Référence :29125

Hell-Glänzende Cometen-Fackel, welche der grosse Wunder-Gott den 6. December des mit Gott noch lauffenden 1680. Jahrs vor unsern Augen völlig auffgestecket, welche auch bisshero am Firmament hell geschienen, in der Furcht Gottes am heil. Stephans-Tag den 26. December anno 1680 in offentlicher Kirchen-Versammlung in des Heil. Röm. Reichs-Stadt Rotenburg demuthig betrachtet

LIPS Friedrich

Rotenburg ob der Tauber Friedrich Gustav Lips 1681 petit in-4 cartonnage papier marbré moderne à la Bradel, pièce de titre rouge en long, rousseurs, petit défaut de papier au dernier feuillet

24 pp., 4 ff.n.ch.Pas d'exemplaire au CCF. Trois exemplaires au Worldcat (Augsbourg, Erlangen, Munich). Rarissime relation qui documente l'observation au-dessus de la petite ville de Rothenburg, de la Grande comète de 1680, une comète rasante dite aussi Comète de Kirch, ou Comète de Newton, et qui fut visible du 30 novembre 1680 au 19 mars 1681, avec un pic de luminosité le 29 décembre, soit juste après l'observation relatée dans notre texte (le jour de la Saint-Étienne Protomartyr, soit le 26 décembre). Elle marqua les esprits par sa queue spectaculaire, et le fait qu'elle était visible aussi en plein jour. Notre texte est encore rempli des poncifs du merveilleux, qui concernaient aussi bien le monde catholique que protestant par rapport aux phénomènes astronomiques.Typographiquement, Deschamps ne signale pas de presses à Rothenburg ob der Tauber à la différence de son homonyme wurtemburgeoise. Friedrich Lips (1638-1695), qui était directeur du lycée de la ville (1666 à 1683), semble avoir lui-même assuré l'impression de la plaquette, avec l'aide de son parent Friedrich Gustav ; ce ne fut d'ailleurs pas le seul texte qu'il produisit sur cet événement

13,500.00 €