Référence :34125

Le Guide du magnanier, ou L'Art d'élever les vers à soie de manière que la réussite en soit infiniment moins casuelle et beaucoup meilleure qu'elle ne l'a été jusqu'ici. Ouvrage contenant tout ce qu'ont écrit de mieux sur cet art si utile non-seulement les meilleurs auteurs français et italiens, tels que M. l'abbé de Sauvages, Thomé, Nysten, Redarès, Boitard, Bonafous, Raynaud, Deby, Vida, Malpighi, Dandolo, Pitaro, mais encore tous ceux qui en ont parlé jusqu'à ce jour, ce qu'ont appris à son auteur 11 ans d'expériences et ses relations avec les magnaniers les plus distingués des Cévennes. Seconde édition revue, corrigée et augmentée d'un guide du cultivateur de mûriers dans lequel se trouvent les principes qui doivent nous faire tirer de cet arbre le meilleur parti possible, et l'exposition d'un nouveau mode de culture, dont l'effet est d'en prévenir la mortalité

FRAISSINET Charles

Valence Marc Aurel frères 1836 2 parties en un vol. in-8 broché, couverture imprimée de l'éditeur, mouillures claires en début de volume

2 ff.n.ch., pp. v-xiv, 1 f. vierge, v pp., 116 pp., 1 f.n.ch., 102 pp., 1 f.n.ch. de table.La première édition est de 1835. L'ouvrage connut des rééditions en 1837 et 1848. Charles Fraissinet (1798-1856) était pasteur de l'Église réformée à Sauve (Gard). Très mêlé aux controverses théologiques de son temps, il est surtout connu pour s'être investi dans la sériciculture et fit paraître divers opuscules sur le sujet, notamment notre Guide du magnanier. Lui-même sériciculteur, il développa une méthode afin d’obtenir "les œufs de vers à soie à leur plus haut point de perfection". Cette activité semble d’ailleurs avoir permis de calmer les ardeurs belliqueuses réciproques du pasteur et du curé de Sauve puisque en effet dans le prospectus de cette méthode le curé Bernard, son ennemi intime, se fit quand même "un devoir d’engager tous les sériciculteurs à se procurer sans retard la méthode de M. Fraissinet"

300.00 €