Référence :25656

The Heathen Chinee, illustrated by Joseph Hull

HARTE Francis Bret

Chicago The Western News Company s.d. [vers 1870] in-8 en feuilles, chemise enveloppe imprimée

9 planches de caricatures lithographiées et légendées chacune d'un poème.Aucun exemplaire au CCF. Première version séparée de Plain language from truthful James, qui parut d'abord sous forme d'article dans The Overland monthly en septembre 1870. Il s'agit au départ d'une satire féroce contre les préjugés raciaux des travailleurs d'origine irlandaise à l'encontre des émigrants chinois très nombreux sur le territoire, et en compétition pour la construction du chemin de fer, mais l'opuscule fut interprété à rebours, comme une moquerie des dits immigrants. Pourtant l'écrivain et poète juif Francis Brett (Bret) Harte (1836-1902) était opposé depuis longtemps à toute forme de discrimination raciale et il s'était déjà fait connaître par sa violente dénonciation du massacre des Indiens Wiyot à Tuluwa en février 1860. C'est cette utilisation détournée qui fit dire à l'auteur un peu plus tard qu'il s'agissait du "worst poem I ever wrote, possibly the worst poem anyone ever wrote"

1,250.00 €