Référence :274

Le thé de l'Europe, ou les proprietez de la veronique,

[ANDRY (Nicolas)]

tirées des Observations des meilleurs Auteurs; & sur tout de celles de Mr. Francus Medecin Allemand. Paris, Veuve Jean Boudot et Jean Boudot Fils, 1712, in-12, veau fauve, dos à nerfs, caissons ornés de petits fleurons, filets à froid sur les plats, roul. sur les coupes, tr. marbrées [Rel. de l'époque], rest. Titre, pp. 3 à 55, 2 planches hors texte: "Thé des Chinois" et "Veronique". Mueller, Kaffee, p. 6. Vicaire, 25. Manque à Bitting. Pas dans Krivatsy. Seconde édition. L'originale a été publiée chez J. Boudot en 1704, mais sans les deux planches, qui paraissent ici pour la première fois. Le médecin français Nicolas Andry, surnommé Bois-Regard, né à Lyon en 1658, est mort le 13 mai 1742. "Il fit ses premières études au collège des Grassins, et se destina d'abord à l'état ecclésiastique. Plus tard, il étudia la médecine à Reims et à Paris, où il fut reçu docteur en 1697. En 1701 il fut nommé professeur au Collège de France, membre du comité de rédaction du Journal des Savants ; et en 1724 il obtint la place de doyen de la Faculté de médecine. Il eut plusieurs démêlés, au sujet de quelques points de médecine et d'administration scolaire, avec Philippe Hecquet, Jean-Louis Petit et Lémery". Sous le décanat d'Andry […] la faculté renouvela […] les anciens règlements de librairie (1535) qui ordonnaient que les ouvrages de médecine, de chirurgie et de pharmacie ne seraient mis sous presse qu'après avoir reçu l'approbation de la Faculté". Bel exemplaire.

1,200.00 €