Référence :15925

Histoire du regne de Mouley Ismael

[BUSNOT (LE P. DOMINIQUE) & [LE P. PHILÉMON DE LA MOTTE]

roy de Maroc, Fez, Tafilet, Souz, &c. De la Revolte & fin tragique de plusieurs de ses enfans & de ses Femmes. Des affreux supplices de plusieurs de ses Officiers & sujets. De son Genie, de sa Politique & de la maniere dont il gouverne son Empire. De la cruelle persecution que souffrent les Esclaves Chrétiens dans ses états, avec le recit de trois Voyages à Miquenez & Ceuta pour leur Redemption, & plusieurs Entretiens sur la Tradition de l'Eglise pour leur soulagement…. Rouen, Guillaume Behourt, 1714, 2 parties en un vol in-12, veau brun, dos à 5 nerfs orné aux petits fers dorés, roulettes sur les coupes, tranches rouges [Rel. de l'époque] rest., 1 f. blanc mutilé, planches restaurées, déchirure p. 191 de la 1ère partie, travail de ver dans la seconde partie. 1) frontispice gravé repl., 6 ff.n.ch., 254 pp., 13 ff.n.ch. - 2) frontispice gravé, 2 ff.n.ch. (prem. bl.), 277 pp., 1 f.n.ch. Turbet-Delof, Maghreb, 288. Playfair, Morocco, 330. Falandry, Maroc, 1015. Chadenat 2237. Édition originale. « L'objet de cette Histoire est de relater les efforts déployés de 1704 et 1712 par les Mercédaires et les Trinitaires, enfin associés après une rivalité séculaire, pour racheter les Français captifs à Meknès" (Turbet-Delof). Elle contient la liste des esclaves rachetés. Relié avec, comme dans tous les exemplaires: [LA MOTTE (Père Philémon de)]. La Tradition de l'Eglise, dans le soulagement ou le Rachat des esclaves. Ibid., id, s.d. (1714). Texte définitif, largement augmenté, dont une partie avait été publiée dès 1703. Incontestable succès de librairie, cet ouvrage fit l'objet d'une vive polémique. Traité de théologie et roman tout à la fois, il est "le plus gros monument d'érudition scripturaire sur la rédemption des captifs" et oeuvre littéraire "de la plus belle espèce" (Turbet-Delof L'Afrique barbaresque dans la littérature française au XVIe et XVIIe siècles pp. 288-289). Le Père Philémon avait publié son premier livre en 1703, État des royaumes de Barbarie, Tripoly, Tunis et Alger, qui est l'une des plus importantes relations de voyage pour le rachat d'Européens captifs des pirates barbaresques. "Il avait quatre-vingts ans quand il mourut de sa belle mort [...] parmi les anciens captifs de Barbarie soignés au petit hôpital des Trinitaires de Rouen, le 3 juin 1735." (Turbet-Delof p. 290).

780.00 €