Référence :22545

Considérations sur les rapports qui doivent exister entre les colonies et les métropoles, et particulièrement: Sur l'état actuel du commerce français dans les Antilles, relativement à celui qu'y font les étrangers. Sur les avantages réciproques qui résulteront pour les nations anglaises & françaises, de l'établissement d'un commerce libre et commun à l'une & à l'autre, dans toutes leurs colonies. Sur l'administration intérieure convenable aux colonies françaises, & sur la nécessité de réformer quelqu'une des loix qui les gouvernent. Sur le danger d'affranchir les Nègres dans ce moment, & sur les moyens de procurer peu-à-peu leur affranchissement, sans nuire ni à la propriété ni au commerce: projet de règlement pour la servitude des nègres, en attendant l'heureuse époque où ils seront tous libre

CASSAN

pet. in-8 de 127 pp. cartonnage bradel moderne de papier gris, titre frappé en noir au dos

Inconnu de Monglond, Rickebusch et Sabin.Médecin du roi à Sainte-Lucie, Cassan fut correspondant de plusieurs académies en France et à l'étranger, et plusieurs de ses mémoires furent publiés par la Société royale d'agriculture. Dans ses Considérations, il plaide pour la fin du monopole exclusif du commerce des colonies avec la métropole et préconise un commerce libre et commun avec les colonies anglaises. Il propose une réforme administrative avec l'établissement d'assemblées coloniales et, enfin, il prône un adoucissement des conditions de l'esclavage, considérant l'affranchissement, souhaitable certes, mais impossible dans les conditions actuelles. Bel exemplaire.

850.00 €