Référence :22854

[L'Alexis de la Philhéllène Mme Veuve Wyttenbach, traduit du français]

WYTTENBACH Johanna

in-12 broché, couverture de papier marbré bleu

14 pp. paginées en caractères grecs et 94 pp.Première édition de la traduction en grec moderne des dialogues composés par Johanna Wyttenbach (1773-1830) traduits par Philippe Fournaraki, avec une préface signée de ses initiales « . . ».Médecin grec résidant à Paris, Fournaraki, natif de Chios, dédia sa traduction au grand érudit et patriote Adamance Coray (1748-1833) dont il fut le secrétaire et l’ami. Femme de lettres et philosophe hollandaise, Johanna Wyttenbach, nièce et épouse du célèbre philologue Daniel Wyttenbach, fut une ardente défenseur de la cause philhellène, comme Lord Byron, et contribua généreusement à financer les patriotes grecs. Elle était proche de Coray et correspondit avec Fournaraki.Jolie édition imprimée en caractères grecs, sortie des presses de Firmin Didot le 29 novembre 1823. La famille Didot tint dans leur maison un véritable point de relais de la cause philhellénique.Précieux envoi autographe en grec signé du traducteur Philippe Fournaraki, en haut du titre.Exemplaire en partie non coupé.

480.00 €