Référence :31456

Discours prononcé au nom de la Commune de Paris, le décadi 30 pluviôse, l'an II de la République française, une et indivisible [18 février 1794], à la fête célébrée à Paris, en réjouissance de l'abolition de l'esclavage. Imprimé par ordre de la Convention nationale

CHAUMETTE Pierre-Gaspard

in-8 demi-maroquin Bradel cerise [Rel. moderne]

22 pp.Procureur de la Commune de Paris, "Anaxagoras" Chaumette (1763-1794) fut de façon précoce un militant abolitionniste convaincu, et il poursuivit son combat sous la Convention. Le 4 juin 1793, il se présenta à la Convention, porteur d'une pétition de sans-culottes demandant l'abolition de la servitude des Noirs. Il prit ensuite de multiples initiatives pour populariser le décret du 16 pluviôse an II (4 février 1794) : publication d'un article dans les Révolutions de Paris du 25 pluviôse an II (13 février 1794), intitulé Les nègres enfin libres (l'article assez sec attribuait tout le mérite de la loi aux sans-culottes, en même temps qu'il regrettait le retard pris dans cette décision). Le 30 pluviôse an II (18 février 1794) fut comme une apothéose avec l'organisation à Paris d'une grande fête au Temple de la Raison et l'audition par le public d'un très long discours sur l'esclavage.Bel exemplaire

300.00 €