Référence :21789

Rapport fait à l'Assemblée Nationale, Le 8 Mars 1790, au nom de Comité des Colonies, par M. Barnave Député du Dauphiné

BARNAVE

in-8 br., non rogné

22 pp. et 1 f.bl.A échappé à Sabin. Rare édition originale, posant les bases des relations de la Constituante avec les Colonies: "Chaque Colonie est autorisée à faire connaître son voeu sur la Constitution, la Législation & l'Administration qui conviennent à sa prospérité & au bonheur de ses habitans..."Barnave devait, deux semaines plus tard, publier des Instructions sur le mode d'élection des Assemblées coloniales, dont le pouvoir législatif ne saurait cependant avoir "une existence entière & définitive, avant d'avoir été décrétée par l'Assemblée Nationale & sanctionnée par le Roi". Les sang-mêlés en sont exclus. Barnave, rapporteur des Colonies, fera l'objet de critiques de l'abbé Grégoire, de Marat et de Brissot qui lui reprocheront d'avoir abandonné la cause des noirs et des mulâtres pour celle des colons

250.00 €