Référence :35937

Souvenirs sur la vie privée du général Lafayette

CLOQUET Germain-Jules

Paris A. et W. Galignani 1836 in-8 veau vert, dos lisse orné à la romantique de guirlandes, filets et décors en long, large encadrement de guirlandes dorées et à froid entourant un décor losangé à froid sur les plats, tranches marbrées [Rel. de l'époque], deux coins abîmés

2 ff.n.ch., XVI pp., 394 pp., un portrait-frontispice gravé sur bois par Andrew Best Leloir, en pied sous serpente, nombreuses figures gravées sur bois dans le texte et fac-similés d'écriture..Sabin, 13772. Olivier, p. 23. Catalogue de la bibliothèque de M. Decroix, n°1779. Première édition française.Chirurgien de l'Hôpital Saint-Louis à Paris, ami de Lafayette, le docteur Jules Cloquet (1790-1883) fut prié par l'Américain Isaiah Townsend, d'Albany, de rassembler ses souvenirs 'sur les actions de la vie privée et les derniers moments' du Général. Il le fit sous forme de lettres accompagnées de croquis, échelonnées entre le 28 mai 1834 et le 1er juillet 1835, qui furent publiées dans l'Evening Star de New York, puis autographiées en français et en anglais, à petit nombre, par l'auteur, pour ses amis et les membres de la famille de Lafayette, enfin éditées dès 1835 aux États-Unis et à Londres, puis en 1836 seulement à Paris. Cloquet fut, dans la capitale, le chirurgien du général dont le médecin consultant était le docteur Guersant. À La Grange, Lafayette et les siens étaient soignés par le docteur Sautereau. À la fin de la maladie qui l'emporta, il reçut les soins d'autres éminents praticiens, tels que les professeurs Nicholas, Giron de Buzareingues, Girou, Fouquier, Marjolin et Andral.L'ouvrage comporte, à la fin, un ensemble de fac-similés de lettres (ou fragments), de Lafayette et de sa famille, pour la plupart, le tout dans le texte.Vignette ex-libris moderne de Jean-François Lemaire (1930-2021), auteur de La Médecine napoléonienne (2003) et d'une biographie de Coste (Jean-François Coste, Premier médecin des armées de Napoléon, 1997)

1,100.00 €