Référence :30840

Le Jardin d'amour,

[IMPRESSION DE CAEN]

où est enseigné [sic] la méthode et l'adresse pour bien entretenir une maîtresse, ensemble, comme il faut inviter aux noces les parens et amis. Lélis [= Caen], Goderfe [= Pierre-Jean-Aimé Chalopin], s.d. [vers 1820], in-16, broché, couverture d'attente de papier gris. 24 pp. Gay II, 692. Hélot, La Bibliothèque bleue en Normandie, p. 137. Sauvy (A.) : "La librairie Chalopin : livres et livrets de colportage à Caen au début du XIXe siècle", dans Bulletin d'histoire moderne et contemporaine, 11 (1977), p. 129, n° 60 . L'adresse fictive est celle généralement utilisée par Pierre-Jean-Aimé Chalopin, imprimeur actif à Caen de 1777 à 1822. Le matériel typographique, et notamment le bandeau sur bois de la p. [3], est par ailleurs celui des Chalopin. L'opuscule, originellement pubié en 1671, est par ailleurs, et quoi qu'en dise la perfide notice de Gay "Le nec plus ultra de la niaiserie à l'usage de la populace et des paysans", rien moins), plein d'une sagesse toute pratique, comme en témoignent ces bons et avisés conseils sur la différence de conditions : "Mais il arrive, comme il se voit souvent, que vous avez mis votre amour en une fille plus riche, et de plus haute naissance que vous ; vous devez d'autant plus être soigneux de vous orner de beaux et sages discours, afin qu'étant ensemble, elle n'ait pas sujet de vous reprocher votre pauvreté, et vanter sa richesse, et que vous ne soyez pas valet au lieu d'être maître. Si elle est de plus bas lieu et plus pauvre que vous, prenez garde à ses discours et à sa conduite, si elle est chaste, afin que vous ne soyez pas fâché de l'avoir épousée ...".

180.00 €