Référence :16637

Etrennes douaisiennes,

ou Recueil de Chansons dédiées aux Enfans de Gayant. - Deuxième Recueil. Douai, Chez Villette, (1834), 2 vol. in-32, br. sous couvertures beiges imprimées, plat sup. détaché au second recueil. 1) frontispice gravé sur bois, 128 pp., 8 ff. de calendrier ; 128 pp., 8 ff. de calendrier. Inconnu de Grand-Carteret. Pseudo-almanach populaire contenant des chansons pour la « fête de Gayant », c'est-à-dire le Géant, une sorte de carnaval qui avait lieu traditionnellement chaque année en juin à Douai, depuis que les Espagnols l'avait instauré au XVIe siècle pour forcer les habitants à fraterniser. Mais en 1771 l'évêque du lieu interdit cette fête pour en instituer une autre, à la date au 6 juillet, pour commémorer la prise de Douai par Louis XIV en 1667. Ressuscitée 7 ans plus tard la « fête de Gayant » fut à nouveau interdite en 1792 avant de renaître de ses cendres en 1801. Les chansons de ces recueils sont en l'honneur de Gayant, de ses enfants, et célèbrent l'histoire de sa fête. A la fin de chacun des volumes a été ajouté l'annuaire-calendrier de l'année 1834, imprimé à Lille par Blocquel.

250.00 €