Référence :29297

Sur un principe que M. Poisson avait cru découvrir et qu'il avait appelé Loi des grands nombres. Extrait du compte-rendu de l'Académie des sciences morales et politiques rédigé par M. Charles Vergé, sous la direction de M. le secrétaire perpétuel de l'Académie (séance du 10 février 1855)

BIENAYME Irénée-Jules

in-8 broché sous couverture d'attente de papier crème, des mouillures claires

11 pp.Seulement deux exemplaires au CCF (BnF et Observatoire). Edition originale (la plaquette connut une réédition en 1870). Statisticien et probabiliste, Irénée-Jules Bienaymé (1796-1878) était entré en 1852 à l'Académie, et il y fut pendant 23 ans examinateur pour la remise du prix de statistique. Ayant très peu publié (23 articles en tout et pour tout), ses travaux restèrent confidentiels, mais il s'intéressa de près à la question de la Loi des grands nombres, une des bouteilles à l'encre du calcul des probabilités, et contesta l'approche de Siméon-Denis Poisson (1781-1840)

250.00 €