Référence :34932

Histoire de l'Empire de Russie sous Pierre le Grand, par l'auteur de l'histoire de Charles XII

VOLTAIRE François Marie Arouet, dit

S.l. [Genève] 1759-1763 2 vol. in-8 veau fauve marbré, dos à nerfs ornés, pièces de titre et de tomaison de maroquin rouge et vert [Rel. de l'époque], rel. et titres rest

1) 2 ff.n.ch. (faux-titre, titre rouge et noir), pp. [V] à XXXIX, 302 pp., 1 planche gravée et 2 cartes repliées h.t. aux limites coloriées. - 2) 2 ff.n.ch. (faux-titre, titre noir), XVI pp., 318 pp. (ch. 1-271, [270]-286, 289-318, sans lacune), 1 carte repl. h.t. (identique à la première carte du t. 1), 1 gravure in texte (p. 22). Bengesco I, 1365. Brunet, Supplément, II, 930, pour l'édition in-12 parue aux mêmes dates (avec Panckoucke comme éditeur du 2e volume). Barbier II, 682e ne mentionne que l'édition de 1761. Sans le feuillet d'errata signalé par Bengesco à la fin du tome 1, qui manque à certains exemplaires. Edition originale, rare.Elle est illustrée d'une planche représentant la médaille frappée à l'effigie de l'impératrice Elisabeth, en mémoire de la fondation de l'Académie de Moscou, et de deux cartes intitulées : "Partie de l'Empire de Russie comprise en Asie" et "Partie de l'Empire de Russie comprise en Europe", établies par d'Anville et datées 1759. La carte de la Russie d'Asie est en double dans cet exemplaire. Né à Moscou en 1672, mort à Saint-Pétersbourg en 1725, Pierre Ier le Grand fut proclamé tsar à dix ans en même temps que son frère, sa sœur assurant la régence. Accédant pleinement au pouvoir en 1696, il entreprit d'occidentaliser le pays, de développer la marine et d'étendre les frontières du pays. Après avoir enlevé Azov aux Turcs, il signa avec ces derniers la paix de Carlowitz (1700) puis se heurta à Charles XII de Suède qui fut vaincu à Poltava (1709). En 1703, il fonda sur la Néva une citadelle et une ville, Saint-Pétersbourg, qui deviendra quelques années plus tard la capitale. Battu à son tour par les Turcs sur le Pruth, en 1711, il leur restitua Azov ; en 1721, une guerre aux dépens de la Suède et de la Finlande lui permit de dominer la Baltique orientale. Enfin, en 1724, il enleva Bakou et le sud de la Caspienne à la Perse (cf. Grimal, Dictionnaire des biographies). Le présent ouvrage résulte d'une commande de l'impératrice Elisabeth Petrovna auprès de Voltaire : les sources imprimées et manuscrites lui furent fournies par le comte Ivan Ivanovitch Schouvalov, chambellan et favori de l'impératrice, et lui furent envoyées par l'Académie des sciences de Russie. Voltaire n'eut alors qu'à analyser quantité de notes, récits, mémoires ou pièces historiques pour composer son étude sur l'empire de Russie sous Pierre le Grand.Bon exemplaire

750.00 €