Référence :21983

Medicinalium Observationum Historico-criticarum libri septem: Symptomatum et crisium tam salutarium..

ALPINI Prospero

in-8 vélin souple peint en noir, pièce d'armes et chiffre dorés DD alternés au dos [Rel. de l'époque], habituelles rouss. dues à la nature du papier, déchirure p. 345

7 ff., 1 f. bl., 806 pp., 1 f.bl., 16 pp.n.ch. (index).Hoefer II, 213. Garrison Morton 2194 "A classical work on prognosis".Réimpression au format in-8 et sous ce titre, de l'édition in-4 de Francfort 1601 (même année que l'originale vénitienne), de l'ouvrage d'Alpini De Praesagienda vita et morte aegrotantium.Le médecin et botaniste italien Prospero Alpini [Marostica, 1553 - Padova, 1617] est surtout connu pour ses ouvrages sur les plantes et la médecine égyptiennes. Il fit ses études à Padoue. Docteur en 1578, il pratiqua la médecine à Campo-San-Pietro, petite ville du district de Padoue. Sa passion pour la botanique le poussa à voyager à la recherche de spécimens rares, et notamment du végétal censé produire le "baume". En 1580, il se rendit en Égypte comme médecin de Giorgio Emo, qui venait d'être nommé consul de la république vénitienne au Caire.Alpinus demeura, selon Tomasini, environ six ans en Orient. Il habita trois ans le Caire, visita les bords du Nil, Alexandrie, parcourut les îles de la Grèce, surtout Candie, consultant la nature et les hommes pour enrichir ses connaissances. Revenu en Italie, il devint le médecin du célèbre amiral Andrea Doria, et résida quelque temps à Gênes. De retour à l'université de Padoue, il créa le jardin botanique de cette ville. Linné lui a dédié le genre alpinia de la famille des zingibéracées [Hoefer]. Élégante reliure en vélin peint en noir, réalisée à l'époque, pour un amateur non identifié dont une pièce d'armes et le chiffre ornent le dos

3,000.00 €