait déjà bel et bien

ARCET Jean-Pierre-Joseph d'

[Mémoire manuscrit à l'Empereur]

Vers 1805 8 ff. pet. in-folio et in-folio le tout conservé dans un étui-chemise demi-veau marron moderne à l'imitation, dos à nerfs orné, pièce de titre verte

Précieuses minutes autographes d'un rapport adressé à l'Empereur avec lequel le célèbre chimiste d'Arcet entretenait, on le sait, des relations amicales. Ce texte, visiblement resté inédit, est fondamental, en ce qu'il éclaire l'histoire de l'industrie française à la lumière de la rivalité franco-anglaise.Les principaux travaux de Jean Pierre Joseph d'Arcet (1777-1823) ont eu pour objet la fabrication de la soude artificielle, du bicarbonate de soude, de l'alun, de l'acide sulfurique, la production d'un nouvel alliage propre au clichage et à la stéréotypie, l'affinage des matières d'or et d'argent. Il fut également l'instigateur, à la suite de perfectionnements qu'il avait apportés à l'extraction de la gélatine, d'une campagne visant à l'utiliser comme aliment de masse. Il était membre du Conseil de Salubrité et se préoccupa de l'hygiène des ouvriers doreurs. Son père, Jean d'Arcet, avait été nommé membre de l'Institut en 1795. Il y avait siégé en même temps que Bonaparte.Le texte manuscrit porte de très nombreuses ratures et corrections ; il est probable qu'il s'agit là d'un premier jet écrit presque sur le vif, considérablement remanié. Il a peut-être servi à l'impression privée d'un très petit nombre d'exemplaires, car il porte des notes de prote au crayon."Sire, votre majesté à la suite de l'audience qu'elle a bien voulu m'accorder a daigné me charger de mettre par écrit les réponses et les observations que j'avais eu l'honneur de lui faire. […] L'industrie est la base de la puissance de l'Angleterre, cette puissance a toujours été en croissant mais des circonstances accessoires l'ont aidé […]. Les voyageurs en pénétrant dans les fabriques anglaises, en examinant les produits qu'elle verse dans le commerce on reconnaît facilement que l'Angleterre pouvant vendre plus d'objet que la population lui permet de fabriquer, nous pouvons donc acquérir avec de l'argent ce que possède l'Angleterre et ce qui nous manque […]. Notre supériorité dans l'application de la chimie aux arts est le fruit d'une éducation première bien dirigée et de quinze ans de pratique, il faut à l'Angleterre la volonté et vingt ans pour arriver au point où nous sommes montés et pour créer chez elle la génération de fabricants instruits qui se trouvent maintenant répandus dans nos manufactures […]. Ce serait ici qu'il faudrait parler de la différence qui existe entre le goût des deux nations et de l'infériorité de l'Angleterre sous ce nouveau rapport, on sait combien ses fabriques d'orfèvrerie, de bijouterie, de modes, sont en arrière. Ses produits industriels y sont ce qu'ils étaient en France sous le règne de Louis XIV et de longtemps ne pourront rivaliser avec les nôtres […]. Nous n'avons rien à envier sous ces différents rapports à l'Angleterre, et les produits de nos fabriques seraient généralement préférés sans les lois prohibitives qui en gênent l'exportation. […] Pour tirer tout le parti possible de la position heureuse où se trouve la France, il faudrait, Sire, continuer à suive la marche qui nous a conduit où nous sommes, et il faudrait en outre que le gouvernement vint au secours des particuliers qui ne sont pas assez riches pour créer les grandes fabriques de mécaniques. L'École Polytechnique rendue à sa destination première fournirait tous les ans de bons manufacturiers qui entretiendraient l'impulsion donnée et qui reculeraient encore les limites que nous avons su atteindre ; ils feraient ainsi (de l'aveu même des anglais) une guerre cent fois plus terrible à l'Angleterre que ne peut l'être pour elle la guerre d'armes la plus heureusement conduite. […] Le gouvernement anglais protège les manufactures en procurant aux fabricants les matières premières aux plus bas prix possible et en leur donnant des primes souvent considérables lors de l'exportation des marchandises fabriquées. La position géographique de la France, la faiblesse des impôts de consommation qu'elle paie, le bas prix de la main d'œuvre, tout porte à croire que le mode d'encouragement au moyen des primes d'exportations serait mauvais pour elle, mais ce qui lui est nécessaire, ce que réclament tous les fabricants et ce que le gouvernement ne peut pas refuser sans perdre notre industrie, c'est de favoriser l'entrée libre des matières premières que ne produit pas notre sol […]. Dans une question aussi sérieuse, lorsqu'il s'agit d'enlever à l'Angleterre le sceptre industriel, les plus petits moyens de réussite ne doivent pas être négligés, ils sont le complément des grandes mesures administratives. C'est ainsi qu'il serait utile de faire voyager en Angleterre douze ou quinze personnes instruites qui iraient l'une après l'autre visiter ce pays. […] Ces hommes instruits nous mettraient bientôt parfaitement au courant de tout ce qui concerne l'industrie anglaise, ils nous rapporteraient une collection de tous les produits qui auraient mérité leur attention, cette collection déposée au Conservatoire des arts et métiers et exposée publiquement donnerait sans frais et sans peine à tout homme pratiquant en France les arts et métiers les moyens de comparer son industrie à celle de l'Angleterre et lui procurerait la facilité de copier ces modèles et de pouvoir ainsi ou se perfectionner ou au moins entrer plus facilement en concurrence avec l'Angleterre sur les marchés étrangers […].Le gouvernement anglais est écrasé sous le poids d'une dette publique énorme, cette dette le force à grever ses gouvernés d'une foule d'impôts de consommation qui portent tout ce qui est vendable à un prix tel que la main d'œuvre s'est élevée en Angleterre hors de proportion avec celle des autres peuples, ce qui oblige le gouvernement à donner des primes d'exportation considérables et ce qui le jette dans un cercle vicieux dont il est évident qu'il ne pourrait sortir que par une banqueroute générale si, par une cause quelconque, la marche de son industrie et de son commerce se trouvait entravée. […]L'Angleterre l'emporte sur nous par les belles applications qu'elle a su faire de la mécanique, elle possède beaucoup plus de manufactures où se fabriquent en grand les machines les plus considérables, favorisée par les grands capitaux qu'elle possède […]. Lorsque le gouvernement le voudra il donnera, il donnera à nos manufactures le moyen de faire construire de grandes mécaniques en soutenant et en encourageant les établissements du Creusot et de Chaillot qui tombent par défaut de capitaux et faute d'ouvrage […]. Le gouvernement doit soutenir ces grandes manufactures, quand bien même elles lui deviendraient momentanément onéreuses afin d'engager à en monter d'autres dans des localités plus convenables car c'est particulièrement ces usines qui nous manquent […]. En rappelant l'École Polytechnique à son institution première, en créant une école pour le perfectionnement des arts et métiers qui fasse ce que Sèvres a fait pour la porcelaine mais qui ne reste pas comme le fait cette fabrique en concurrence avec celles des particuliers. [Le gouvernement] contribuera encore fortement à la prospérité de notre industrie en favorisant de toute manière la libre entrée des matières premières que ne produit pas notre sol en l'opposant à la contrebande et en faisant revoir et ensuite bien exécuter les lois protectrices de l'industrie nationale."Ce très important document, rédigé peu avant le Blocus continental et l'annonçant, est un précieux témoignage, resté inconnu jusqu'à nos jours, de l'inexpugnable rivalité qui opposait les deux pays. Ce conflit économique, aussi bien que politique et militaire, fut non seulement une des grandes affaires du Premier Consul puis de l'Empereur, mais aussi une des sources chaotiques de l'histoire économique du monde. Ce n'est qu'après le traité de 1860 que naîtra un début de collaboration réelle, conforme aux intérêts nationaux des deux peuples

ARCET Jean-Pierre-Joseph d'

Mémoire sur les os provenant de la viande de boucherie, dans lequel on traite de la conservation de ces os, de l'extraction de leur gélatine par le moyen de la vapeur, et des usages alimentaires de la dissolution gélatineuse qu'on en obtient

Paris Imprimerie de Cosson s.d. [1829] in-8 broché sous couverture d'attente de papier bleu, tranches mouchetées

48 pp., 2 planches dépliantes "in fine".Edition originale rare (il existe un autre tirage chez Gaultier-Laguionie, d'une collation différente).Jean-Pierre-Joseph d'Arcet (1777-1844), chimiste et fils de chimiste, vérificateur général des essais des monnaies en 1807, examinateur des alliages de la colonne Vendôme en 1811, installateur des bains et appareils de fumigation de l'hôpital Saint-Louis, s'adonna avec ferveur aux recherches sur la santé et l'hygiène publique, celle des travailleurs notamment. "Il pratiqua l'extraction en grand de la gélatine des os, dans le but de l'utiliser plus tard à l'alimentation, mais cette utilisation fut sérieusement discutée par ses collègues de l'Académie des sciences, ce qui éloigna quelque peu d'Arcet de ce corps savant

ARCET Jean-Pierre-Joseph d'

Note relative à l'extraction de la gélatine des os de la viande de boucherie, et à son emploi, en grand et pendant toute une annrée, dans le régime alimentaire de l'hôpital Saint-Louis. Par M. D'Arcet. Extrait du "Recueil industriel… et des Beaux-Arts", publié par M. de Moléon

