Référence :159

Recueil de 3 éloges ou mémoires consacrés à Louise-Charlotte-Aglaé Camus de Pontcarré, marquise d'Aligre, l'une des plus illustres philanthropes du XIXe siècle

[ALIGRE]

Lyon, ou Paris, dates diverses, in-4, veau vert, dos à nerfs, orné, encadrements de rinceaux sur les plats, armes dorées au centre du premier, grand fleuron à froid au centre du second, dent. int., filet sur les coupes, coiffes guill., tr. dorées [Rel. de l'époque], lég. décolorée, deux coins émoussés, infime accroc à la coiffe sup. Ensemble unique d'ouvrages consacrés à l'oeuvre philanthropique de la marquise d'Aligre (1776-1843), reliés aux armes de son mari, Etienne-Jean-François-Charles, marquis d'Aligre (1770-1847), conseiller général de la Seine en 1803, chambellan auprès de Caroline Murat (1804), pair de France sous la Restauration, partisan de la monarchie constitutionnelle et libérale. Louise Camus de Pontcarré, qu'il avait épousée en 1810, était sa deuxième femme, et sa cousine germaine. "Femme de bien, possédant, comme son mari, une fortune considérable, elle s'associa à toutes ses oeuvres, les développant et en créant des nouvelles. Parmi celles-ci, il faut citer notamment l'asile d'Aligre à Chartres, l'hôpital d'Aligre à Bonneval (Eure-et-Loir), l'hôpital de Bourbon-Lancy (Saône-et-Loire)" [Dict. de biogr. française]. Nous donnons ci-dessous le détail des pièces contenues dans ce recueil: - GRANDPERRET (Th.). Eloge de madame la marquise d'Aligre (…) Mémoire couronné par l'Académie royale des Sciences, Belles-Lettres et Arts de Lyon. Lyon, Impr. et Lith. de Chanoine et Comp°, 1846, 1 f.n.ch., 69 pp., double portrait en lithographie sur fond teinté. "La ville de Lyon se glorifie de posséder les plus beaux établissements que les particuliers aient élevés au soulagement des malheureux. Madame d'Aligre les vit et fut inspirée par ces grands exemples ! Il appartenait donc à l'Académie de Lyon de mettre au concours l'éloge de cette noble et charitable dame". Ainsi s'exprime le feuillet liminaire relié après le faux-titre, suivi d'un autre feuillet contenant les termes du concours. - Inauguration de la chapelle et de la fontaine élevées à la mémoire de madame d'Aligre à Bourbon-Lancy. S.l., Impr. Gratiot, [1845], 2 ff.n.ch. - CHALONS D'ARGE (A.P.). Madame la marquise d'Aligre. Sa vie, ses fondations, sa mort. [Paris], Impr. Gratiot, 1847, 2 ff.n.ch. et 29 pp.. On retrouve dans cette brochure les deux feuillets liminaires d'annonce et le double portrait lithographié décrits ci-dessus, à "Grandperret". Le faux-titre a été relié à l'envers. In-fine: Inauguration de la chapelle… (voir ci-dessus). - GOUIN (Ed.). La marquise d'Aligre. Paris, Impr. Gratiot, 1847, 2 ff.n.ch. et 53 pp. Avec les 2 feuillets d'annonce et le portrait. In-fine: Inauguration de la chapelle… (voir ci-dessus).

1,300.00 €