Référence :698

Epidemiorum et ephemeridum libri duo, Studio & operâ M. Iacobi Thevart Medici Parisiensis, digesti, Scholiis aliquot illustrati, & in lucem primùm editi

BAILLOU Guillaume de

in-4 vélin rigide ivoire, dos à nerfs avec le nom de l'auteur manuscrit à l'encre, filet doré soulignant les nerfs et en encadrement sur les plats, tr. mouch. rouge [Rel. de l'époque]

Titre rouge et noir, 9 ff.n.ch., 273 pp., 9 ff.n.ch.Krivatsy 588. Garrison-Morton 1673, 5047 et 5085. Édition originale de cet ouvrage important.Garrison-Morton le cite à trois reprises pour ses apports à trois différents domaines de la médecine: l'épidémiologie, l'identification de la diphtérie, et celle de la tussis quintana ou coqueluche."De Baillou was a follower of Hippocrates in his advancement of the doctrines of 'epidemic constitutions'. Crookshank regards him as the first modern epidemiologist (…) A pupil of Fernel, de Baillou was a brillant writer and speaker. The above work includes a description of the epidemic of diphteria in Paris, 1576. Later de Baillou advocated of tracheotomy, although there is no evidence that he performed that operation (…) First description of whooping cough. Baillou called it tussis quintana". Cf. Garrison-Morton, loc. cit.A la suite de cet ouvrage ont été reliés trois autres traités de Guillaume de Baillou, tous imprimés par Quesnel en 1640. Krivatsy, qui décrit un volume composé de la même façon que le nôtre, suggère que ce recueil a pu être publié tel quel. Nous donnons ci-dessous la description des autres pièces: - Definitiorum medicarum liber. Titre rouge et noir, 9 ff.n.ch., 108 pp. et 4 ff.n.ch. Le titre et les ff. liminaires ont été reliés par erreur à la suite des ff. liminaires du premier ouvrage.Krivatsy 587. Garrison-Morton 6796. Édition originale parue en 1639, avec titre de relais à la date de 1640. "A glossary of hippocratic terms" [Garrison-Morton].Relié à la suite: - Commentarius in libellum Theophrasti De vertigine. Titre, 1 f.n.ch. de dédicace, 41 pp., 1 f.n.ch.Krivatsy 582. Édition originale. "Includes Greek and Latin text of Theophrastus's De vertigine" [Krivatsy].Relié à la suite: - De convulsionibus libellus. Titre, 7 ff.n.ch., 51 pp., 2 ff.n.ch.Krivatsy 585. Édition originale de ce traité des convulsions.Guillaume de Baillou [1528-1616] fut le médecin d'Henri IV. Ce praticien, en dépit de sa notoriété, ne publia aucun ouvrage de son vivant. Il légua ses manuscrits à deux docteurs de la Faculté de Paris, dont Jacques Thévart, qui édita notamment les quatre traités contenus dans ce recueil. "Elève de Fernel, Guillaume de Baillou a été, en son temps, un des grands maîtres de la pathologie infectieuse (…) Il a apporté de nouvelles précisions sur la variole. Il a entrevu le croup, localisation laryngo-trachéale de la diphtérie, dont l'angine était déjà connue des Anciens, en particulier d'Arétée qui l'avait dénommée 'ulcère syriaque'. Il a distingué nettement les 'rhumatismes' aigus et chroniques. On lui doit d'avoir identifié pour la première fois la 'tussis quintana' qui allait s'appeler peu après - et à tort - coqueluche, par allusion au capuchon dont on coiffait certains malades réputés contagieux". Cf. Bariéty et Coury, 459-460.Très bon exemplaire en vélin d'époque

2,800.00 €