Référence :21406

Dissertation sur quelques Végétaux indigènes qui peuvent remplacer le quinquina dans le traitement des fièvres intermittentes, suivie de quelques Observations qui tendent à en assurer les effets

REGNAULT J.-G.

Paris Didot jeune 1812 in-4 de 19 pp. dérelié

Thèse soutenue à la Faculté de Médecine de Paris le 30 janvier 1812 par ce natif de Nancy, visant, probablement sous l'effet du Blocus continental imposé par Napoléon, à trouver des produits de substitution au quinquina importé du Pérou

80.00 €