Référence :17783

De Origine animalium, et migratione populorum, Scriptum Abrahami Milii. Ubi, quomodo quaque via Homines cæteraque Animalia Terrestria provenerint; & post Deluvium in omnes Orbis terrarum partes & regiones: Asiam, Europam, Africam, utramque Americam, & Terram Australem, sive Magellanicam, pervenerint

MYL Abraham van der

« Genevæ » (i.e. Pays-Bas) « Apud Petrum Columesium » (fausse adresse « marque à la sphère ») 1667 in-12 de 68 pp. et 2 ff. bl. parchemin souple marbré à décor doré, encadrement des plats d'un filet bordé de roulettes, dos lisse orné de frises, pièce de titre de papier beige [Rel. de l'époque], manque aux deux coins supérieurs, tranches rouges

Sabin, 48982. Alden, 667/100. Palau, 169293.Édition originale de ce curieux traité sur l'origine des animaux et la migration des peuples, publié après la mort de son auteur, le pasteur hollandais Abraham Van der Myl (1563-1637). S'étant intéressé aux espèces animales vivant sur le sol américain, il observe que la majorité ne sont pas représentées dans le reste du monde. Mêlant science et religion, il en déduit que Dieu a créé toutes les espèces au même moment maist séparément, chacune d'elles dans sa propre région du monde. En revanche, pour lui, le continent américain était désert avant le Déluge et ne fut habité que par les descendants de Noé.Relié à la suite, comme souvent, et vraisemblablement publié au même moment, l'ouvrage suivant qui traite d'un sujet connexe:- [KIRCHMAYER (Georg Kaspar)]. De Dilvvii universalitate dissertatio prolusoria. Même adresse et même date que ci-dessus. 4 ff.n.ch. (prem. bl.), 109 pp., 1 f. bl.L'auteur, le chimiste et érudit allemand G.-K. Kirchmayer (1635-1700), soutient que le Déluge concerna toute la terre et non pas seulement l'Asie mineure et le Moyen Orient

1,500.00 €