Référence :32524

Novum lexicon geographicum, in quo universi orbis oppida, urbes, regiones, provinciae, regna, emporia, academiae, metropoles, flumina & maria antiquis & recentibus nominibus appellata, suisque distantiis descripta, recensentur. Illus primum in lucem edidit Philippus Ferrarius (...). Nunc vero Michael Antonius Baudrand (...) hanc ultimam editionem ita emendavit, illustravit, dimidiaque parte auctiorem fecit, ut Novum Lexicon jure optimo dicatur. Accesserunt sub finem Dominci Magri Melitensis (...) appendices & correctiones ; atque in has M. A. Baudrand notae

IMPRESSION D'EISENACH]. FERRARI Filippo

Eisenach Johann Peter Schmidt 1677 2 tomes en un fort vol. in-folio vélin rigide, dos à nerfs, pièce de titre crème, tranches mouchetées de rouge [Rel. de l'époque], des pages roussies

5 ff.n.ch. (titre, préface, index), 539 pp., 2 ff.n.ch., 484 pp., 11 ff.n.ch. de tables de longitudes, texte sur deux colonnes.Deschamps, 665. Il s'agit là du premier ouvrage connu imprimé à Eisenach, où la typographie fut tardivement introduite, en dépit du séjour que Luther fit à la Wartburg et où il entama sa traduction de la Bible en allemand. Même placé sous le nom du servite Filippo Ferrari (1570-1626), dont le lexique était paru en 1627 à l'adresse de Milan, l'ouvrage forme plutôt un travail entièrement renouvelé dû au labeur de Michel-Antoine Baudrand (1633-1700), qui fut à deux reprises conclaviste du cardinal Francisco Barberini. L'ouvrage connut ensuite plusieurs rééditions.Ex-libris manuscrit Costanzo Patrizzi

6,000.00 €