Référence :14589

Œuvres … Avec gravures d'après Desenne

ANDRIEUX François-Guillaume-Jean

4 vol. in-8 veau brun glacé et tacheté à décor doré, encadrement des plats au filet bordé d'une guirlande à la roulette, dos lisses à 6 faux-nerfs soulignés de filets entre lesquels est répété un fleuron, pièces de titre et de tomaison de basane bleue, coiffes guillochées, filet sur les coupes, tranches marbrées à l'imitation des gardes [rel. de l'époque]

1) Portrait-frontispice gravé, vij-426 pp., 1 f.n.ch. de catalogue, 2 planches gravées hors texte ; 2) 2 ff.n.ch., 428 pp., 2 planches gravées hors texte ; 3) 2 ff.n.ch., 442 pp., 1 f.n.ch. de catalogue, 5 en-têtes gravés ; 4) 2 ff.n.ch., 526 pp., 1 f.n.ch. d'errata, 5 en-têtes gravés.Première édition collective des œuvres de l'auteur des Etourdis ou le Mort supposé, comédie qui eut beaucoup de succès juste avant la Révolution. Poète et auteur dramatique, F.-G.-J.-S. Andrieux (1759-1833) fut un temps tenté par la politique sous le Consulat. C'est lui qui eut cette réplique célèbre à Bonaparte qui lui reprochait sa résistance au Tribunat: « Citoyen Premier Consul, on ne s'appuie que sur ce qui résiste ». Mais en littérature ses goûts ultra-classiques ne lui permirent pas de déceler le génie d'un Balzac dont il dit, après avoir entendu le Cromwell: « Ce jeune homme doit faire quoi que ce soit, excepté de la littérature » !Superbe exemplaire en reliures de Bradel-Derome le jeune (cf. Coligny, Bradel-Derome, type A-T2), provenant de la bibliothèque du vicomte E. de Bourbon-Busset (1799-1863).Quelques pages du vol. 4 comportent des rousseurs

600.00 €