Référence :29832

[Ensemble de trois thèses de chirurgie et de médecine]

[MADÈRE]

Paris, Didot le jeune [ou :] Rignoux, 1831-1848, 3 vol. in-4, déreliés. Regroupe 3 thèses présentées devant la Faculté de médecine de Paris par des étudiants originaires de l'île de Madère : I. PITA (Antonio da Luz). De la Réunion immédiate et de ses avantages. Thèse présentée et soutenue à a Faculté de médecine de Paris, le 1er août 1831, pour obtenir le grade de docteur en médecine (vj pp., pp. 7-47). Né à Ponta do Sol, Antonio da Luz Pita (1802-1870) fit toute sa carrière dans l'île une fois ses études continentales (Montpellier et Paris) terminées. Il se distingua spécialement au cours de l'épidémie de choléra qui, pour la première fois, affecta Madère en 1856. II. GOUVEA (Procoro José de). Dissertation sur la fièvre typhoïde ; thèse présentée et soutenue à la Faculté de médecine de Paris, le 16 juillet 1833, pour obtenir le grade de docteur en médecine (49 pp.). III. ALVES DA SILVA (Antonio). Thèse pour le doctorat en médecine, présentée et soutenue le 4 décembre 1848 (26 pp.). Sur la fièvre typhoïde. L'auteur était natif de Funchal. Au CCF, exemplaires seulement à la BnF et à la BIUM.

450.00 €