Référence :20313

Notice sur les Violons, Altos et Basses.

[LAFONT (Charles-Philippe)]

Historique des violons de Maîtres les plus distingués, leur âge & leur valeur. [vers 1830], in-8 de 28 pp.n.ch. et 2 ff. bl., veau violine, dos lisse muet, 2 filets dorés encadrant les plats avec motif gothique doré aux angles, inscription en lettres dorées au centre du premier plat, rosace dorée sur le second, tranches dorées [Rel. de l'époque], rest. Manuscrit réglé du début du XIXe siècle soigneusement calligraphié aux encres rouge et noire sur papier fort, avec double filet encadrant le texte, provenant du célèbre violoniste français, Charles Lafont (1781-1839). Enfant prodige, rival de Paganini, Lafont fut l'élève de Bertheaume et de Kreutzer. Premier violon de l'impératrice Joséphine, il résida ensuite six années en Russie, avec le titre de premier violon de l'Empereur Alexandre. Compositeur, il est l'auteur de deux opéras dont un fut représenté à l'Ermitage. Lafont fut non seulement un des meilleurs violonistes de son temps, mais aussi un grand collectionneur d'instruments. Il en possédait de particulièrement rares et précieux, comme ce Stradivarius de 1699, vendu en 2005 aux enchères par Christie's pour 2.032.00 dollars, dont il est le plus ancien possesseur identifié. Le présent manuscrit lui a appartenu. Il porte sur le dernier feuillet, finement calligraphiée à l'encre rouge, dans un encadrement, la mention suivante: "Cette notice provient du célèbre violoniste Lafont qui l'a cédée à Mr Néredo nommé à une Place au Mexique & appartient à Mr Jacob, rue du Cygne n°8, près la rue aux Laines à Bruxelles". Cette étude historique (autographe?) concerne les grands luthiers italiens, français, allemands, anglais, du XVIème au XVIIIème siècles et leurs instruments: caractère, sonorité et prix sur le marché. Un chapitre est consacré à des Observations sur ces violons de maîtres, la manière de les préserver, leurs différences, etc.

12,000.00 €