Perform an accurate search:

4806 results

FOUCAULT Léon

Rapport sur le pouvoir éclairant des produits gazeux fournis par la distillation de la tourbe

Paris Imprimerie Wiesener 1855 in-8 broché sous couverture imprimée

28 pp.Un seul exemplaire au CCF (BnF). Terminé par un registre d'observations qui court du 14 novembre au 12 décembre 1854.

HORLOGERIE

Compagnie générale des horloges pneumatiques, système Popp, Resch (...)

Paris Imprimerie Gauthier-Villars s.d. [1879] in-8 broché

8 pp., 3 figures dans le texte et 2 planches hors texte (une à double page et une dépliante regroupant 4 figures).Au CCF, exemplaires seulement au Musée du Creusot (pour une édition de 1880 un peu différente). Très rare présentation publicitaire des productions de la Compagnie générale des horloges pneumatiques, fondée en par Victor Popp, après l'autorisation de monter un réseau d'air comprimé accordée par la Ville de Paris. Il s'agissait de produire de l'air comprimé pour faire fonctionner les horloges publiques, notamment celles des gares, en leur envoyant une pulsation toutes les minutes. Grâce à l'air comprimé, la société mettra tout Paris à la même heure. Cette compagnie est devenue en 1927 la "Compagnie parisienne de l'air comprimé", et aujourd'hui filiale du groupe Air Liquide

SEGUIN Marc

Mémoire sur un nouveau système de moteur fonctionnant toujours avec la même vapeur, à laquelle on restitue, à chaque coup de piston, la chaleur qu'elle a perdue en produisant l'effet mécanique

Paris Imprimerie de Mallet-Bachelier 1857 in-4 broché sous couverture rose imprimée

17 pp., quelques figures dans le texte.Une des dernières inventions de l'ingénieur Marc Seguin (1786-1875), neveu des Montgolfier : une nouvelle machine qui doit marcher constamment avec la même vapeur, à laquelle on restitue à chaque coup de piston la chaleur qui a été transformée en travail ; l'état d'avancement des constructions mécaniques à cette époque ne lui permit cependant pas de mener à bien ce projet

LABARTHE André

Document sur le pétrole du Sahara

Paris Imprimerie centrale commerciale s.d. [1957] in-4 broché

98 pp., feuillets anopisthographes ("les pages blanches ont été réservées pour permettre au lecteur de prendre des notes"), 2 planches d'illustrations hors texte. Sans la carte en couleurs, volante, qui n'est pas toujours jointe.Rare supplément au numéro de mars 1957 de la revue Constellation, fondée par l'auteur. Ingénieur, homme de presse et vulgarisateur scientifique, André Labarthe (1902-1967) est surtout connu pour son engagement dans la France libre dès 1940, qui alla de pair chez lui avec une opposition très forte au général De Gaulle

BROUARDEL Paul

Installation d'appareils frigorifiques à la morgue. Rapport présenté à la Commission spéciale instituée par arrêté préfectoral du 6 octobre 1879 pour l'examen des divers systèmes relatifs à l'installation d'appareils frigorifiques à la morgue

Paris A. Chaix 1879 in-4 broché

23 pp.Édition originale (le rapport connut une seconde impression en 1880 chez Baillière). Paul Brouardel (1837-1906) était, depuis cette même année 1879, titulaire de la chaire de médecine légale à la Faculté de médecine de Paris. Ce fut lui qui instaura l’enseignement pratique de la morgue en créant les premiers laboratoires de recherche pour les étudiants. Expert près des tribunaux, il a contribué par sa pratique à construire cette fonction alors toute nouvelle en l'ancrant dans la recherche objective de la preuve

KERRIS Henri-Jules

Rapport sur l'exploration forestière du cercle de la Calle, et renseignements divers sur quelques autres forêts de la province de Bône et de l'Algérie. Extrait des Annales maritimes et coloniales, octobre 1842

Paris Imprimerie royale 1842 in-8 broché sous couverture imprimée

32 pp. Un seul exemplaire au CCF (Service de santé des Armées). Très rare. Henri-Jules Kerris (1808-1872), ancien polytechnicien, était ingénieur de la marine.Ex-libris manuscrit Pironneau

CHABOT Jean-Baptiste

Notice sur une mappemonde syrienne du XIIIe siècle. Notes complémentaires publiées d'après les observations de MM. R. Gottheil et C.-A. Nallino. Extrait du Bulletin de géographie historique et descriptive n° 1

Paris Imprimerie nationale 1898 in-8 broché

15 pp., une figure dans le texte.Rare. L'abbé Jean-Baptiste Chabot (1860-1948) était un spécialiste du syriaque qu'il avait appris à l'Université catholique de Louvain sous la direction de Thomas-Joseph Lamy

PHOTOGRAPHIE - PHILIPPINES]

[Adelante La Colonia Filipina]

[1899] 16,5 x 20,5 cm environ en feuille

Belle photographie, tirée sur papier argentique, représentant trois hommes posant avec la bannière "Adelante La Colonia Filipina" surmontée d'une autre bannière portant l'inscription "Centro Filipino de Rella Octubre ... 1899"

AUDOUIN Victor) et MILNE-EDWARDS (Henri

Résumé des recherches sur les animaux sans vertèbres, faites aux îles Chausey. [Précédé de :] Extrait du rapport fait à l’Académie royale des sciences sur le mémoire présenté par MM. Audouin et Milne-Edwards, par MM. Cuvier et Duméril

Paris Crochard 1828 in-8 broché, non coupé, couverture imprimée

3 et 15 pp.Engelmann I, 315. Extrait des Annales des Sciences naturelles, septembre 1828. Auteur de plusieurs mémoires d’entomologie publiés dès 1821, Victor Audouin s’intéressait aussi à la biologie marine : en 1826, 1828 et 1829, il effectua, avec Henri Milne-Edwards, trois voyages en Bretagne et en Normandie. Le présent article résume les observations que les deux jeunes naturalistes effectuèrent sur les Ascidies, les Flustres, les Pennatules, les Alcyons, les Eponges, les Polypes, etc. Le rapport de Cuvier et Duméril, qui précède, contient une opinion très favorable sur ces travaux. Bel exemplaire comportant, sur la couverture, un envoi autographe d’Henri Milne-Edwards à « Monsieur Dutrochet, de la part des auteurs ». Médecin, botaniste et physiologiste, Henri Dutrochet (1776-1847) est connu pour la découverte des phénomènes osmotiques : ses « Nouvelles recherches sur l’endosmose et l’exosmose » parurent en 1828. Tiré à part très rare. Le CCF mentionne deux exemplaires, à Paris (Muséum) et à Montpellier

DUVERNOY Georges Louis

Leçons sur l’histoire naturelle des corps organisés professées au Collège de France

Paris Crochard et Cie [puis imprimé chez Paul Renouard ; typographie Schneider] 1839-[1851] 4 parties en 2 vol. in-8 brochés ; au premier volume, dos renforcé et plat supérieur restauré avec une bande adhésive

1) 2 ff.n.ch., 106 pp., 1 f.n.ch., 54 pp. - 2) 2 ff.n.ch., 217 pp., 3 planches lithographiées hors texte.Bourquelot III, 407 (pour les deux premiers fascicules). Les 3e et 4e fascicules, constituant le 2e volume, sont extraits de la Revue et Magasin de Zoologie, années 1847 à 1851. Edition originale, très rare, des Leçons sur l'histoire naturelle professées au Collège de France par Duvernoy. L'illustration comprend 3 planches d’anatomie.Le premier fascicule contient une esquisse des derniers progrès de la science et de son état actuel ; le second comprend le programme des cours de 1840 et 1841, ainsi qu'un essai sur le caractère actuel de l'histoire naturelle des êtres organisés. Les troisième et quatrième fascicules se composent d'extraits de cours en rapport avec les classifications du règne animal ; ces extraits ont été publiés depuis 1846 dans la Revue et Magasin de Zoologie de Guérin-Menneville.Naturaliste et docteur en médecine, Georges Louis Duvernois (1777-1855) fut un collaborateur de Cuvier dont il était un parent éloigné. Nommé professeur de zoologie à la Faculté des sciences de Strasbourg en 1827, il devint, dix ans plus tard, titulaire de la chaire d’histoire naturelle des corps organisés au Collège de France. En 1850, après la mort de Blainville, il fut nommé professeur d’anatomie comparée au Muséum. Intéressant exemplaire, dont le second volume comporte un envoi autographe signé de l'auteur : « A Monsieur F. Cuvier, conseiller d’Etat, de la part de son vieil ami. G. Duvernoy ». Il s’agit de Charles Frédéric Cuvier (1803-1893), neveu du grand naturaliste. Le premier volume porte le cachet du géologue Paul Jodot (1879-1961), le second celui du zoologiste Edgard Hérouard (1858-1932), auteur de travaux de biologie marine

VOLTAIRE François Marie Arouet, dit

Histoire de l'Empire de Russie sous Pierre le Grand, par l'auteur de l'histoire de Charles XII

S.l. [Genève] 1759-1763 2 vol. in-8 veau fauve marbré, dos à nerfs ornés, pièces de titre et de tomaison de maroquin rouge et vert [Rel. de l'époque], rel. et titres rest

1) 2 ff.n.ch. (faux-titre, titre rouge et noir), pp. [V] à XXXIX, 302 pp., 1 planche gravée et 2 cartes repliées h.t. aux limites coloriées. - 2) 2 ff.n.ch. (faux-titre, titre noir), XVI pp., 318 pp. (ch. 1-271, [270]-286, 289-318, sans lacune), 1 carte repl. h.t. (identique à la première carte du t. 1), 1 gravure in texte (p. 22). Bengesco I, 1365. Brunet, Supplément, II, 930, pour l'édition in-12 parue aux mêmes dates (avec Panckoucke comme éditeur du 2e volume). Barbier II, 682e ne mentionne que l'édition de 1761. Sans le feuillet d'errata signalé par Bengesco à la fin du tome 1, qui manque à certains exemplaires. Edition originale, rare.Elle est illustrée d'une planche représentant la médaille frappée à l'effigie de l'impératrice Elisabeth, en mémoire de la fondation de l'Académie de Moscou, et de deux cartes intitulées : "Partie de l'Empire de Russie comprise en Asie" et "Partie de l'Empire de Russie comprise en Europe", établies par d'Anville et datées 1759. La carte de la Russie d'Asie est en double dans cet exemplaire. Né à Moscou en 1672, mort à Saint-Pétersbourg en 1725, Pierre Ier le Grand fut proclamé tsar à dix ans en même temps que son frère, sa sœur assurant la régence. Accédant pleinement au pouvoir en 1696, il entreprit d'occidentaliser le pays, de développer la marine et d'étendre les frontières du pays. Après avoir enlevé Azov aux Turcs, il signa avec ces derniers la paix de Carlowitz (1700) puis se heurta à Charles XII de Suède qui fut vaincu à Poltava (1709). En 1703, il fonda sur la Néva une citadelle et une ville, Saint-Pétersbourg, qui deviendra quelques années plus tard la capitale. Battu à son tour par les Turcs sur le Pruth, en 1711, il leur restitua Azov ; en 1721, une guerre aux dépens de la Suède et de la Finlande lui permit de dominer la Baltique orientale. Enfin, en 1724, il enleva Bakou et le sud de la Caspienne à la Perse (cf. Grimal, Dictionnaire des biographies). Le présent ouvrage résulte d'une commande de l'impératrice Elisabeth Petrovna auprès de Voltaire : les sources imprimées et manuscrites lui furent fournies par le comte Ivan Ivanovitch Schouvalov, chambellan et favori de l'impératrice, et lui furent envoyées par l'Académie des sciences de Russie. Voltaire n'eut alors qu'à analyser quantité de notes, récits, mémoires ou pièces historiques pour composer son étude sur l'empire de Russie sous Pierre le Grand.Bon exemplaire

CODEX MENDOZA

Coleccion de Mendoza o Codice Mendocino. Documento Mexicano del siglo XVI que se conserva en la Biblioteca Bodleiana de OXford, Inglaterra. Facsimile fototipico dispuesto por Don Francisco del Paso y Troncoso (...). Edicion acompañada de una introduccion ; de la copia literal y escrupulosamente cotejada del texto explicativo ; de anotaciones y comentarios por Jesus Galindo y Villa (...)

