Référence :28053

Idée générale de la Turquie et des Turcs;

pour servir à l'intelligence des opérations de la Guerre actuelle. Londres et Paris, Leroy, 1788. [Relié à la suite :] , ROOKE (Henri). Voyage sur les côtes de l'Arabie Heureuse sur la mer Rouge et en Egypte; contenant le récit d'un combat des Anglois avec M. de Suffrein, et leur expédition contre le Cap de Bonne-Espérance en 1781. Traduit de l'Anglois, d'après la seconde édition. Londres; Paris, Royez, 1788, ensemble 2 ouvrages en 1 volume in-8, basane racinée, dos lisse orné, roulette dorée encadrant les plats [Rel. de l'époque], accroc à la coiffe supérieure, charnières frottées . 1) 2 ff.n.ch., xvi, 148 pp., 2 ff.n.ch. Atabey, 604. Blackmer, 852. Édition originale. L'auteur, resté anonyme, a composé cet écrit pendant la guerre russo-turque, qui avait été provoquée par une politique d'ingérence de l'Empire ottoman en Crimée, en Moldavie et en Valachie, et aussi par l'arrestation de l'ambassadeur russe à Constantinople. Il décrit les institutions turques, évoque l'esclavage et donne des détails sur les préparatifs de guerre, les places fortes, la milice et la marine des Turcs. Le dernier chapitre contient le texte des deux déclarations de guerre, turque et russe. 2) 1 f.n.ch., VI, 154 pp. (mal ch. 153). Gay, 116. Hage Chahine, 4130. Première édition de la traduction française. Major dans l'infanterie britannique, Henry Rooke relate l'attaque de l'escadre anglaise par celle de Suffren dans la baie de Porto-Praia en avril 1781, la tentative ratée de s'emparer du Cap de Bonne-Espérance, et le voyage à Moka : "Ce voyage donne quelques notions nouvelles sur Moka et sur quelques autres parties de l'Arabie, sur le royaume de Sanaa et sur les Arabes bédouins. Le récit d'un combat opiniâtre que le voyageur eut à soutenir contre eux est surtout curieux" (Boucher de La Richarderie, IV, 445). L'auteur se rend ensuite à Suez, puis au Caire et effectue une navigation sur le Nil, avant de rentrer en Europe en août 1782. A la fin se trouve un extrait du firman de la Porte ottomane qui défend l'entrée de la mer Rouge aux vaisseaux européens.

1,300.00 €