Référence :22897

ANGRAN

in-8 maroquin rouge, dos à nerfs finement orné, filets dorés encadrant les plats, rosace aux petits fers au centre avec le monogramme de l'auteur dans la réserve quadrilobée, tranches dorées [Rel. de l'époque]

[6] ff.n.ch., 528 pp., [28] f.f.n.ch.Manuscrit entièrement réglé, écrit de manière très lisible pas Louis Angran, conseiller au Parlement de Metz en l'année 1660 et 1661. Il s'agit d'un recueil d'arrêts de Messieurs Louet, Brodeau, Bouguier, le Prestre, Monthelon, Robert et Du Fresne. Une importante table des matières à la fin de l'ouvrage en rend la consultation aisée.Louis Angran (1622-1706), issu d'une importante famille de magistrats proche de Port-Royal, et qui entretenait quelque relation de parenté avec les Arnauld, fut élevé aux petites écoles de Port-Royal. Licencié en théologie de la Sorbonne (1645), et chanoine de Troyes, Angran fit partie en 1653 de la députation janséniste partie à Rome pour plaider la cause de l'Augustinus. À son retour, il renonça à son bénéfice, devint conseiller au parlement de Metz en 1660 et se maria. Ce manuscrit, établi par Louis Angran peu de temps après son arrivée à Metz, a été revêtu d'une reliure extrêmement soignée à son chiffre "L A". Elle a visiblement a été exécutée par l'un des meilleurs relieurs de cette époque, mais il n'a pas été possible d'en déceler l'identité d'après le matériel utilisé.Le volume porte sur la page de titre l'estampille bleue Bibliothèque du Roi, Neuilly, montrant qu'il a fait partie de l'une des deux bibliothèques de Louis-Philippe, vendue en 1852

4,500.00 €