Référence :29830

[Ensemble de trois thèses de médecine]

[BRESIL]

Paris, Didot le Jeune [ou :] Rignoux, 1827-1837, 3 vol. in-4, déreliés. Regroupe trois thèses présentées devant la Faculté de médecine de Paris par des étudiants originaires du Minas Gerais : I. SOARES DE MEIRELES (Joaquim Cândido) : Dissertation sur l'histoire de l'éléphantiasis ; thèse présentée et soutenue à la Faculté de médecine de Paris, le 10 janvier 1827, pour obtenir le grade de docteur en médecine (viij pp., pp. 9-68). Une des deux thèses de ll'auteur : Soares de Meireles (1797-1868) fut le fondateur et premier président de l'Académie impériale de médecine du Brésil ; il dirigea également le service de santé de la marine impériale. II. PEIXOTO (Antonio José) : Jusqu'où est-il permis d'aller dans l'explication des actes de la vie ? Thèse présentée et soutenue à la Faculté de médecine de Paris, le 5 juillet 1837, pour obtenir le grade de docteur en médecine (30 pp.). III. FERREIRA ARMOND (Camilo Maria) : Essai sur l'étude de la vie. Thèse présentée et soutenue à la Faculté de médecine de Paris, le 27 novembre 1837, pour obtenir le grade de docteur en médecine (35 pp.). Ferreira Armond (1815-1882) abandonna vite la carrière médicale pour l'étude de l'astronomie ainsi que pour la politique dans le cadre du parti libéral. Au CCF, exemplaires seulement à la BnF et à la BIUM.

850.00 €