México Talleres graficos del Museo nacional de arqueologia, historia y etnografia 1925 in-folio cartonnage marbré de l'éditeur à lacets, étiquette de titre contrecollée sur le plat supérieur, manque le dos

2 ff.n.ch., pp. V-LIV, 71 ff. de fac-similés en noir.Palau 55 976. Reproduction du célèbre Codex Mendoza (du nom d'Antonio de Mendoza, vice-roi de la Nouvelle-Espagne, qui en commandita la réalisation entre 1541 et 1542). Il s'agit là d'un document exceptionnel, qui décrit les conquêtes des dirigeants aztèques, les tributs qui leur étaient versés et différents éléments de la culture et de la société aztèques. Il forme évidemment une source essentielle de l'historiographie et de l'ethnohistoire des Aztèques. C'est aussi le plus ancien des codex aztèques qui abordent la vie quotidienne.Réalisé sur du papier européen, il se compose de 71 pages d'images de style préhispanique, accompagnées d'un texte en castillan. Le format moyen des pages est compris entre 20 et 31,5 cm de long sur 21 à 21,5 cm de large. Certaines pictographies sont annotées en espagnol, parfois de manière erronée ; le texte mentionne notamment le fait que les informateurs indigènes n'étaient pas d'accord entre eux sur l'interprétation de certains glyphes et le scribe se plaint de n'avoir disposé que de dix jours pour rédiger ces annotations explicatives

PONCETTON François

Les Arts sauvages. Océanie

Paris Albert Morancé s.d. [1930] in-folio demi-toile bleue de l'éditeur à lacets, plat supérieur illustré

2 ff.n.ch., pp. 5-14, 2 ff.n.ch., 50 planches réunissant 73 figures (dont 5 au pochoir).Avec André Portier, expert pour les arts d'Extrême-Orient. Très bel album composé à partir des collections non seulement du médecin François Poncetton (1875-1950), auteur du texte, mais aussi de Paul Éluard et André Breton

TYNDALL John

Radiation. Première partie. Calorescence. - Deuxième partie. Influence des couleurs et de la condition mécanique sur la chaleur rayonnante. Mémoires lus à la Société royale de Londres, le 23 mars 1865 et le 28 janvier 1866. Traduit de l'anglais par M. l'abbé Moigno

Paris Gauthier-Villars 1867 in-16 broché sous couverture imprimée, forte mouillure sur tout le volume

2 ff.n.ch., pp. 5-88, 11 figures dans le texte.Unique édition en français. John Tyndall (1820-1893) fut un physicien touche-à-tout, ami de Huxley et grand vulgarisateur. Entre autres, il étudia la transparence des gaz à la chaleur radiante de 1859 à 1879, objet de ces deux conférences ; ses travaux sur ce sujet sont fréquemment considérés comme les plus significatifs de sa carrière

BECQUEREL Louis-Alfred

Traité clinique des maladies de l'utérus et de ses annexes, avec atlas de 18 planches, représentant 44 figures

Paris Germer Baillière 1859 3 tomes en deux vol. in-8 demi-basane noire, dos lisse orné de filets et petits fleurons dorés, tranches mouchetées [texte] ; demi-chagrin noir, dos à nerfs orné de filets dorés [atlas] [Rel. de l'époque]

VIII pp., 512 pp., 2 ff.n.ch., 535 pp. ; 16 pp. de texte, et 18 planches lithographiées.Édition originale, rare et bien complète de l'atlas qui manque parfois. Le médecin Louis-Alfred Becquerel (1814-1862) était le fils aîné du célèbre chimiste Antoine-César Becquerel.

BEKER Nicolas-Léonard Bagert, dit

Relation de la mission du lieutenant-général comte Beker auprès de l'Empereur Napoléon, depuis la seconde abdication jusqu'au passage à bord du Bellérophon

Clermont-Ferrand Imprimerie de Pérol 1841 in-8 demi-maroquin Bradel vert à long grain, dos orné de hachurés et aigles impériales dorés, pièce de titre, tête rouge, couverture imprimée conservée [Rel. moderne], dos uniformément insolé

vj pp, pp. 7-140.Edition originale extrêmement rare (Tulard, 119, ne cite que la reprise du texte dans la biographie de Félix-Victor Martha-Beker parue en 1876). Le texte, posthume, en a été rédigé sous la dictée du général Beker (1770-1840), à partir de ses souvenirs. C'est en effet à cet officier assez peu connu, beau-frère de Desaix, que Fouché confia en juillet 1815 la tâche de surveiller Napoléon à la Malmaison, puis de l'accompagner jusqu'à Rochefort

SAINT-DOMINGUE

Observations sur un pamphlet, ayant pour titre : Réclamation des nègres libres, colons amériquains

S.l. s.d. [1790] in-8 en feuilles, cousu

7 pp.Au CCF, exemplaires seulement à la BnF, Rouen et Caen. Roquincourt, 4036.Aussi rare que le manifeste qu'il critique, cette réponse reprend les catégories idéologiques de son modèle et il ne faut pas s'en dissimuler l'importance, car, dans le cadre de la revendication d'une représentation des libres de couleur de Saint-Domingue, elle exprime avec une concision et une précision remarquables l'idéologie parfaitement racialiste qui animait tant le groupe des noirs libres que celui des mulâtres : "Le blanc, ainsi que le nègre, sont issus d'un sang pur, par conséquent le produit de ces deux êtres doit avoir un sang très-pur, & ne peut être abâtardi. J'irai encore plus loin, car je prouverai que le produit du Nègre, avec le Blanc, est supérieur même à ses formateurs, pris individuellement." C'était la réponse du berger à la bergère, les Noirs libres se posant supérieurs aux mulâtres dans leur Réclamation

PONTEVÈS-SABRAN Jean de

L'Inde à fond de train. Publication accompagnée de neuf dessins de l'auteur, de six phototypies et d'un itinéraire

Paris Société anonyme de publications périodiques 1886 in-8 carré cartonnage Bradel de papier doré écaille de l'époque, pièce de titre verte

4 ff.n.ch., 247 pp., 15 planches hors texte et une carte dépliante.Lorenz XII, 830. Édition originale, vraisemblablement imprimée à compte d'auteur. L'année suivante paraîtra une édition in-12 chez Lemerre.Le comte Jean de Pontevès-Sabran, chef d'escadrons au 3e cuirassiers, est né au château de Grignols (Gironde) en 1851.Vignette ex-libris de la bibliothèque du Château de Louppy (Meuse)

GALUSKI Louis-Charles

Saint-Calaisien et patriote, j'applaudis avec enthousiasme à tout ce qui peut accroître la prospérité de ma ville natale (...)

Paris Bonaventure et Ducessois s.d. [décembre 1865] in-8 demi-chagrin rouge à coins, dos à nerfs [Rel. de l'époque]

15 pp.Tirage limité à 25 exemplaires, celui-ci portant en sus la mention "Épreuve". Rarissime pièce politique composée par Louis-Charles Galuski, élu au Conseil municipal de Saint-Calais (Sarthe) le 28 juillet 1865, mais démissionnaire dès le 4 octobre de la même année. Il expose dans cet opuscule ses idées politiques à travers les projets municipaux qu'il favorisait (en particulier l'édification de la halle inaugurée en septembre 1864).Il est difficile de déterminer si ce Charles Galuski est le même que l'avocat parisien d'origine polonaise (1817-1903), qui n’exerça jamais, et vint se fixer en 1880 à Créances (département de la Manche) dont il fut maire de 1881 à 1895 et où il construisit le château de la Lande ; mais c'est une probabilité.Bel exemplaire, bien relié

CIFOLELLI Giovanni

Airs détachés de Perin et Lucette, comédie en deux actes, mêlées [sic] d'ariettes par M. Davesne, la musique de Mr. Cifolelli (...). Gravés par J. Dezauche

Paris chez l'auteur, Prémiat, de La Chevardière s.d. [vers 1775] in-8 basane fauve marbrée, dos à nerfs cloisonné et fleuronné, pièce de titre cerise, tranches rouges [Rel. de l'époque], épidermures sur les plats, dos frotté

titre gravé, 20 pp. de musique notée.Au CCF, exemplaires seulement à la BnF. Cifolelli était un virtuose de la mandoline installé en France depuis au moins 1764. Perin et Lucette est sa réalisation la plus connue, qui obtint un vrai succès populaire dans le pays.Reliées à la suite autres pièces de musique, toutes très rares, et dont les exemplaires ne se rencontrent qu'à la BnF : I. [DEZÈDE :] Airs détachés de Julie, comédie en 3 actes, mis en musique par Mr. D. Z. (...). Gravés par le Sr. Huguet. Paris, s.d. [1773], titre, 23 pp. de musique. - II. Airs détachés d'Henri IV, drame lyrique en trois actes, mis en musique par M. M*****, gravés par le Sr. Huguet. Paris, Sieber, s.d., 20 pp., 25 pp. - III. Airs détachés de Sémire et Mélide, comédie en 2 actes, représentée devant Sa Majesté pour la 1ère fois par les Comédiens Italiens sur le théâtre de Fontainebleau le 30 octobre 1773, mis en musique par Philidor. Paris, s.d. [1773], titre, 27 pp. - IV. [DEZÈDE :] Airs détachés de L'Erreur du moment, suite de Julie, comédie en un acte, mise en musique par M. D.Z. Paris, Houbaut, s.d., titre, 24 pp. - V. LEFROID DE MÉREAUX (Nicolas-Jean) : Airs détachés du Retour de tendresse, comédie en un acte, mise en musique par N. J. de Méreaux, gravés par le Sr. Huguet. Paris, au bureau d'abonnement musical, s.d., titre, 24 pp. - VI. GLÜCK (Christoph Willibald von) : Airs détachés d'Orphée et Euridice, tragédie en 3 actes par Mr. le chevalier Gluck. Les parolles sont de M. Moline. Gravés par Mme Lobry. Paris, Le Marchand, s.d. [1775], titre, 28 pp. - VII. GRÉTRY (André-Ernest-Modeste) : Airs détachés de La Fausse magie, comédie en deux actes, mise en musique par M. Grétry. Gravés par J. Dezauche. Paris, Houbaut, s.d. [1775], titre, 54 pp., manquent les pp. 5-8. - VIII. [MONSIGNY (Pierre-Alexandre) :] Ariettes détachées des Aveux indiscrets, opéra comique mis en musique par Mr. ***. Gravée par le Sr. Hue. Paris, de La Chevardière, s.d., titre, 20 pp.

LESAGE Louis-Ernest

Marins et navires anciens et modernes. Ouvrage illustré de 200 dessins dans le texte et de huit aquarelles hors texte par Sahib

Paris Furne 1890 in-4 demi-chagrin bleu, dos à nerfs, triple filet doré sur les plats, tête dorée, couverture illustrée conservée [Rel. de l'époque]

2 ff.n.ch., 149 pp., un titre-frontispice en couleurs, nombreuses illustrations en noir dans le texte et 7 reproductions d'aquarelles sous serpentes, sans interruption du chiffrage.Vicaire VII, 7. Polak 8530. Unique édition de cette petite histoire de la marine illustrée de façon toujours humoristique par Lesage (1847-1919), qui signait Ned ou Sahib, lui-même ancien de la Royale, mais sur lequel on est très peu renseigné.Relié avec : le prospectus de l'ouvrage, contrecollé sur les premières gardes.Bel exemplaire

LESAGE Louis-Ernest

La Frégate L'Incomprise. Voyage autour du monde à la plume, par Sahib

Paris Léon Vanier 1882 in-4 demi-chagrin bleu, dos à nerfs, triple filet doré sur les plats, tête dorée, couverture illustrée conservée [Rel. de l'époque]

2 ff.n.ch., pp. 5-212, avec de nombreuses illustrations en noir dans le texte.Vicaire VII, 6 (pour l'originale). Polak, 8528. Deuxième édition (la première est de 1876) de ce récit d'une circumnavigation imaginaire, présentée de façon toujours humoristique par Lesage (1847-1919), qui signait Ned ou Sahib, lui-même ancien de la Royale, mais sur lequel on est très peu renseigné.Relié avec : le prospectus de l'ouvrage, contrecollé sur les premières gardes.Bel exemplaire

LESAGE Louis-Ernest

Croquis maritimes, par Sahib

Paris Léon Vanier 1880 in-4 demi-chagrin bleu, dos à nerfs, triple filet doré sur les plats, tête dorée, couverture illustrée conservée [Rel. de l'époque]

4 ff.n.ch., pp. 9-200, nombreuses illustrations en noir dans le texte dont certaines à pleine page anopisthographe.Vicaire VII, 6. Polak 8529. Unique édition de cette petite présentation pédagogique de la marine de guerre contemporaine, illustrée de façon toujours humoristique par Lesage (1847-1919), qui signait Ned ou Sahib, lui-même ancien de la Royale, mais sur lequel on est très peu renseigné.Relié avec : le prospectus de l'ouvrage, contrecollé sur les premières gardes.Bel exemplaire

SCHROEDER Albert

Chronologie des souverains de l'Annam

Paris Imprimerie nationale, Ernest Leroux 1904 in-8 broché, non coupé

2 ff.n.ch., pp. 5-28.Exemplaire sur Japon. Extrait anticipé de l'ouvrage Annam - Études numismatiques, qui ne devait paraître qu'en 1905.Envoi autographe de l'auteur à Jean-Calixte-Alexis Auvergne, résident supérieur en Annam de 1897 à 1898, puis de 1901 à 1904

LILLE

Catalogue des tableaux des écoles italienne, flamande et française, qui composent le musée de la ville de Lille, avec des notices sur la vie et les ouvrages des principaux peintres

Lille Imprimerie de L. Jacqué 1839 in-12 broché sous couverture jaune imprimée

2 ff.n.ch., 31 pp.Rare. Un des premiers catalogues de peinture du futur Palais des beaux-arts de la ville. L’idée de fonder un musée apparaît à Lille lors de l’ouverture de l’Académie des arts en 1775. Mais elle ne se concrétisa que sous Napoléon, par le décret Chaptal du 1er septembre 1801 : il désignait quinze villes françaises, dont Lille, pour recevoir des œuvres prélevées sur les collections du Louvre et de Versailles. Principalement constituée de saisies révolutionnaires, la collection attribuée à la ville de Lille comprend 46 tableaux. En 1803, après la restauration de certains tableaux et la réalisation des aménagements nécessaires à leur conservation, le musée s’installe dans la chapelle de l’ancien couvent des Récollets. Le musée n'est cependant ouvert au public que le 15 août 1809. Il présente alors 109 œuvres

PERROT A.

