Référence :25439

Le Pour et le contre,

[COMPAGNIE DES INDES]

ou Réflexions sur la Compagnie des Indes. Genève, et se trouve à Paris, chez les marchands de nouveautés, 1788, in-8, dérelié. 84 pp. Sur la création de la nouvelle (troisième) Compagnie des Indes orientales et de la Chine, qui avait vu le jour le 3 juin 1785 à l'initiative de Guillaume Sabatier et de Pierre Desprez. Soutenue par Calonne, elle était dotée d'un capital de 20 millions de livres, et jouissait du monopole du commerce à l'est du cap de Bonne-Espérance (à l'exception des Mascareignes, qui restaient ouvertes au commerce libre). Elle installa ses bureaux parisiens à l'hôtel Massiac,prend possession des bâtiments, magasins et ateliers de l'ancienne compagnie à Lorient et Marseille, arma 17 bateaux et prospéra très rapidement. Les bénéfices permirent en effet de distribuer un dividende de 18% en 1788 et de 16% en 1789. Mais son existence fut brève, puisqu'elle fut remise en question par la politique de l'Assemblée constituante dès 1790.

850.00 €