Référence :30193

Euvres de Louize Labé,

[LABÉ (Louise)]

Lionnoise, surnommé, la belle cordière. Brest, Imprimerie de Michel, 1815, in-8, basane fauve racinée, dos lisse orné de filets et fleurons dorés, pièce de titre verte, encadrement de simple filet à froid sur les plats, tranches citron [Rel. de l'époque], dos un peu insolé. 2 ff. n. ch., xxvj pp., un f. n. ch., 218 pp., un f. vierge, 4 pp. (table). Tirage limité à 140 exemplaires, comme indiqué dans l'Avertissement . Un des exemplaires sur papier ordinaire. Vicaire IV, 727. Edition très rare, absente de Cioranescu. En l'état actuel de la controverse, il est très difficile d'établir si Louise Labé fut une poétesse bien réelle, à l'inspiration élevée, ou une fabrication littéraire concoctée par le cercle de Maurice Scève et de ses amis lyonnais, selon la thèse bien documentée de Mireille Huchon (Louise Labé, une créature de papier , 2006), et appuyée par Marc Fumaroli. Exemplaire de Frédéric-Louis Lucas de Lestanville (1790-1860), avec vignette ex-libris armoriée contrecollée sur les premières gardes.

750.00 €