Référence :36016

Lettre imprimée adressée à la Société des Amis de la Constitution à Albi, par les membres composant le Comité de correspondance de la Société des Amis de la Constitution séante à Toulouse : Julien, Président ; Lignac et Morel, secrétaires ; Azais

TOULOUSE - SUSPECTS

Toulouse 27 juin 1791 in-4 (24 x 17,8 cm) sur une feuille double adresse, marques postales, petit manque de papier sans perte de texte

1 p. imprimée, avec post-scriptum manuscrit et annotations au verso. Le 20 juin 1791, Louis XVI tenta de rejoindre, avec sa famille, les troupes du marquis de Bouillé stationnées à Montmédy. L’opération échoua le lendemain à Varennes-sur-Argonne (Meuse), où le Roi fut arrêté avant d’être ramené aux Tuileries. La nouvelle, qualifiée « d’enlèvement » par l’Assemblée constituante, renforça le patriotisme à travers le pays :« La nouvelle de l’enlèvement du Roi a donné à nos Concitoyens une nouvelle énergie et un nouveau courage pour la défense de la Constitution […]. Nos braves Gardes-Nationaux, animés du généreux amour de la liberté, ont cru qu’il convenoit de désarmer toutes les personnes suspectes de cette Ville. [Cela] s’est opéré sans commotion, et nous vous invitons à suivre notre exemple. Les ennemis de la Patrie sans armes et sans défenses, ne pourront nous empêcher d’opposer la plus grande résistance aux efforts combinés de nos tyrans… ». Le post-scriptum mentionne : « Malgré la nouvelle consolante de l’arrestation de Roÿ nous pensons qu’il faut profiter du moment pour désarmer les aristocrates de tous les genres ». Intéressant document historique

850.00 €