Histoire de l'ex-Garde, depuis sa formation jusqu'à son licenciement, comprenant les faits généraux des campagnes de 1805 à 1815, son organisation, sa solde, ses indemnités, le rang, le service, la discipline, les uniformes de ses divers corps, terminée par une biographie des chefs supérieurs de la Garde

Paris Delaunay 1821 fort vol. in-8 demi-veau noir, dos lisse orné de tortillons, filets et aigles napoléoniennes dorées, pièce de titre cerise, tête mouchetée [Rel. moderne]

2 ff.n.ch., 60 pp., un f.n.ch. de table.Avec Claude Amoudru, d'après Barbier. Unique édition, peu commune, parue l'année même de la mort de l'Empereur. Il s'agit d'un tableau très précis de l'ancienne Garde impériale, qui concentrait toutes les nostalgies du milieu militaire qui avait servi sous Napoléon.L'ouvrage fut non seulement acheté, mais lu et compulsé : en témoigne un ex-libris exceptionnellement développé, rédigé par Jean-Michel Chevalier, né en 1780 à Versailles, et qui appartenait à ce corps d'élite ; il détaille sur le feuillet de faux-titre tous ses états de service depuis le 22 mars 1795 (7me demi-brigade d'artillerie de marine) jusqu'à son entrée aux Invalides (23 janvier 1849), et l'obtention, sous le Second Empire, de la médaille de Saint-Hélène (15 août 1857), en passant par toutes les campagnes de la Révolution et de l'Empire : en somme un "brave à trois poils", qui ne dépassa pas cependant le grade de maréchal des logis-chef. C'est à lui aussi que l'on doit une liste volante donnant les noms des officiers et sous-officiers des Chasseurs à cheval de la Garde au 1er mars 1813, ainsi qu'un table et des précisions manuscrits complémentaires sur plusieurs officiers de la partie biographique (pp. 545-608), comme pour les noms de Drouot (p. 575), Guyot (p. 584), Lefebvre-Desnouettes (p. 591), Montholon (p. 593), Mortus (p. 598).Ce Jean-Michel Chevalier n'est pas un inconnu : mort seulement en 1865, il a laissé en outre 4 volumes de mémoires manuscrits sur sa vie militaire, conservés à l Bibliothèque Thiers, et illustrés de figures en couleurs de sa main. L’auteur débuta sa rédaction vers 1830 et pendant prés de vingt année il mit en forme ses notes accumulées au cours de sa carrière et illustrées de sa main. Il nous indiqua d’ailleurs dans son introduction, qu’il rédigeait ses mémoires dans le but de leur donner une publication. Le récit s’articule selon trois thématiques qui se confondent dans le texte : tout d’abord les Mémoires qui relatent la vie de l’auteur en dehors de ses campagnes militaires; ensuite les Voyages qui livrent les observations de Chevalier sur les pays traversés, leurs habitants et leurs mœurs ; enfin, les Campagnes en Europe qui relatent sa carrière militaire avec force de détails et d’anecdotes ; cette dernière partie est d’ailleurs la seule à avoir jamais été éditée, mais très partiellement par Jean Mistler et Hélène Michaux (Souvenirs des guerres napoléoniennes, publié d'après le manuscrit original, parus chez Hachette en 1970) ; on en trouvera une notice (succincte) dans Tulard, 318.Vignette ex-libris de Roger Magadoux

BARBIER Paul-Jules

Cora, ou L'Esclavage. Drame en cinq actes et sept tableaux

Paris Michel Lévy frères 1861 in-12 carré demi-basane cerise à coins, dos à nerfs orné de filets à froid, palmettes à froid sur les plats, tranches mouchetées [Rel. de l'époque]

2 ff.n.ch., 115 pp.Absent de Sabin. Édition originale de cette pièce qui fut représentée pour la première fois à l'Ambigu-comique de Paris le 21 août 1861. Les quatre derniers actes se déroulent en Louisiane et le traitement de l'esclavage y est encore fortement empreint des vues romantiques sur la question, comme on peut s'en rendre compte par l'argument : la jeune et blonde Cora Gérard, élevée en France depuis ses quatre ans, de retour à La Nouvelle-Orléans en compagnie de son amie de pensionnat, Lucy, sœur du planteur Williams Johnson et fiancée de Curtis, son associé et son cousin, découvre avec son amour pour Georges, ingénieur libéral, le secret terrible de son "sang africain" qui l’empêche de convoler en justes noces dans la société louisianaise. Et le propos se veut cependant documenté : Barbier, encore à ses débuts, avait pris la peine de renvoyer par notes, quoique sans précision, à ses sources (notamment Ampère, Tocqueville, Michel Chevalier et Xavier Eyma, pour ce qui concerne les auteurs français) pour convaincre son public du poids de la pression sociale américaine. La réception de la pièce fut excellente, non seulement du fait de l’actualité américaine (on était en pleine guerre civile), mais aussi grâce au sentiment de fierté nationale né de l’abolition de l’esclavage par Victor Schoelcher.Envoi autographe de l'auteur à Bénazet, en date de septembre 1861

SURRUGUES Adrien

Lettres sur l'incendie de Moscou, écrites de cette ville au R. P. Bouvet, de la Compagnie de Jésus, par l'abbé Surrugues, témoin oculaire, et curé de l'église de Saint-Louis, à Moscou

Paris Plancher 1823 in-8 basane fauve racinée, dos lisse orné de filets, guirlandes et larges fleurons dorés, pièce de titre noire, tranches mouchetées [Rel. de l'époque]

2 ff.n.ch., pp. 5-48.Tulard, 1390. Seconde édition (la première est de 1821), aussi rare que l'originale. Il s'agit de l'un des peu nombreux témoignages oculaires en français sur l'incendie de Moscou, adressé en 1812 même à un correspondant jésuite. L'abbé Surrugues ou Surugues (1753-1820), né à Clamecy, était depuis 1808 curé de la paroisse française de Saint-Louis de Moscou.Relié avec autres pièces historiques : I. [LOUIS XVIII :] Relation d'un voyage à Bruxelles et à Coblentz (1791). Paris, Baudouin frères, 1823, 2 ff.n.ch., 120 pp. Il s'agit du récit de l'émigration (réussie) du comte de Provence en 1791. - II. Journée d'Oberkamlach, ou Parallèle du récit de cette affaire par un officier-général de l'Armée de Condé. Avec celui qui en a été fait par les rédacteurs des Victoires, conquêtes, etc., des Français, tome VI, page 292. Paris, Imprimerie de Le Normant, mars 1818, 15 pp. Unique édition, rare et demeurée anonyme. - III. PARTOUNEAUX (Louis de) : Explications (...) sur le chapitre VII du XIe live de l'Histoire de Napoléon et de la Grande -Armée, par le général comte de Ségur, et sur la réfutation du général Gourgaud. Paris, Baudouin frères, 1826, 2 ff.n.ch., 70 pp. Rare et absent de Tulard. Il s'agit de l'une des réfutations bien informées que s'attira la publication de l'histoire de Ségur sur la Campagne de Russie, ouvrage souvent à thèse et rempli d'inexactitudes. Partouneaux (1770-1835), commandant la 12e division d'infanterie du 9e corps de la Grande Armée, avait reçu le 26 novembre 1812, l'ordre du maréchal Victor de faire avec sa division l'extrême arrière-garde de l'armée, ce qu'il exécuta jusqu'à Borissov. Puis ses instructions lui enjoignèrent de faire évacuer Borissov par la masse des traîneurs et des bagages qui l'obstruent, d'observer les mouvements du général russe Tchitchagov, qui est en position sur la rive droite de la Bérésina. C'est cette suite de manoeuvres qui est restituée dans le texte. - IV. MONTALIVET (Jean-Pierre de Bachasson de) : Exposé de la situation de l'Empire, présenté au Corps législatif, dans sa séance du 25 février 1813. Paris, Imprimerie impériale, 1813, 2 ff.n.ch., 85 pp. - V. BERTON (Jean-Baptiste Breton dit) : : Précis historique, militaire et critique des batailles de Fleurus et de Waterloo, dans la campagne de Flandres, en juin 1815 ; de leurs manoeuvres caractéristiques, et des mouvemens qui les ont précédés et suivis. Avec une carte pour l'intelligence des marches. Paris, Delaunay, Pélicier, Eymery, P. Mongie l'aîné, Magimel, Anselin, 1818, vi pp., pp. 7-83. Rare. Pendant la campagne de 1815, le général Berton (1769-1822) commandait une brigade du corps d'Exelmans.Exemplaire de l'avocat Robert Testot-Ferry (1920-2002) avec vignette ex-libris contrecollée sur les premières gardes.

ADAM Victor

[École royale de natation]

[Paris] [Giraldon-Bovinet] s.d. [1er janvier 1830] gravure in-12 oblongue (14 x 20 cm) en feuille

Belle lithographie en noir représentant le ponton de l'École royale de natation de Paris, fondée par le maître nageur Deligny en 1801 et la première du genre dans la capitale, et divers pratiquants, soit en action dans la Seine (l'école était installée en bordure d'un quai qui prit plus tard le nom d'Anatole France), soit devisant sur le rebord, tous en tenue adéquate malgré une température que l'on devine frisquette à l'attitude frileuse d'un nageur dénudé en premier plan à droite. L'établissement survécut jusqu'en 1993 sous le nom de Bains Deligny.Notre gravure est extraite de la suite Promenades dans Paris, dont elle forme la planche 3 (sur 12)

ADAM Victor

Thermomètre de l'Ingénieur Chevallier, 13 degrés 5/10ème !!!

Paris ; Londres Chaillou ; Ch. tilt s.d. [1830] gravure in-8 (28 x 21 cm) en feuille

Belle lithographie colorisée extraite de la suite Janvier 1830. Promenade pittoresque dans Paris (1/7). Elle représente une foule de badauds en bord de Seine massée au coaur de l'hiver devant le grand thermomètre extérieur de la boutique du Pont-Neuf où se vendaient les thermomètres et baromètres de la maison "Ingénieur Chevallier", qui, à cette époque, était devenue une raison sociale à part entière : fondée en 1765 par Louis-Vincent Chevallier, la maison était au départ spécialisée dans l'optique et dans la fabrication d'une grande variété d'instruments (instruments de physique expérimentale, d'optique expérimentale, chimie, astronomie, minéralogie, chirurgie, etc.) qui se fabriquaient et se trouvaient dans les ateliers et magasins de la maison Charles-Chevalier, ingénieur

ENTREVUE DE TILSITT

Entrevue de l'Empereur des Français et de l'Empereur de Russie

Paris Basset s.d. gravure in-folio oblongue (36 x 43 cm) en feuille, sous verre et baguettes de bois modernes

Belle gravure à la roulette, en couleurs, réalisée par le graveur Jean-Baptiste Morret (d'après le registre de dépôt de la Bibliothèque impériale). Il fut actif de 1790 à 1820.De Vinck 8223. Le traitement iconographique de la scène est des plus classiques, avec les embarcations des deux Empereurs au centre de la composition, et leurs troupes respectives réparties sur les deux rives du Niémen. En bas, une longue légende de 5 lignes reprend les termes mêmes du 86e Bulletin de la Grande Armée

LEQUINIO DE KERBLAY Joseph-Marie

Guerre de la Vendée et des Chouans. Ouvrage dans lequel on donne une connoissance complette de la guerre de la Vendée, des causes qui l'ont produite, des moyens qui l'ont entretenue, et des mesures propres à la terminer ; le tout suivi d'une notice suffisante sur la guerre des Chouans, et sur son origine

Paris Pougin, Petit, Debrai, Maret s.d. [1794] in-8 demi-basane fauve racinée, dos lisse orné de filets dorés, pièce de titre cerise, coins en vélin vert, tranches marbrées [rel. de la Restauration]