S.l. Impr. d'Everat [v. 1831] in-8 de 13 pp. avec simple titre de départ br., couv. jaune muette, conservé dans un étui-chemise de papier vert, dos de chagrin noir

Édition originale. Extrait du "Recueil industriel, Manufacturier (…) et des Beaux-Arts", publié par M. de Moléon.Jean-Pierre-Joseph d'Arcet (1777-1844), chimiste et fils de chimiste, vérificateur général des essais des monnaies en 1807, examinateur des alliages de la colonne Vendôme en 1811, installateur des bains et appareils de fumigation de l'hôpital Saint-Louis, s'adonna avec ferveur aux recherches sur la santé et l'hygiène publique, celle des travailleurs notamment."Il pratiqua l'extraction en grand de la gélatine des os, dans le but de l'utiliser plus tard à l'alimentation, mais cette utilisation fut sérieusement discutée par ses collègues de l'Académie des sciences, ce qui éloigna quelque peu d'Arcet de ce corps savant (…) D'Arcet est l'inventeur des pastilles de bicarbonate de soude, dites de Vichy, et de la poudre à coller les vins, dite poudre de Jullien". Cf. Dict. de biogr. française.Envoi sur la couverture: "Mr. Darcet à Mr. de Feroin, le 5 mai 1831"

ARCET Jean-Pierre-Joseph d'

Note relative à l'extraction de la gélatine des os de la viande de boucherie, et à son emploi, en grand et pendant toute une année, dans le régime alimentaire de l'hôpital Saint-Louis. Par M. D'Arcet. Extrait du "Recueil industriel… et des Beaux-Arts", publié par M. de Moléon

S.l. Impr. Everat [vers 1830] in-8 de 15 pp. avec simple titre de départ br., couv. muette papier jaune, légers défauts intérieurs

Édition originale. Extrait du "Recueil industriel, Manufacturier (…) et des Beaux-Arts", publié par M. de Moléon.Jean-Pierre-Joseph d'Arcet (1777-1844), chimiste et fils de chimiste, vérificateur général des essais des monnaies en 1807, examinateur des alliages de la colonne Vendôme en 1811, installateur des bains et appareils de fumigation de l'hôpital Saint-Louis, s'adonna avec ferveur aux recherches sur la santé et l'hygiène publique, celle des travailleurs notamment."Il pratiqua l'extraction en grand de la gélatine des os, dans le but de l'utiliser plus tard à l'alimentation, mais cette utilisation fut sérieusement discutée par ses collègues de l'Académie des sciences, ce qui éloigna quelque peu d'Arcet de ce corps savant (…) D'Arcet est l'inventeur des pastilles de bicarbonate de soude, dites de Vichy, et de la poudre à coller les vins, dite poudre de Jullien". Cf. Dict. de biogr. française

ARDANT Maurice

L'Indicateur limousin, guide de l'étranger à Limoges, et dans les environs

Paris ; Limoges Martial Ardant frères 1848 in-16 broché sous couverture jaune illustrée, dos défraîchi

2 ff.n.ch., pp. V-VI, pp. 7-198, un frontispice.Un seul exemplaire au CCF (Limoges). Unique édition, très rare. Maurice Ardant (1793-1867) était archiviste de la Haute-Vienne de 1854 à sa mort

ARDY Pierre-Alexandre

Dissertation sur le typhus contagieux, observé à Mayence après la campagne de 1813, et pendant le blocus de la ville en 1814

Paris Didot jeune 1815 in-4 de 32 pp. dérel., mouill. dans les marge inf

A échappé à V. Rozier.L'auteur fut chirurgien aide-major au 27e Rgt de ligne

ARIOSTO Ludovico

La primera [et Segunda] parte de Orlando Furioso dirigido al principe don Philippe nuestro Senor: traduzido en Romance Castellano por don Ieronimo de Urrea Coregido segunda vez por el mismo//con el verdadero sucesso de la famosa batalla de Roncefualles, fin y muerte de los doze Pares de Francia: dirigida al muy llustre Senor Don Pedro de Centellas Conde de Oliua, &c. por Nicolas Espinosa nueuamente corregida

Anvers Martin Nucio 1557-1558 2 parties en 1 vol. grand in-8 (15,5 x 22,5 cm) vélin ivoire souple, titre manuscrit en long au dos, traces de lacets [Rel. de l'époque], pet. rest. et défauts int

260 ff. (dont le titre avec la grande marque de l'éditeur) + 2 ff. non numérotés (table), portrait et 45 bois dans le texte; 3 ff. non numérotés (titre, dédicace et sonnets), 180 ff. et 1 f. (table) et 35 bois dans le texte.Brunet I, 443. Palau 16603. Vindel I, 173.Illustré au total d'un portrait et 80 bois dans le texte.Édition revue et corrigée de la traduction estimée de Jeronimo de Urrea (Saragosse vers 1510 - Naples vers 1573), premier traducteur du Roland furieux de l'Arioste qu'il introduisit en Espagne. L'oeuvre a été clairement identifiée comme une des sources d'inspiration de Cervantes pour la composition de Don Quichotte.Le titre pourrait induire en erreur, car la seconde partie est en réalité une suite en espagnol du Roland Furieux, imaginée par Valencien Nicolas Espinosa. Elle avait été publiée pour la première fois à Saragosse en 1555.Cette seconde partie est considérée comme "assez rare" dès le XVIIIème siècle et David Clément note: "Nicolas des Espinosa, bon poëte, selon Nicolas Antoine, qui vivait du tems de l'empereur Charles Quint a composé cette seconde partie en Espagnol pour la joindre au Roland Furieux traduit dans la même langue par Jérôme de Urrea... Il est très difficile de joindre les deux parties du Roland furieux en espagnol, ce qui fait qu'il est beaucoup plus rare que l'original" (David Clément. Catalogue raisonné des livres difficiles à trouver. Göttingen, 1751. vol. II p. 69).

ARMAIGNAC Dr. H.

Voyage dans les Pampas de la République Argentine

Tours Mame 1883 in-8 demi chagrin, couverture conservée [Rel. moderne],

3 ff.n.ch dont le frontispice, pp. [7] à 455, illustrations comprises dans la pagination. Première édition.Observations sur le fièvre jaune de Buenos Ayres (chap. VIII)

ARMAND Adolphe

Lettres de l'expédition de Chine. Extrait de la "Gazette Médicale de Paris"

Paris E. Thunot 1859-1860 in-8 demi-chagr. rouge, dos à nerfs [Rel. de l'époque], rouss

2 ff.n.ch. et 182 pp.Cordier, Bibliotheca Sinica, 2497. Édition originale

ARMBRUSTER J.J.

Dissertation sur l'Hygiène Militaire

Paris Didot 1817 in-4 cart. moderne

V. Rozier. Thèse.Armbruster, né à Aix-la-Chapelle, était chirurgien aide-major des armées françaises

ARMEE D'ORIENT

Ordre du jour, du 11 nivôse an 9

Au Kaire Imprimerie nationale (1801) un f. in-folio

Rare impression du Kaire, donnant les jugements rendus par le conseil de guerre de la deuxième division active de l'armée

ARMEE D'ORIENT

Ordre du jour, du 1er thermidor an 8 [20 juillet 1800]

Le Caire Imprimerie Nationale s.d. [1800] in-4 en feuille

une page non chiffrée.Signée de Menou, ce très bref ordre du jour est relatif aux rations de fourrage nécessaire à la nourriture des chameaux

ARMEE D'ORIENT

Ordre du jour, du 29 messidor an 8 [18 juillet 1800]

S.l. [Le Caire] s.d. [1800] in-4 en feuille

2 pp.n.ch.Signé de Menou, cet important ordre du jour de l'Armée d'Orient édicte toute une série de mesures pour lutter contre la prolifération des vagabonds et des vols dans la ville et la banlieue du Caire

ARMENDARIZ Sebastian de

Diario del assedio, y expugnacion de la ciudad de Buda, metropoli del reyno de Ungria

En Barcelona En la imprenta de Rafael Figueró 1686 pet. in-4 (13,9 x 19,4 cm) vélin ivoire à surjets, dos lisse avec titre calligraphié en long, [Rel. de l'époque], le livre a vraisemblablement été remboîté dans sa reliure d'origine, très légères piqûres

22 ff.n.ch. (signatures: f. de titre, A-E4, F).Palau, 71807. Rarissime réédition de ce journal. Aucune institution consultée ne possède cette édition.La première édition espagnole est celle donnée par le précurseur du journalisme espagnol, le libraire, éditeur et gazetier Sébastian de Armendariz, à Séville, chez Thomas Lopez de Haro, la même année. Il semblerait que le document ayant servi de canevas au récit d'Armendariz est une relation donnée par un témoin oculaire des faits, le comte Paolo Amerighi. Ce journal retrace le siège et la reconquête de Budapest en 1686, aux mains des Turcs depuis 1541 et chassés définitivement par Charles V de Lorraine (1643-1690) à cette date.Quelques macules au titre, sinon très plaisant exemplaire en reliure de l'époque

ARMÉE D'ORIENT

Ordre du jour, du 21 messidor an 8 [10 juillet 1800]

Le Caire Imprimerie Nationale s.d. [1800] in-4 en feuille

2 pp.n.ch.Signé de Menou, cet ordre du jour cherche à réorganiser la perception des contributions et établit un dépôt de remonte de chevaux pour l'armée

ARNOUX J.F.M.

