Référence :32561

Lettres sur la Sicile à propos des événements de juin et de juillet 1860

VIOLLET-LE-DUC Eugène-Emmanuel

Paris B. Bance fils, Chamerot 1860 in-8 broché sous couverture imprimée

2 ff.n.ch., pp. 5-166, quelques figures en noir dans le texte et une carte dépliante hors texte.Édition originale de ce livre peu commun, par le célèbre architecte et archéologue français (1814-1879).Ce n'est pas seulement une description pittoresque de la Sicile, mais aussi une reconstitution, un "reportage" imaginaire sur l'île (les souvenirs de l'auteur sur son véritable séjour ont plus de vingt ans, il avait parcouru l'Italie en 1836-1837), à l'époque de l'irrésistible avancée de Garibaldi et de ses "Mille". La Sicile, dit Viollet-le-Duc, est à "vingt-quatre heures de Marseille et à six heures de nos possessions d'Afrique ; cependant, en lisant ce qui a été écrit ces temps derniers dans les journaux français et étrangers sur les mouvements des insurgés siciliens et des troupes napolitaines, on paraît ne posséder que des idées assez imparfaites sur la topographie de ce beau pays, sur les villes qu'il renferme et sur ses habitants. Permettez-moi de vous donner un aperçu des contrées au milieu desquelles s'est engagée la lutte entre les bandes [sic !] de Garibaldi, les Siciliens et les troupes du roi de Naples"

400.00 €