2 ff.n.ch., 250 pp.Lemière 419-420. Martin et Walter, 21 085. Édition originale, datée du 1er brumaire an III sur la page de titre (une seconde sera tirée dès le 30 brumaire an III). Conventionnel jacobin parmi les plus fanatiques, Lequnio (1755-1812) confirme par cet écrit son adhésion à la politique de répression aveugle qu'il avait lui-même pratiquée à Fontenay pendant les événements de la Vendée : "Si le salut de la France exigeoit l'anéantissement des 400 mille hommes qui couvrent le territoire de la Vendée et pays insurgés voisins, il faudroit les anéantir (...). J'ai sondé ma conscience, elle m'acquitte pleinement ; elle me dit que j'ai bien fait ; elle me dit que dans pareil cas, il faudroit encore agir de même".Relié avec opuscules historiques : I. RÉAL (Pierre-François) : Essai sur les journées des treize et quatorze vendémiaire. Paris, chez l'auteur, Guyot, Louvet, an IV [1796], 93 pp. Martin et Walter, 28 841. Édition originale de cette apologie de la répression de l'insurrection royaliste de vendémiaire an IV, déclenchée par le trop fameux décret des deux tiers. Réal, ami et collaborateur de Fouché, fut toute sa vie un jacobin impénitent. - II. HAPDÉ (Jean-Baptiste-Augustin) : Les Sépulcres de la Grande Armée, ou Tableau des hôpitaux pendant la dernière campagne de Buonaparte. Précis historique. IIIe édition. Paris, Alexis Eymery, Le Normant, Dentu, 1814, vij pp., pp. 9-47. Auteur dramatique, Hapdé (1777-1839) fut aussi directeur des hôpitaux militaires de la Grande Armée de 1810 à 1812, ce qui ne l'a pas empêché de signer un pamphlet purement hostile à Napoléon, plutôt qu'une vraie relation. - III. Buonaparte à Fontainebleau. S.l.n.d. [1814], 16 pp. Rare et demeuré anonyme. - IV. [FABRY (Jean-Baptiste-Germain) :] Itinéraire de Buonaparte, depuis son départ de Doulevent, le 28 mars, jusqu'à son embarquement à Fréjus, le 28 avril ; avec quelques détails sur ses derniers momens à Fontainebleau, et sur sa nouvelle existence à Porto-Ferrajo ; pour servir de suite à La Régence à Blois. Seconde édition, revue, corrigée et augmentée. Paris, Le Normant, Delaunay, Fantin, 1815, 3 ff.n.ch., pp. 17-88, manque le cahier 1. Davois II, 42. Deuxième des trois opuscules anti-bonapartistes donnés par le publiciste Fabry (1780-1821) pour ''couvrir'' les événements allant de la première abdication à Sainte-Hélène. - V. [GIRAUD (Pierre-François-Félix-Joseph) :] Histoire générale des prisons sous le règne de Buonaparte, avec des anecdotes curieuses et intéressantes sur la Conciergerie, Vincennes, Bicêtre, Sainte-Pélagie, la Force, le château de Joux, etc., etc., et les personnages marquans qui y ont été détenus. Deuxième édition. Paris, Alexis Eymery, 1814, x pp., pp. 11-176.

FISQUET Honoré

Histoire de l’Algérie depuis les temps anciens jusqu’à nos jours, publiée d’après les écrits et les documents les plus officiels. Illustrée de lithographies et de vignettes

Paris A la Direction, rue de Seine, 45 [Imprim. de Pommeret et Moreau, quai des Augustins, 17] 1842 in-8 demi-basane fauve, dos lisse orné de filets à froid [Rel. de l’époque], rest., qq. rouss

2 ff.n.ch. (faux-titre; titre avec vignette gravée représentant des armes, un bouclier et les restes d’une armure), pp. [5] à 413, nombreuses vignettes gravées sur bois dans le texte, 16 planches gravées hors texte, dont 6 sur acier par Rouargue frères et 10 en lithographie (6 sont teintées) par Villain, d'après A. Genet pour les paysages et Duvaux ou Fauron pour les figures, et 1 carte lithographiée et repliée hors texte. Tailliart 1294. Playfair 956. Gay 897. Louandre et Bourquelot III, 499. Seconde édition, illustrée de 16 planches, dans laquelle le faux-titre, le titre et le premier cahier (pages 1 à 16) ont été réimprimés par Pommeret et Moreau. Par rapport à la première édition (imprimée chez P. Baudouin), le texte du premier cahier présente de très légères variantes ainsi qu’une mise en page différente : deux vignettes ont été refaites (pp. 5 et 8) et deux autres ont été supprimées (pp. 15 et 16). Par ailleurs, plusieurs lithographies ont été remplacées par des vues sur acier. Ces modifications ont échappé aux bibliographies usuelles, qui ne mentionnent qu’une seule édition. L’iconographie comprend une carte de l’Algérie et 16 planches hors texte, dont 6 gravées sur acier et 10 en lithographie (6 teintées) : elles représentent des vues d’Alger ou des environs (fort l’Empereur, fontaine près d’Alger), d’Oran, Mers-el-Kebir, Bougie (fort Abd-el-Kader), Constantine, Bône, Miliana, Tlemcen, Blida, Mostaganem, ainsi que les ruines d’Hippone. Les planches lithographiées ont été exécutées d’après les dessins du capitaine Alexandre Genet (1799-1850), qui participa aux premières étapes de la conquête de l’Algérie où il resta jusqu’en 1837. Il exposa au Salon à partir de 1838. Le Musée de Versailles conserve de lui une aquarelle intitulée « Vue de Bône » (sources : Bénézit, et Hervé Lauret, Les peintres orientalistes). La carte indique les provinces réservées à la France par le traité de la Tafna (1837), les principales routes traversant le pays ainsi que l’itinéraire suivi par le maréchal Valée et le duc d’Orléans lors de l’expédition des Portes de Fer (1839). Les forts et lieux de garnison sont mentionnés. Quant au texte, il contient un panorama des différents peuples établis en Algérie : Berbères, Arabes, Maures, Turcs, Coulouglis, Juifs, Noirs, Biskris, Mozabites, etc. Historien, journaliste et écrivain, Honoré Jean Pierre Fisquet (Montpellier, 1818 - Paris, 1883) occupa pendant deux ans une chaire d'humanités au collège de Bernay. En 1840, il quitta la carrière de l'enseignement et se mit à parcourir divers pays de l'Europe. A son retour, il s'occupa de journalisme et de travaux littéraires, publiant notamment une Histoire d'Algérie (1842), La France pontificale (4 vol.), résumé de la Gallia Christiana, et une Histoire archéologique et descriptive de Notre-Dame de Paris (1855). On lui doit également des poésies, des pièces de théâtre et de nombreux articles parus dans la Gazette de France, La Nation, L'Audience et l'Encyclopédie du XIXe siècle (cf. Vapereau)

DELAMARE Adolphe-Hedwige-Alphonse

Recherches sur l'ancienne ville de Lambèse. Par M. de la Marre [sic]. Inscriptions antiques recueillies par le même sur la route de Constantine à Lambèse, dans cette dernière vill, et aux environs. Avec des notes explicatives par Léon Renier

Paris Imprimerie de Crapelet 1850 in-8 demi-chagrin noir, dos à nerfs orné de filets à froid et de fleurons dorés, tranches mouchetées [Rel. de l'époque], rousseurs

2 ff.n.ch., 135 pp., deux planches dépliantes hors texte gravées par Charles Oury d'après les dessins de Delamare, et regroupant plusieurs figures.Extrait des Mémoires de la Société des antiquaires de France, vol. XX. Unique édition sous forme de livre. Ancien polytechnicien, officier, Delamarre (1793-1861), qui se donne avec une particule au titre, ce qui fait plus chic, avait rejoint la Commission d'exploration scientifique d'Algérie (1839-1850) où il demeura de 1830 à 1835, de 1839 à 1845, puis de 1850 à 1851. Il fut successivement chargé du dessin (2500 dessins produits), puis membre adjoint, puis titulaire de la Commission.Quant au philologue Charles-Alphonse-Léon Renier (1809-1885), il fut chargé en 1850-1852, de recueillir les inscriptions romaines de l'Algérie. Cachet humide de Léon Renier au feuillet de titre.

ESTRADÈRE Jean-Dominique-Joachim

Du Massage. Son historique, ses manipulations, ses effets physiologiques et thérapeutiques

Paris Adrien Delahaye 1863 in-8 demi-chagrin aubergine, dos à nerfs fleuronné, tranches mouchetées [Rel. de l'époque], dos insolé, coins abîmés

2 ff.n.ch., pp. 5-168.Édition originale (il existe une réédition de 1884). Une des premières thèses de médecine consacrées à l'utilisation thérapeutique du massage : Joachim Estradère (1833-1919), docteur en médecine de la Faculté de Paris, fut aussi médecin consultant auprès de l'établissement thermal de Bagnères-de-Luchon.

TARIF

Prix courant des marchandises chez J. A. Verplancke, près la rue dite Roscamstraete Q, n° 403. Le tout en poids de Brabant, et argent de change

Gand s.d. in-folio étroit (40 x 11 cm) en feuille

Tarif pour les marchandises suivantes, livrées chacune 1) par 100 livres : garance, alizary, divers bois exotiques, sumac ; 2) à la livre : indigos, pastels, cochenille, kermès, safran, etc.Verplancke était importateur de denrées exotiques et coloniales ; une partie devait sans doute provenir des Indes néerlandaises

TARIF

Prix courant des marchandises, chez Js. Goewie,et Comp. rue Meirhem, à Gand. Par cent livres au poids de Brabant, et en argent courant, payable en six mois fixe, ou avec escompte de trois quarts par cent par mois, pour payement anticipé

Gand s.d. [vers 1800] in-folio étroit (39 x 12 cm) en feuille

Tarif pour divers produits importés des Indes orientales ou occidentales (bois exotiques, indigo, gomme du Sénégal, garance, alizary, alun, etc.)

TARIF

Prix courant des marchandises, chez Js. Goewie, & Compagnie, demeurant rue Slypstraete, à Gand

S.l. [Gand] s.d. [vers 1805] in-8 en feuille

Imprimé donnant la raison sociale et la nature des marchandises, mais avec les prix rédigés à la main. Il s'agit de deux variétés de colle forte ; de bois de teintures en bûches (Fernanbourg, Campêche, etc.) ; et de bois de teintures moulus

TURENNE

La Véritable manière de faire le punch. Deuxième édition

[Paris] se trouve à la cuisine et à la librairie du Petit journal [Imprimerie Alcan-Lévy] s.d. [1866] in-12 broché, sous couverture muette, papier moderne

3 ff.n.ch., p. 7-30, 3 ff.n.ch.Vicaire, 558. Au CCF, exemplaires seulement à la BnF et à Montpellier (dont le catalogue confond auteur et dédicataire, et place la brochure sous Monselet, auquel, ceci dit, certains bibliographes attribuent le texte). Très rare opuscule bachique, signé "Turenne, cuisinier" ; il réunit 15 recettes différentes de punchs (à l'anglaise, au rhum, au thé, à l'eau-de-vie, au genièvre, au kirsch, au vin, au lait, punch-chartreuse...)

LITURGIE

Messe de M. La Personne, maître de pension et instituteur au bourg de Tilly-sur-Seulles [Avec :] Nouvelles messes et motets de M. La Personne, maître de pension et instituteur au bourg de Tilly-sur-Seulles

S.l. [Caen] [Leroy] s.d. [1808] 2 parties en un vol. in-12 parchemin souple de remploi, plats couverts de textes manuscrits (un inventaire notarié apparemment)

66 pp., 30 pp., entièrement composées de musique en notation carrée, manque le feuillet de titre qui énumère les différentes pièces du premier recueil (Recueil portatif de plain-chant, contenant trois messes complètes, dont une propre au temps paschal, et un Magnificat, composés par M. La Personne, maître de pension, et instituteur au bourg de Tilly-sur-Seulles, la messe de Dumont, revue et corrigée, le Credo de Le Clerc, le Salve de la Trappe, un Motet et un Magnificat de La Feuillée et un autre Motet pour les morts).Absent de Frère. Un seul exemplaire au CCF (Caen). Rarissime publication liturgique, revêtue d'une approbation du chanoine Nicolas Renauld (1745-1814), grand-chantre de la cathédrale de Bayeux en date du 29 octobre 1807. En revanche, rien ne semble documenter facilement la vie de l'auteur.Relié avec : 9 ff.n.ch. couverts de musique notée manuscrite (notation carrée ou contemporaine)

VERLAC E.

Le Barème des verbes français. Vingtième édition

Paris A. Chaix 1868 grand tableau replié de 48 x 58 cm en feuille sous chemise de percaline bleue gaufrée de l'éditeur, étiquette de titre au centre du plat supérieur

Au CCF, exemplaires seulement à la BnF et à la Bibliothèque Diderot de Lyon. En dépit de ses très nombreuses éditions (la 3e est de 1851, la 23e de 1869), ce vade-mecum destiné à faciliter l'apprentissage des conjugaisons n'est pas courant : l'auteur a produit plusieurs outils pédagogiques de ce genre, mais n'est pas autrement connu

POÉSIE

Recueil de romances nouvelles, chantées par le Marquis de la Belle chevelure

Bayeux Imprimerie de C. Groult s.d. [1832] in-12 en feuilles, cousu, sous chemise de papier marine de l'époque, plus petite que les feuillets

4 pp., 4 pp., 4 pp.Un seul exemplaire au CCF (Reims). Ensemble de trois petits cahiers regroupant 7 pièces de poésie et une de prose (Le Charlatan), à l'auteur non identifié. Les deux pièces sur le choléra-morbus permettent d'attribuer ce recueil des plus rares à l'année 1832

POLOGNE

Les 500 recettes de la bonne cuisine française et polonaise (texte en deux langues). Préface de Curnonsky, Prince des gastronomes. / Najlepsza Polsko-Francuska ksiazka kucharska 500 przepisow w dwoch jezykach

Paris Éditions Ognisko 1932 in-8 carré demi-percaline marine à coins de l'époque, pièce de titre verte, tête mouchetée, première couverture conservée

266 pp., 11 ff.n.ch. de table des matières, texte polonais et traduction française en regard.Unique édition

BEAUNE

Pétition des négocians de la ville de Beaune, à Messieurs les membres composant la Chambre des députés des départemens

[Paris] Imprimerie d'Antoine Bailleul s.d. in-4 dérelié

3 pp.n.ch.Un seul exemplaire au CCf (BnF). Contre le droit de dégustation des vins en cours de transport, conféré de façon administrative aux employés de la régie et des octrois

DUPUY E.