Sur la fièvre miliaire essentielle. Thèse

Paris Didot an XIV (1805) in-4 de 14 pp. cart. moderne

Berger et rey p. 4.Arnoux, né à Rochefort, était chirurgien de première classe des armées navales impériales

ARREST

Arrest de la cour de Parlement, concernant la reformation du Luxe. Du onzième May 1701

Paris François Muguet 1701 in-4 bradel cart. papier doré, pièce de veau vert avec titre or sur le premier plat [Rel. mod.]

Titre, pp. 3 à 6, 1 f. blanc.Intéressant arrêt, signé Dongois.Un précédent édit, daté de mars 1700, prévoyait qu'en "cas d'inventaire, ou de vente de meubles, fait par autorité de justice, les pièces d'or et d'argent défendues par ledit édit seraient confisquées". Un an plus tard, ce nouvel arrêt confirme "qu'en cas que dans les inventaires, ou dans les ventes des meubles, qui se feront à l'avenir par autorité de justice, il se trouve des pièces d'or et d'argent, des meubles et autres choses défendues par le dit édit, du mois de mars 1700, il ne pourra être procédé à l'inventaire, ni à la vente desdits effets".Exemplaire bien établi

ARREST

Arrest ... du 24 mars 1771, qui ordonne que l'entrée du Poiré dans la Ville et Fauxbourg de Paris sera prohibée. Fait défenses à tous Marchands de Vin, Bierre et Cidre d'en produire dans ladite ville

Paris Simon 1776 in-4 de 3 pp. dérel

ARREST

Arrest du Conseil d'État du Roi, qui ordonne que le droit de Demi pour cent, accordé à la Chambre de Commerce de Marseille par l'Arrêt du Conseil du 18 Août dernier, sera perçu à son profit dans les Ports du Ponant, sur les Bâtimens armés à Marseille pour les Isles Françoises d'Afrique, d'Amérique ou de l'Inde, lors de leur retour dans ces ports

Rennes Veuve François Vatar 1782] 1 f. in-folio plié

Parfait état

ARREST

Arrest du Conseil d'État du Roi qui, à compter du 10 novembre prochain, convertit en Gratifications & Primes l'exemption du demi-droit accordée aux Denrées coloniales provenant de la Traite des Noirs

Paris P.G. Simon & N. H. Nyon 1784 in-4 de 4 pp. dérel

ARRI Giovanni Antonio

Nouvelles observations sur l'inscription latino-punique de Leptis

[Paris] Imprimerie royale août 1837 in-8 broché sous couverture d'attente de papier bleu

17 pp., une figure dans le texte.Un seul exemplaire au CCF (Strasbourg). Très rare extrait du Journal asiatique.Envoi autographe de l'auteur à l'archéologue Désiré Raoul-Rochette (17891854), alors membre de l'Académie des Inscriptions et Belles-lettres

ARTAUD Antoine-Marie-François

Mémoire sur un poignard de bronze antique, trouvé dans le rocher de Crussol, département de l'Ardêche

Paris Imprimerie de J.-B. Sajou 1811 in-8 dérelié

13 pp., une planche dépliante hors texte. Extrait du Magasin encyclopédique, mai 1811. Sur une découverte déjà ancienne (février 1790), effectuée dans une carrière du rocher de Crussol. L'antiquaire François Artaud (1767-1838), directeur du conservatoire des arts de Lyon depuis 1806, a essentiellement travaillé sur les antiquités lyonnaises, mais ses travaux s'étendirent aussi aux régions circonvoisines

ARTHEZ Danielle d'

L'or du Pôle. Nouvelle édition

Paris Hachette s.d. in-8 toile [Rel. d'éditeur]

2 ff.n.ch., [7] à 269 pp. et 1 p. (table).Ouvrage illustré de nombreuses vignettes dans le texte

ARTICLES

Articles de la capitvlation faite pour la reduction de la Ville de Thurin [titre de départ]

(Paris) Du Bureau d'Adresse le 10 octobre 1640 in-4 de 4 pp. débrochés sous couv. de papier blanc, rousseurs, plis médians et petite découpure sur la marge intérieure

Extrait de la célèbre Gazette du père du journalisme français, le médecin et journaliste Théophraste Renaudot (1584-1653), créateur non seulement du premier journal français mais aussi du Bureau d'Adresse, le premier centre commun d'informations et de publicités.Cet extrait concerne les clauses de la capitulation de la ville de Turin suite à sa prise par les troupes françaises de l'Armée de Piémont sous les ordres de Henri de Lorraine, comte d'Harcourt (1601-1666), au mois de septembre 1640, après un siège de trois mois très singulier: Turin, occupée par les Français, était assiégée par le prince Thomas de Savoie ; celui-ci fut à son tour assiégé par d'Harcourt qui était lui-même assiégé dans son camp par l'Espagnol Leganez. Grâce à l'habileté de Turenne cette entreprise fut couronnée de succès pour les Français

ARTIFICES

Recueil de différens artifices éprouvés par Mr Borval [sic], artificier du Roy. Manuscrit

S.l.n.d. [XVIIIe siècle] petit in-4 (23,4 x 16 cm) broché, couvertures muettes de l'époque

1 f. de titre, 34 pp.ch. et 4 pp.n.ch. de table.Mémoire très détaillé sur les différentes formes d’artifices et leurs recettes, mises au point par un artificier du Roi. Les sujets traités sont : manière de connaître le salpêtre, et de faire la poudre; sur l’utilisation du charbon, du moule, de la culasse, des baguettes à rouler et des cartouches; composition pour faire des fusées volantes; des baguettes, de l’éclatante, des fusées à 2 ou 3 volées et des jumelles; de la flamboyante; fusée qui porte Vive le Roi pour garniture, fusée qui porte une girandole, un soleil fixe ou un soleil tournant; fusées qui imitent l’éclair et le tonnerre; des lardons, fougues, étoiles, pluie de feu, marrons, étoiles à jets; du globe pour garnir une fusée; sur les lances à feu, les globes luisants, les rougeons; sur l’étoile à l’italienne, etc.; suivis de la manière de faire les mèches et d'autres compositions de fusées volantes, pots à feu, dragon volant, etc. L'artificier mentionné au début du mémoire est très vraisemblablement Jean-Charles PERRINET D'ORVAL, né à Sancerre en 1707, mort vers 1780, auteur de plusieurs ouvrages de pyrotechnie dans lesquels Diderot et d'Alembert ont puisé pour leurs articles de l'Encyclopédie. Ces ouvrages sont : Essai sur les feux d'artifice (Paris, 1745), Traité des feux d'artifice pour le spectacle et pour la guerre (Berne, 1750) et Manuel de l'artificier (Neuchâtel, 1755). L'auteur du présent manuscrit, anonyme, s'est certainement inspiré de ces ouvrages.Manuscrit bien conservé et lisible

ARTILLERIE DE MARINE

Exercices des bouches à feu en usage dans la marine. Première partie. Exercices à bord des bâtiments

Paris Imprimerie royale 1841 in-8 demi-chagrin bouteille, dos à faux-nerfs orné de filets et de caissons à froid, tranches mouchetées [Rel. de l'époque], coupes frottées, coins abîmés

129 pp., un f. chiffré 128bis, 4 tableaux dépliants "in fine".Polak 10139. Première partie seule. Edition originale très rare, on voit plus celle de 1842 (Polak 3259bis).Relié avec : Manuel du matelot canonnier. Paris, Imprimerie royale, 1841, 115 pp., une planche dépliante, longues surcharges manuscrites de l'époque sur les pp. 110 et 112, indiquant deux autres méthodes de changement d'affût. Polak 10565 (pour l'édition de 1843, présentée par erreur comme la première). Edition originale rare

ARTS & METIERS - IMPOTS

Arrest du Conseil d'État du Roi portant Prorogation des délais accordés pour le payement de la Finance des Professions d'Arts & Métiers non en Jurande. Du 28 juin 1769

S.l. S.n. [1769] affiche in-folio anapistographe, armes royales gravées sur bois en tête et texte sur deux colonnes, pliée en quatre

Document en excellent état, signé: Phélipeaux

ASPIN Jehoshaphat

Cosmorama : the manners, customs, and costumes of all nations of the world. New edition, illustrated with engravings

Londres John Harris 1834 in-16 carré percaline bleue, dos lisse, filet à froid encadrant les plats, titre en lettres dorées sur le premier plat [Rel. de l'éditeur]

Titre, viii-232 pp., 22 planches de costumes en couleurs.Aucun exemplaire au CCF. Absent de Colas. Hiler, p. 51 (pour l'originale). La première édition était parue en 1826, avec seulement 15 planches, et l'opuscule, une aimable vulgarisation, connut pas mal d'éditions jusque dans les années 1850. L'invraisemblable nom de l'auteur est en fait un pseudonyme qui cache une femme écrivain de condition, laquelle, selon l'usage, pouvait difficilement écrire sous son vrai nom, " a Lady who published works on astronomy, history, sports, manners, trades calculators, and naval exploits for child readers", toutes matières absolument pas adaptées à son sexe selon l'éthique anglaise de l'époque, même dans la littérature à destination de la jeunesse. En tout cas, ses caractérisations des différents peuples présentés se révèlent typiquement anglaises, jusqu'à la caricature : ses difficultés à classer les Irlandais, les Français et les Américains, offre une preuve amusante de ses préjugés

ASSEMBLEE

Assemblée publique de la Société Royale des Sciences, tenue dans la Grande Salle de l'Hôtel de cette Société, en présence des États de la Province de Languedoc, le 28 Décembre 1779

