Référence :30611

Lettres patentes du Roi,

[FRELATAGE DES BOISSONS]

portant défense d'introduire dans les vins, cidres & autres boissons quelconques, la céruse, la litharge ou toute autre préparation de plomb ou de cuivre. Données à Versailles le 5 février 1787. Registrées en Parlement le 29 mars 1787. Rennes, veuve de François Vatar & Bruté de Remur, 1787, in-4, en feuille. 3 pp. Les pratiques d'addition aux vins pour les adoucir ou les frelater ne datent pas du XXe siècle comme l'établit cette prohibition : la céruse (ou blanc de Saturne) est un pigment synthétique à base de plomb ; la litharge (ou oxyde de plomb rouge) une des formes du protoxyde de plomb. La toxicité de ces deux produits avait été établie entre 1760 et 1777.

120.00 €