Référence :33819

Météorographie, ou Art d'observer d'une manière commode et utile les phénomènes de l'atmosphère. Contenant la description de deux barométographes ou baromètres qui tiennent note par des traces sensibles de leurs variations & des tems précis où elles arrivent ; avec l'idée de plusieurs autres instrumens météorographiques, quelques remarques sur les tentatives faites en ce genre & celles que l'on prépare, &c. On y a joint deux planches en taille-douce

CHANGEUX Pierre-Nicolas

Paris rue et hôtel Serpente 1781 in-8 dérelié

[46] pp. mal chiffrées 44 (il y a deux ff. différents chiffrés 43-44), 2 planches dépliantes hors texte, un petit poème manuscrit a été écrit à la fin du texte et à la fin de la table (ce dernier ensuite biffé). Satirique, il commence par : "Profonds météorologistes / Reposés vous de vos labeurs (...)" et est signé Baudeau. Il est tentant d'y voir une production de l'économiste physiocrate Nicolas Baudeau (1730-1792), mais évidemment rien ne peut être établi.Seulement trois exemplaires au CCF (Mazarine, BIUM, Dijon). Unique édition. Philosophe et homme de science né à Orléans, Pierre-Nicolas Changeux (1740-1800) fut, avec Jérôme de Lalande et l'abbé Robin, l'un des fondateurs de la célèbre loge maçonnique Les Neuf Soeurs. Il collabora aussi à l'Encyclopédie. L'objet de notre petit mémoire était de présenter des barométrographes permettant de mesurer la pesanteur de l'atmosphère dans des profondeurs inaccessibles. Ces divers instruments furent exposés le 16 août 1779 au Vauxhall de la foire de Saint-Germain à l'occasion d'une fête organisée par les Neuf Soeurs

650.00 €