266
Manuscrit des leçons de billard de l'inventeur du procédé

MINGAUD (François). Noble Jeu de Billard. Coups Extraordinaires et Surprenans, Executés par M. Mingaud, Ancien Capitaine d’Infanterie au Service de France.
(Paris ?, vers 1827).
Manuscrit grand in-folio (42 x 28,5 cm), en feuilles sous couv. papier rose chiné de l’époque, guirlande dorée d’encadrement.
8 000,00 Euros

2 ff.n.ch., 36 schémas dessinés et légendés à l’encre et avec pastilles de couleurs collées, sur 18 planches volantes
Version manuscrite d’un ouvrage qui fut publié en 1827 et dont les exemplaires sont extrêmement rares.
L’auteur, François Mingaud (1771-1847), est particulièrement célèbre pour avoir eut l’idée en 1823 de coller une garniture de cuir (que l’on appellera bientôt le « procédé ») à l’extrêmité de la queue, permettant notamment de donner à la bille le fameux effet « rétro », base de toute la technique moderne. Ancien capitaine d’infanterie, Mingaud aurait, dit-on, découvert le jeu de billard alors qu’il était en prison pour délit d’opinion. Ayant de remarquables dispositions, il se fit rapidement une belle réputation à sa sortie en écumant cabarets et académies, au point de battre à la surprise générale un des meilleurs joueurs de son temps, M. Espolard, qu’il rencontra à Gand en 1802. Il alla par la suite monnayer ses talents à l’étranger en se produisant pendant de longues années devant les « princes et seigneurs», faisant « l’admiration de la majeure partie des souverains de l’Europe ».
C’est le fruit de son expérience qu’il donne dans le présent ouvrage. Celui-ci se présente comme une suite de diagrammes dessinés à l’encre, où les billes sont représentées par des petites pastilles de couleurs collées, avec au-dessous la légende expliquant le coup. Il y en a 36 ici, sur 18 planches recto verso, alors que l’édition originale, entièrement lithographiée, en présente 40 sur 20 planches. Il est probable que cette version d’essai, restée manuscrite, a précédé l’édition originale avec laquelle elle présente quleques variantes.