Montpellier Jean Martel Ainé 1780 in-4 de 116 pp., avec 1 planche et 2 tableaux repliés hors-texte dérel

Recueil de mémoires lus à l'Assemblée.- Mémoire sur des Leucoma ou Tayes des Yeux, avec aveuglement, guéris par l'application de l'huile de noix. Par M. Gouam.- Observation sur un Oiseau d'Abissinie, nommé le Worabée. Par M. le Baron de Fougères, avec 1 planche contenant 2 figures.- Mémoire sur la Régénération des Os plats. Par M. Vigarous.- Observations sur les Naissances, les Mariages & les Morts, dans la Ville e Montpellier, pendant les années 1778 & 1779. Par M. Mourgue, avec 2 grands tableaux repliés hors texte.- Mémoire sur l'avantage qu'il y auroit à substituer le Lait des animaux à celui de la femme, pour nourrir les enfans trouvés. Par M.. H.L. Brun, Docteur en Médecine.- Mémoire sur la cause éléctrique des Tremblemens de Terre. Par M. L'Abbé Bertholon.- Mémoire sur la nature & la circulation de l'Air dans les travaux des Mines. Par M. de Genssane Fils - Eloge de M. de Linné

ASSIER Adolphe d'

Le Brésil contemporain. Races. - Moeurs. - Institutions. - Paysages

Paris Durand et Lauriel 1867 in-8 demi-chagrin havane, dos à nerfs orné de filets, pointillés et fleurons dorés, tranches mouchetées [Rel. de l'époque]

320 pp.Borba de Moraes I 52. Garraux p. 15. Unique édition. Tranquille professeur de mathématiques, Adolphe d'Assier (1827-1889) décida en 1858 de partir explorer le Brésil, qu'il parcourut pendant deux années. Notre ouvrage forme le compte rendu de son parcours, et c'est la seule production de l'auteur relative aux pays lointains (le reste de son oeuvre étant consacré à la philosophie et à la linguistique.Exemplaire d'A. de Charnacé, avec ex-libris manuscrit

ASSURANCES

Exposé du système des assurances sur la vie, et du plan de la compagnie

S.l. [Paris] s.d. [1820] in-4 dérelié

15 pp.Un seul exemplaire au Worldcat (University of London). Très intéressant descriptif des formules proposées par la Compagnie d'assurances générales, déjà active dans le domaine maritime et contre les incendies (1818), puis autorisée par ordonnance royale du 22 décembre 1819 à se former en société d'assurance sur la vie des hommes. Devenue Assurances générales de France, elle fut nationalisée en 1946

ASSURANCES

Société d'assurance mutuelle contre la grêle, pour les départemens d'Ille-et-Vilaine, Loire-Inférieure, Maine-et-Loire, Mayenne, Orne, Calvados, Manche, Côtes-du-Nord, Finistère et Morbihan

S.l. [Rennes] s.d. [vers 1820] in-4 dérelié

8 pp.Aucun exemplaire au CCF ni au Worldcat. Suivant le modèle de la compagnie créée à Nancy pour les huit départements circonvoisins, le comte d'Aligny, signataire de la plaquette, forme une société similaire pour couvrir les risques de la grêle dans les départements bretons et normands

ASSURANCES MARITIMES

Déclaration du Roi, concernant les assurances. Donnée à Versailles le 17 août 1779. Registrée en Parlement le 6 septembre audit an

Paris Imprimerie royale 1781 in-4 en feuilles

6 pp., un f. vierge.Les 12 articles rendent obligatoires les visites d'inspection des navires marchands avant et après leur navigation, avant leur chargement, ainsi que diverses formalités conditionnant la couverture par les assurances maritimes

ASSURANCES MARITIMES

Mémoire à consulter et consultation pour les sieurs Hermitte frères & fils agissans pour compte du sieur Viviez. Contre les assureurs sur corps & facultés du brigantin Le Titon, capitaine Ferrandy

S.l. s.d. [février 1790] in-4 dérelié

99 pp.Aucun exemplaire au CCF. - Classique affaire de refus d'assurance pour un naufrage survenu en mai 1786. La consultation juridique est signée de noms prestigieux dans le barreau d'Aix, qui deviendront, à divers titres, célèbres dans l'histoire de la Révolution et de l'Empire : Jean-Etienne-Marie Portalis (1746-1807), Joseph-Jérôme Siméon (1749-1842) et Jean-Joseph-Pierre Pascalis (1732-1790).A la suite, on trouve : Réponse aux observations communiquées par les sieurs assureurs, le 23 juillet dernier ; pour les sieurs Hermitte frères & fils, agissants pour compte du sieur Viviez. Marseille, Imprimerie de P.-A. Favet, 1789, 46 pp.

ATLAS

Panorama géographique français, ou Les Mille et une beautés de la géographie de France, contenant la description de toutes les villes et principaux endroits de la France, avec leurs origine, étymologie, productions, curiosités, et les noms des hommes célèbres qui les ont illustrés, etc., etc. Orné de quatre-vingt-sept cartes, et de quatre-vingt-six vues des villes chef-lieux de chaque département ; ouvrage du plus grand intérêt pour les Français, de la plus grande utilité pour les étrangers qui voyagent en France, et très propre à être mis dans les mains de la jeunesse. Par une société de géographes

Paris Librairie d'éducation de A.-J. Sanson 1825 in-8 basane havane, dos lisse orné en long, filet et guirlande à froid encadrant les plats, fers de lycée poussé au centre du 1er plat [Institution Bellaguet-Muron], tranches marbrées [Rel. de l'époque]

2 ff.n.ch. (faux-titre et titre), 87 cartes, dont une carte générale en guise de frontispice et 86 cartes de départements comportant en pied une vignette lithographiée du chef-lieu d'après Hoffe, légendée chacune d'un feuillet de texte (sauf la Seine, qui en comporte deux), 1 f.n.ch. de catalogue de libraire.Absent de Adhémar, Les Lithographies de paysages en France. Édition originale de ce petit atlas pédagogique, qui offre un des premiers exemples d'utilisation de la lithographie pour illustrer un panorama des départements.Bon exemplaire

ATTENTAT DE FIESCHI

Plan de l'intérieur de la salle des séances de la Cour des Pairs. Attentat du 28 juillet 1835

[Paris] Imprimerie lithographique de Gardon s.d. [1835] in-folio oblong (54 x 70 cm) en feuille

Rare et intéressant placard lithographié par Corrion et donnant au public les principaux éléments du procès engagé devant la Cour des Pairs à la suite de l'attentat meurtrier dirigé par Fieschi depuis l'immeuble du 50, boulevard du Temple à Paris.Il présente :1. En son centre, le plan de la salle au Palais du Luxembourg, avec rehauts de couleur pour distinguer les différentes parties, et sommé du nom des cinq accusés.2. De chaque côté du motif central, les principales données du procès (Etat des personnes mortes lors de l'attentat ; Etat des personnes blessées ; noms des Pairs formant la Cour).3. En bas, trois aspects de la fameuse "machine infernale" de Fieschi (vue perspective, plan, élévation latérale).Aux termes de l'article 28 de la Charte révisée en 1830, c'était la Chambre des Pairs qui était compétente pour juger des attentats commis contre la sûreté de l'État : le procès fut suivi avec passion par les Parisiens et aboutit à la condamnation à mort de Fieschi et de ses deux complices (ils furent exécutés le 19 février 1836)

AUBANEL & MAISTRE A. et J.

Notes sur l'Algérie

Nîmes Clavel-Ballivet 1878 in-8 br., couv. impr. verte

La couverture porte 2è édition.Playfair 3733 - Tailliart 711/4Bon exemplaire.

AUBARET Louis-Gabriel-Galderic

Grammaire annamite, suivie d'un vocabulaire français-annamite et annamite-français (...)

Paris Imprimerie impériale 1867 grand in-8 broché, non coupé, dos défraîchi

2 ff.n.ch., VIII pp., 598 pp.Cordier Indosinica IV, 2297. L'ouvrage réunit en un seul volume la Grammaire de la langue annamite, parue en 1864, et le Vocabulaire, donné dès 1861. Marin et orientaliste, le capitaine de frégate Gabriel Aubaret (1825-1894) fut le premier consul de France à Bangkok en 1863, mais sa vraie mission était de mener avec la Cour impériale de Hué des négociations pour la cession à la France des provinces de la Cochinchine. Le 21 juin 1864, Aubaret signa à Hué un nouveau traité selon les termes souhaitées par la cour d'Annam. Les trois provinces orientales sont rétrocédées à la cour de Hué en échange d'un protectorat sur les six provinces de la Cochinchine. La suzeraineté de l'Empereur est affirmée dans le traité mais une clause précise que cela n'entraîne aucune idée de vassalité

AUBARET Louis-Gabriel-Galderic

Grammaire annamite, suivie d'un vocabulaire français-annamite et annamite-français (...)