Rapport adressé à la Société industrielle de Rouen sur l'éclairage électrique de la blanchisserie de M. Paul Duchesne-Fournet au Breuil-en-Auge (Calvados) au moyen d'une machine Gramme ordinaire, à courant continu, et de onze lampes, système E. Reynier

Lisieux Imprimerie Lajoye-Tissot 1880 in-8 broché

12 pp., une planche hors texte.Un seul exemplaire au CCF (Institut). Paul Duchesne-Fournet, né en 1845, poursuivit l’œuvre de son père Pierre-Auguste (1810-1859), d’abord en politique : figure lexovienne de la IIIe République, il fera ses armes en tant que maire de Norolles, puis conseiller général du Calvados, et finira député du Calvados en 1881, puis sénateur en 1894. Comme son père, il se lança aussi avec succès en 1876 dans la filature de laine,et dans la manufacture de lin et de toile

SOCIÉTÉ FRANÇAISE DE L'OCÉANIE

[Ensemble de pièces]

Paris 1846-1850 4 pièces in-8 brochées

Intéressant petit dossier sur la Société française de l'Océanie. Il fut réuni essentiellement à l'occasion d'une invitation à souscrire (cf. infra). Fondée en décembre 1846, cette société commerciale en commandite était destinée à soutenir l'armement et l'expédition de navires à destination de l'Océanie, à la fois dans des buts lucratifs et missionnaires (diffusion de la religion catholique).I. Société de l'Océanie. Statuts : Paris, Imprimerie de E.-J. Bailly, 1847, 11 pp. - II. Société de l'Océanie. Liste des souscripteurs. Mai 1850 : Paris, Imprimerie Bailly, Divry, s.d. [1850], 12 pp. - III. Société de l'Océanie. Son but. - Son organisation. - Son esprit : Paris, Imprimerie Bailly, s.d., 16 pp. - IV. MARCEAU (Auguste) : Société française de l'Océanie. Mémoire de M. Marceau, lieutenant de vaisseau : Paris, Plon frères, s.d. [1846], 39 pp.On joint : 1. Une double feuille de papier fin donnant une présentation de la société (Le Havre, Imprimerie Lenormand, s.d. [1846]). - 2. Un bulletin d'adhésion vierge imprimé sur papier mauve. - 3. Une L.A.S. du célèbre financier et philanthrope Adolphe Baudon (1819-1888), un des fondateur et souscripteurs, à un "cher confrère" pour l'encourager à souscrire et lui présenter 3 des documents imprimés qui sont ici regroupés comme aide à la décision (5 février 1847, un bifeuillet écrit au recto du premier).Inutile de rappeler ici le rôle important qui sera celui de Baudon dans la persistance des Conférences Saint-Vincent-de-Paul sous le Second Empire

JEU

De La Rue & Co's combined Pocket Chess and Draught Board with Chess and Draughts-Men

[Londres De La Rue vers 1860?] in-12 (9,3 x 14,8 cm environ) cartonnage jaune illustré, damier et pièces à l'intérieur, étui toile grainée violine légèrement défraîchi

Ravissant damier portatif, complet des 32 pièces imprimées recto verso pouvant servir alternativement à jouer aux échecs ou aux dames.Parfaitement conservé. Étiquette Maison L. Hoffmann 32 rue de Loxum Bruxelles collée sur le 1er plat

FESCOURT

Histoire de la double conspiration de 1800, contre le gouvernement consulaire et de la déportation qui eut lieu dans la deuxième année du Consulat ; contenant des détails authentiques et curieux sur la machine infernale et sur les déportés. Avec une carte géographiques des îles Séchelles et deux plans

Paris Guillaume [Imprimerie de Stahl] 1819 in-8 demi-veau violine, dos lisse orné de pointillés et filets dorés [rel. du milieu du XIXe], rousseurs

2 ff.n.ch., XII pp., 330 pp., une grande carte repliée des îles Seychelles et 2 planches repliées hors texte: "Hangar de Feuilles de cocotier où couchaient les déportés" et "Plan de la case". Davois II, 47. Toussaint-Adolphe, Mauritius, D 557. Absent de Tulard. Unique édition, passablement rare, de ce remarquable témoignage sur la condition des Jacobins français déportés sans jugement à la suite de l'attentat dit de la Machine infernale (24 décembre 1800) qui visait le Premier Consul. Il fut composé à partir des journaux laissés par Jean-Baptiste Lefranc et des souvenirs recueillis par l'auteur auprès d'un ancien babouviste échappé des Seychelles et consigné à Lunel.. Par ailleurs, il s'agit aussi d'un précieux document sur les routes maritimes empruntées, la situation prospère des Seychelles, les coutumes des Anjouanais, la géographie et l'organisation royale des Comores. Vignette ex-libris de l'homme politique et historien libéral Prosper de Barante (1782-1866)

BAUDRY DES LOZIÈRES

Hommage universel par les nouveaux citoyens de l'Amérique à Mr. Baudry Deslozières. Père et protecteur de l'humanité libre et souffrante depuis des siècles dans le Nouveau Monde

S.l. s.d. [1791] in-folio (45 x 30 cm) en feuille, bords un peu ébarbés, encadrement moderne

Gravure rare représentant un monument de forme pyramidale (avec socle gravé), élevé, sans doute à Saint-Domingue par les planteurs blancs, à la mémoire de Louis-Narcisse Baudry des Lozières (1761-1841), membre du Club Massiac, fondateur de l'Académie du Cap François (le Cercle des philadelphes), et surtout initiateur au moment de la révolte des Noirs de la "Phalange de Crète", corps de volontaires qui s'efforça, de 1789 à 1792, de maintenir l'ordre dans la région de Léogane. Ce fut certainement à ce titre que ce monument lui fut consacré

BULGARINI Alessandro

Guide de Florence et de ses environs, rédigé sur un plan entièrement nouveau et traduit en français par A. Le Rendu. Deuxième édition, ornée de vues, statues, carte topographique de la ville, etc. Avec la Galerie des statues, celle des Beaux Arts et celle du Palais Pitti

Florence Gaspare Ricci 1840 in-12 cartonnage imprimé de l'éditeur, coiffes rognées, charnière supérieure fragile

titre, 288 pp., 9 planches hors texte (une carte de la ville en dépliant, légendée en italien ; 3 vues de monuments ; 5 reproductions de statues gravées au trait).La première édition de ce guide à l'usage des "touristes" parut en 1838 ; on trouve des exemplaires composés différemment, avec 11 planches (et la carte)

TELLIER N.

Chansonnier du chasseur. Dédié aux amateurs de la chasse et orné du portrait de l'auteur

Paris Gohin s.d. [1864] in-32 oblong (7,5 x 12 cm) broché sous couverture de papier crème de l'éditeur, première couverture illustrée

95 pp., texte dans un encadrement de filet noir, musique notée et portrait-frontsipice en long.Thiébaud, 382, ne cite qu'une édition de la fin du XIXe siècle. La première édition de cette petite fanfare semble être parue en 1846 à l'adresse de Collinet ; la date de 1864 que nous donnons correspond à celle attribuée par le catalogue général de la BnF pour l'édition donnée par Gohin. Il y eut beaucoup de sorties de ce recueil jusqu'à la fin du XIXe siècle, et elles ne sont pas toujours bien distinguées par les bibliographes.Le sieur Tellier était "professeur de trompe" et donna de nombreux opuscules sur sa spécialité : on en trouvera une liste sous l'article "Fanfares" de Thiébaud.Très rare

LEQUINIO DE KERBLAY Joseph-Marie

Ecole des laboureurs ; ouvrage dans lequel on explique aux citoyens des campagnes, d'une manière nouvelle, simple & facile à comprendre, ce que c'est que la Révolution Françoise, les avantages qu'elle leur procure, les maux dont elle les délivre & la manière dont ils doivent se comporter pour en tirer tout l'avantage possible : ou Lettre familière aux laboureurs de Bretagne (...). Seconde édition, revue & corrigée

Vannes chez l'auteur 20 juillet 1790 in-8 en feuilles, cousu

80 pp.INED 2820 (pour l'édition de Rennes, chez Vatar). Un des opuscules de la publication quasi-périodique de l'Ecole des laboureurs, dans lesquelles l'avocat Lequinio (1755-1814) poursuivait sa pédagogie sur les nouveaux principes à destination des classes rurales de la Bretagne

PETION Jérôme

Discours sur les troubles de Saint-Domingue

Paris Desenne, Bailly 14 octobre 1790 in-8 en feuilles, cousu

2 ff.n.ch., 44 pp., 2 ff.n. ch. (titre et avis répétés par erreur).Roquincourt, 2415. Manque à Ryckebusch et Monglond. Sabin, 61250. Édition originale.Publié quelques mois seulement après son Discours sur la traite des Noirs.Jérôme Pétion de Villeneuve (1753-1794], avocat à Chartres à l'époque de la convocation des États généraux, joua un rôle important pendant la Révolution comme député du Tiers État de Chartres. Maire de Paris en remplacement de Bailly, il fut "l'un des membres les plus actifs de la Société des Amis des Noirs, [et] excita par ses discours des passions, dont l'explosion amena plus tard la révolte des nègres et la ruine des colonies"

ESTOURMEL Louis-Marie-Auguste d'

Second mémoire de l'Ordre de Malte, sur la propriété de ses biens

[Paris] Imprimerie de la veuve d'Houry & Debure 1789 in-4 en feuilles, cousu

titre, 24 pp.Saffroy I, 5459. Fait suite au premier mémoire justificatif, rédigé par le bailli Guiran de La Brillanne, et cherche à démontrer que l'Assemblée nationale ne saurait dépouiller l'Ordre de Malte des biens sis en France.Le chevalier d'Estourmel (1754-1814) était entré dans l’Ordre de Malte en 1755, puis était devenu receveur général et procureur de l’Ordre entre 1783 et 1788, avant d’obtenir une commanderie à la veille de la Révolution

GUERRE D'INDÉPENDANCE AMÉRICAINE - GRAVURE]

Le Temple de la Gloire. Capitulation de Cornwallis. Washington, Rochambeau, Lafayette - 19 septembre 1781

[Paris vers 1800?] petit in-folio oblong, 44 x 27 cm environ (31,5 x 19,5 cm) qqs rousseurs

Belle gravure représentant la reddition du lieutenant général Charles Cornwallis, commandant des troupes anglaises, à l'issue du siège de Yorktown (Virginie). Dessinée par Martinet, elle a été gravée par Delignon

IMPRESSION DE RECANATI]. ANGELITA Giovanni Francesco

I Pomi d'oro, dove si contengono due lettioni de' fichi l'una, e de melloni l'altra. Nelle quali non solo si scorgono le lor lodi, e le loro eccellenze, ma si scoprono molti segreti per usarli, e per cultivarli. Esi notano molti errori di diversi grand'huomini intorno al loro sentimento. Aggiuntavi una lettione della lumaca dove si prova, ch'ella sia maestra della vita humana. Opera non meno ripiena di dottrina che di piacere

Recanati Antonio Braida 1607 in-4 vélin souple, dos lisse [Rel. de l'époque], qqs mouillures en début de volume

18 ff.n.ch. (titre dans un bel encadrement gravé, dédicace, poésies liminaires, tables et portrait gravé de l'auteur), 182 pp.,19 figures gravées sur cuivre dans le texte, dont deux bandeaux.Deschamps, 1072. Westbury p. 10. Oberlé 688. Paleari Henssler 513. Aucun exemplaire au CCF.Édition originale de ce très rare livre illustré baroque italien (connu aux U.S.A. par le seul exemplaire de la Harvard Library).Le livre, dédié au cardinal Montaldo est composé de deux traités, l'un sur les figues, l'autre sur les melons. L'auteur, Giovanni Francesco Angelita (mort en 1619), appartenant à l'Accademia de' Disuguali de Recanati, présente avec érudition et humour ces autres « fruits d'or » dans toute leur complexité: l'histoire de leur culture, leur préparation culinaire, leur importance diététique, mais surtout leur valeur symbolique. L'auteur a faire suivre ces deux traités d'une savoureuse dissertation sur les escargots avec la mention de tous les auteurs qui en ont parlé depuis l'Antiquité jusqu'à la fin du XVIe siècle.Curieuse illustration gravée sur cuivre ; elle comprend un large encadrement du titre avec des médaillons et des bouquets de figues et de melons, des escargots et de petites scènes inspirées du texte ; un portrait de l'auteur gravé à pleine page ; et 19 très intéressantes gravures dans le texte, d'aspect populaire. Ce livre est le tout premier des livres imprimés dans la petite ville italienne de Recanati (dans les Marches, près d'Ancône)

IMPRESSION D'AUXERRE]. COTTEAU Gustave

Aperçu d'ensemble sur la géologie et la paléontologie du département de l'Yonne

Auxerre Imprimerie de Perriquet et Rouillé 1859 in-8 broché sous couverture jaune imprimée

36 pp.Seconde édition (la première est de 1858). Juge au tribunal civil de Coulommiers (1853), puis au tribunal civil d’Auxerre (1862), membre de nombreuses sociétés savantes, Gustave Cotteau (1818-1894) a été président de la Société géologique de France de 1874 à 1886. Il fut également président de la Société des sciences historiques et naturelles de l'Yonne de 1883 à 1895.Envoi autographe de l'auteur à l'abbé Davout

IMPRESSION DE BAGNERES]. CORDIER Eugène

Les Cagots des Pyrénées (extrait du Bulletin de la Société Ramond)

Bagnères Imprimerie de la Petite gazette 1866 in-8 broché

Titre, pp. 107-114, puis 9-13.Absent de Labarère comme de Perret. Un seul exemplaire au CCF (BnF). Très rare petite étude sur ces populations marginales et reléguées du pays basque, Béarn, Bigorre, à l'origine incertaine (agots ou cagots), mais qui subirent quantité de discriminations religieuses et sociales jusqu'au début du XIXe siècle en France (et au début du XXe en Espagne). Eugène Cordier (1823-1870) était un folkloriste spécialisé dans les régions pyrénéennes

IMPRESSION D'APT]. BOURSAULT A.

