Référence :35891

Recherches sur l'origine, la destination chez les Anciens, et l'utilité actuelle des hiéroglyphes d'Horapollon

LENORMANT Charles

Paris Imprimerie de Bourgogne et Martinet 1838 in-4 broché sous couverture imprimée

2 ff.n.ch., 28 pp., quelques illustrations dans le texte.Édition originale de la thèse de doctorat de l'auteur. Elle s'attaque, après les travaux de Champollion, à un des textes les plus intrigants de l'Antiquité, et qui a longtemps été l'unique voie d'accès à l'écriture hiéroglyphique égyptienne en Occident : les Hieroglyphica d'un certain Horapollon, et qui constitue un traité en grec en deux livres. On y trouve 189 hiéroglyphes, sans figures, avec la description de leur graphie, leur sens, et souvent un commentaire. C’est le seul traité sur les hiéroglyphes écrit dans l’Antiquité qui nous soit parvenu dans son intégralité, malgré quelques altérations de détail. Ce livre a exercé une très grande influence sur la littérature savante et ésotérique à partir de son introduction en Occident (vers 1420 sous forme manuscrite ; princeps imprimée en 1505). On crut en effet y retrouver la clef du "Mystère des Égyptiens", et celle d’une écriture par l’image qui fascina toujours les érudits. Cependant, rédigés à une date très tardive (Ve siècle de notre ère), ils ne livrent que des lambeaux dépareillés d’une écriture presque oubliée alors. Un grand nombre (plus de 53%) des signes décrits sont bien dérivés de hiéroglyphes égyptiens authentiques, mais il fallut attendre les progrès de l’égyptologie contemporaine pour comprendre et préciser ce rapport. Champollion lui-même, tout en reconnaissant aux Hieroglyphica une relative pertinence, fut obligé de souligner leur parfaite inutilité pour le déchiffrement. Ici, Lenormant établit, avec une grande sûreté, la valeur et les éléments utilisables de ce texte.Successeur de Letronne au département d'égyptologie de la Bibliothèque royale, Charles Lenormant (1802-1859) fut aussi nommé en 1849 professeur de langue égyptienne au Collège de France à la chaire d'archéologie, créée par Champollion, et en remplacement du même Letronne.Envoi autographe de l'auteur au philologue et médiéviste Francisque-Michel (1809-1887), qui fut en son temps le plus important découvreur et éditeur de textes médiévaux européens

1,200.00 €