Paris Imprimerie impériale 1867 grand in-8 demi-basane bouteille à coins, dos lisse muet [Rel. de l'époque], restauration papier marbré sur les plats cartonnés

2 ff.n.ch., VIII pp., 598 pp., annotations manuscrites sur les dernières gardes, regroupant différentes recettes de remèdes simples contre les affections coloniales.Cordier Indosinica IV, 2297. L'ouvrage réunit en un seul volume la Grammaire de la langue annamite, parue en 1864, et le Vocabulaire, donné dès 1861. Marin et orientaliste, le capitaine de frégate Gabriel Aubaret (1825-1894) fut le premier consul de France à Bangkok en 1863, mais sa vraie mission était de mener avec la Cour impériale de Hué des négociations pour la cession à la France des provinces de la Cochinchine. Le 21 juin 1864, Aubaret signa à Hué un nouveau traité selon les termes souhaitées par la cour d'Annam. Les trois provinces orientales sont rétrocédées à la cour de Hué en échange d'un protectorat sur les six provinces de la Cochinchine. La suzeraineté de l'Empereur est affirmée dans le traité mais une clause précise que cela n'entraîne aucune idée de vassalité

AUBARET Louis-Gabriel-Galdéric

Grammaire annamite, suivie d'un vocabulaire français-annamite et annamite-français. Publiée par ordre de Son Exc. le ministre de la marine et des colonies

Paris Imprimerie Impériale 1867 grand in-8 carré broché, non coupé

2 ff. n. ch., VIII et 598 pp.Cordier Indosinica IV, 2297. L'ouvrage réunit en un seul volume la Grammaire de la langue annamite, parue en 1864, et le Vocabulaire, donné dès 1861. Marin et orientaliste, le capitaine de frégate Gabriel Aubaret (1825-1894) fut le premier consul de France à Bangkok en 1863, mais sa vraie mission était de mener avec la Cour impériale de Hué des négociations pour la cession à la France des provinces de la Cochinchine. Le 21 juin 1864, Aubaret signa à Hué un nouveau traité selon les termes souhaitées par la cour d'Annam. Les trois provinces orientales sont rétrocédées à la cour de Hué en échange d'un protectorat sur les six provinces de la Cochinchine. La suzeraineté de l'Empereur est affirmée dans le traité mais une clause précise que cela n'entraîne aucune idée de vassalité

AUBE Contre-Amiral

La Martinique, son présent et son avenir

Paris Berger-Levrault et Cie 1882 in-8 de 2 ff.n.ch. et 116 pp br., couv. impr., dos fatigué, quelques rousseurs

Première édition.Hyacinthe Laurent Théophile Aube [Toulon 1826-1890] fut nommé gouverneur de la Martinique le 20 décembre 1879 et se signala lors de l'épidémie de fièvre jaune qui ravagea la colonie. Il fut atteint lui-même de la maladie et sa femme y succomba. Sa carrière, pour l'essentiel coloniale, l'amena tout de même à être le Ministre de la Marine du cabinet Freycinet

AUBER Daniel-François-Esprit

Deux quadrilles sur le Duc d'Olonne, par Musard, arrangés pour le piano à quatre mains par A. Fessy

Paris ; Londres ; Mayence E. Troupenas ; Chappell ; Schott s.d. [vers 1835] in-4 oblong (26,5 x 35 cm) broché

titre, 11 pp. de musique notée.Le nom de Daniel Auber (1782-1871) est si naturellement associé à l'opéra et à l'opéra-comique qu'on serait tenté d'oublier ses compositions en divers genres, y compris pour les danses de Philippe Musard (1792-1859), le "roi du quadrille", qui faisait venir le tout-Paris à ses bals

AUBERT Augustin

Concours pour l'année 1811

S.l. [Marseille] s.d. [1811] placard in-folio (35 x 22,5 cm) en feuille

Annonce les dates et modalités des concours de dessin pour l'année 1811, avec quelques précisions manuscrites.Le peintre Augustin Aubert (1781-1857) était le fils de l'un des administrateurs du Musée des beaux-arts Marseille. Il devint à son tour directeur du Musée et de l'école de dessin de la même ville en 1810

AUBERT DU PETIT-THOUARS Louis-Marie-Aubert

Observations sur l'enlèvement d'un anneau complet d'écorce pour servir de Réponse aux Conséquences qu'en a tirées M. Du Trochet

S.l.n.d. [vers 1822] in-8 br., couv. muette, non rogné, qqs. rouss

96 pp. avec simple titre de départ et 4 planches hors texte.Edition originale.Polémique assez vive dans laquelle l'auteur met en cause, non seulement Dutrochet, mais aussi MM. Richard et Turpin qui avaient critiqués son ouvrage sur la "Physiologie Végétalé"

AUBERT DU PETIT-THOUARS Louis-Marie, dit Aubert

Cours de phytologie ou de botanique générale (...). Première séance. Introduction. - Seconde séance. - Phytognomie

Paris Imprimerie de P. Gueffier 1820 3 parties en un volume in-8 broché sous couverture imprimée de l'éditeur

48-16-113 pp., un portrait gravé au trait (Joachim Jung) et un tableau dépliant.Pritzel 2533. Absent de Nissen. Ouvrage rare qui regroupe les deux seules livraisons parues de ce cours qui devait en comprendre en tout vingt, couvrant toutes les séances données depuis 1808 à la Pépinière du Roi, au faubourg du Roule. Elles sont précédées d'un Discours sur l'enseignement de la botanique, prononcé le 24 mai 1814, pour servir d'ouverture au cours de phytologie, qui avait déjà connu une première publication en 1814. Le botaniste Louis-Marie-Aubert Aubert du Petit-Thouars (1758-1831), plus connu pour ses pérégrinations de 1792 à 1802, dirigeait la Pépinière du Roule depuis 1806. Agréable exemplaire, tel que paru

AUBINEAU Léon

Les Jésuites au bagne. Deuxième édition

Paris Gaume Frères 1850 in-18 demi-bas. bleue, dos lisse, orné de filets [Rel. de l'époque], coins émoussés

180 pp. et 8 pp. (extrait du catalogue Gaume frères)

AUBOYER Eugène

Opuscule sur l'île et les chevaux de la Camargue

Paris Librairie de Mme Vve Bouchard-Huzard 1845 in-8 broché sous couverture d'attente, non coupé, dos renforcé

22 pp.Seulement deux exemplaires au CCF (BnF et Caen). Mennessier de La Lance I, 41. Très rare extrait des Annales de l'agriculture française. Eugène Auboyer (1809-1871), diplômé d'Alfort en 1830, était vétérinaire principal des armées

AUBRY A.

Le Guide des étrangers aux monumens publics de Paris. Contenant la description des objets les plus curieux et les plus remarquables ; les chefs-d'oeuvres que les jardins impériaux contiennent. - Analyse des différens musées, ainsi que des bibliothèques publiques avec leurs jours d'ouverture ; détails des théâtres et lieux d'amusement. - Notice des embellissemens utiles et agréables qui s'opèrent journellement sous le règne de l'Empereur et Roi Napoléon Ier. Nouvelle édition, corrigée et augmentée

Paris Aubry s.d. [1809] in-16 broché sous couverture d'attente de papier rose

36 pp.Collation conforme à celle de l'exemplaire de la Bibliothèque de Troyes. Une autre édition, de 1813, comprend exactement nos 36 pp. Il semble y avoir eu concurremment deux tirages de ce guide sommaire, un très court (le nôtre), un plus développé

AUBRY Paul

Influence de la presse sur la criminalité

[Genève?] S.n. 1896 in-8 de 7 pp. br., couv. muette déchirée

Manque à la BNF.Très rare extrait des "Comptes-rendus du IVe Congrès international d'Anthropologie criminelle".L'auteur se propose de répondre à la question "Quelle est l'influence de la Presse sur la genèse de la criminalité ?" Le manuscrit original de ce rapport se trouve dans le fonds Alexandre Lacassagne à la B.m. de Lyon.Note manuscrite au crayon sur une page. Envoi autographe signé de l'auteur au "Dr Et. Martin"

AUCAIGNE Félix

L'Alliance russo-américaine

Paris Dentu 1863 in-8 de 32 pp. br., couv. impr., titre en long, non rogné, petit manque au dos, jauni

Sabin 2355. Deuxième édition de ce violent pamphlet contre les Unionistes du Nord et leur alliance avec la Russie, "plus intime que si elle était officielle", aux dires de son auteur. L'analogie avec la Pologne court tout au long de l'ouvrage: "comme les panslavistes russes, les exploiteurs yankees ne ménagent "au gouvernement fort" qu'ils se sont donnés, rien de ce qu'il faut pour arriver à la conquête du pays convoité par leur soif insatiable de richesses et de pouvoir"… etc."Edwin de Leon was the first of two Confederate propaganda agents in France. Arriving in France in July 1862, he "lavished funds on a venal press"[…] By septembre 1862, de Leon reported that Parisian and provincial semi-official journals supported the Southern cause. He also reported awarding "a handsome subsidy" to Felix Aucaigne, editor of the Paris Patrie, a Conservative newspaper that reputedly served as a Confederate publicity organ until early 1864." (George M. Blackburn French Newspaper Opinion on the American Civil War)Bon exemplaire

AUCOC Jean-Léon

Conférence faite à l'Ecole impériale des Ponts et Chaussées sur l'histoire de l'administration du corps des ingénieurs des Ponts et Chaussées

Paris Dunod 1867 in-8 broché, non coupé, couverture salie

39 pp.Extrait des Annales des Ponts et Chaussées, tome XII, 1866. Issu de l'éphémère Ecole nationale d'administration de 1848-49, Léon Aucoc (1828-1910) devint chef de cabinet du secrétaire général du ministère de l'Intérieur en 1851 et rentra au Conseil d'État comme auditeur l'année suivante. Il y passa successivement maître des requêtes en 1860, commissaire du gouvernement en 1864, conseiller d'État en 1869 et président de la section des travaux publics en 1872.Exemplaire d'Alexandre-Edmond Becquerel (1820-1891), avec nom poussé à l'encre sur la première couverture