Deux Noëls imités du latin de Fortuné Pin

Apt Imprimerie et lithographie J.-S. Jean 1875 in-8 en feuilles, dos renforcé

viii pp.Seulement deux exemplaires au CCF (Marseille et Inguimbertine). Fortuné Pin (1805-1865), originaire d'Apt, fut un poète d'expression provençale et latine à la fois

IMPRESSION DE CHÂTEAU-GONTIER]. ESTRICHE René d'

Panégyrique de Louis XV. Prononcé à l'Académie royale d'Angers, en mil sept cens vingt-deux. Par Monsieur d'Estriché prêtre, de l'Académie royale d'Angers

Château-Gontier Joseph Gentil 1722 in-4 dérelié, déchirure latérale intérieure

TItre, 20 pp.Seulement trois notices au CCF (BnF, Angers, Beaune). L'imprimerie à Château-Gontier ne connut qu'une existence éphémère et Joseph Gentil fut le seul libraire connu de cette localité au XVIIIe siècle : sa première production ne remonte pas en-deçà de 1714. L'arrêt du Conseil du 31 mars 1739 supprima les ateliers dans cette ville, comme dans un grand nombre d'autres localités. Cf. Deschamps, 290.

ABD-EL-KADER

Notice sur l'expédition qui s'est terminée par la prise de la smahla d'Abd-el-Kader, le 16 mai 1843

[Paris] Vinchon s.d. [1844] in-8 dérelié

19 pp., une carte dépliante et deux planches gravées au trait, dépliantes en vis-à-vis, représentant le panorama de la prise de la Smala, avec les personnages légendés, selon le dessin qui dut servir au célèbre tableau d'Horace Vernet (actuellement dans les salles d'Afrique du Musée de l'histoire de France de Versailles).Barbier, Suppl., 183. Tailliart 1731. Rare. Seulement trois exemplaires (dont un incomplet) dans les bibliothèques publiques françaises.Barbier attribue cet ouvrage au duc d'Aumale, vainqueur de cette bataille célèbre, mais sans aucune certitude

BOURGEOIS Constant

[Fête révolutionnaire Vendémiaire An III. Palais des Tuileries avec les aménagements réalisés pour la circonstance]. Technique mixte (aquarelle, rehauts de gouache, plume, encre de Chine) sur papier

[Paris Octobre 1794] L. 29,6 cm x H. 19 cm marge supérieure rognée au filet d'encadrement, petit manque en marge inférieure à droite

Fine aquarelle avec rehauts de gouache et d'encre de Chine réalisée par Constant Bourgeois lors de la fête révolutionnaire des 9, 10 et 11 octobre 1794, organisée à l'occasion du transfert des cendres de Jean-Jacques Rousseau au Panthéon. Cette aquarelle est le pendant de l'œuvre originale qui se trouve au Musée du Louvre : Tombeau de Jean-Jacques Rousseau aux Tuileries [département des Arts graphiques (Inv. 25032)]. Elle montre le décor à escalier monumental installé à l'occasion de ces fêtes, sur la façade donnant sur les jardins. De nombreux personnages, militaires et civils en promenade, animent la scène.On distingue dans les parterres de fleurs, les pommes de terre qui furent plantées cette année-là dans le jardin des Tuileries sur Ordre du Comité de Salut Public, afin d'éduquer le peuple à la consommation de cet aliment."Le transfert des cendres de Rousseau, d'Ermenonville au Panthéon, le 20 Vendémiaire de l'an III (11 octobre 1794) fournit l'occasion de ce qui fut, de l'avis de tous les contemporains, l'une des plus grandes et belles fêtes de l'époque révolutionnaire - et l'une des plus coûteuses de surcroît. " (voir Ourida Mostefai. Jean-Jacques Rousseau écrivain polémique Querelles, disputes et controverses au siècle des Lumières. Brill/Rodopi, 2016)."C'était vraiment la plus belle des fêtes et la mieux ordonnée", selon le conventionnel Marragon, cité par Raymonde Monnier dans L'Apothéose du 20 Vendémiaire, p. 417. Cette fête rassembla "une foule immense" et "une jeunesse nombreuse", donnant l'occasion aux Français, tout juste sortis de la Terreur, de célébrer les récentes victoires de l'armée révolutionnaire à Aix-la-Chapelle et à Cologne. Autour de l'île aménagée à cette occasion au centre du bassin des Tuileries, devenues Palais National, la population parisienne vint rendre hommage à Rousseau".Constant Florent Fidèle Constant Bourgeois (1757-1841), natif de Picardie avait quitté l'armée pour la peinture. Élève de Jacques Louis David, il devient peintre d'histoire et surtout de paysages, contemporains ou historiques. Il sera également parmi les premiers peintres de panoramas, assistant Pierre Prévost dès 1799, avec une Vue de Paris depuis les Tuileries. Sous le Consulat, Vivant Denon le chargera de dessiner des scènes des campagnes de Bonaparte. Il recevra de nombreuses commandes officielles et collaborera à plusieurs ouvrages monumentaux de l'ère romantique. Ses paysages d'Italie, de France et de Suisse sont particulièrement appréciés

SALON DE 1834

Explication des ouvrages de peinture, sculpture, architecture, gravure, et lithographie des artistes vivants, exposés au Musée Royal, le 1er mars 1834

Paris Vinchon 1843 in-12 cuir de Russie bleu souple, dos lisse orné de filets, pointillés et fleurons dorés, jeu de filets dorés gras et maigres encadrant les plats, tranches dorées [Rel. de l'époque, signée Ginain], dos passé

xxii pp., 1 f.bl., 216 pp., 2314 numéros décrits.La publication de ces catalogues d'expositions, publiés à l'occasion du Salon des artistes français, a débuté en l'an IV (1795) et s'est poursuivie jusqu'en 1940. Le titre de ces ouvrages n'a que faiblement évolué au fil du temps.Joliment relié par Ginain, un des meilleurs relieurs de la période romantique, que Nodier considérait comme "un artiste consommé"

LUMIÈRE Auguste

Nomenclature des principaux travaux scientifiques publiés par Auguste Lumière. 1887-1931

Lyon Imprimerie Léon Sézanne 1931 in-8 broché

47 pp., 554 numéros décrits.Edition originale (cette liste connaîtra une édition actualisée en 1935, puis en 1943). De 1893 à 1953, année qui précéda celle de sa mort, Auguste Lumière ne produisit pas moins de 62 ouvrages fondamentaux et 784 articles scientifiques, spécialement dans les domaines de la médecine et de la biologie.

PRADT Dominique Dufour de

Récit historique sur la restauration de la royauté en France, le 31 mars 1814 ; par l'auteur du Congrès de Vienne, des Mémoires sur la Révolution d'Espagne, etc.

Paris Rosa, Mme Vve Perronneau 1816 in-8 broché sous couverture d'attente de papier jaune

103 pp.Edition originale de ce récit très tendancieux par lequel l'ancien archevêque de Malines, jugé plus qu'encombrant par Napoléon comme par Talleyrand, essaye de se réserver un rôle important dans les événements du printemps 1814 qui conduisirent au retour des Bourbons. En réalité, il servit de mouche du coche au Prince de Bénévent, et ne joua aucun rôle notable

LUMIÈRE Auguste

Notice sur les titres et travaux de Auguste Lumière

Lyon Imprimerie Léon Sézanne 1935 in-4 broché

285 pp., illustrations dans le texte, dont 6 à pleine page anopisthographe.Deuxième édition, actualisée (la première est de 1931). De 1893 à 1953, année qui précéda celle de sa mort, Auguste Lumière ne produisit pas moins de 62 ouvrages fondamentaux et 784 articles scientifiques, spécialement dans les domaines de la médecine et de la biologie.Envoi autographe de Lumière à Le Danois, en date du 1er décembre 1938

THEÂTRE - BOULENGER DE RIVERY Claude-François-Félix

Recherches historiques et critiques sur quelques anciens spectacles et particulièrement sur les mimes et pantomimes, avec des notes

Paris Jacques Merigot 1751 2 parties en 1 vol. in-12 maroquin gris-vert, dos lisse orné, pièce de titre rouge, 3 filets et fleurons dorés encadrant les plats, dentelle intérieure, tranches dorées sur marbrure [Rel. de l'époque],

2 ff.n.ch. (faux-titre et titre), vi et 176 pp., 1 f.n.ch. (approbation).Barbier IV col. 21. Conlon 51 447. Édition originale, rare, de cette étude sur les pantomimes antiques. Claude-François-Félix Boulenger de Rivery (1725-1758), avocat de formation, originaire d'Amiens, y retourna en qualité de lieutenant particulier au baillage et de conseiller du Roi. On lui doit également un ouvrage sur la tragédie d'Oreste. Relié avec : FAGAN (Barthélemy-Christophe). Nouvelles observations au sujet des condamnations prononcées contre les comédiens. Paris, Chaubert, 1751. 59 pp. et 2 ff.n.ch. (privilège). - Conlon 51 610. Filippi 209. Édition originale de ce texte prônant la levée de l'excommunication, dix ans avant la brochure commandée par l'illustre comédienne Mlle Clairon, Liberté de la France contre le pouvoir arbitraire de l'excommunication.Bel exemplaire, grand de marges

DELESSE Achille-Ernest-Oscar-Joseph

Mémoire sur la constitution minéralogique et chimique des roches des Vosges. Sur le pouvoir magnétique des roches vitrifiées

S.l. s.d. [1849] in-8 broché sous couverture factice modeste

52 pp. Extrait du tome XVI des Annales des mines, 1849.Polytechnicien et ingénieur des mines, Achille Delesse (1817-1881) fut titulaire de la chaire de géologie et de minéralogie de l'Université de Besançon.Envoi autographe de l'auteur à Michel-Eugène Chevreul

FAVROT Alexis-Pierre

La Nomenclature médicale des Arabes. Lettres à M. le professeur A. Sédillot

Paris A. Lacroix, Verboeckhoven 1868 in-8 broché

19 pp.Le docteur Alexis Favrot (1819-1869), en-dehors d'une pratique médicale tout ce qu'il y a d'ordinaire, faisait partie de la petite équipe de savants amateurs réunie par Léon de Rosny, et dont les centres d'intérêt couvraient les divers domaines de l'orientalisme, ce qui explique cette communication cherchant à mettre de relief l'apport arabe - bien réel - à la terminologie médicale

DÉCORATION DU LYS

Gardes nationales de France. Tableau des rubans liserés accordés aux Gardes nationales de France par des ordonnances royales et destinées spécialement à chaque département pour suspendre la décoration du Lys

Paris Ambroise Tardieu s.d [1820] in-4 oblong (25 x 62 cm) en feuille, bords salis

74 vignettes en couleurs sur quatre rangées verticales.Numérotée 25, et sans doute extraite de l'ouvrage d'Aristide-Michel Perrot (Collection historique des ordres de chevalerie civils et militaires), cette planche indique les rubans-supports des décorations du lys. Il y a en principe une vignette par département, mais douze d'entre eux ont été laissés en blanc, car conservant la couleur unique d'origine (Ariège, Charente, Corse, Gard, Landes, Maine-et-Loire, Haute-Marne, Mayenne, Haut-Rhin, Haute-Saône, Deux-Sèvres et Vosges).Instituée le 26 avril 1814 par ordre du jour du comte d'Artois, et confirmée par Louis XVIII le 9 mai 1814, la Décoration du Lys, souvent appelée improprement Ordre du Lys, récompensait les membres des Gardes nationales de France, et au départ son ruban était uniformément blanc avec un liseré bleu sur les bords. Ce fut l'Ordonnance du 5 février 1816 qui institua la variété des rubans

SÉGUR Philippe-Henri de

Copie de la lettre écrite par Mgr le Marquis de Ségur, à Mrs les officiers généraux commandant dans les provinces

S.l. s.d. [1782] in-4 dérelié, première page salie

3 ff.n.ch., seing du ministre à la fin du document.Seulement deux exemplaires au CCF (Sainte-Geneviève, Musée de l'Armée). Datée du 10 août 1782, cette lettre du ministre de la Guerre, le maréchal de Ségur (1724-1801) porte sur le recrutement de détachements coloniaux

CARTES À JOUER

Nouveau jeu de l'hombre, comme on le joüe présentement à la Cour & à Paris ; où l'on voit comment se joüe espadille forcé, l'hombre à deux, à trois & à cinq. Avec l'explication des termes dont on se sert en le joüant

La Haye Jacob Van Elinckhuysen 1702 in-12 vélin souple, dos lisse muet [Rel. de l'époque]

[216] pp. mal chiffrées 214 (il y a deux ff. différents chiffrés 191-92), quelques figures dans le texte.Unique édition, très peu commune. Après les règles concernant l'hombre, on trouvera celles du piquet, des échecs, du billard et du tric-trac, en somme tout ce qui est nécessaire pour briller dans la bonne société. Mais le principal concerne ce jeu de levées qui a donné ensuite en évoluant le whist et le bridge, et qui connut sa plus grande faveur à la fin du XVIIe et au début du XVIIIe siècle

DEMENY G.

