Référence :33734

Traité du blanchissage à la vapeur ; suivi d'un nouveau procédé pour le blanchiment des toiles, fils et cotons écrus, dont on peut faire l'application au rouissage du chanvre et du lin

CURAUDAU François-René

Paris chez l'auteur [Imprimerie de H. Perronneau] 1806 in-12 broché sous couverture d'attente de papier bleu

3 ff.n.ch., pp. 7-136, 3 planches dépliantes hors texte.Unique édition, très peu commune. François-René Curaudau était l'un des chimistes chargés par Chaptal comme ministre de l'Intérieur, pour examiner le nouveau procédé de blanchissage à la vapeur. Pharmacien et chimiste né à Sées, François-René Curaudau (1765-1813) avait en effet perfectionné plusieurs procédés industriels ou domestiques en usage à son époque : il inventa notamment des appareils pour améliorer les techniques de blanchissage et de savonnerie (en utilisant la potasse et la soude, qui furent repris constamment ensuite). Ce sont ces découvertes qu'il expose dans notre opuscule

650.00 €