Référence :22113

Seconde et troisième notices sur les progrès des sciences physiques et naturelles,

VALENTIN (Dr Louis)

et sur les établissements de bienfaisance dans les États-Unis d'Amérique. Marseille, Imprimerie de Jh.-Franç. Achard fils et Ce, 1809, in-8 , dérelié. 1 f. bl. et 50 pp. Sabin 98352. Édition en partie originale. C'est très tôt que Louis Valentin (1758-1829), après l'achat de la Louisiane par les États-Unis en 1803, fait référence aux voyages de Lewis et Clarke et de Pike et s'intéresse dans cet opuscule à des sujets aussi divers que la culture de l'érable (ce sugar-maple-tree, dont il assure que "le sucre qu'on en obtient a toutes les propriétés de celui qui provient de la canne, ainsi que nous nous en sommes assurés sur les lieux"), du thé, de la vigne, de l'olivier, du caoutchouc, etc. Il affirme être le premier à signaler en France l'éclipse totale soleil survenue aux États-Unis le 16 juin 1806 et évoque l'influenza et ses traitements, la datura pour les maladies nerveuses etc. La seconde partie de cette publication reprend la Notice sur les Etablissemens de Charité et de Bienfaisance dans les Etats-Unis d'Amérique, lue dans la Séance publique de l'Académie de Marseille, le 28 août 1808 où il est question de la mendicité, des prisons, des hôpitaux et de l'hospitalité aux États-Unis. On doit également à Valentin une notice sur l'opossum et des traités sur la fièvre jaune et le tétanos en Amérique. Envoi autographe de l'auteur à "monsieur le Docteur Martin le Je à Lyon". Quelques passages soulignés au crayon et deux corrections autographes à l'encre. Rare.

680.00 €