Les bases scientifiques de l'éducation physique. Deuxième édition revue

Paris Alcan 1903 in-8 toile éditeur

198 figures dans le texte.L'auteur chef incontesté de l'Ecole française d'éducation physique, collaborateur de Marey; à l'aide du cinématographe et d'autres instruments de son invention, il a étudié la mécanique du mouvement et établit les règles d'une organisation rationnelle de la motricité. Parmi les illustrations on trouve le "Phonoscope Demeny" et le "Chronophotographe Demeny"

LÉVY Michel

Traité d'hygiène publique et privée. Deuxième édition, revue, corrigée et augmentée

Paris J.-B. Baillière 1850 2 forts vol. in-8 demi-basane brique, dos lisses ornés de filets, guirlandes et fleurons dorés, tranches mouchetées [Rel. de l'époque], dos insolés

1. VIII et 655 pp. - 2. [2] ff. n. ch. (faux-titre et titre), 844 pp.Absent de Wellcome. La première édition de ce traité extrêmement complet pour l'époque était parue en 1844, et l'ouvrage connut un grand succès. Michel Lévy (1809-1872) était médecin général des armées, et il devint ultérieurement médecin consultant de Napoléon III

COLONIES

Instructions pour les voyageurs et les employés dans les colonies sur la manière de recueillir, de conserver et d'envoyer les objets d'histoire naturelle

Paris Imprimerie de L. Martinet 1860 in-8 broché, couverture verte imprimée, dos usé

88 pp.British Museum (Natural History), 1516. Cinquième édition, la plus complète. Voir aussi Barbier, II, 937, pour les éditions précédentes, attribuées au botaniste André Thouin.Ces instructions ont pour but de faire connaître les méthodes de collecte et de préparation des objets d'histoire naturelle (animaux, plantes, roches et minéraux, anthropologie) destinés au Jardin des Plantes de Paris. Elles contiennent aussi des listes de desiderata, afin d'éviter l'envoi de pièces déjà possédées par le Muséum. Ouvrage peu commun

SEDILLOT Louis-Pierre-Eugène-Amélie

Sur les emprunts que nous avons faits à la science arabe, et en particulier de la détermination de la troisième inégalité lunaire ou variation par Aboul-Wéfa de Bagdad, astronome du Xe siècle. Lettre à D. B. Boncompagni. Extrait du Bullettino di bibliografia e di storia delle scienze matematiche e fisiche, tome VIII - février 1875

Rome Imprimerie des sciences mathématiques et physiques 1875 in-4 broché, manques de papier à la première couverture

18 pp.Louis-Pierre-Eugène-Amélie Sédillot, orientaliste français, né à Paris en 1808, mort en 1875, est l'auteur de plusieurs ouvrages sur les sciences et les mathématiques arabes

SÉGUR Louis-Philippe de

Mémoires ou Souvenirs et anecdotes

Paris Alexis Eymery 1825 3 vol. in-8 basane racinée, dos lisses ornés de motifs dorés, tranches jaunes, [Rel. de l'époque], piqûres

1) Frontispice de C. N. Dien gravé sur acier par Bertonnier, 2 ff.n.ch., 488 pp. et 2 planches hors texte de fac-similé d'une lettre du comte de Ségur - 2) Frontispice de Mourlon gravé sur acier par Bertonnier, 2 ff.n.ch., 438 pp. - 3) Frontispice gravé sur acier par Bertonnier, 2 ff.n.ch., 601 pp., 2 ff.n.ch. d'errata et une carte hors texte gravée sur acier par Pierre Tardieu, rehaussée à l'aquarelle et repliée.Brunet, V, 63 ("ouvrage fort intéressant"). Graesse, VI, 342. Sabin, 78915. Seconde édition.La carte présente le voyage de Catherine II en Crimée.Importants mémoires de Ségur (1753-1832), où l'on trouve les particulièrement intéressantes sections relatant son service durant la guerre révolutionnaire américaine en tant que colonel, sous les ordres de Rochambeau. Il fut ensuite nommé ministre plénipotentiaire (1784-1789) à la cour de Catherine II, à Saint Petersbourg, où il conclut un traité commercial (1787) particulièrement avantageux pour la France. Il l'accompagna dans son voyage en Crimée en 1787. À son retour en Fance il fut envoyé à Florence, puis à Berlin en 1792. S'étant tenu discret pendant la Révolution, il devint conseiller d'État après le 18 brumaire et fut nommé sénateur par Napoléon en 1813.Bon exemplaire en reliure de l'époque

DESGENETTES René

Discours relatif à la fièvre jaune, prononcé par M. le Baron Desgenettes dans la séance du 6 novembre 1827 de l'Académie Royale de Médecine, les trois sections réunies

[Paris] C.L.F. Panckoucke s.d. (1827) petit in-8 (12 x 19 cm) de 7 pp. bradel papier marbré noir moderne, pièce de titre en long maroquin rouge

V. Rozier 1221. Desgenettes avait été désigné par Napoléon pour se rendre en 1805 en Espagne, afin d'étudier une épidémie de fièvre jaune qui y sévissait. C'est donc en connaissance de cause qu'en tant que membre de l'Académie de Médecine, il prit part aux controverses sur la fièvre jaune dont le caractère contagieux ou non déchaînait les passions.Rare

FLOURENS Pierre-Jean-Marie

Éloge historique de François Magendie

Paris Firmin Didot frères, fils et Cie 1858 in-4 de 1 f.n.ch. et 73 pp. br., couv. verte imprimée

François Magendie (1783-1855), médecin français, fit la première démonstration expérimentale entre les nerfs moteurs et les nerfs sensitifs.Ex-libris manuscrit sur la couverture.

VALVERDE DE HAMUSCO Juan

La Anatomia del corpo umano. Nuovamente ristampata: e con l'aggiunta di alcune tavole ampliata

Vinetia Stamperia de Giunti 1586 in-4 maroquin olive, dos à nerfs orné de caissons de filets dorés encadrant un chiffre doré répété, 3 filets dorés encadrant les plats, armoiries dorées au centre, tranches dorées [Rel. de l'époque], lég. rest., pet. défauts intérieurs, gardes renouvelées ; conservé dans une boîte moderne toile bise, doublée de velours vert, pièce de titre rouge au dos

18 ff.n.ch. y compris le titre gravé et le portrait de Valverde, et 154 ff. comprenant 42 grandes figures anatomiques à pleine page comprises dans le texte et 4 planches hors texte insérées entre les ff. 82 et 83.Choulant, p. 206. Garrison & Morton 378.2. DSB XIII, 568-569. Waller 9806. Wellcome Hist. Medical Libr. 6479. Adams V 231.Traduction italienne du vaste traité d'anatomie de Juan Valverde de Hamusco, initialement paru en 1566 à Rome, en langue castillane, sous le titre Historia de la composicion del cuerpo humano. Juan Valverde di Hamusco, le premier grand anatomiste espagnol, né vers 1525, étudia à Padoue et à Rome. Il eut pour maîtres Realdo Columbo (de Crémone) et Bartolomeo Eustachi. "He was alive in 1586, when his engraved portrait first appeared in the edition of the Historia published in that year... Thirteen years after Vesalius's Fabrica, [that text] brought him fame. Valverde based his illustrations on Vesalius', although he offered fifteen new ones and improved Vesalius' with copperplates engraved par Gaspar Becerra; he also made more than sixty corrections and additions to Vesalius' work, including the description of stapes of the ear, the short palmar muscle, the human uterus, and in particular the true nature of the cardiac septum. On the basis of experiments performed with Realdo Colombo, Valverde corrected Galen's and Vesalius' idea that blood passed through the septum from the right ventricle to the left, and he gave an accurate and correct description of the pulmonary circuit of the blood. His text ran to thirteen editions and was printed in preference to Vesalius' Arturo Castiglioni stated that Valverde's Historia was the most widely read and studied book of the Renaissance" (DSB XIII p. 569).Précieux exemplaire aux armes et au chiffre de Jacques-Auguste de Thou (O.H.R. pl. 216 fers n°s 1 et 3). La plupart des livres de cet illustre amateur, qui "faisait tirer sur un papier spécialement fabriqué pour lui deux ou trois exemplaires de tous les bons livres qui paraissaient tant en France qu'à l'étranger", étaient reliés en maroquin par Le Gascon et ornés de ses armes et de son chiffre. La présente reliure est strictement contemporaine de l'ouvrage, le fer étant celui que de Thou faisait frapper avant son mariage avec Marie Barbançon en 1587.Joint: un portrait gravé de Jacques-Auguste de Thou par Petit, contrecollé sur un feuillet volant

DUCASTAING J.

Essai sur la Fièvre adynamique, observée à Gaëte, place forte du royaume de Naples, et qui a régné d'une manière épidémique parmi les soldats du 22e régiment d'infanterie légère, depuis l'automne de l'année 1811 jusqu'à celui de l'année 1812. Thèse

Paris Didot jeune 1815 in-4 de 27 pp. dérel.

A échappé à V. Rosier.L'auteur fut chirurgien Aide-Major du 19e Regt d'infanterie légère

POUJOULAT Baptistin

Etudes africaines. Récits et pensées d'un voyageur

Paris Comptoir des Imprimeurs-Unis, Comon et Cie, Hivert 1847 2 vol. in-8 demi-chagrin noir, dos à nerfs [Rel. de l'époque], des rouss

1) 2 ff.n.ch., pp. [v] à viii, 367 pp. - 2) 2 ff.n.ch., pp. [v] à viii, 318 pp.Quérard VI 70. Playfair 1264. Voir Gay 953 et Tailliart 812: "Un des livres importants pour la description de l'Algérie ; il contient une foule de renseignements de toute nature et des vues personnelles sur un certain nombre de questions algériennes".Ex-libris armorié gravé de la « Bibliothèque du Château de Louppy » en Lorraine (début XIXe siècle)

CERUTI Giovanni Battista

Discorso per la festa nazional-religiosa del giorno 15 Agosto, decretata da S.M. Imperiale e Reale Napoleone I Augusto recitata dal (...) prevosto dell' insigne colleggiata di N.S. Assunta in cielo di Triora, e dedicato dall' autore al benemerito signor prefetto dell' Alpi Marittime Dubouchage (...)

San Remo Andrea Bosio 1807 in-4 broché sous couverture d'attente de papier à semis floral doré

20 pp.Aucun exemplaire non seulement au CCF mais au CCI (ce dernier signale seulement le discours du même Ceruti pour l'année 1806, donné à Oneglia : un exemplaire à la Biblioteca Federico Patetta del Dipartimento di Giurisprudenza dell'Università degli Studi di Torino). Rarissime homélie prononcée à l'occasion de la Saint-Napoléon de l'année 1807, fête nationale dans tout l'Empire. Le premier département des Alpes-Maritimes (1793-1814) ne correspondait pas à celui qui fut recréé en 1860 : il ne comprenait pas le district de Grasse, mais s'étendait à celui de San Remo (Saint-Rème), d'où l'adresse de notre plaquette : Triora, actuellement à la frontière italo-française, en faisait partie depuis 1805, et la ville est célèbre pour sa collégiale baroque dédiée à l'Assomption de la Vierge (la grande oubliée, alors, de la célébration du 15 août ...). Quant au dédicataire, Marc-Joseph de Gratet du Bouchage (1746-1829), il fut le troisième préfet du département, depuis mai 1803 jusqu'à la restauration sarde dans ces territoires

SÉGUR Louis-Philippe de

Réponse à Monsieur le comte de Guibert, ou Examen de la question du droit de faire la guerre et la paix : en quoi il consiste : à qui il doit appartenir ?

