Référence :30029

Coup d'œil sur les colonies de la Russie méridionale;

par un voyageur français qui les a visitées en 1818. Paris, de l'imprimerie de J. Smith, 1819, in-8, demi-veau fauve [Rel. de l'époque], le premier plat manque, titre frotté, qqs rousseurs. 2 ff.n.ch., 61 pp., 1 planche et 1 carte gravées hors texte. Extrait des Nouvelles Annales des Voyages publiées par J.B. Eyriès et Malte-Brun, t. II, 1819, pp. 97-157. Cette relation d'un voyage à travers l'Ukraine, la Russie, le Caucase et la Crimée, est illustrée d'une planche représentant une vue de Kertch (Crimée) et une carte repliée du port et de la ville de Kertch. L'auteur, resté anonyme, quitta Paris en octobre 1817 pour se rendre, par l'Autriche et la Galicie, à Odessa (Ukraine). Après avoir passé une partie de l'hiver dans cette ville, il visita, à Nikolaef et Kherson, les deux chantiers de construction de la marine impériale russe sur la mer Noire. Puis il se rendit à Taganrog (Russie), Rostov-sur-le-Don, Novotcherkassk, Islobanskia, remonta le Don jusqu'à Catchalni et atteignit Doubofka sur le Volga. De là, il partit pour Astrakhan, où il séjourna un mois. Il quitta cette ville le 24 mai 1818 pour Kizlar (Daghestan), puis traversa le Caucase en passant par Mosdoc, Georgiefsk et les eaux de Constantinogorsk. Il rejoignit la presqu'île de Taman, où il s'embarqua pour traverser le détroit et arriver à Yenikalé, à l'extrémité orientale de la Crimée. Il passa ensuite à Kertch, l'ancienne Panticapée, puis à Théodosie, Starocrim et Simferopol, d'où il partit pour faire le voyage de la côte méridionale de Crimée. Il visita notamment Balaklava et Sébastopol, les principaux ports de la flotte impériale russe. Après être revenu à Simferopol, il quitta la Crimée pour revenir à Odessa. Très rare.

650.00 €