Référence :20316

La Historia dell'Impresa di Tripoli di Barbaria, fatta per ordine del Sereniss. Re Catolico l'anno M.D.L.X. Con le cose avenute a Christiani nell'Isola delle Zerbe. Nuovamente mandata in luce

ULLOA Alfonso

Vene[v]ia (sic) Francesco Rampazetto 1566 pet. in-4 (14,5 x 20,2 cm) cart. post. peint vers 1900, étiquette manuscrite au dos, coins et coiffes émoussés, rouss., rest. dans la p. de titre

8 ff.n.ch. (dont 1 bl.), 88 ff. et 4 ff.n.ch.Palau 343401. Édition originale de la relation de l'expédition lancée par le roi d'Espagne Philippe II sur les côtes d'Afrique, en vue de reprendre Tripoli aux Ottomans et de mettre fin aux raids menés par Piyale Pacha et Dragut depuis les Baléares, conquises par la flotte ottomane en 1558.La flotte chrétienne se composait de près de cent navires espagnols, napolitains, siciliens et de l'Ordre de Malte, commandés par Giovanni Andrea Doria et l'espagnol Alvaro de Sane. La flotte musulmane dirigée par Piyale Pacha et Dragut, forte d'un nombre de navires sensiblement égal, remporta au large de Djerba (le 11 mai 1560) une victoire éclatante qui marque l'apogée de la puissance des Ottomans en Méditerranée. La seconde partie de l'ouvrage décrit l'attaque lancée par les Turcs sur l'Ile de Malte cinq ans plus tard, et le célèbre siège qui s'ensuivit, au cours duquel les chevaliers de l'Ordre de Malte aidés des troupes chrétiennes, notamment espagnoles, remportèrent finalement sur les Turcs une victoire décisive. La bataille de Lépante, en 1571, marquera le déclin définitif de la domination ottomane sur la Méditerranée.L'ouvrage contient, en fin de volume, une Descrittione dell'Isola de Malta, diverses pièces à la louange de l'Ordre de Malte et de la victoire sur les Turcs et une liste des chevaliers morts durant le siège de Malte de 1565.Alfonso Ulloa (mort en 1580), humaniste espagnol fixé en Italie depuis 1550, est l'auteur de travaux qui jouèrent un rôle considérable dans la connaissance de l'Espagne hors de ses frontières. On lui doit, entre autres ouvrages historiques, une vie de Charles V (1560), l'édition d'une traduction espagnole de Pétrarque par Salomon Usque (1567), des traductions en italien d'ouvrages aussi importants que La Célestine (1553), La Découverte et la conquête du Pérou de Zarate (1563), la première biographie de Christophe Colomb (1571), etc.Nombreuses annotations manuscrites du XVIIIème siècle, dans les marges. L'ex-libris manuscrit, daté 1751, apposé sur le titre a été découpé

4,800.00 €