Paris Imprimerie de P. Fr. Didot le Jeune, chez Gattey 1790 In-4 broché sous couverture d'attente de papier crème

28 pp.Peu commun. - Alors ancien ministre de France auprès de la Cour de Saint-Pétersbourg, Louis-Philippe de Ségur (1753-1830) intervint dans le débat constitutionnel qui agitait alors l'Assemblée nationale sur l'attribution du droit de paix et de guerre (au Roi ? à l'Assemblée ?)

JOINVILLE Jean de

Mémoires de Jean, sire de Joinville, ou Histoire et chronique de du Très-Chrétien Roi saint Louis, publiés par Francisque Michel (...). Précédés de dissertations par Ambr. Firmin Didot et d'une notice sur les manuscrits du sire de Joinville par Paulin Paris

Paris Firmin Didot frères 1858 in-12 demi-chagrin brun, dos à faux-nerfs orné de filets à froid, tranches mouchetées [Rel. de l'époque], coiffe supérieure rognée, charnière supérieure fragile

2 ff.n.ch., [2] ff. chiffrés a-c, clxxxix-356 pp., 7 planches hors texte, dont un portrait-frontispice.Cat. vente Pichon, 4040. Cette édition manque à Vicaire.Agréable édition, ornée de 7 belles figures (une dessinée par Gaucherel) gravées sur acier par A. F. Lemaître présentant le portrait du Roi et des documents relatifs à Joinville. "Dans ces mémoires, qui sont l'un des monuments les plus précieux des temps anciens et modernes, le chrétien, dont la dévotion n'est pas toujours crédule, l'homme du monde, le chevalier ami du roi, le naïf historien se montrent avec un si grand naturel et une telle bonne foi, qu'on peut pénétrer en quelque sorte dans le for intérieur de leur auteur par le simple récit qu'il nous fait, sans même y ajouter aucune réflexion" (Hoefer).Exemplaire truffé de :1. Un extrait du Bulletin du bibliophile, donnant une recension de l'ouvrage signée de J. Carnandet (3 pp. insérées entre les dissertations de Firmin Didot et le début du texte). - 2. Un extrait des Lettres sur l'Egypte de Savary, concernant l'expédition de Louis IX en Egypte (lettre XXV, paginée 345-394, insérée à la fin du volume).Exemplaire Broussais avec envoi d'Ambroise Firmin Didot : en l'absence de prénom, il est difficile de déterminer lequel il s'agit des membres de cette famille célèbre, en relations anciennes avec les Didot. Ce ne peuvent être ni le médecin François-Joseph-Victor (mort en 1838), ni son fils Casimir (mort en 1847) ; peut-être son petit-fils Henri-Charles, ou un autre de ses fils (Emile ou François)

LENOIR V.-P.

Éloge funèbre de monsieur Pilastre de Rozier, prononcé le 13 juillet, au Musée de Monsieur, sous l'autorité du Conseil

Londres, et se trouve à Paris chez l'auteur, Théophile Barrois 1785 in-8 couverture de papier marbré moderne, tranches rouges

40 pp.Tissandier, p. 27. Brockett 7449. Jean-François Pilâtre de Rozier connut le tragique honneur d'être la victime du premier "accident aérien" de l'histoire : il mourut le 15 juin 1785 à Wimille, près de Boulogne, au cours d'une tentative de traversée de la Manche dans le sens France-Angleterre (le plus difficile, car contre les vents dominants). Son ballon s'écrasa au sol depuis 300 mètres d'altitude.L'auteur de cet Éloge avait d'abord été professeur de belles-lettres à l'École royale militaire et au Muséum, puis il exerça comme avocat au Parlement de Paris, enfin professeur de langue et de littérature anglaise. Il émigra en Angleterre pendant la Révolution, et donna à Londres des cours de déclamation.

FORFAIT Pierre-Alexandre-Laurent

Lettre signée au contre-amiral Latouche-Tréville

Paris 18 fructidor an 9 [5 septembre 1801] petit in-folio sur une feuille double adresse, marques postales

1 p. avec vignette gravée.Lettre du ministre de la Marine et des Colonies, Pierre-Alexandre Forfait, au contre-amiral Latouche, pour le prévenir de l'envoi d'une nouvelle poudre mise au point par le général Levavasseur. Forfait explique dans cette missive qu'ils cherchent activement de nouvelles armes, notamment des mortiers et une poudre adéquate. En effet, c'est au mois d'août 1801, que Latouche-Tréville, commandant émérite qui participa à la guerre d'Indépendance et transporta Lafayette, bat les Anglais à Boulogne. Ces derniers, menés par Nelson avaient débuté leur attaque au début du mois, sans que la marine française n'ait eu le temps de s'organiser convenablement. Les munitions firent vite défaut au contre-amiral, qui demande du soutien et l'obtient de Forfait qui partage ses idées sur la manière de mener les combats sur mer. Forfait achève cette lettre en expliquant qu'il met les deux hommes, Latouche-Tréville et Levavasseur en relation afin d'améliorer encore la qualité des munitions

CARTES À JOUER

Tratado do jogo do cassino

Lisboa Typographia do Futuro 1861 in-16 de 20 pp. br., couverture inf. rose conservée

Ouvrage inconnu à toutes les bibliothèques et à toutes les bibliographies.Règles en portugais du casino, jeu de cartes par levées apparu en Grande-Bretagne au début du XIXe siècle. Ce jeu de "casino" ressemble beaucoup au "culbas" joué en France depuis le XVIIe siècle.

PRESTIDIGITATION

L'ancienne et la nouvelle collection des tours de cartes les plus récréatifs et les plus surprenants mis à la portée de tout le monde, contenant un grand nombre de tours nouveaux publiés ici pour la première fois

Paris Le Bailly s.d. (vers 1870) in-18 broché, couv. illustrée

Frontispice, 100 pp. et 4 planches hors texte

PRADIER-FODÉRÉ Camille

Lima et ses environs. Tableaux de moeurs péruviennes

Paris A. Pedone 1897 in-8 br., couv. impr

1 f. blanc, 2 ff.n.ch., pp. [v] à ix, 445 pp., 1 f.n.ch. de table, 1 f. blanc.Édition originale de ce suggestif tableau de Lima et du Pérou, alors mal connu: monuments, carnaval, population, fêtes, nourriture, superstition, etc. L'auteur vécut à Lima de 1874 à 1880.Très bel exemplaire broché

GRAU Y FIGUERAS D. Casimiro

Memoria sobre la poblacion y riqueza de las islas Filipinasy reformas economico-administrativas que el gobierno español debe plantear para la prosperidad de aquellas posesiones y del Estado. Dedicada a las Cortes Constituyentes y al gobierno de la Nacion Española

Barcelone Imp. de Ramirez 1855 in-8 de 32 pp. et 1 f. blanc broché, couverture bleue de l'époque, gaufrée et muette

A échappé à Pardo de Tavera et à Robertson. Édition originale.Analyse de la situation économique aux Philippines, agriculture (sucre, cacao, café…), fiscalité.Envoi de l'auteur sur le premier feuillet blanc

MILNE-EDWARDS Alphonse

L'Expédition du Talisman faite dans l'Océan Atlantique sous les auspices des Ministres de la Marine et de l'Instruction publique… (Extrait du Bulletin hebdomadaire de l'Association scientifique de France, 16 et 23 décembre 1883)

Paris Gauthier-Villars 1884 in-8 de 31 pp. br., couv. grise impr., très lég. us

Rare tiré à part donnant le compte rendu de la mission scientifique du Talisman [1882-1883] dirigée par Léon Louis Vaillant, dont les résultats furent considérables, notamment en ce qui concerne la faune ichtyologique des grandes profondeurs.Alphonse Milne-Edwards [1835-1900], professeur de zoologie au Muséum et membre de l'Académie des Sciences, fut un des membres de la commission scientifique de l'expédition du Talisman.Exemplaire enrichi d'un envoi de l'auteur sur le premier plat de couverture

GRAVURE

Pièce signée par les bibliothécaires Ch. Denina et Barbier. Manuscrit

Paris 30 juillet 1808 in-4 en feuille

2 pp. à l'en-tête de H. Simon, Graveur du Cabinet de sa Majesté […] professeur honoraire de gravure de l'Institution impériale des sourds-muets.Mémoire du graveur Henry Simon pour "trois cachets aux armes de sa Majesté l'empereur et roi avec légende (Bibliothèque de l'Empereur)", "cinq timbres avec l'aigle impérial et légende du (Cabinet de l'Empereur)", "une griffe" et "trois boittes à tampon".La pièce est contresignée par le premier Chambellan, le comte de Rémusat, le 31 août suivant.Belle pièce

CARTES À JOUER

Déclaration du Roy, donnée à Fontainebleau le 21 octobre 1746. Qui ordonne ce qui doit être fait pour la perception du droit établi sur les cartes par celle du 16 février 1745

1746 pet. in-4 (17,85 x 23,1 cm) de 8 pp. dérelié

Ordonnance indiquant les modalités de perception de la taxe "d'un sol six deniers sur chaque jeu de cartes & tarots". Cette taxe avait été rétablie par un édit du mois d'octobre 1701.Bel exemplaire

CHASSE - AFFICHE

Arrest du conseil d'état du Roi, portant augmentation d'un Sou par livre sur la Poudre à giboyer. Du 25 mai 1772

Rennes Veuve François Vatar (1772) affiche in-folio (45 x 35 cm), deux colonnes signé Monteynard

La livre de poudre à giboyer sera désormais "payée trente sous par les débitans, pour être par eux revendue trente-trois sous"

BELLEMARE Alexandre

Grammaire Arabe (Idiome d'Algérie) à l'usage de l'Armée et des employés civiles de l'Algérie. Suivie des formules de la Civilité Arabe d'après les documents fournis par M. le général sénateur E. Daumas. Septième édition

Alger Vve A. Dubos et J. Dubos s.d. [1867] in-8 demi-chagr. vert, dos à nerfs [Rel. moderne]

3 ff.n.ch., pp. [III] à VII, et 260 pp

HENRION Didier

Mémoires mathematiques, recueillis et dressez en faveur de la noblesse françoise. Seconde édition, reveuë, corrigée & augmentée…

Paris Fleury, Bourriquant 1623 pet. in-8 vélin [Rel. de l'époque], mouillures et petites galeries de vers, déchir. sans manque p. 387

4 ff.n.ch., 438 pp. y compris la "Table des sinus, tangentes et sécantes" non paginée, 1 f.n.ch., figures dans le texte.Né à la fin du XVIe siècle, Didier (ou Denis) Henrion entra fort jeune comme ingénieur au service des Provinces-Unies. En 1607, il vint à Paris où il professa les mathématiques, et eut pour élèves beaucoup de jeunes gens de familles nobles. Auteur de nombreux ouvrages de mathématiques, il publia une traduction des quinze livres des Eléments d'Euclide. Le présent volume contient : Arithmétique militaire ; Construction de la table des sinus, tangentes et sécantes (suivie de la Table) ; La doctrine des triangles rectilignes ; La géométrie pratique (en 4 livres) ; De la construction et fabrique des forteresses ; Brève instruction pour construire les fortifications pratiquées aux Pays-Bas. Un second volume contenant les triangles sphériques et les logarithmes sera publié en 1627.Ex-libris (en partie déchiré) du mathématicien Michel Chasles, recouvrant un autre ex-libris

CARTES À JOUER

Arrest du Conseil d'État du Roi, qui ordonne, à commencer du 1er Octobre 1769, l'augmentation du prix marchand du papier Pot filigrané, fourni par le régisseur du droit sur les cartes, aux cartiers du royaume,en exécution de l'Arrêt du 9 Novembre 1751. Du 28 Juillet 1769

Paris P.G. Simon 1769 in-4 en feuilles

7 pp.

CARTES À JOUER

Déclaration du Roy, donnée à Fontainebleau le 21 Octobre 1746. Qui ordonne ce qui doit être fait pour la perception du droit établi sur les cartes par celle du 16 Février 1745

S.l. [Grenoble] s.d. [1747] in-4 en feuilles

8 pp.Ordonnance indiquant les modalités de perception de la taxe "d'un sol six deniers sur chaque jeu de cartes & tarots". Cette taxe avait été rétablie par un édit du mois d'octobre 1701

BOIS Désiré

La récolte et l'expédition des graines & plantes vivantes (…) Leçon faite au Muséum (Enseignement spécial pour les voyageurs naturalistes). Deuxième édition

Paris Les Fils d'Emile Deyrolle 1911 in-8 de 24 pp. br., couv. verte impr., étiq. collée sur le premier plat

Illustré de 12 figures dans le texte.Envoi autographe signé de l'auteur sur la couverture: "A Monsieur Becquerel professeur au Muséum, hommage de son bien dévoué D. Bois". Jean Becquerel était titulaire de la chaire de physique appliquée aux sciences naturelles depuis 1909