AUDIBERT Joseph-François

L'Art de faire le vin avec les raisins secs. 5me édition renfermant tous les renseignements et documents nécessaires à cette fabrication. Augmentée d'un appendice contenant les circulaires ministérielles, de la Régie, les expériences célèbres et divers tableaux synoptiques

Marseille Millaud 1880 in-8 broché

2 ff.n.ch., IV pp., 312 pp.Oberlé, Collection Kilian Fritsch, 132. Une des 5 éditions de l'année 1880, chacune tirée à 500 exemplaires. On ne compte pas moins de vingt éditions de ce manuel jusqu'en 1891. Joseph-François Audibert (1854-1921), ancien viticulteur, était le créateur et promoteur en France du vin confectionné avec des raisins secs, activité qui se développa avec la crise du phylloxéra. Audibert était établi à Marseille, au 8, boulevard Chave, où il possédait au départ un commerce de raisins secs de toutes provenances. Sa méthode se répandit de façon privilégiée dans les régions du monde non viticoles (Réunion, Chine, Océanie, Afrique centrale), et fut naturellement très prisée des missionnaires catholiques, souvent aux prises avec une pénurie de vin pour le sacrifice eucharistique. Le gouvernement français ayant autorisé, le 26 avril 1880, l'élaboration de vin à partir de raisins secs, avec un système fiscal avantageux, le procédé entretint pendant dix ans la prospérité du port de Marseille : les importations de raisins secs en provenance de Grèce et de Turquie passèrent de 30.000 tonnes en 1878 à un million de tonnes en 1890

AUDIFFRET Emile d'

Notes d'un globe-trotter. Course autour du monde. De Paris à Tokyo - De Tokyo à Paris

Paris Plon et Cie 1880 in-12 demi-chagr. rouge, dos à nerfs [Rel. de l'époque], qqs rouss., ex-libris sur la page de titre

3 ff.n.ch. et 378 pp.Edition originale.Issu d'une ancienne famille italienne installée en Provence depuis le XIIIe siècle, Emile d'Audiffret décida, en 1878, d'effectuer un tour du monde : il visita le Japon, mais aussi les Etats-Unis (San Francisco, Chicago, Philadelphie, New York).Un récit original, décrivant un voyage d'agrément avant le tourisme de masse

AUGER Edouard

Voyage en Californie … (1852-1853)

Paris Hachette, "Bibliothèque des Chemins de fer" 1854 in-12 de 2 ff.n.ch. et 238 pp. demi-bas. chagr. rouge, dos à nerfs, filets dorés et à froid, tr. mouch. [Rel. de l'époque]

Sabin 2376. Cowan 9. Barrett I, 119. Édition originale.La Nouvelle-Grenade, Panama, San Francisco, Sacramento, les placers, moeurs des mineurs, procédés d'extraction, description de la haute Californie, les indigènes, excursions dans la basse Californie, les pêcheurs de perles, guerre du Mexique, annexion aux États-Unis des deux Californies et du haut Mexique, les Indiens de la Californie, la loi de Lynch, etc. "Pages 136-148 best on Baja California and on the pearls in the peninsula" [Barrett].Bon exemplaire

AUGOUARD Prosper-Philippe

36 années au Congo. Suite de "28 années au Congo". Lettres de Mgr Augouard de 1905 à 1910

Poitiers s.d. [1910] petit in-8 demi-toile chagrinée à coins modeste, de l'époque, dos lisse en partie insolé

XII pp., 525 pp., une collette d'errata contrecollée p. 521, 16 planches hors texte, dont un portrait-frontispice.Deuxième partie de la publication de la volumineuse correspondance du missionnaire spiritain Prosper-Philippe Augouard (1852-1921), second évêque de l'Oubangui et fondateur de la cathédrale de Brazzaville. La première partie (intitulée Vingt-huit années au Congo) était parue en 1905 en deux volumes. Le présent volume regroupe les lettres numérotées 284 à 329 (sauf la 285 qui n'existe pas). Il y aura encore une troisième partie, intitulée cumulativement Quarante-quatre années au Congo, et parue de manière posthume en 1936.Exemplaire de la Visitation de Metz (ex-libris manuscrit)

AULAGNIER Alexis-François

Dictionnaire des alimens et des boissons en usage dans les divers climats et chez les différens peuples. Cet ouvrage contient l'histoire naturelle de chaque substance alimentaire, son origine, ses principes constituans, ses propriétés, ses altérations et les moyens de les reconnaître, et finalement les règles les plus importantes à suivre pour conserver la santé. Par A.-F. Aulagnier, membre de l'Académie royale de Médecine. Précédé de considérations générales sur le nourriture de l'homme; (Extrait du Dictionnaire pittoresque d'Histoire naturelle)

Paris Cosson, Cousin, [et] Bruxelles, Mertens 1839 fort in-8 demi-veau havane, dos lisse orné de filets dorés et à froid, pièce de titre noire, non rogné [Rel. mod.], qq. faibles rouss

4 ff.n.ch., 63 et 731 pp.Vicaire 56. Bitting 231. Oberlé, "Fastes", 466. Nouvelle édition, remaniée et augmentée.L'édition originale a été publiée en 1830. "L'auteur de cet ouvrage, né à Grasse en 1767 et mort en 1839, fut nommé en 1806 médecin de Joseph Bonaparte, roi de Naples. Son dictionnaire est une mine de renseignements très précieux sur les produits alimentaires du monde entier, avec des notices historiques, littéraires, anecdotiques, scientifiques, gastronomiques et médicales. Il contient aussi des recettes". Cette nouvelle édition "est dédiée à Joseph Napoléon [Bonaparte] et à la reine Julie. Les 64 premières pages, qui sont des considérations générales sur la nourriture de l'homme, ne se trouvaient pas dans la première édition. Aulagnier est mort peu après la parution". Cf. Oberlé. Dans notre exemplaire, le feuillet de dédicace a été supprimé.Très bon exemplaire

AULAGNIER Antonin

Les Délices de Paris. Deux recueils de valses allemandes et françaises, pour le piano, avec accompagnement de violon, ou flûte et flageolet, ad lib., par Baudouin chef d'orchestre des bals de la Cour. Arrangés pour le piano par A. Aulagnier

Paris Aulagnier s.d. [1832] 2 parties en un vol. in-4 oblong (27 x 35 cm) broché sous couverture de papier gris

tTtre gravé, 8 pp. de musique notée ; titre, 7 pp. de musique notée.Un des nombreux arrangements d'Antonin-Joseph Aulagnier (1800-1892), à la fois compositeur, maître de chapelle, organiste, professeur de piano et éditeur de musique à Paris.A la suite : Les Délices de Paris. Choix des plus jolis galops connus, adoptés dans les bals, pour le piano, avec accompagnement de violon, ou flûte et flageolet, ad lib., par Baudouin (...). Ce recueil contient la nouvelle danse : la Reydouvack & la Reydouvatzka. Arrangés pour le piano par A. Aulagnier. Paris, Aulagnier, s.d., titre gravé et 8 pp. de musique notée.

AUMOITTE A.

Tong-King. De Hanoi à la frontière du Kouang-Si (provinces de Bac-ninh et Lang-son)

Paris Challamel aîné 1884 in-8 demi-veau bordeaux, dos lisse, titre doré en long, [Rel. de l'époque], rép. dans le blanc du titre et accroc sur le premier plat de la couv

2 ff.n.ch., 44 pp. et 1 grande carte repliée.Cordier, Indosinica, 1628 et 2533. Édition originale. Rare.Grande carte dessinée et lithographiée par R. Hausermann repliée et 5 figures à pleine page. Extrait de l'Exploration, revue géographique. Une étiquette sur l'adresse d'édition masque le nom de l'autre éditeur: Bureau de la Revue, Andriveau-Goujeon.

AUREGGIO Eugène

Album-guide de l'inspection sanitaire des viandes. Études des viandes et des maladies des animaux de boucherie dans leurs rapports avec l'alimentation humaine

Lyon Société lyonnaise de photochromogravure s.d. [1906] in-4 oblong (26 x 40 cm) demi-toile grise de l'éditeur, dos lisse muet, premier plat illustré, manque l'avant-propos

90 planches, 1 f. de table des matières.Rare manuel très pratique, destiné à l'inspection sanitaire, chaque planche présentant un texte détaillé et une iconographie en rapport. Eugène Aureggio (1844-1924), vétérinaire militaire diplômé d'Alfort, assurait alors l'inspection des viandes de boucherie

AURELIUS Ioannes Robertus

Sententiarum Iuris libri quatuor. Ad Illustrissimum Principem Cardinalem, Carolum Lotharingum

Paris Michel Vascosan 1557 [mal daté MDCLVII] in-folio maroquin vert bronze, dos à nerfs, caissons ornés de rosaces, double encadrement de filets sur les plats, fleurons dans les coins ext., fers d'angle à entrelacs à l'int., grand fleuron à entrelacs au centre avec réserve vide en losange, coupes ornées, tr. dorées et finement ciselées, traces de lacets [Rel. de l'époque], habil. rest., qq. auréoles, mouill. forte au feuillet d'errata

