Référence :31372

Le Cuisinier et le médecin,

[LOMBARD (Léandre-Moïse)]

et le médecin et le cuisinier, ou Le Cuisinier médecin et le médecin cuisinier, ou l'art de conserver ou de rétablir sa santé par une alimentation convenable. Guide indispensable à toutes les personnes qui veulent connaître leur tempérament, le gouverner en santé ou en maladie, selon les règles de l'hygiène, suivi d'un livre de cuisine, d'économie domestique et d'hygiène alimentaire appliquée selon les divers tempéraments, indiquant par ordre alphabétique le mode de préparation de tous les aliments français et étrangers, les qualités et le prix de tous les vins, liqueurs et boissons, l'indication de tous les végétaux et animaux qui servent à l'alimentation, la manière de découper toutes les viandes rôties, gibiers, etc. ; le service de la table, etc. ; les propriétés de toutes les substances alimentaires, des eaux minérales, leur influence sur les divers tempéraments, les maladies résultant des abus et excès, et le moyen de s'en préserver, par une Société de médecins, de chimistes, de cuisiniers et d'officiers de bouche, sous la direction de Mr. L.-M. Lombard. Paris, L. Curmer, 1855, 2 parties en un vol. in-8, demi-toile modeste de l'époque, dos lisse orné de filets à froid, tranches marbrées, dos insolé. 2 ff.n.ch., pp. V-XIX, 239 pp., 2 planches lithographiées (frontispice gravé par Pauquet et titre-frontispice) ; 368 pp., texte sur deux colonnes, nombreuses illustrations en noir dans le texte. Manquent les 48 pp. du Guide des consommateurs signalées par Vicaire, mais qui constituent en fait une suite de réclames qui a rarement été conservée avec le corps du livre. Vicaire 534-35. Bitting, 292. Unique édition (deuxième tirage) de cette publication originale qui mêle guide culinaire et considérations hygiéniques, dont l'importance croissait en cette milieu du XIXe siècle. La première partie traite de l'alimentation en tant que régime, la seconde forme un véritable livre de cuisine sous forme de dictionnaire.

500.00 €