Référence :5544

Un hiver aux Antilles en 1839-40, ou Lettres sur les résultats de l'aboliton de l'Esclavage, dans les colonies anglaises des Indes-Occidentales, adressées à Henri Clay, du Kentucky. Traduites de l'anglais sur la troisième édition

GURNEY Joseph John

Paris Firmin Didot 1842 in-8 de xi et 358 pp. br., couv. impr., un peu usée

Sabin 29313. Leclerc 3245. Édition originale de la traduction française.Relation due au célèbre philanthrope anglais Joseph John Gurney (1788-1847). Il passa une grande partie de sa vie à voyager, d'abord dans le but de réaliser une réforme dans le régime des prisons, puis d'obtenir l'affranchissement des nègres dans les colonies. Il voyageait avec sa soeur, si connue sous le nom d'Elizabeth Fry. Gurney a tenu à ce que son livre paraisse en France afin de "convertir à ses idées la fraction la plus raisonnable du parti anti-abolitionniste français". En Angleterre l'esclavage avait cessé d'exister depuis 1834.Dans cette relation, il est question de Sainte-Croix, Saint-Thomas et Tortola, Saint-Christophe, Cuba, Antigoa et surtout de la Jamaïque (pp. 135 à 272)

750.00 €