Titre (verso blanc), pp. 3 à 299. Le feuillet d'errata (AA8, entre les pp. 290 et 293) n'est pas chiffré. La page [24] contient le privilège, seul texte de l'ouvrage rédigé en français, avec l'achevé d'imprimer de janvier 1557. Bandeaux et lettrines ornées gravés sur bois. Signatures: A-Z6, AA8, BB4.BM, STC, p. 36. Manque à Adams. Édition originale.Traité de droit romain remarquablement imprimé par Michel Vascosan. Exemplaire réglé, grand de marges. Ex-libris anc. manuscrits à l'encre sur le titre (illisibles).Très beau spécimen de reliure du XVIe siècle en maroquin vert-bronze

AUTOMOBILES

La mission Paris Lac Tchad

S.l.n.d. (1933) pet. in-8 br. couv. illustrée

1 carte hors texte, repliée et 5 planches hors-texte, dont 4 en couleurs, de Neuzeret. Très nombreuses reproductions photographiques du journal "Le Matin". Ouvrage offert par la Compagnie Lilloise de Moteurs. Mission organisée à l'instigation du "Matin" pour prouver que nos possessions de l'Afrique Equatoriale sont le prolongement naturel de notre France Nord-Africaine

AUVERGNE

Catalogue des ouvrages imprimés et manuscrits concernant l'Auvergne, extrait du catalogue général de la Bibliothèque de Clermont-Fd (Puy-de-Dôme)

Clermont Thibaud-Landriot frères 1849 pet. in-8 de viij et 223 pp. demi-chagrin vert, dos à nerfs, titre doré [Rel. moderne]

Cachet humide de la Compagnie de Jésus, ex-bibliotheca dom. Lugdum.Bon exemplaire, bien relié

AVEZAC DE CASTERA-MACAYA Marie-Armand-Pascal d'

Atlas hydrographique de 1511 du génois Vesconte de Maggiolo

Paris Challamel aîné 1871 in-8 de 15 pp. br., couv. muette de l'époque

Polak 296. Édition originale. Extrait des Annales des Voyages, de la Geographie, de l'Histoire et de l'Archéologie, juillet 1870

AVEZAC DE CASTERA-MACAYA Marie-Armand-Pascal d'

Esquisse générale de l'Afrique. Aspect et constitution physique, histoire naturelle, ethnologie, linguistique, état social, histoire, explorations, et géographie

Paris Dondey-Dupré, [et] Arthus-Bertrand 1837 in-12 de 3 ff.n.ch., pp. [VII] à XII et 132 pp. bas. fauve racinée, dos lisse orné, pièce de titre rouge, dent. en encadrement sur les plats, tr. rouges [Rel. de l'époque], rest., accrocs réparés dans le blanc du titre et du faux-titre

Gay 204. Bourquelot I, 115. Édition originale. Intéressant ouvrage de synthèse, tiré à petit nombre.Bon exemplaire

AVEZAC DE CASTERA-MACAYA Marie-Armand-Pascal d'

Ethicus et les ouvrages cosmographiques intitulés de ce nom, mémoire lu à l'Académie des inscriptions et belles-lettres de l'Institut de France, suivi d'un appendice contenant la version latine abrégée, attribuée à saint Jérôme, d'une cosmographie supposée écrite en grec par le noble istriote Ethicus ; publiée pour la première fois, avec les gloses et les variantes des manuscrits

Paris Imprimerie nationale 1852 in-4 broché, non coupé, couverture un peu défraîchie

327 pp.Rare édition critique des trois extraits connus de l'oeuvre cosmographique d'Aethicus Ister, géographe de langue latine ayant vécu au VIIIe siècle, et dont les fragments réunis ont connu une première impression sous le nom de Cosmographie d'Ethicus dès 1513 à l'adresse de Venise

AVID Germain

Le Problème des dames et sa technique. Règles de composition suivies de 240 problèmes orthodoxes

Paris Fédération française du jeu de dames 1959 in-8 broché

87 pp., illustrations dans le texte.Aucun exemplaire au CCF. Germain Avid (1900-1989) fut l'un des plus importants joueurs et compositeurs français dans le domaine des dames

AVOYNE DE CHANTEREYNE Victor

Opinion sur la liberté de la presse. Séance du 8 août 1814

[Paris] Hacquart s.d. [1814] in-8 dérelié, essais de plume au verso du dernier feuillet

19 pp.Député de la Manche de 1813 à 1815, Avoyne de Chantereyne (1762-1834) appuie en principe des dispositions plutôt libérales en matière de droits de la presse sur la toute récente Charte constitutionnelle, tout en proposant un régime intermédiaire de censure

AYGALENQ François

Dissertation analytique sur la fièvre angio-ténique (inflammatoire)

Paris Richard 1800 [an VIII] in-8 de 68 pp demi-veau marron, dos orné, pièce de titre rouge [Rel. moderne à l'imitation],

AYGALENQ François

Dissertation analytique sur la fièvre angio-ténique (inflammatoire). Présentée et soutenue à l'Ecole de médecine de Paris

Paris Richard, Caille et Ravier an VIII [1800] in-8 broché sous couverture d'attente, non coupé

[2] ff. n. ch. (titre, dédicace à Pinel), 68 pp.Absent de Wellcome. L'ouvrage est typiquement pinélien : c'est en effet Pinel qui utilisa ce terme d'angioténique pour qualifier la fièvre inflammatoire, et cette innovation lexicale ne lui survécut pas

AYME Georges-Albert

Monographie du Ve territoire militaire. Préface du lieutenant-colonel Bonifacy

Hanoï Imprimerie d'Extrême-Orient 1930 in-4 broché

178 pp., 14 ff.n.ch. regroupant 53 illustrations photographiques, 6 plans dépliants en couleurs hors texte.Un des fascicules publiés à l'occasion de l'Exposition coloniale internationale de 1931. Frère aîné du célèbre écrivain Marcel Aymé, Georges-Albert Aymé (1889-1950) fit toute sa carrière militaire dans l'infanterie coloniale

AZZOPARDI Giuseppe Gaetano

Quaestio medica pro prima Apolllinari laurea consequenda (...) sub hac verborum serie, An febris ab obstructionibus ? (...)

Montpellier Jean Martel 1730 petit in-4 broché, sous couverture muette papier bleu

8 ff. n. ch. (titre, dédicace, poésies liminaires), 48 pp.Un seul exemplaire au CCF (BIUM). Très rare thèse de médecine d'un étudiant maltais, originaire de La Valette, soutenue sous la direction de Pierre Rideux (1674-1750). Il fut en 1777 élevé à la dignité de baron de Buleben par le Grand-Maître de l'Ordre de Malte

AçORES

[Ensemble de deux thèses de médecine]

Paris Didot le jeune [ ou :] Rignoux 1836-40 2 vol. in-4 déreliés

Regroupe deux thèses soutenues devant la Faculté de médecine de Paris par des médecins originaires des Açores.Nous avons :1. AVELLINO (Andre Antonio) : Diagnostic différentiel entre l'hémorrhagie et le ramollissement cérébral (19 avril 1836, 26 pp.). L'auteur était natif de Faial. Seulement deux exemplaires au CCF (BnF et BIUM).2. PEREIRA BOTELHO (J.) : I. De la diarrhée, sous le point de vue séméiologique. - II. Des avantages et des inconvénients de la compression appliquée au traitement des anévrysmes [sic]. Cette méthode a t-elle été suivie d'heureux résultats ? - III. Quelles sont les fonctions de la portion dure de la septième paire de nerfs crâniens ? - IV. Indiquer les principales balances, leurs usages et leur emploi dans la science (1840, 45 pp.). L'auteur venait de l'île Sao Miguel. Seulement trois exemplaires au CCF (BnF, BIUM et Tours)

AÉROSTATION

Voyage autour de la terre, avec le globe aérostatique ; par M. L. .... de M. ....

Paris Lesclapart 1784 in-8 dérelié

[4] ff. n. ch.Tissandier, p. 49. Rare pièce en vers exploitant la vogue des ballons, et décrivant une expédition imaginaire tout autour de la terre

AÉROSTATION - BLANCHARD Jean-Pierre

Da habt ihr den Blanchard, den Luft-Ball und seinen Fallschirm in Versen!

