Référence :28408

Socrate était-il fou ? Réponse à M. Bally, membre de l'Académie de médecine. Extrait du Journal de médecine mentale (n° de juin 1864)

BOURNEVILLE Désiré-Magloire

in-8 dérelié

16 pp.Aucun exemplaire au CCF. L'opuscule critique, à partir de la science aliéniste de l'époque, les conclusions extrêmes de Lélut dans le Démon de Socrate ("Cette opinion qui consiste à dire que Socrate était un théosophe, un visionnaire, et, pour dire le mot, un fou, cette opinion est la seule vraie").Désiré-Magloire Bourneville (1840-1909), neurologue à Bicêtre, était alors au tout début de sa carrière. Il fut ultérieurement un pionnier dans la prise en charge éducative des enfants handicapés.Envoi de l'auteur à Jules Guérin (1801-1886), spécialiste des difformités anatomiques, et directeur de la Gazette médicale de 1830 à 1872

250.00 €