Référence :33857

Ensemble de 3 pièces signées

SAINT-DOMINGUE

Le Trou, Le Cap (Saint-Domingue) 1777-1789 3 pp. petit in-4 en feuilles

Les deux premiers documents sont des factures de sucre signées par le gérant de l’habitation, Maunoury de Prémesnil : « Facture d’une barrique de sucre terré provenant des habitations de M. le comte de Maulde, chargée par M. de Prémesnil sur le navire le Sylvain, capitaine Jean Morel de Dunkerque […] à l’adresse et consignation de M. Elie Briansiaux, négociant à Dunkerque… » (Le Trou, 17 juin 1777). « Facture de vingt barriques de sucre blanc terré […] chargées par M. de Prémesnil sur le navire le Basque, capitaine Lermet […] à l’adresse & consignation de MM. Antoine Defos & Cie négociants à Bordeaux… » (Le Trou, 16 juin 1783). Le troisième est un connaissement signé par un capitaine de navire marchand : « Je Chebaud capitaine & maître, après Dieu, du navire nommé le St Honoré de Nantes, ancré à présent devant le Cap français […] confesse avoir reçu […] les marchandises suivantes, nombrées et marquées […], savoir : Vingt-quatre barriques créoles [de] sucre terré […] à l’adresse & consignation de M. Prosper Charret, négociant à Nantes… » (Le Cap, 5 avril 1789). Né en 1716, Charles Davy de La Pailleterie s’installa à Saint-Domingue où il cultiva le tabac, la canne à sucre et l’indigo. De retour en France, il monta, en 1760, une société de commerce triangulaire. Ayant renoncé à cette activité après deux traversées décevantes, il retourna à Saint-Domingue où il mourut en 1773, laissant des habitations grevées d’un lourd passif successoral. Sa fille, Marie Anne Charlotte, hérita de ses propriétés qui furent alors dirigées par son mari, Léon de Maulde. Charles était le frère d’Alexandre Antoine Davy de La Pailleterie, le grand-père d’Alexandre Dumas.Intéressant ensemble

850.00 €