Référence :24340

Canaris, chant pindarique

MINAS Minoïdis

Paris Bobée et Hingray, Hachette 1830 [1831 sur la première couverture] in-12 broché sous couverture imprimée

71 pp., texte grec et traduction française en regard.Droulia, 1811 (donne un format in-4 qui ne se retrouve pas dans les exemplaires recensés). Seulement trois exemplaires au CCF (BnF, Strasbourg et Bulac). Tirage à 250 exemplaires.Minoidis Minas (1790-1860), disciple du hiéromoine Athanasios Paros (1722-1813, une des sources intellectuelles de la renaissance hellénique au XIXe siècle), avait étudié la rhétorique et la philosophie à Thessalonique ; il émigra tôt en France, où il vécut en enseignant le grec ancien avant d'être employé comme interprète par le ministère des Affaires étrangères. Naturellement soutien de la cause philhellène, il multiplia les pièces de propagande, comme ce Canaris, composé à la gloire de Konstantinos Kanaris (1793 ou 1795-1877), marin qui s'illustra comme brûlotier et devint vite une des figures les plus populaires des Grecs insurgés (deux poèmes des Orientales de Hugo évoquent sa figure), avant de se faire une jolie place de politicien pro-russe dans le nouvel Etat hellène (il fut premier ministre à six reprises ...)

650.00 €