S.l. 1786 4 pp. in-12 en feuilles

Curieuse ode en allemand au célèbre Blanchard.Le poète cite également Pilatre.Blanchard (1750-1809) avait acquis la célébrité dans le monde de l'aérostation en faisant pour la première fois la traversée de la Manche en ballon en janvier 1785, avec Jeffries. Audacieux mais vivant de réclame, cet aéronaute effectua au cours de son existence une soixantaine d'ascensions en ballon dont il organisait le spectacle, en vendant des billets par souscription. Rare et en parfait état de conservation

AÉROSTATION - JEU PÉDAGOGIQUE

"Ballon. Premier ballon lancé par Montgolfier". Pièce d'un jeu en bois concernant les sciences

S.l. S.n. [milieu du XIXe siècle] planchette en bois avec support en pied et bord sup. ondulé, 14 x 10 cm env. lithographiée, coloriée et gommée d'un seul côté, texte lithographié au bas de l'image: titre, sous-titre et 7 lignes de commentaire en écriture cursive

Curieuse planchette illustrée faisant partie d'un jeu pédagogique consacré aux sciences et aux métiers

BABINSKI Jozef

De l'Hypnotisme en thérapeutique et en médecine légale

Paris Imprimerie de la Semaine médicale 1910 in-8 broché

15 pp.Jozef Julian Franciszek Feliks Babinski (1857-1932) fut un peu le fondateur de la neurologie moderne, séparée strictement de la psychiatrie

BABINSKI Jozef

Démembrement de l'hystérie traditionnelle. Pithiatisme

Paris Imprimerie de la Semaine médicale 1909 in-8 broché

30 pp.Très intéressante remise en cause des idées sur l'hystérie qui avaient cours dans le laboratoire de Charcot à la Salpêtrière (et dont l'auteur fut chef de clinique de 1885 à 1887). La contestation en avait commencé par un article de 1901 paru dans la Revue neurologique. Jozef Julian Franciszek Feliks Babinski (1857-1932) fut un peu le fondateur de la neurologie moderne, séparée strictement de la psychiatrie

BABINSKI Jozef

Quelques documents relatifs à l'histoire des fonctions de l'appareil cérébelleux et de leurs perturbations. Extrait de la Revue mensuelle de médecine interne et de thérapeutique (mai 1909)

Paris Octave Doin 1909 in-8 broché, défraîchi

Titre, 17 pp. et 11 figures dans le texte.Jozef Julian Franciszek Feliks Babinski (1857-1932) fut un peu le fondateur de la neurologie moderne, séparée strictement de la psychiatrie

BABINSKI Jozef

Réflexes de défense

Paris Masson & Cie août 1922 in-8 broché, un peu défraîchi

35 pp.Rare extrait de la Revue neurologique de Paris. Jozef Julian Franciszek Feliks Babinski (1857-1932) fut un peu le fondateur de la neurologie moderne, séparée strictement de la psychiatrie

BABLET Jean

L'Eau potable en Indochine

Hanoï Imprimerie d'Extrême-Orient 1931 in-4 broché

26 pp., 11 planches hors texte.Un des fascicules publiés à l'occasion de l'Exposition coloniale internationale de 1931. Rédigé avec J. Guillerm. Biologiste et médecin des troupes coloniales, Jean Bablet (1886-1952) fut, de 1926 à 1932, directeur de l'Institut Pasteur de Hanoï

BACHEVILLE Barthélemy

Voyages des frères Bacheville, capitaines de l'ex-garde, chevaliers de la Légion d'honneur, en Europe et en Asie, après leur condamnation par la cour prévôtale du Rhône, en 1816

Paris Bacheville, Corréard, Ponthieu; Imprimerie de David 1822 in-8 demi-veau cerise, dos plat à nerfs orné de frises dorées et de fleurons à froid, pièce de titre de maroquin noir, tr. marbrées [Rel. de l'époque], qq. lég. rouss., réparation dans la marge ext. des deux derniers ff

Portrait en frontispice lithographié par Langlumé, viii et pp. [5] à 401, la p. [402] contient la table des chapitres.Atabey 45. Voir Blackmer 60 et Weber 105 pour la seconde édition augmentée, publiée la même année avec un frontispice différent. Édition originale.Séjour à l'île d'Elbe, rentrée en France, Waterloo, affaire de Villefranche, le procès, séjour en Suisse, Constance, Munich, Dresde, Varsovie, Cracovie, la Galicie, Jassy, séparation des deux frères, Constantinople, Smyrne, Naxos, Athènes, Janina, Ali Pacha, fuite de Janina, passage par l'ile St.-Maur, Corfou, Cataro, Raguse, Trieste, débarquement à Ancône, passage à Rome, séjour à Livourne, Lucques, Gênes, Turin, rentrée en France."First Édition edited by two of his friends from Bacheville's notes (…) The two brothers were accused of conspiracy and fled France after the Restoration. Barthelemy joined Ali Pacha ; Antoine travelled to Egypt, Persia and Arabia, to die in Muscat. The engraved frontispiece is a portrait of Antoine. The frontispieces in the two Éditions are not the same ; that in the second Édition depicts the brother's separation" [Leonora Navari].Exemplaire très bien relié. Cachet ex-libris à froid Giannalisa Feltrinelli

BACO DE LA CHAPELLE René-Gaston

Baco, maire de Nantes, à la Convention nationale

[Paris] Imprimerie de Valade septembre 1793 in-4 dérélié

8 pp.L'adresse justificative de Baco de La Chapelle (1751-1800), provisoirement emprisonné à l'Abbaye, est suivie d'une pétition des dix-huit sections de la ville de Nantes : "Les habitans de la cité de Nantes, profondément et justement affligés de la détention de Baco, leur maire, nous députent vers vous, pour vous présenter non-seulement les preuves de son innocence, mais encore celles de son constant amour du régime républicain"

BADIN

Origine et progrès de la Mission du Kentucky (États-Unis d'Amérique) par un témoin oculaire

Paris Adrien Le Clere 1821 in-8 de 1 f. de titre et 32 pp. dérel

Sabin 2710. Édition originale très rare. Historique de la Mission de Kentucky fondée en 1788 par le P. Wheelan, franciscain irlandais

BAILLOU Guillaume de

Epidemiorum et ephemeridum libri duo, Studio & operâ M. Iacobi Thevart Medici Parisiensis, digesti, Scholiis aliquot illustrati, & in lucem primùm editi

Paris Jacques Quesnel 1640 in-4 vélin rigide ivoire, dos à nerfs avec le nom de l'auteur manuscrit à l'encre, filet doré soulignant les nerfs et en encadrement sur les plats, tr. mouch. rouge [Rel. de l'époque]

Titre rouge et noir, 9 ff.n.ch., 273 pp., 9 ff.n.ch.Krivatsy 588. Garrison-Morton 1673, 5047 et 5085. Édition originale de cet ouvrage important.Garrison-Morton le cite à trois reprises pour ses apports à trois différents domaines de la médecine: l'épidémiologie, l'identification de la diphtérie, et celle de la tussis quintana ou coqueluche."De Baillou was a follower of Hippocrates in his advancement of the doctrines of 'epidemic constitutions'. Crookshank regards him as the first modern epidemiologist (…) A pupil of Fernel, de Baillou was a brillant writer and speaker. The above work includes a description of the epidemic of diphteria in Paris, 1576. Later de Baillou advocated of tracheotomy, although there is no evidence that he performed that operation (…) First description of whooping cough. Baillou called it tussis quintana". Cf. Garrison-Morton, loc. cit.A la suite de cet ouvrage ont été reliés trois autres traités de Guillaume de Baillou, tous imprimés par Quesnel en 1640. Krivatsy, qui décrit un volume composé de la même façon que le nôtre, suggère que ce recueil a pu être publié tel quel. Nous donnons ci-dessous la description des autres pièces: - Definitiorum medicarum liber. Titre rouge et noir, 9 ff.n.ch., 108 pp. et 4 ff.n.ch. Le titre et les ff. liminaires ont été reliés par erreur à la suite des ff. liminaires du premier ouvrage.Krivatsy 587. Garrison-Morton 6796. Édition originale parue en 1639, avec titre de relais à la date de 1640. "A glossary of hippocratic terms" [Garrison-Morton].Relié à la suite: - Commentarius in libellum Theophrasti De vertigine. Titre, 1 f.n.ch. de dédicace, 41 pp., 1 f.n.ch.Krivatsy 582. Édition originale. "Includes Greek and Latin text of Theophrastus's De vertigine" [Krivatsy].Relié à la suite: - De convulsionibus libellus. Titre, 7 ff.n.ch., 51 pp., 2 ff.n.ch.Krivatsy 585. Édition originale de ce traité des convulsions.Guillaume de Baillou [1528-1616] fut le médecin d'Henri IV. Ce praticien, en dépit de sa notoriété, ne publia aucun ouvrage de son vivant. Il légua ses manuscrits à deux docteurs de la Faculté de Paris, dont Jacques Thévart, qui édita notamment les quatre traités contenus dans ce recueil. "Elève de Fernel, Guillaume de Baillou a été, en son temps, un des grands maîtres de la pathologie infectieuse (…) Il a apporté de nouvelles précisions sur la variole. Il a entrevu le croup, localisation laryngo-trachéale de la diphtérie, dont l'angine était déjà connue des Anciens, en particulier d'Arétée qui l'avait dénommée 'ulcère syriaque'. Il a distingué nettement les 'rhumatismes' aigus et chroniques. On lui doit d'avoir identifié pour la première fois la 'tussis quintana' qui allait s'appeler peu après - et à tort - coqueluche, par allusion au capuchon dont on coiffait certains malades réputés contagieux". Cf. Bariéty et Coury, 459-460.Très bon exemplaire en vélin d'époque

BAILLOU Guillaume de

Epidémies et éphémérides. Traduites du latin avec une introduction et des notes par Prosper Yvaren

Paris J.B. Baillière et fils 1858 in-8 demi-chagrin [Rel. de l'époque],

3 ff.n.ch, pp [vii] à 479, voir Garnison Morton 1673Dans cet ouvrage, G. de Baillou individualise la coqueluche.Très bon exemplaire. Envoi aut. du traducteur

BAILLY DU PONT Dieudonné

Le Chien destiné à la chasse à courre. Sa beauté, son élevage

Paris Librairie Pairault 1886 in-8 broché, défraîchi

15 pp.Seulement deux exemplaires au CCF (BnF et Grenoble). Thiébaud, 52. Unique édition. Dieudonné Bailly du Pont (1829-1902) était, comme son père, maître d'équipages (1872-1883) à La Châtaigneraie (Vendée) ; en 1883, son gendre, le vicomte Hugues Louvart de Pontlevoye, le continua de 1883 à 1897. Il possédait la plus belle meute de griffons vendéens de l'époque