Référence :31655

Representation of the state of government slaves and apprentices in the Mauritius ; with observations. By a resident who has never possessed either land or slaves in the colony

VICARS Richard John

Londres James Ridgway 1830 in-8 demi-veau vert, dos lisse, étiquette de titre en long [Rel. de l'époque]

4 ff.n.ch., pp. 9-78, un f.n.ch. de catalogue de Ridgway.Absent de Ryckebusch. Aucun exemplaire au CCF. Unique édition, extrêmement rare de ce témoignage d'un officier anglais, capitaine du Génie, en poste à Maurice depuis 1824, en faveur des colons français de l'île et de la manière dont ils traitaient leurs esclaves. Les exemplaires en ayant été recherchés par l'Anti-slavery league pour y être détruits, très peu ont survécu. Richard John Vicars, né à Dublin en 1794, mort en 1839, est le père de Hedley Shafto Johnstone Vicars (1826-1855), héros de la Guerre de Crimée.Exemplaire enrichi de très intéressants commentaires manuscrits au crayon sur les premières gardes en 1904 par Prosper d'Epinay, dit Nemo (1836-1914, à ne pas confondre avec son oncle homonyme), sculpteur né à Pamplemousse, fils d'Adrien d'Epinay (1794-1839), avocat et homme politique mauricien qui effectua plusieurs missions à Londres (1830-1832 et 1833-1835) pour y négocier les conditions d'abolition de l'esclavage dans l'île, dans des conditions acceptables par les planteurs. Il est à noter l'extrême rareté de l'opuscule déjà à l'époque de cet acquéreur, qui note explicitement : "J'ai acheté cette brochure à Paris, en 1904, après l'avoir cherchée toute ma vie inutilement".Envoi autographe de l'auteur au cabinet de lecture de l'île Maurice

2,800.00 €