Référence :34809

Philosophie anatomique. Des organes respiratoires sous le rapport de la détermination et de l’identité de leurs pièces osseuses

GEOFFROY SAINT-HILAIRE Etienne

Paris Méquignon-Marvis 1818 in-4 cartonnage Bradel moderne de papier marbré, pièce de titre noire, rousseurs sur les planches

XXXIX, 517 pp. (le verso de la p. 517 est occupé par l’errata), 10 planches dépliantes hors texte, dessinées par Huet et gravées par Plée père, contenant 116 figures.Agassiz III, p. 29, n° 51. British Museum (Natural History) II, p. 656. Engelmann I, p. 263. Quérard III, 320. DSB V, 355-358. Cahn (Th.), La vie et l’œuvre d’Etienne Geoffroy Saint-Hilaire, pp. 81-112. Edition originale du premier des essais de « Philosophie anatomique » d’Etienne Geoffroy Saint-Hilaire.En se basant sur un examen minutieux des diverses pièces anatomiques des organes respiratoires chez les animaux vertébrés, l’auteur énonce plusieurs principes relatifs à leur organisation, dont le plus important est celui de l’Unité de composition. Selon ce principe, on trouve, dans toutes les espèces vertébrées, les mêmes matériaux constitutifs et en nombre égal. Malgré les critiques de Cuvier, cette théorie fit école, et fut affinée ultérieurement par l’embryologie et la paléontologie. L’ouvrage est divisé ainsi :1. Du couvercle des branchies dans les poissons, employé jusqu’ici sous les noms d’opercule […] ; et des quatre os correspondans du conduit auditif dans les animaux à respiration aérienne, nommés étrier, enclume, lenticulaire et marteau. - 2. Des os formant la charpente de l’appareil extérieur, employé dans le mécanisme de la respiration ; ou des os du sternum. - 3. Des os antérieurs de la poitrine, ou de l’hyoïde. - 4. Des os intérieurs de la poitrine […] comprenant, dans les animaux à respiration aérienne, les pièces du larynx, de la trachée-artère et des bronches ; et dans les poissons, celle des arcs branchiaux, les dents branchiales et les lames cartilagineuses des branchies. - 5. Des os de l’épaule, sous le rapport de leur détermination et sous celui de leurs usages dans les phénomènes de la respiration. « Geoffroy revitalized comparative anatomy in France and created scientific teratology, experimental embryology, and the concept of paleontological evolution […]. He and his friend Lamarck lived too early to be completely understood » (DSB, V, p. 358). Deux autres essais paraîtront ultérieurement : « Des monstruosités humaines » (1822) et « Fragmens sur la structure et les usages des glandes mammaires des cétacés » (1834). Précieux exemplaire sur grand papier (les deux autres essais n’existent que sur papier d’édition). Le texte est identique à l’édition in-8 parue la même année, sauf pour l’errata qui comporte ici 12 lignes (contre 20 dans l’édition courante). Très rare dans cette condition

950.00 €