Référence :32213

Manière de bien cultiver la vigne dans le vignoble d'Orléans, seconde édition. Beaucoup plus ample & plus exacte que la précédente

BOULLAY Jacques

in-12 veau fauve à l'imitation, dos à nerfs cloisonné et fleuronné, pièce de titre cerise, encadrement de triple filet doré avec fleurons d'angle sur les plats, tranches rouges [Rel. moderne]

8 ff.n.ch. (titre, table, dédicace, avertissement, privilège), 206 pp., derniers feuillets réparés.Musset-Pathay, 976. Vicaire, p. 109. Oberlé, Bacchus & Comus, 922. Simon, Bibliotheca vinaria, 108.La première édition semble avoir été publiée sans date, si l'on en croit Musset-Pathay, mais, le privilège portant la date de mai 1712, on est porté à croire que la même année vit les deux premiers tirages. Une troisième édition, plus développée, parut en 1723.L'auteur, Jacques Boullay de Saint-Pierre-Ampon, mort en 1736, était un chanoine d'Orléans sur lequel on n'est presque pas renseigné. Le contexte de la publication est très particulier : à cette époque, la qualité du vin orléanais continuait de décliner, les classes bourgeoises, propriétaires des vignobles, n'accordant qu'une confiance limitée aux pratiques agricoles des vignerons qui exploitent leurs vignes. Jacques Boullay s'improvisa donc professeur et médiateur, en dénonçant les "friponneries des mauvais vignerons". Sa démarche sera très critiquée par les cultivateurs et sa personne s'en trouvera menacée, comme, aujourd'hui comme hier, pour tout ce qui dérange les agriculteurs ...Bel exemplaire dans une reliure pastiche signée de Laurenchet

1,000.00 €